Derniers sujets
» A VENDRE : TRIUMPH SPEED TRIPLE
Ven 21 Oct - 9:21 par carolyne

» Bonjour, bonsoir !
Ven 21 Oct - 9:19 par carolyne

» LE POINT SUR LA METEO
Lun 21 Déc - 7:39 par carolyne

» Qu'est-ce qui vous met de bonne humeur ?
Dim 20 Déc - 6:45 par carolyne

» Tontion' les gosses !!! voilà BUSEMAN ...
Lun 7 Déc - 13:09 par ncjack

» Sortie au circuit du Luc ...
Lun 7 Déc - 13:08 par ncjack

» Résultats courses motos 2015 ...
Mar 6 Oct - 10:14 par BUSEMAN

» J'ai la grinche ........
Mer 30 Sep - 8:39 par carolyne

» Sortie le 04 octobre
Mer 30 Sep - 8:34 par carolyne

» Honte à nos fumiers de dirigeants ...
Mar 22 Sep - 14:39 par BUSEMAN

» Vidéos motos, catégories chutes, accidents ...
Mar 22 Sep - 10:39 par BUSEMAN

» BOL D'OR 2015 ...
Mar 22 Sep - 10:32 par BUSEMAN

» Main d'oeuvre pas chère en Chine, tu m'étonnes !!!
Lun 21 Sep - 14:44 par TOF

» Vidéos crashes voitures, camions, etc ....
Jeu 17 Sep - 9:49 par BUSEMAN

» Best of Dakar 2015 ...
Jeu 17 Sep - 9:41 par BUSEMAN

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Sam 1 Juin - 14:02

National : Japon : Tsuda (Suzuki Yoshimura) sous le déluge ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La troisième manche du championnat du Japon se déroule ce week-end à Autopolis et la première séance d'essai s'est déroulée sous une pluie battante.

Dans ces conditions difficiles, Takuya Tsuda a été le plus rapide en 1'48.709 devant Katsuyuki Nakasuka (Yamaha) et le leader du championnat Akiyoshi Kosuke.

Ce week-end, les pilotes japonais portent un brassard noir, à la mémoire de Yoshinari Matsushita qui est décédé cette semaine au Tourist Trophy.

Classement provisoire du championnat SJB 1000 :

1-AKIYOSHI Kohsuke-Honda CBR1000RR-50 points
2-TAKAHASHI Takumi-Honda CBR1000RR-44
3-NAKASUGA Katsuyuki-Yamaha YZF-R1-36
4-YANAGAWA Akira-Kawasaki ZX-10R-36
5-KAGAYAMA Yukio-Suzuki GSX-R1000-35
6-YAMAGUCHI Tatsuya-Honda CBR1000RR-30
7-TSUDA Takuya-Suzuki GSX-R1000-27
8-YASUDA Takashi-Honda CBR1000RR-27
9-KONNO Yoshihiro-Suzuki GSX-R1000-25
10-FUJITA Takuya-Yamaha YZF-R1-21

Un tour du circuit d'Autopolis (qui n'a pas l'air de comporter beaucoup de courbes rapides) en caméra embarquée :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Webcam du circuit d'Autopolis

Rattrapage :
2013 SUPERBIKE SUZUKA ROUND2 : JSB1000 Race Digest

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Sam 1 Juin - 14:16

8e temps de la première journée d'essais libres pour Stefan Bradl au GP d'Italie ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après un week-end froid et humide au Mans il y a deux semaines à l'occasion du GP de France, les pilotes de la catégorie reine ont pris la piste ce matin sur le somptueux tracé du Mugello pour le Grand Prix d'Italie sur un asphalte mixte suite aux pluies torrentielles qui ont traversé la Toscane ces derniers jours.

Stefan Bradl, le représentant du LCR Honda MotoGP Team, a d'emblée roulé dès la matinée dans des chronos similaires à ceux des têtes d'affiche du MotoGP sur un circuit qu'il affectionne énormément.

L'aspect piégeux des conditions de roulage cet après-midi ont tout de même affecté le rythme du jeune allemand de 23 ans qui s'est octroyé le 8ème temps (1’49.595).

Stefan Bradl – 1’49.595 – 8ème: “Cette première journée m’a paru relativement étrange avec des conditions de roulage et d'adhérence qui ne cessaient de varier. Pendant les essais libres de ce matin l'asphalte était partiellement détrempé sur certaines portions du circuit alors que cet après-midi ce n'était pas non plus totalement sec.

"Je pense que dans ce contexte Honda connaît de plus grosses difficultés que Yamaha. Globalement nous ne sommes pas si éloignés que cela des chronos établis par les autres pilotes Honda ce qui représente pour nous un bon motif de satisfaction. L'adhérence avec le train arrière de la machine demeure la priorité du programme de demain car cette huitième position n’est pas notre objectif ici sur cette piste.”

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 2 Juin - 21:08

Promo : CDF Promosport à Nogaro (32) : les pilotes locaux en force !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour ce 4ème rendez-vous des Coupes de France Promosport, l’ASM Armagnac Bigorre a fait le plein de ses représentants puisqu’il y a pratiquement un tiers du plateau toutes catégories confondues qui porte ses couleurs. On les retrouve bien placés dans plusieurs catégories et, à l’issue de cette journée de samedi et de la première finale (en Promo 500 Cup), le club compte une victoire de plus à son palmarès. Un temps gris à accompagné la journée avec quelques rares éclaircies. Les prévisions de demain sont bonnes et le soleil devrait être de la partie pour les finales. Retour sur cette journée de samedi.

Les essais chronométrés
Romain Maitre (Suzuki) s’offre un premier cadeau d’anniversaire en réalisant le meilleur temps de la série 1 en 1:32.144. Derrière lui on retrouve 3 Kawasaki avec Jonathan Goetschy, Jimmy Maccio dont c’est la première participation cette année en Promosport et Julien Pilot le leader du classement provisoire. Sébastien Gérard (Honda) complète le top 5.
Dans la seconde série, Yannick Pierre (Kawasaki) confirme son bon début de saison avec son meilleur temps en 1:32.310 devant Fabian Romanens (Kawasaki) et Dylan Buisson (Kawasaki). Après un début de séance timide, Mathieu Charpin (Yamaha) signe le 4ème temps à moins d’une seconde de Pierre.
Au cumul des séries, Maitre reste le plus rapide devant Pierre, Goetschy, Romanens, Buisson et Charpin. Les positions impaires se retrouveront dans la demi-finale 1 tandis que les autres seront dans la ½ finale 2. < /p>

Demi-finales
Romain Maitre est décidément en forme pour le jour de son anniversaire. Il effectue le meilleur départ puis enchaine les tours rapides. Au contact durant toute la course, Dylan Buisson et Jonathan Goetschy n’ont pas réussit à l’attaquer. Si ces derniers échangent plusieurs fois leurs positions, c’est Buisson qui finit second. Auteur du meilleur tour en course, Sébastien Gérard prend la 4ème place au détriment de Jimmy Maccio.
Dans l’autre demi-finale, Yannick Pierre fait un festival. Mathieu Charpin prend le meilleur départ, mais Pierre le double dans les premiers virages et s’échappe à plus de deux secondes de ses poursuivants. Un ton en dessous, Charpin rétrograde à la 5ème place. Julien Pilot est second sous la menace de Cyril De Laville qui va rester au contact toute la course. Le trio de tête ne changera pas d’ordre jusqu’au baisser du drapeau à damiers. Derrière, Charpin reprend une place en doublant Kevin Hiernaux (Kawasaki).
Pour la finale de demain qui débutera à 17h05, la grille de départ sera composée pour sa première ligne de Yannick Pierre (plus rapide de 8 millièmes), Romain Maitre et Julien Pilot.

Promo 600
Les écarts infimes constatés durant les demi-finales montrent que la course de demain va être extrêmement disputée. Florent Manniez se retrouve en pole devant Benjamin Belloeuvre, un des nombreux pilotes ASM Armagnac Bigorre, et Jérôme Danton qui enchaine les premières lignes. Tous les favoris seront dans les premières lignes et les pronostics pour déterminer le podium de demain sont bien hasardeux.

Les essais chronométrés
Jérôme Danton (Kawasaki) signe le meilleur temps de la série 1 avec un chrono en 1:34.306. Il devance de 374 millièmes le local Benjamin Belloeuvre (Kawasaki) et de 62 centièmes le leader du classement provisoire Julien Diguet (Suzuki). Maxime Gucciardi (Yamaha) et Cyril Guignard (Yamaha) complètent le top 5.
Dans la seconde série, Quentin Levrier (Yamaha) se montre le plus rapide en 1:34.543 devant Thibaut Duchene (Yamaha) qui se trouve à seulement 92 millièmes. Guillaume Montessuit et Samuel Berthome placent leurs Kawasaki dans le top 4 tandis qu’Alexandre Guilhem (Yamaha) et Florent Manniez (Yamaha) complètent les 6 premières places contenues dans une grosse seconde.
Au cumul des séries Danton conserve le meilleur temps devant Levrier, Duchene, Belloeuvre, Diguet et Gucciardi. Comme en Promo 1000, les positions impaires se retrouveront dans la demi-finale 1 tandis que l es autres seront dans la ½ finale 2.

Demi-finales
Dans la première demi-finale, malgré le meilleur départ à son actif et les 3 premiers tours en tête, Julien Diguet termine en queue du groupe de cinq pilotes qui s’est battu durant 12 tours pour obtenir les points des 3 premières places. Au 4ème tour, Jérôme Danton lui prend les commandes. Florent Manniez, Thibaut Duchene et Cyril Guignard sont en embuscade tout en cherchant à être le mieux placé pour attaquer Danton. Au 9ème tour, Manniez trouve la faille. Malgré la pression de Danton et un écart minime durant les deux derniers tours (67 et 69 millièmes) Manniez remporte la course. Duchene est tout près de réaliser le hold up mais échoue à 159 millièmes du vainqueur.
Dans la seconde ½ finale, Maxime Gucciardi effectue le meilleur départ et boucle les deux premiers tours en tête. Au 3ème tour, Quentin Levrier prend les commandes mais la chute d'un concurrent entraine un drapeau rouge. Un nouveau départ est donné avec une grille déterminée par la position des pilotes au 3ème tour. Gucciardi réitère son excellent envol mais Benjamin Belloeuvre attaque et passe avant la fin du premier tour. Déchainé, le pilote de l’ASM Armagnac Bigorre creuse tout de suite l’écart et s’envole vers la victoire. Derrière, entre guillaume Montessuit, Gucciradi, Lévrier et Jannis Van Der Slikke (pilote issu des Promo Découverte) la lutte est rude pour rentrer dans les points. Guicciardi porte une attaque victorieuse dans l’avant dernier tour pour prendre la seconde place. Montessuit ne trouve pas la réplique et doit en plus conjuguer avec la remontée de Van Der Slikke. A l’arrivée, victoire de Belloeuvre devant Gucciardi et Montessuit.
La finale qui débutera demain à 15h45 verra en première ligne Florent Manniez, Benjamin Belloeuvre et Jérôme Danton.

Promo 500
Première catégorie à effectuer une finale, la Promo 500 Cup voit le succès d’un pilote local, Alex Sarrabayrouse porter au plus haut les couleurs du club organisateur. Si la victoire est au bout, il a fallu attendre la mi-course pour que le vainqueur se détache. Demain, une autre finale attend les pilotes et là aussi, les prédictions ne sont pas aisées pour dire qui sera sur le podium… Réponse à 15h00 à l’issue de cette seconde finale qui débute 30 minutes plutôt.

Les essais chronométrés
Sur une piste sèche et sous un ciel très couvert, les pilotes régionaux dominent la première séance de la journée. Patrice Di Gregorio signe le meilleur temps en 1:42.911. Thibaud Doutre prend le second temps à seulement 266 millièmes de la pole. Alex Sarrabayrouse est 3ème en 1 :43.403, ce qui donne une première ligne contenue en 492 millièmes. Florian Pellegrin, le leader du classement provisoire est 6ème à 1.6 seconde de la pole. A noter la présence en 12ème position de Stéphane Coutelle qui roule au guidon d’une CB 500R (machine qui roule en European Junior Cup et qui n’est pas encore homologuée en Promo 500 Cup) et qui sera donc hors classement. A l’issue de la séance et du contrôle technique, Doutre se retrouve déclassé en dernière ligne pour non conformité technique. Pierre Sambardier récupère ainsi une place en première lig ne.

Finale 1
Alex Sarrabayrouse prend le meilleur départ mais se fait dépasser par Floran Pellegrin. Ce dernier n’a pas le temps d’en profiter puisqu’au tour suivant, Tom Boissel lui ravit sa première place. Deux tours plus tard, Sarrabayrouse repasse en tête. Ils sont cinq en bagarre pour la victoire. En quelques tours, Sarrabayrouse creuse l’écart et laisse Oliver Testa et Nicolas Folmard s’expliquer pour l’ordre du podium. En effet, Pellegrin est décroché à 3 secondes et termine 4ème. Sarrabayrouse franchit la ligne d’arrivée en vainqueur avec 5.1 secondes d’avance sur Testa et Folmard.
Mauvaise opération pour Patrice Di Gregorio qui chute dans les premiers virages avec trois autres pilotes. A noter la belle prestation de Thibaud Doutre qui termine 10ème après une belle remontée et de Stéphane Coutelle qui termine 11ème au guidon de sa Honda CB 500R.

Promo Découverte
Avec pratiquement la moitié des pilotes licenciés à Nogaro, les pilotes débutants de la Promo Découverte ont fait leurs essais sur une piste assez bien connue et se sont répartis comme d’habitude en deux groupes de niveaux. Chaque groupe a rendez vous demain pour disputer deux finales.

Les essais chronométrés
Patrick Billo est le plus rapide de la série 1 au guidon de sa Kawasaki devant la Honda du local Adrien Anzelini et la Suzuki de Freddy Bequin. On retrouve ainsi la diversité des Promosport avec différents modèles et différentes marques aux avants-postes. Ainsi, dans la seconde série, on retrouve Nicolas Georges (Kawasaki) devant deux autres locaux, Julien Denaules (Suzuki) et Dorain Combes (Yamaha).
Au cumul des séries, les 37 premiers se retrouvent dans le groupe A dont la première ligne de la finale est composée de Billo, Anzelini et Georges tandis que les 38 suivant vont dans le groupe B dont la première ligne des finales est composée de Pierre Beugne (Honda), Thibaud Kulda (Yamaha) et Camille Lageon (Yamaha).

Nous vous donnons donc rendez vous dimanche sous le soleil pour une journée dédiées aux courses. Nous vous rappelons que l’entrée est GRATUITE pour le public, venez nombreux !

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 2 Juin - 21:12

Championnat du Japon : Vidéo intégrale et résultats de la course d'Autopolis ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La troisième épreuve du JSB 1000 s'est déroulée ce dimanche à Autopolis sur une piste séchante.

Kosuke Akiyoshi (Honda) prenait la tête, bientôt rejoint par Katsuyuki Nakasuga (Yamaha) et Akira Yanagawa (Kawasaki). Akiyoshi étant le leader du championnat, c'était à lui de prendre les risques et la Yamaha ainsi que la Kawasaki laissaient donc la Honda ouvrir la piste.

Yanagawa tentait de filer devant mais sans succès en raison de l'usure de des pneus pluie sur une piste aux trajectoires désormais sèches. Puis Nakasuga portait son attaque et s'emparait de la première place pour ne plus la quitter. Il remportait ainsi sa première victoire de l'année, alors qu'Akiyoshi confortait sa position de leader au championnat.

Classement de la course :

1. Nakasuga (Yamaha)
2. Akiyoshi (Honda)
3. Yanagawa (Kawasaki)
4. Kagayama (Suzuki)
5. Deguchi (Kawasaki)
6. Tsuda (Suzuki)

Classement provisoire du championnat SJB 1000 :

1.Kosuke Akiyoshi 72 points
2.Nakasuka Katsuyuki 61
3.Takumi Takahashi et Akira Yanagawa 56
5.Yukio Kagayama 53

Photo : Le podium (© Motor Racing Japan)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 2 Juin - 21:16

AMA : 5 R6 écrasent les SportBikes à Road America ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Déjà dominatrices à Daytona lors des 200 Miles, les Yamaha ont ravi les cinq premières positions à Elkhart Lake, dans le Wisconsin, alors que la R1 de Josh Brookes l'emportait en Superbike devant les Suzuki de Martin Cardenas et Roger Hayden.

En catégorie Superbike, le champion en titre Josh Hayes (Monster Energy Graves Yamaha) remportait sa première victoire de l'année, devant l'homme de Medelin Martin Cardenas (Yoshimura Suzuki Factory Racing). C'était la 34e victoire du Mississippien en AMA Pro Racing SBK.

Cardenas partait devant, puis Hayes s'emparait de la première position en doublant le Colombien en force à l'intérieur d'un bon coup d'épaule. Cardenas restait menaçant mais ne parvenait pas à repasser la Yam. Josh Herrin, le coéquipier de Hayes, naviguait bien tranquillement en troisième position, quand il se sortait et repartait 13e. La bagarre pour la troisième place était remportée par Roger Hayden (National Guard Jordan Suzuki) devant Larry Pegram (Foremost Insurance Pegram Racing Yamaha).

Résultats de la première course Superbike :

1- Josh Hayes – Monster Energy Graves Yamaha – Yamaha YZF R1 – 13 tours*
2- Martin Cardenas – Yoshimura Suzuki Factory Racing – Suzuki GSX-R 1000 – + 3.984
3- Roger Hayden – National Guard Jordan Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 – + 22.297
4- Larry Pegram – Foremost Insurance Pegram Racing – Yamaha YZF R1 – + 23.106
5- Danny Eslick – Jordan Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 – + 31.975
6- Josh Herrin – Monster Energy Graves Yamaha – Yamaha YZF R1 – + 34.055
7- Geoff May – Team Hero – EBR 1190RS – + 34.802
8- David Anthony – Motorsport.com Motul Fly Racing – Suzuki GSX-R 1000 – + 44.547
9- Chris Fillmore – KTM/HMC Racing – KTM RC8R – + 44.570
10- Cory West – Team RSRacecraft EBR – EBR 1190RS – + 1’05.450
11- Chris Clark – Yoshimura Suzuki Factory Racing – Suzuki GSX-R 1000 – + 1’20.420
12- Aaron Yates – Team AMSOIL/Hero – EBR 1190RS – + 1’27.692
13- Chris Ulrich – M4 Broaster Chicken Racing – Honda CBR 1000RR – + 1’36.108
14- Ryan Kerr – Ryan Kerr Racing – Suzuki GSX-R 1000 – + 1’51.683
15- Nico Ferreira – DMS Racing – Kawasaki ZX-10R – + 1’55.266

*Il n'y a que 13 tours, mais chacun d'eux mesure nettement plus de 6 km

Classement provisoire du championnat Superbike :

1 Martin Cardenas 80 points
2 Josh Herrin 71
3 Larry Pegram 60
4 Danny Eslick 50
5 Chris Clark 41
6 Josh Hayes 40
7 Roger Hayden 39
8 Chris Fillmore 36
9 Geoff May 33
10 David Anthony 33

En SportBike, Cameron Beaubier (Yamaha Extended Service/Monster Energy/Graves/Yamaha) partait correctement, puis s'emparait de la première position avant la fin du tour inaugural. Seul Jake Gagne (RoadRace Factory/Red Bull Yamaha) parvenait à ne pas trop se laisser distancer jusqu'à la ligne d'arrivée que Beaubier franchissait avec 2.693 d'avance.

Dans l'"univers impitoyable" de la course féminine, Elena Myers prenait un avantage très net sur sa rivale Melissa Paris, la pilote Triumph terminant 10e et la fiancée de Josh Hayes 17e. Elena Myers occupe donc une excellente septième position au championnat avant la deuxième course du week-end.

Résultats de la première course SportBike :

1- Cameron Beaubier – Y.E.S. Graves Yamaha – Yamaha YZF R6 13 tours 30’38.696
2- Jake Gagne – RoadRace Factory Red Bull – Yamaha YZF R6 – + 2.693
3- JD Beach – RoadRace Factory Red Bull – Yamaha YZF R6 – + 15.157
4- Jake Lewis – Meen Motorsports Racing – Yamaha YZF R6 – + 15.456
5- Garrett Gerloff – Y.E.S. Graves Yamaha – Yamaha YZF R6 – + 20.860
6- Bobby Fong – D&D Cycles/Castrol/Triumph – Triumph Daytona 675R – + 21.385
7- James Rispoli – National Guard Celtic Racing – Suzuki GSX-R 600 – + 21.467
8- Dane Westby – GEICO Motorcycle Road Racing – Honda CBR 600RR – + 21.469
9- Jason DiSalvo – Latus Motors Racing – Triumph Daytona 675R – + 51.377
10- Elena Myers – Castrol/Triumph/Apex Manufacturing – Triumph Daytona 675R – + 51.451
11- Ben Young – Ben Young Racing – Yamaha YZF R6 – + 58.131
12- Benny Solis – M4 Broaster Chicken Racing – Honda CBR 600RR – + 58.387
13- Joey Pascarella – Riders Discount Racing Triumph – Triumph Daytona 675R – + 1’17.488
14- Kenny Riedmann – Sturgess Cycle Triumph – Triumph Daytona 675R – + 1’18.759
15- Barrett Long – Longevity Racing – Ducati 848 EVO – + 1’20.340

Classement provisoire du championnat SportBike :

1-Cameron Beaubier-64
2- Gagne-43
3-Garrett Gerloff-41
4-JD Beach-37
5-Bobby Fong-36
6-James Rispoli-28
7-Ben Young et Elena Myers-23
9-Jake Lewis-18
10-Barrett Long-16

Courses suivantes, ce dimanche soir :
SportBikes à 13h heure locale (20h in France)
Superbikes à 15h (22h, French time)

Photo : Les SportBikes à Road America ce samedi (© AMA Pro Racing / DMG)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 2 Juin - 21:29

Moto3 : Salom en excellent gestionnaire ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après avoir bien économisé ses pneus en début de course, ce qui lui valait même d'être un peu distancé par le groupe des leaders, Luis Salom est revenu sur lui, a dépassé ses adversaires un à un et l'a emporté en ne leur laissant aucune chance dans le dernier tour.

Jonas Folger prenait un excellent départ. Il précédait Maverick Vinales et Alex Rins, bientôt rejoints par Luis Salom. Alexis Masbou et Alan Techer étaient 18e et 19e dans le premier virage. Miguel Oliveira en cinquième position emmenait à 8 dixièmes le groupe des poursuivants qui comprenait également Alex Marquez, Niccolo Antonelli et Jack Miller.

Maverick Vinales prenait la tête à 18 tours de la fin, devant Folger, Rins et Salom. Masbou était 17e et Techer 21e. Un groupe de six pilotes se détachait en tête, avec Maverick Vinales, Alex Rins, Jonas Folger, Miguel Oliveira, Luis Salom et Alex Marquez. Masbou et Techer étaient 19e et 20e.

Oliveira plaçait une belle attaque sur Folger et s'emparait de la troisième place. A 11 tours de la fin, Alex Marquez prenait la deuxième position derrière Maverick Vinales, devant son coéquipier Alex Rins. Un extraordinaire groupe de 11 pilotes de disputait ardemment la huitième position. A la mi-course Vinales menait toujours, serré de près par Rins, Marquez, Oliveira, Salom et Folger. Masbou passait 16e et Techer 22e.

A 7 tours du drapeau à damier, Marquez devenait leader devant Salom et Vinales dans un groupe de six toujours très compact. Au tour suivant, Oliveira s'emparait du commandement devant Salom. Folger perdait un peu de terrain (-1.2). Alors qu'il ne restait plus que trois tours, Salom menait devant Marquez, Oliveira, Vinales et Rins.

A deux tours de la fin, Salom se faisait doubler par Marquez, puis reprenait son bien. La dernière boucle s'annonçait somptueuse. Salom luttait face à Rins, les autres ayant du mal à suivre. Finalement, Luis Salom remportait la victoire devant Alex Rins et Maverick Vinales, signant son deuxième triomphe de l'année après le Qatar, et le quatrième podium 100% espagnol en 5 courses.

Alexis Masbou terminait 12e et Alan Techer 20e.

Résultats de la course :

1- Luis Salom – Red Bull KTM Ajo – KTM RC 250 GP
2- Alex Rins – Estrella Galicia 0,0 – KTM RC 250 GP – + 0.099
3- Maverick Vinales – Team Calvo – KTM RC 250 GP – + 0.303
4- Miguel Oliveira – Mahindra Racing – Mahindra MGP3O – + 0.757
5- Alex Marquez – Team Estrella Galicia 0,0 – KTM RC 250 GP – + 0.819
6- Jonas Folger – MAPFRE Aspar Team Moto3 – KALEX KTM – + 1.433
7- Niccolò Antonelli – GO&FUN Gresini Moto3 – FTR Honda M313 – + 16.464
8- Niklas Ajo – Avant Tecno – KTM RC 250 GP – + 18.627
9- Eric Granado – MAPFRE Aspar Team Moto3 – KALEX KTM – + 18.957
10- Jack Miller – Caretta Technology RTG – FTR Honda M313 – + 19.026
11- Zulfahmi Khairuddin – Red Bull KTM Ajo – KTM RC 250 GP – + 19.147
12- Alexis Masbou – Ongetta Rivacold – FTR Honda M313 – + 19.154
13- Isaac Vinales – Ongetta Centro Seta – FTR Honda M313 – + 20.813
14- Brad Binder – Ambrogio Racing – Suter Honda MMX3 – + 21.241
15- Jasper Iwema – RW Racing GP – KALEX KTM – + 28.582
16- John McPhee – Caretta Technology RTG – FTR Honda M313 – + 28.583
17- Danny Webb – Ambrogio Racing – Suter Honda MMX3 – + 28.671
18- Arthur Sissis – Red Bull KTM Ajo – KTM RC 250 GP – + 29.214
19- Philipp Öttl – Tec Interwetten Moto3 Racing – KALEX KTM – + 30.401
20- Alan Techer – CIP Moto3 – TSR3C Honda – + 30.614
21- Toni Finsterbusch – Kiefer Racing – KALEX KTM – + 30.657
22- Andrea Locatelli – Mahindra Racing – Mahindra MGP3O – + 30.658
23- Lorenzo Baldassarri – GO&FUN Gresini Moto3 – FTR Honda M313 – + 30.679
24- Francesco Bagnaia – San Carlo Team Italia – FTR Honda M313 – + 30.798
25- Livio Loi – Marc VDS Racing Team – KALEX KTM – + 42.025
26- Ana Carrasco – Team Calvo – KTM RC 250 R – + 53.508
27- Hyuga Watanabe – La Fonte Tascaracing – FTR Honda M313 – + 53.586
28- Michael Coletti – Minimoto Portomaggiore – Honda NSF250R – + 1’00.848

Classement provisoire du championnat du monde :

1-Maverick VIÑALES-106 points
2-Luis SALOM-102
3-Alex RINS-81
4-Jonas FOLGER-63
5-Alex MARQUEZ-35
6-Brad BINDER-34
7-Miguel OLIVEIRA-33
8-Zulfahmi KHAIRUDDIN-33
9-Jakub KORNFEIL-27
10-Alexis MASBOU-27

Photo : Luis Salom (© motogp.com)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 2 Juin - 21:34

Moto2 : Redding vainqueur parfait, Zarco superbe troisième ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Scott Redding réussissait une course très brillante, qui lui permettait d'empocher la victoire et d'accroître son avance au classement provisoire du championnat du monde. Nicolas Terol terminait deuxième devant Johann Zarco qui faisait une magnifique course.

Avec une température de l'air de 24° et de 35° pour la piste, Takaaki Nakagami prenait le meilleur envol devant Nicolas Terol. Pol Espargaro n'était que 13e. Scott Redding passait ensuite en deuxième position, devant Terol et Johann Zarco. Xavier Siméon était septième, Mike di Meglio seizième, alors que Louis Rossi 27e recevait un ride through pour départ anticipé.

A l'issue du troisième tour, Scott Redding prenait la tête, devant Terol, Nakagami, Zarco, Rabat, Siméon et Corsi (1er Italien). Le Britannique de l'équipe Marc VDS Racing creusait un petit écart de 0.5 sur Nicolas Terol. Nakagami élargissait à l'entrée d'une courbe et Zarco en profitait pour s'installer en troisième position. Esteve Rabat (deuxième du classement du championnat du monde) se faisait expédier dans le gravier par Mika Kallio, coéquipier de Redding.

Johann Zarco profitait d'une "figure" de Terol pour s'installer à une très impressionnante deuxième place, à 0.7 de Redding. Pol Espargaro n'était que dixième, autre source d'étonnement. Moins étonnante, la chute de Nakagami alors quatrième en rentrant trop fort de l'avant.

Nicolas Terol prenait la première place devant Scott Redding et Johann Zarco, qui possédaient alors 4 secondes d'avance sur le quatrième Xavier Siméon et le cinquième Mika Kallio. A la mi-course, Terol, Redding et Zarco avaient le podium assuré entre eux trois, il ne restait plus qu'à en déterminer l'ordre…

Nicolas Terol conservait la première place, avant que Scott Redding ne l'attaque et ne lui ravisse le leadership à 8 tours de la fin. Xavier Siméon occupait la 4e place, Mike di Meglio la 19e et Louis Rossi (passé par les stands) la 28e. Pol Espargaro n'était que modeste 9e à 7 secondes de Redding. Le Britannique leader tentait de distancer Terol et Zarco, possédant 0.6 d'avance à 5 tours de la fin, puis 0.8 lors de la boucle suivante.

Xavier Siméon se faisait sortir par Alex de Angelis et chutait, perdant les bénéfices d'un week-end jusque-là excellent. Scott Redding accélérait encore et distançait à 3 tours de la fin Terol et Zarco de 1.6. Pol Espargaro prenait la tête du groupe des poursuivants en quatrième position.

Scott Redding l'emportait largement devant Nicolas Terol et Johann Zarco qui montait pour la première fois sur le podium en Moto2. Mike di Meglio finissait 18e et Louis Rossi 26e.

Résultats de la course :

1- Scott Redding – Marc VDS Racing Team – KALEX Moto2 – 21 giri in 39’53.942
2- Nicolas Terol – MAPFRE Aspar Team Moto2 – Suter MMX2 – + 2.175
3- Johann Zarco – CAME Iodaracing Project – Suter MMX2 – + 4.387
4- Pol Espargaro – Tuenti HP 40 – KALEX Moto2 – + 9.787
5- Mika Kallio – Marc VDS Racing Team – KALEX Moto2 – + 9.851
6- Jordi Torres – MAPFRE Aspar Team Moto2 – Suter MMX2 – + 10.644
7- Simone Corsi – NGM Mobile Racing – Speed Up SF13 – + 10.718
8- Alex De Angelis – NGM Mobile Forward Racing – Speed Up SF13 – + 10.844
9- Thomas Luthi – Interwetten Paddock Moto2 Racing – Suter MMX2 – + 10.900
10- Dominique Aegerter – Technomag carXpert – Suter MMX2 – + 12.166
11- Toni Elias – Blusens Avintia – KALEX Moto2 – + 12.173
12- Marcel Schrotter – Desguaces La Torre SAG – KALEX Moto2 – + 15.871
13- Tito Rabat – Tuenti HP 40 – KALEX Moto2 – + 27.919
14- Sandro Cortese – Dynavolt Intact GP – KALEX Moto2 – + 28.688
15- Randy Krummenacher – Technomag carXpert – Suter MMX2 – + 28.973
16- Ratthapark Wilairot – Thai Honda PTT Gresini Moto2 – Suter MMX2 – + 29.323
17- Julian Simon – Italtrans Racing Team – KALEX Moto2 – + 32.176
18- Mike Di Meglio – JiR Moto2 – MotoBI – + 33.762
19- Ricky Cardus – NGM Mobile Forward Racing – Speed Up SF13 – + 42.145
20- Anthony West – QMMF Racing Team – Speed Up SF13 – + 44.322
21- Kyle Smith – Blusens Avintia – KALEX Moto2 – + 45.584
22- Danny Kent – Tech 3 Racing – Tech 3 Mistral 610 – + 45.962
23- Alberto Moncayo – Argiñano & Gines Racing – Speed Up SF13 – + 51.091
24- Yuki Takahashi – IDEMITSU Honda Team Asia – Moriwaki MD600 – + 1’02.477
25- Mattia Pasini – NGM Mobile Racing – Speed Up SF13 – + 1’11.895
26- Louis Rossi – Tech 3 Racing – Tech 3 Mistral 610 – + 1’25.369

Classement provisoire du championnat du monde :

1-Scott REDDING-101 points
2-Nicolas TEROL-58
3-Mika KALLIO-58
4-Esteve RABAT-55
5-Pol ESPARGARO-54
6-Dominique AEGERTER-53
7-Johann ZARCO-44
8-Xavier SIMEON-35
9-Alex DE ANGELIS-30
10-Takaaki NAKAGAMI-29

Photo : Nicolas Terol, Scott Redding et Johann Zarco (© motogp.com)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 2 Juin - 21:37

MotoGP : Lorenzo royal en Italie, alors que Marquez et Rossi chutent ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sur le circuit du Mugello inondé de soleil, Jorge Lorenzo a complètement dominé le Grand Prix d'Italie, distançant sans rémission Dani Pedrosa. Marc Marquez et Valentino Rossi étaient éliminés sur chute.

C'est avec un slick dur à l'avant et un tendre à l'arrière que s'élançaient tous les pilotes, sauf Lukas Pesek (avant tendre), avec 22° pour l'air et 34° pour la piste. Pedrosa était le plus rapide au départ, devant Lorenzo, qui s'infiltrait à l'intérieur dans le premier virage et prenait la tête. Alvaro Bautista et Valentino Rossi chutaient dès la première courbe.

A l'issue du premier tour, Lorenzo était toujours leader, devant Pedrosa, Marquez, Dovizioso, Crutchlow, Hayden et Bradl. Randy de Puniet occupait la 13e position, alors que son coéquipier Aleix Espargaro était 8e. En tête, Lorenzo, Pedrosa et Marquez groupés possédaient 1.9 d'avance sur Crutchlow, Dovizioso, Bradl et Hayden.

Au premier tiers de la course, Lorenzo conservait la première position, avec Pedrosa et Marquez dans sa roue. Depuis 17 ans, il y avait toujours eu un Italien sur le podium en catégorie-reine au Mugello. Cette fois, avec Dovizioso sixième la situation transalpine devenait plus inconfortable. Du côté des CRT, Aleix Espargaro, 8e à 12 secondes, dominait nettement la situation, Randy de Puniet 12e étant pointé à 18 secondes, juste devant Hector Barbera.

A la mi-course, Jorge Lorenzo menait toujours, mais avec Dani Pedrosa et Marc Marquez juste derrière lui. Cal Crutchlow était solitaire quatrième à 4.8, alors que Stefan Bradl contenait pour la cinquième place les assauts des Ducati d'Andrea Dovizioso et de Nicky Hayden à 10 secondes de Lorenzo.

Pedrosa et Marquez avaient un peu de mal à suivre le rythme de la Yamaha, qui creusait un écart de 1.2 à dix tours de la fin. Avec un excellent tour en 1'47"929, Lorenzo portait son avance à 2.1. Pedrosa ne pouvait pas suivre, mais restait inquiété par Marquez.

Alors que Lorenzo portait son avance à 3 secondes, Marquez se faisait de plus en plus menaçant sur Pedrosa. Semblant plus rapide que son coéquipier leader du championnat du monde, Marquez semblait hésiter à prendre de trop gros risques. La situation devenait critique pour le jeune Espagnol car Crutchlow quatrième se rapprochait à 2.9 des deux Honda à 4 tours de la fin. Marquez passait finalement son coéquipier, mais chutait peu après, pour la 4e fois du week-end. Il ne deviendrait pas le premier pilote débutant en catégorie reine à monter cinq fois de suite sur le podium.

A deux tours de la fin, 5 secondes derrière Lorenzo hors de danger, Crutchlow s'approchait à 1.7 de Pedrosa alors deuxième. Jorge Lorenzo remportait sa 46e victoire en Grand Prix, la 25e en catégorie MotoGP, alors que Dani Pedrosa sauvait sa deuxième position devant Cal Crutchlow. Stefan Bradl finissait quatrième devant les deux Desmosedici d'Andrea Dovizioso et Nicky Hayden. Aleix Espargaro huitième terminait premier des CRT, devant Hector Barbera dixième et Randy de Puniet onzième.

Au championnat, Dani Pedrosa restait en tête, mais Jorge Lorenzo se rapprochait à 12 points de son compatriote, tandis que Marc Marquez pointait désormais en troisième position avec 26 points de retard.

Résultats de la course :

1- Jorge Lorenzo – Yamaha Factory Racing – Yamaha YZR M1
2- Dani Pedrosa – Repsol Honda Team – Honda RC213V – + 5.400
3- Cal Crutchlow – Monster Yamaha Tech 3 – Yamaha YZR M1 – + 6.412
4- Stefan Bradl – LCR Honda MotoGP – Honda RC213V – + 19.321
5- Andrea Dovizioso – Ducati Team – Ducati Desmosedici GP13 – + 19.540
6- Nicky Hayden – Ducati Team – Ducati Desmosedici GP13 – + 26.321
7- Michele Pirro – Ducati Test Team – Ducati Desmosedici GP13 – + 38.144
8- Aleix Espargaro – Power Electronics Aspar – ART GP13 – + 39.802 (CRT)
9- Bradley Smith – Monster Yamaha Tech 3 – Yamaha YZR M1 – + 40.243
10- Hector Barbera – Avintia Blusens – BQR FTR – + 48.392 (CRT)
11- Randy De Puniet – Power Electronics Aspar – ART GP13 – + 48.480 (CRT)
12- Danilo Petrucci – CAME Iodaracing Project – Ioda Suter BMW – + 1’13.708 (CRT)
13- Andrea Iannone – Energy T.I. Pramac Racing – Ducati Desmosedici GP13 – + 1’14.601
14- Colin Edwards – NGM Mobile Forward Racing – FTR Kawasaki – + 1’21.249 (CRT)
15- Karel Abraham – Cardion AB Motoracing – ART GP13 – + 1’25.738 (CRT)
16- Yonny Hernandez – Paul Bird Motorsport – ART GP13 – + 1’27.339 (CRT)
17- Michael Laverty – Paul Bird Motorsport – PBM 01 – + 1’27.758 (CRT)
18- Bryan Staring – GO&FUN Honda Gresini – FTR Honda MGP13 – + 1’44.424 (CRT)
19- Lukas Pesek – CAME Iodaracing Project – Ioda Suter BMW – + 1’45.227 (CRT)

Classement provisoire du championnat du monde :

1-Dani PEDROSA-103 points
2-Jorge LORENZO-91
3-Marc MARQUEZ-77
4-Cal CRUTCHLOW-71
5-Andrea DOVIZIOSO-50
6-Valentino ROSSI-47
7-Nicky HAYDEN-45
8-Alvaro BAUTISTA-38
9-Stefan BRADL-30
10-Aleix ESPARGARO-28

Photo : Le podium (© Repsol Media)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 2 Juin - 21:39

Tourist Trophy : Michael Dunlop, trente ans après papa Joey ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

30 ans après que son père Joey ait remporté son premier TT en catégorie TTF1 (sortes de Superbikes de l'époque), Michael Dunlop a complètement dominé l'édition 2013 en catégorie Superbike. John McGuinness a été pénalisé pour excès de vitesse lors du deuxième ravitaillement.

Après une semaine très difficile (pluie, incendie, décès d'un pilote japonais, report de la course au dimanche) le départ des Superbikes pouvait enfin être donné pour 6 tours du Mountain Circuit.

Michael Dunlop (Honda) était en tête à l'issue du premier tour, devant Gary Johnson (Honda), Guy Martin Suzuki), John Mc Guinness (Honda), James Hillier (Kawasaki) et Cameron Donald (Honda).

A la fin du deuxième tour, les pilotes s'arrêtaient pour ravitailler Dunlop possédait 15 secondes d'avance sur Mc Guinness, 16 sur Guy Martin et 26 sur Cameron Donald. Gary Johnson, deuxième à l'issue du premier tour, abandonnait au bord de la route en raison de problèmes techniques. Josh Brookes, douzième, battait le record de moyenne au tour pour un débutant. William Dunlop (frère de Michael) dixième, recevait une pénalité de 30 secondes pour vitesse excessive dans les stands.

Au troisième tour, soit à la mi-course, les Honda TT Legends faisaient carton plein avec leurs deux pilotes en tête, Michael Dunlop précédant John McGuinness de 24 secondes et Cameron Donald de 40. Guy Martin pointait avec sa GSX-R en quatrième position à 42, devant la R1 de Conor Cummins déjà à 1'07 et la ZX-10R de James Hillier à 1'13. Josh Brookes était 12e à 1'41.

La fin du quatrième tour impliquait le deuxième ravitaillement. Dunlop avait alors 30 secondes d'avance sur McGuinness, 40 sur Donald, 1'09 sur Martin, 1'40 sur Hillier. Soudain, coup de tonnerre : John McGuinness recevait une pénalité d'une minute pour excès de vitesse dans les stands ! C'était enregistré au moyen du transpondeur, donc d'après le règlement du TT, il n'y avait pas d'appel possible. McGuinness se retrouvait sixième à 1'29.

Michael Dunlop semblait alors satisfait de son avance et commençait à gérer son écart. Au 5e tour, il avait 36 secondes d'avance sur Cameron Donald, et 1'18 sur Guy Martin qui allait devoir se méfier de John McGuinness à 1'25. A Glen Helen (début du circuit) McGuinness n'était plus qu'à 4.3 de Martin. A Ballaugh Bridge, l'écart était descendu à 1.3. Au point de chronométrage suivant, Ramsey, Mc Guinness avait 3 secondes d'avance sur Martin. Puis il le devançait de 5 à Cronk-ny-Mona (mais où vont-ils trouver des noms pareils ?).

Finalement Michael Dunlop l'emportait avec 40 secondes sur Cameron Donald et 1'21 sur son coéquipier John McGuinness, auteur du meilleur temps en course.

Joey aurait été content de lui.

Résultats de la course Superbike :
A venir

Photo : Michael Dunlop (© Honda)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 2 Juin - 21:43

Aegerter et Krummenacher dans les points ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le GP d'Italie, sur le circuit du Mugello et devant plus de 70'000 spectateurs, s'est terminé sur des sentiments mitigés pour les deux pilotes du team Technomag-carXpert.

Aussi bien Dominique Aegerter (10e) que Randy Krummenacher (15e) ont réussi à marquer quelques points, mais les deux pilotes Suter de l'équipe suisse ont placé leurs ambitions à un niveau plus élevé cette année. D'où une déception compréhensible.

Dominique Aegerter (10e): "La journée a été aussi difficile que les deux précédentes; tout a commencé ce matin, avec une casse moteur lors du warm-up. Nous avons dû le changer pour la course et inutile de préciser que nous n'avons pas eu les moyens pratiques de retrouver les réglages efficaces que nous avions lors des essais. Ainsi, l'embrayage m'a causé quelques soucis, notamment au départ. Ce résultat est décevant, parce que j'ai roulé durant toute la course à la limite pour rester dans le second groupe, mais je n'ai jamais été en mesure de pouvoir m'en échapper pour jouer une éventuelle quatrième place. Lundi, nous restons sur le Mugello, car nous avons un très important programme de tests devant nous."

Randy Krummenacher (15e): "Je suis un battant, j'adore ce circuit du Mugello et avant la course, j'étais peut-être un peu trop nerveux, tant je voulais bien faire. Ce petit point fait du bien, mais j'espérais bien sûr beaucoup plus de ce week-end. Au début de la course, je voyais Dominique quelques dizaines de mètres devant moi, sans pour autant pouvoir le rejoindre. Puis, j'ai commis une erreur à six tours de la fin et j'ai perdu deux places. Pour moi, la journée d'essais supplémentaire va être très importante, dans la mesure où, sur le sec, je dois encore trouver quelques solutions pour rouler à la limite de ma machine."

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 2 Juin - 21:48

Premier podium en Moto2 de Johann Zarco au Mugello ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

«Je suis heureux d'avoir obtenu mon premier podium dans cette catégorie.»

GP D’Italie 2013 MUGELLO
VENDREDI 31 MAI 2013 ESSAIS LIBRES 4ème place 1.53.938
JOHANN ZARCO: "Le résultat d'aujourd'hui est assez bon. C'est la première fois cette année que le vendredi, nous sommes parmi les premiers, cela signifie que nous avons trouvé une bonne base pour la moto. Je ne suis toujours pas satisfait de certaines choses, parce que je ne peux pas faire le chrono que je veux, mais avec quelqu'un devant moi, les choses s’améliorent et je suis en mesure de trouver les bonnes références. Nous devons travailler sur ce point. Au Mugello, l'important est d'avoir un bon rythme parce que nous sommes tous très proches."

SAMEDI 1er JUIN 2013 ESSAI QUALIFICATIF 4ème position 1.53.278
JOHANN ZARCO: "Je suis très heureux de cet excellent résultat après le GP de France. La moto a beaucoup évolué et j'ai réussi à me qualifier seul à la quatrième place que je n’arrivais pas à réaliser dans la journée précédente. Je remercie l'équipe pour son excellent travail qui fait que nous nous améliorons ensemble course après course. Bien sûr je regrette un peu de ne pas être dans la première ligne, car il faut être le plus en avant possible pour la course, mais je suis très positif et confiant. “

DIMANCHE 2 JUIN 2013 LA COURSE 3ème place
JOHANN ZARCO : "Je suis très content de ce podium. C'est un excellent résultat pour l'équipe lors de son Grand Prix national. Ensuite, je suis heureux d'avoir obtenu mon premier podium dans cette catégorie, c'est très important. Ce week-end, je me suis senti de plus en plus à l'aise sur la moto et j'ai pu réaliser quelques bonnes séances d’essais et trouver de bons réglages. Partir devant m’a aidé et puis, une fois dans le bon groupe, j’ai vu que je pouvais suivre Terol et l’attaquer. Quand j'ai vu Redding s'en aller et Nico prendre un peu d'écart en fin de course, j’ai pensé que la troisième place était satisfaisante. Je suis très satisfait des deux dernières courses. Mes performances sont allées crescendo et pour cette raison, je suis impatient d’arriver à Barcelone pour faire encore mieux."

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  Magnum le Lun 3 Juin - 9:58

Nous serions juste heureux de terminer ! mdr 4

Magnum
.
.

Messages : 17412
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 56
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 3 Juin - 14:44

MotoGP : Les déclarations des pilotes à l'issue du Grand Prix d'Italie ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voici les points de vue des héros du jour, ainsi que de ceux dont les chutes ont été des évènements importants.

Jorge Lorenzo :
"Je savais que ça allait être une course difficile parce qu'il faisait beaucoup plus chaud que ce matin. Nous avions été très rapides le matin, nous étions aussi rapides l'après-midi mais pas autant, nous étions trois ou quatre dixièmes plus lents. Dani m'a suivi durant près de treize tours mais j'ai attaqué un peu plus à partir du treizième, pour être à peu près trois dixièmes plus rapide. Je crois qu'il a alors un peu lâché, ça a été beaucoup plus facile après ça."

Dani Pedrosa :
"Je ne me sentais pas complètement à l'aise en course mais je suis content d'avoir encore marqué un bon nombre de points. Globalement, le week-end a été difficile. Le pneu arrière m'a posé beaucoup de problèmes, je manquais de grip mais le bilan est positif puisque je marque vingt points et conserve la tête du Championnat du Monde."

Cal Crutchlow :
"Je suis vraiment heureux d'être de retour sur le podium parce que Mugello est une des courses prestigieuses du calendrier. C'est un résultat impressionnant et je dois rendre un grand hommage à mon équipe Monster Yamaha Tech 3 qui a fait un travail incroyable ce week-end. Je ne me suis pas senti à l'aise sur la moto, mais aujourd'hui ils m'ont donné une machine qui était vraiment compétitive. Dans la seconde moitié de la course, j'étais vraiment fort. J'ai eu le rythme qui m'a rapproché de Dani et Marc. J'étais dans un rythme vraiment rapide et constant, mais je déteste monter sur un podium comme ça. Je suis désolé que Marc soit tombé parce qu'il faisait une étonnante course, mais pour être honnête, je sentais que je pouvais rattraper Dani et prendre la troisième place de toute façon. Quand j'ai vu l'accident de Marc j'ai ralenti pour ne pas risquer de perdre un deuxième podium d'affilée, ce qui est un résultat fantastique pour le team Monster Yamaha Tech3 et moi. Je suis quatrième au championnat. Ça a été une autre excellente façon de terminer le week-end et de continuer notre très bon début de saison. "

Stefan Bradl :
"Réitérer la 4ème place acquise ici même l'an passé est un sentiment vraiment exceptionnel pour moi-même mais surtout pour l'équipe. Je suis sincèrement pleinement satisfait de tout le travail abattu depuis le début du week-end même si la course s'est avérée longue et extrêmement rude. Mon départ aurait mérité d'être beaucoup plus incisif puisque j'ai perdu plusieurs positions avant d'être en mesure de dépasser les deux pilotes Ducati. Ça n'a pas été une partie de plaisir de devoir les contenir pendant quasiment toute l'épreuve tout en sachant pertinemment que Dovi allait tenter une attaque dans le dernier tour. Son expérience ne fait plus aucun doute et la bagarre avec lui m’a vraiment plu. Je me dois pour conclure de remercier tout le team pour sa débauche d'énergie ainsi que nos partenaires et nos fans pour leur support car il s'agit pour Lucio et ses collaborateurs d'un événement déterminant.”

Marc Marquez :
"C'est notre premier abandon cette saison mais après avoir eu trois jours difficiles, je me sentais finalement assez bien durant la course. Je ne comprends pas ce qui a causé ma chute (en course), j'ai perdu l'avant et l'arrière en même temps et je n'ai rien pu faire. Il est clair que j'ai fait une erreur et je ne vais pas chercher d'excuse. Nous avons regardé la télémétrie et les données montrent que j'allais à la même vitesse et que j'étais sur la même trajectoire qu'avant mais quoi qu'il arrive, on apprend toujours de ses erreurs. Il ne faut pas oublier que c'est ma première année dans la catégorie et que je suis ici pour apprendre. Je me battais malgré tout pour la deuxième place et c'est une raison suffisante pour être satisfait. Je tiens à m'excuser auprès de Honda et du team, qui me soutiennent toujours et qui travaillent très dur. Maintenant nous allons nous préparer pour Montmeló et je suis impatient de courir là-bas."

Valentino Rossi :
"J’ai malheureusement eu un problème avec l’embrayage au départ et j’ai perdu deux ou trois positions. J’ai ensuite attaqué parce que j’avais un bon rythme et que j’étais rapide. Dans le deuxième virage, j’étais à l’extérieur et j’étais déjà devant Bautista. Pour moi, il était à l’intérieur et il a accéléré pour fermer la porte parce qu’il ne voulait pas perdre de place, mais j’étais déjà devant lui et il m’a touché à l’arrière. J’ai eu de la chance parce que c’était une mauvaise chute et que j’ai tapé le mur, mais je vais bien. C’est dommage, d’une part parce que c’était le Mugello et d’autre part parce que je pense que nous aurions pu faire une bonne course et peut-être monter sur le podium."

Alvaro Bautista :
"Je n’ai pas grand-chose à dire. J’ai malheureusement eu un contact avec Valentino dans le virage n°3 et nous avons tous les deux chuté alors que c’était une course très importante pour nous deux. Valentino et moi avons revu l’incident avec la Direction de Course. Ce n’est qu’un fait de course et c’est une déception pour nous deux mais ce n’est la faute de personne. J’étais à l’intérieur et il est très difficile de voir un pilote à l’extérieur de là où j’étais. Il prenait une trajectoire différente et c’est pourquoi nous nous sommes percutés. C’est dommage parce que je me sentais bien sur la moto et que je pensais ramener un bon résultat. Ce sont des choses qui arrivent. Il faut essayer d’oublier ça et penser à la prochaine course."

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 3 Juin - 14:46

Promo : CDF Promosport à Nogaro : Yannick Pierre s’illustre en Promo 1000 !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le beau temps annoncé n’a pas été réellement de la partie. Avec un début de matinée humide et une fin de journée mouillée, seules les courses entre 11h00 et 16h20 ont bénéficié de conditions sèches et de températures agréables. Ce temps changeant n’a pas découragé les quelques 5 170 personnes qui sont venues encourager les pilotes dans leurs quêtes de victoires. Retour sur cette journée de dimanche.

Promo 1000
25 minutes avant le départ de la catégorie reine, une averse s’abat sur le circuit. Si elle est de courte durée, elle mouille bien le tracé Gersois et oblige les pilotes à chausser leurs pneus pluie Dunlop. Dylan buisson effectue le meilleur départ mais ne tient pas sa position très longtemps. Yannick Pierre le double dans le second tour et se lance dans un cavalier seul impressionnant. A la mi-course, il possède 5 secondes d’avance sur ses poursuivants. Derrière, Romain Maitre tente de le suivre mais en vain. Il se met rapidement à l’abri des attaques de Jonathan Goetschy qui doit conjuguer avec celles de Julien Pilot. Pilot trouve la faille au 4ème tour et tente l’échappée. Si il y parvient pendant quelques tours, Goetschy le recolle au 8ème tour. Pierre et Maitre conservent leurs places jusqu’à l’arrivée sans être inquiétés. Par contre, Julien Pilot doit ba tailler ferme pour conserver sa 3ème place face à Goetschy qui échoue ainsi au pied du podium. Belle performance de Vincent Ramade : ce pilote issu des Promo Découverte termine 5ème après un départ de la 18ème position. Mauvaise opération pour Mathieu Charpin qui part à la faute dans le dernier tour alors qu’il occupait la 9ème place.
Au classement provisoire, le leader Julien Pilot possède 98 points devant Yannick Pierre et Romain Maitre ex æquo avec 74 points et devant Mathieu Charpin le grand perdant du week-end avec 61 points.

Promo 600
Le ciel est menaçant à l’horizon mais ce sont bien des éclaircies qui accompagnent le départ des 600 Promo. Les conditions de pistes sont optimales mais la course va être agrémentée de nombreuses chutes et donc de nombreux rebondissements. Si Benjamin Belloeuvre entre le premier dans le premier virage, c’est Florent Manniez qui en sort en tête. Maxime Gucciardi le double dans le tour suivant. Au 3ème tour, Belloeuvre double les deux pilotes Yamaha et prend les commandes. Ils sont neuf en mesure de remporter la course et les changements de positions sont nombreux. Au 5ème tour, Nicolas Souchon chute. Au 7ème tour, alors que Jérôme Danton vient de doubler Thibaut Duchene pour le gain de la 3ème place, les deux hommes s’accrochent et vont au tapis. Belloeuvre mène toujours les débats lorsqu’au 8ème tour, alors que nous sommes à la mi- course, il part lui aussi à la faute. Manniez récupère les commandes et tente de semer Guillaume Montessuit et Cyril Guignard. Manniez parvient à creuser l’écart nécessaire. En tentant de le suivre, Montessuit s’isole à la seconde place. Guignard suit le même scénario et laisse Samuel Berthome et Ken Suire s’expliquer derrière pour les places d’honneur. A l’arrivée, Manniez fait la bonne opération du week-end puisque Julien Diguet ne finit que 6ème et que les autres hommes forts de la catégorie sont partis à la faute.
Au classement provisoire, Diguet conserve la tête mais voit Manniez revenir à 6 petits points. Thibaut Duchene est 3ème avec 63 points devant Jérôme Danton et ses 51 points.

Promo 500 Cup
Première course de l’après midi, les Promo 500 Cup évoluent sur une piste sèche. Alex Sarrabayrouse part en tête et emmène avec lui Florian Pellegrin et Patrice Di Gregorio. Parti dernier, Thibaud Doutre fait un premier tour exceptionnel et pointe déjà à la 11ème place. Au 5ème tour il est à 1 dixième de Di Gregorio. Au tour suivant, il double les deux pilotes qu’il a devant lui et se retrouve au contact de Sarrabayrouse. Di Gregorio double dans le même temps Pelegrin pour reprendre sa 3ème place. Les 4 pilotes restent groupés jusqu’au 10ème tour où Pelegrin perd un peu de terrain. Entre Sarrabayrouse et Doutre, les derniers tours sont très disputés. Doutre passe deux fois mais la réplique du pilote local est immédiate et c’est lui qui empoche la victoire pour 62 millièmes. Patrice Di Gregorio complète le podium. Stéphane Coutelle te rmine 13ème au guidon de sa CBR 500.
Au classement provisoire, Alex Sarrabayrouse compte 11 points d’avance sur Florian Pellegrin et 40 points sur Olivier Testa, 7ème aujourd’hui. Doutre est remonté 4ème juste devant Di Gregorio.

Promo Découverte

Finale 1
La pluie a bien arrosé le circuit avant le départ. Même si il ne pleut plus, la piste est détrempée et offre l’occasion aux pilotes de faire une course avec les pneus pluie Dunlop en ce dimanche matin.
Dans le groupe B, Camille Lageon effectue le meilleur départ mais Benoit Chatelain le passe avant la fin du premier tour. Thibaud Kulda attaque dans le tour suivant et prend les commandes jusqu’à la fin de la course écourtée d’un tour pour cause de chute d’un concurrent. Pierre Beugne passe second au 2ème tour et creuse l’écart pour conforter sa seconde place qu’il garde jusqu’à l’arrêt de la course. Passé 3ème Benoit Chatelain finit devant son frère Frédéric pour 3 dixièmes et accède ainsi au podium.
On peut noter la belle remontée de Valentin Belloeuvre qui, parti de la 38ème position, est pointé 18ème au premier tour. Au 5ème tour il entre dans le top 10. Au tour suivant il est 9ème mais sa belle remontée est stoppée par une chute dans le tour suivant.

Dans le groupe A, Patrick Billo a bien failli ne pas faire une course parfaite. Parti en tête, il est le plus rapide à se mettre dans le rythme dans ces conditions particulières et creuse un écart impressionnant de plus de 11 secondes dès le 3ème tour. Adrien Anzelini trouve son rythme dans ce 3ème tour et entame une remontée extraordinaire sur le premier. Au fil des tours l’écart se réduit fortement pour n’être plus que de 9 dixièmes au 8ème tour. Dans le dernier tour, alors qu’il tente une attaque, il part à la faute et ne peut repartir. Baptiste Bigand, a ce moment là 3ème esseulé à plus de 25 secondes, récupère la seconde place tandis que Georges Sanna qui a pris la tête du groupe de poursuivants au 7ème tour accède au podium.

Finale 2
Le départ de la course de l’après midi est retardé suite à la présence d’huile à un endroit du circuit. Après le formidable travail des commissaires, le départ est donné sur une piste toujours mouillée.

Dans le groupe B, Pierre Beuge part en tête mais une fois de plus, Thibaud Kulda prend les rênes avant la fin du premier tour et creuse un écart important dans les premiers tours. Le groupe de chasse qui le poursuit est commandé un temps par Beugne puis par Yffic Clotteau puis par Benoit Chatelain. Dans le dernier tour, Beugne reprend les commandes et accède ainsi à la seconde marche du podium derrière Kulda impérial jusqu’au bout. Dans la manœuvre, Clotteau s’impose face à Chatelain.
Au cumul de la journée, Thibaud Kulda signe le carton plein avec 50 points devant Pierre Beugne qui en comptabilise 40 et Benoit Chatelain (29 points).

Dans le groupe A, Patrick Billo a tué le suspense dès les premiers virages. Clairement à l’aise dans ces conditions de pistes, il colle une seconde au tour à son poursuivant direct, Benoit Rhodes. Les deux hommes se détachent rapidement pour laisser à quatre pilotes le plaisir de se disputer la dernière marche du podium : Adrien Anzelini, Sylvain Mergot, Freddy Bequin et Cyprien Bisch. Dans le dernier tour, Mergot chute, Anzelini confirme sa place sur le podium, Bequin et Bisch leurs places d’honneur.
Au classement de la journée, Patrick Billo l’emporte aisément avec son doublé et avouera vouloir monter rapidement en catégorie Promo 1000 tandis que Benoit Rhodes est deuxième devant Freddy Bequin.

La journée se termine sous une nouvelle averse. Les Coupes de France Promosport reviennent bientôt dans le sud ouest puisqu’elles ont rendez vous à Pau-Arnos (64) pour les 29 et 30 juin prochains.

Le Service Communication

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 3 Juin - 14:49

AMA : Josh Hayes résiste à Martin Cardenas ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A l'occasion de la deuxième manche du championnat AMA Pro Racing qui se déroulait à Elkhart Lake, dans le Wisconsin, les spectateurs ont eu droit à une superbe bagarre entre la Yamaha et la Suzuki des deux pilotes actuellement les plus rapides.

En catégorie Superbike, les trois meilleurs Josh Hayes, Martin Cardenas et Josh Herrin sont partis ensemble pour les 12 tours de l'épreuve et c'est finalement Hayes qui l'a emporté, mais beaucoup moins facilement que certaines fois en 2012. Le champion en titre pour le compte de l'équipe Monster Energy/Graves/Yamaha a doublé son coéquipier Josh Herrin en début de course, puis s'est ensuite attaqué sans répit au pilote colombien du team Yoshimura Suzuki Factory Racing, qu'il a réussi à doubler au 3e tour.

Hayes possédait une avance de 2.428 à l'issue du 7e des 12 tours, mais Cardenas revenait progressivement sur lui jusqu'à ne concéder que 0.8 sous le drapeau à damier. Josh Herrin complétait le podium, devant les deux GSX-R de Roger Hayden et Danny Eslick.

Résultats de la deuxième course Superbike :

1. Josh Hayes (Yam YZF-R1), 12 tours
2. Martin Cardenas (Suz GSX-R1000), -0.818
3. Josh Herrin (Yam YZF-R1), -8.191 seconds
4. Roger Hayden (Suz GSX-R1000), -19.242
5. Danny Eslick (Suz GSX-R1000), -27.707
6. Larry Pegram (Yam YZF-R1), -31.210
7. David Anthony (Suz GSX-R1000), -37.482
8. Chris Fillmore (KTM RC8R), -37.551
9. Aaron Yates (EBR 1190RS), -53.144
10. Cory West (EBR 1190RS), -58.421

Classement provisoire du championnat Superbike :

1. Cardenas, 105 points
2. Herrin, 92
3. Pegram, 75
4. Hayes, 71
5. Eslick, 66
6. Hayden, 57
7. Fillmore, 49
8. Clark, 48
9. Anthony, 47
10. Ulrich, 36

En SportBike, la course a été l'objet d'un beau duel en Jake Gagne et Cameron Beaubier. C'était la deuxième victoire en SportBike du pilote RoadRace Factory/Red Bull, qui parvenait à mettre suffisamment de pression sur le leader du championnat et sa R6 du Yamaha Extended Service/Monster Energy/Graves/Yamaha pour que Cameron Beaubier fasse une petite erreur et doive se contenter de la deuxième position.

C'était très chaud aussi pour la troisième place, et sur le fil Jake Lewis ravissait la troisième marche du podium à JD Beach, pour seulement 7 millièmes de seconde.

Résultats de la deuxième course SportBike :

1. Jake Gagne (Yam YZF-R6), 13 tours
2. Cameron Beaubier (Yam YZF-R6), -4.192
3. Jake Lewis (Yam YZF-R6), -12.017
4. JD Beach (Yam YZF-R6), -12.024
5. Garrett Gerloff (Yam YZF-R6), -17.993
6. Dane Westby (Hon CBR600RR), -18.123
7. James Rispoli (Suz GSX-R600), -18.288
8. Jason DiSalvo (Tri Daytona 675R), -55.687
9. Elena Myers (Tri Daytona 675R), -65.529
10. Ben Young (Yam YZF-R6), -78.077

Classement provisoire du championnat SportBike :

1. Beaubier, 89 points
2. Gagne, 74
3. Gerloff, 57
4. Beach, 55
5. Rispoli, 42
6. Lewis, 39
7. Fong, 36
8. Myers, 35
9. Young, 34
10. Westby, 28

Photo : Les SportBikes (© AMA Pro Racing / DMG)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 3 Juin - 14:58

CIP Moto3 : un week-end en demi-teinte au Mugello ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Grand Prix d’Italie qui se courrait ce week-end sur le circuit du Mugello avait pourtant bien commencé pour le team CIP Moto3. A l’issue des essais libres, Alan Techer signe le 11ème temps et Juanfran Guevara le 17ème temps.

Lors des qualifications, Alan confirme avec la 12ème position. Plus en difficulté, Juanfran se qualifie 26ème à une seconde de son coéquipier. En course, Alan rate son départ. Il se retrouve dans un groupe de huit pilotes à la lutte pour la 17ème place. Il franchit la ligne d’arrivée 20ème après une belle bagarre. Juanfran s’est accroché avec un pilote dans son 4ème tour et est contraint de rentrer au stand car son guidon est tordu.

Alain Bronec, propriétaire du team : « l’épilogue de ce week-end ne reflète pas le travail accompli par toute l’équipe durant les essais. Nous sommes forcément déçus de ce résultat. Alan est resté bloqué dans ce groupe et n’a pas su retrouver son rythme des essais. Il aurait pu finir dans les points.

L’aspect positif est que nous avons retrouvé une place qui nous correspond plus durant les essais. Nous allons poursuivre notre travail pour que cela se concrétise en course.»


Le prochain Grand Prix Moto3 aura lieu sur le circuit de Montmelo en Espagne les 14, 15 et 15 juin prochains.

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 3 Juin - 15:00

La déception pour Xavier Siméon ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dimanche, le jour le plus important de ces week-ends de course. Pour Xavier, le bilan est décevant mais la course a prouvé qu’il peut se battre avec les meilleurs.

Le matin au warm up, Xavier est d’entrée dans les plus rapides avec d’abord le deuxième temps. Il est la cible et d’autres améliorent. Il conclut avec le 7ème chrono comme pour la qualif.

A 12h20, Xavier prend un départ moyen. Mais rapidement il fait son chemin dans la cohue et récupère sa 7ème place. La bagarre est intense. Il se retrouve dans le groupe de chasse derrière les trois leaders, Reding, Terrol et Zarco qui se sont échappés. Xavier est souvent celui qui emmène ce groupe. On sait que dans ces luttes cela se bouscule. Et l’inévitable arrive … Xavier est heurté par De Angelis et jeté hors de la piste. Fin de la course pour le Belge. Il n’y est absolument pour rien. C’est la déception pour tous ses supporters.

Pendant cette portion de course Xavier a fait la démonstration de sa capacité à se battre dans les meilleurs. Ses temps sont dans ceux des leaders. Ce coup de malchance ne va pas le démoraliser. Déjà dans sa tête, il est en Aragon pour la prochaine épreuve où il compte prendre sa revanche sur le mauvais sort.

Comme Xavier l’a dit à GPinside : « En bout de ligne droite, j’ai repassé de Angelis qui, volontairement, même si la Direction de course estime que c’est un fait de course, m’a fait chuter. Il avait déjà essayé à plusieurs reprises, pendant la course, de me sortir mais sans conséquence et là, il a réussi son coup. Ce n’est pas la première fois que ça m’arrive avec lui et ça m’apprendra à être un peu plus prudent. J’essayerai de ne plus commettre la même erreur la prochaine fois. Je suis vraiment désolé pour l’équipe car ils ont de nouveau réalisé un boulot extraordinaire. J’avais la moto pour me battre pour le podium et si j’avais pu me qualifier mieux, ça aurait changé la donne car j’avais un excellent rythme en course. Je me réjouis maintenant d’arriver au Catalunya où l’objectif sera de marquer des gros points. »

Philippe Jaumotte

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 3 Juin - 15:03

Promosport : Maitre, un WE presque parfait…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Round 4 à Nogaro. 59 pilotes engagés dans la catégorie reine 1000cc.

Vendredi Essais libres :
Nous sommes en 2013 et même dans le Gers, il pleut !!
2 séances vendredi sous la pluie. Malgré le temps il faut rouler pour prendre le rythme sur ce circuit de Nogaro. Bon feeling avec la Suzuki dès le début, les chronos sont bons par rapport aux conditions météo.

Samedi Essais qualificatifs Chronométrés (20min) :
Visiblement, il ne pleuvra pas aujourd’hui! C’est partie pour 20 min sur une piste sèche. 2ème tours, Romain est le seul à passer sous les 1:33.00, au tour 3 le chrono affiche 1:32.144. Retour au stand afin d’économiser les pneus. Il reste 15 min et personne n’inquiètera Romain, Goetschy 2ème temps à 0.771. En série 2, Yannick Pierre est à 0.166.
1er pour la demi-finale série 1.

Samedi Demi-Finale 12 tours :
Feu vert, c’est le Holeshot avec la Suzuki. Romain est décidément en forme pour le jour de son anniversaire. Il effectue le meilleur départ puis enchaine les tours rapides. Au contact durant toute la course, Dylan Buisson et Jonathan Goetschy n’ont pas réussit à l’attaquer. Victoire et 5 pts pour le championnat.
Pour la finale de demain qui débutera à 17h05, la grille de départ sera composée pour sa première ligne de Yannick Pierre (plus rapide de 8 millièmes), Romain et Julien Pilot.

Dimanche course Finale 13 tours :
Le temps est menaçant et une averse tombe 30 minutes avant le départ. Pneus pluies, réglages chassis en 15 min... 17h05, 2ème position, c’est le départ. La Suzuki part bien comme d’habitude et c’est la bagarre en début de course. A mi-course, Romain et Pierre mène la course avec plusieurs secondes d’avances sur le 3ème. Romain sent la moto glisser de plus en plus et se fait quelque frayeur. Pierre gagne des secondes et Romain assure derrière les 20pts de 2nd place.
2ème et 3ème podium sur les 4 courses.

Au classement provisoire, 1er Pilot 98 points, 2ème Pierre 74 points, 3ème Romain 74 points, 4ème Charpin 61 points et 5ème Goetschy 44 points.

WE presque parfait mais il faut aller chercher cette victoire maintenant !! RDV dans à Pau les 29 et 30 juin pour le round 5.

Team Romain Maitre

Merci à BBC Transports, Groupe BARDY, Vesoul Electro Diesel, La Maison du Pneu Mariotte, MOGRA Fournitures Industrielles, Conseil Général de Haute-Saône, Beillard Tubes Cartons, Charton Traiteur, La fontaine aux vins, Allo Taxi, le circuit de la vallée, Manu Racing, Giga Média, S.M.O.D., Lycée Bartholdi Lure, AM Moto, MCA Automobile, FMP Racing, PFP Racing Öhlins, Bihr, Poly Bike, France Equipement, Scorpion, Vulcanet, Yacco, Scott, Ixon.

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 3 Juin - 15:06

Louis Rossi - Communiqué Grand Prix d'Italie ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C’est finalement sous le soleil qu’a eu lieu ce week-end le Grand Prix d’Italie !
Entouré de collines, le tracé italien laisse peu de place à l’improvisation. C’est l’un des plus beaux mais aussi l’un des plus difficiles du Championnat.

LES ESSAIS :
Vendredi : Contrairement à son habitude, Louis roule avec les autres pilotes : cela lui permet d'analyser et de comprendre de nombreux points. Journée très instructive, notamment lors de la seconde séance. Le programme du lendemain est tout tracé : travailler la position, la vitesse de passage et la glisse de la moto.
Samedi Matin : L'équipe a bien fait évoluer la moto sur le plan des suspensions. De son côté, Louis progresse et les chronos descendent régulièrement.

LES QUALIFICATIONS : 24ème
Louis fait un bon premier run et les chronos s'améliorent encore.
En fin de séance, dans un bon groupe lancé pour les derniers tours, Louis et Mattia Pasini
à quelques mètres l’un de l’autre, chutent en glissant au même endroit…

LA COURSE : 26ème
Louis Rossi : «J'ai anticipé le départ et je suis vraiment désolé pour l’équipe car le « ride through » qui m’a imposé un passage par la voie des stands a détruit toute chance d’un résultat correct.J’ai donc mis à profit les 18 tours restant pour travailler certains points de pilotage et rapporter un maximum d’informations qui nous seront très utiles pour les essais prévus dans la foulée au Mugello. Nous allons en parler ensemble avec l’équipe pour apporter des améliorations sur la base des données que nous avons recueillies aujourd'hui. »

L’Equipe TECH 3 restera donc au Mugello pour une journée d'essais, où Danny Kent et Louis comptent avancer avec le set-up de la Mistral 610, sans les contraintes de temps et la pression d'un week-end de course. Il est notamment prévu de tester un nouveau matériel aérodynamique : la longue ligne droite du Mugello sera le lieu idéal pour l'évaluer.

C’est maintenant la Catalogne qui accueillera le prochain Grand Prix, le week-end du 16 juin !

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 3 Juin - 23:24

Moto2 : Interview de Johann Zarco : ''Le Moto2 est la catégorie avant le MotoGP, donc s'il y a un relâchement, ça se sent tout de suite.''

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après une 6e place pour son 2e GP sur la Suter au Texas, puis la 4e au Mans (en partant de la première ligne), Zarco a enfoncé un clou important en Toscane en montant sur le podium du Grand Prix d'Italie. Il a continué le développement le lendemain sur la piste du Mugello, avec trois jours de données servant de référence.

Tout d'abord, comment s'est passée ta journée de test post GP ce lundi ?

"Elle a été écourtée par la météo. On n'a pas voulu prendre le risque de rouler sous la pluie car ce n'était pas nécessaire. On n'a pas pu essayer toutes les pièces prévues, mais sur le peu de tours qu'on a faits, le chrono a été amélioré par rapport à dimanche et le rythme était même meilleur, avec une étonnante facilité. J'étais bien décontracté et le peu de tours a été satisfaisant.

L'évolution que vous recherchiez allait dans quelle direction ?

"On cherchait à obtenir une meilleure vitesse de pointe avec un carénage différent. Moi, en sensation ça m'aidait aussi dans certains virages.

Ton équipe, le Came Ioda Racing Project, est basée à Terni, à moins de 200 km du Mugello. Est-il important pour toi d'avoir obtenu ton premier podium en Moto2 sur les terres de ton team ?

"Oui, c'est vrai, quand j'y pense, je trouve que c'est encore mieux que le podium soit venu ici parce que je commence à connaître les personnes de Came, dont le patron est très bien avec Giampiero Sacchi. Ça leur a fait énormément plaisir, et à moi aussi sur le plan personnel.

Le circuit du Mugello est-il favorable à la Suter ?

"C'est difficile à dire… Je ne peux pas dire s'il est favorable à la Suter ou pas. Il était peut-être plus favorable à moi et à l'objectif qu'on s'était fixé (sourire).

Es-tu satisfait d'avoir choisi une Suter plutôt qu'une Kalex, maintenant que tu as l'expérience de 5 Grands Prix ?

"Oui, il n'y a même pas à se poser la question, c'est la moto qu'avait Marquez l'année dernière et il a été champion du monde. Donc quand le team a proposé cette option, on l'a acceptée parce que ça donnait les moyens d'y arriver.

Dans quels domaines Scott Redding a-t-il progressé par rapport à l'année dernière ?

"Il est très serein. Il a progressé dans ce domaine, probablement parce qu'il a muri. Il a beaucoup d'expérience en Moto2 et connait sa machine depuis longtemps. On sent qu'il se sert très bien de ça car en course il peut gérer derrière quelqu'un, puis mettre un coup de collier et tenter de s'échapper, alors que nous c'est ce qu'on aimerait faire, mais on sait que ça ne va venir qu'avec le temps.

La situation espagnole est plus confuse, avec Rabat et Terol performants, mais Espargaro un peu moins, bien que 5e à 4 points du 2e ?

"A part Redding qui s'échappe, ça me plait d'être si proche du deuxième. C'est ça qui rend beau le Moto2. On a beau faire des milliers de plans pendant l'hiver, ça ne se passe pas toujours comme on l'envisageait. Le Moto2 est la catégorie avant le MotoGP, donc s'il y a un relâchement, ça se sent tout de suite."

Photo : Johann sur le podium du Mugello (© PSP L Swiderek)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 3 Juin - 23:29

Week end compliqué pour Mathieu Dumas en CEV ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C’est au Motorland d’Aragon que nous nous sommes rendus pour la deuxième manche du championnat d’Espagne CEV. La météo prévoyait beaucoup de vent le vendredi et le samedi et un grand soleil le dimanche. Un week end compliqué avec des ennuis techniques et des faits de course.

Vendredi : Essais Libres

Cette journée consistera à redécouvrir le tracé et prendre mes marques mais dès les premiers tours, des problèmes de frein arrivent. N’ayant plus aucun mordant je rentre au stand pour effectuer une purge. Les problèmes de frein résolus, je repars pour faire le plus de tours possibles mais quelques virages plus tard, la tige de mon sélecteur casse et je ne peux plus passer les vitesses. Séance terminée ...
L’Après-midi, il faut que je roule !! J’enchaine quelques tours mais un autre problème survient ... La moto coupe quand j’accélère comme s’il n’y avait plus d’essence alors qu’il y a le plein. Je suis obligé de rentrer aux stands après avoir fait à peine une dizaine de tours dans la journée. Le problème venait de la pompe à essence qui était bouchée.


Samedi : Qualif’

Cette fois, plus aucun problème ne surviendra sauf peut-être le vent qui souffle très fort. J’ai gardé les mêmes pneus que la veille. Mon meilleur chrono de la séance sera un 2.05 assez décevant pour moi.
L’après-midi sera un peu mieux. Je me sens mieux et améliore à chaque tour. On monte un pneu neuf à l’arrière en milieu de séance et je finis en 2.03 ce qui me placera 22eme sur la grille.


Dimanche : Course

Il n’y a plus de vent et le soleil est là. Je réalise un très bon départ, ce qui me place vers la 15eme place au premier virage. Au deuxième tour je double un concurrent mais un autre tombe devant moi, ce qui m'oblige à tirer tout droit pour l’éviter et je repars bon dernier. Je ne me laisse pas abattre et je pars à la poursuite des autres. Je roule déjà 2 secondes plus vite que la veille en roulant tout seul. Petit à petit je remonte, passe 1 pilote puis 2 puis un 3eme à quelques tours du drapeau à damier. Dans l’avant dernier tour je réalise un chrono en 2.00 ce qui est 3 secondes de mieux qu’en qualif’. Je fini ma course 18eme.

Sans cette sortie de piste j’aurais pu accrocher le groupe pour la 15eme place. Au classement général je me retrouve 11eme et 3eme au classement privé.

La prochaine manche aura lieu sur le circuit d’Albacete les 21 et 22 Juin.
Je remercie mes parents, ma famille , mes amis ainsi que tous mes partenaires : Delko ( Callian , Cagnes sur mer , Le Muy ) Kawasaki Power 06 , RST Performance , USV racing , Le Moto Club de Cannes , Keep Cool , Shark , ASD , Ixon


Math Dumas #15

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Mar 4 Juin - 13:49

Loris Baz à Donington ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comme on dit mieux vaut tard que jamais! Tout de suite après la course j'ai effectué 1 stage d'entraînement physique intensif et je trouve seulement le temps de faire mon compte rendu maintenant.

Donington s'est plutôt bien passé, après avoir pu bien me reposer après Monza je suis arrivé enfin en pleine forme sur cette course.

Après une première journée sur le mouillé, je faisais deux bonnes séances le samedi, avant de me louper en superpole 3 hélas. Résultat, une douzième place sur la grille bien loin de mes attentes…

Cela a au moins eu un bon effet car j'étais très motivé pour la course!!! Après avoir un peu raté mon départ en première manche, j'attaque donc ma remontée 14ème puis 9ème, quelques tours après je « tire tout droit » en essayant de passer 8ème, retour à la 11ème place. Malgré tout, le feeling est super bon et je remonte de tour en tour, en roulant dans les chronos des pilotes de tête, pour finir à une belle 5è place.

Dans la deuxième manche je n'ai pu trouver le même feeling et ne voulant prendre aucun risque, je me suis contenté de la 7ème place pour prendre de bons points pour le championnat.

Je suis malgré tout satisfait de mon dimanche car je marque de bons points et je consolide ma 6ème place au championnat, en me rapprochant de la 5ème place !!!

Maintenant départ pour Portimao où j'ai hâte d'en découdre sur ce tracé que j'adore !!!

Un grand Merci à tous mes partenaires et mes nombreux supporters, vous tous qui m’encouragez.


Loris Baz
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Mar 4 Juin - 13:54

Grand Prix d'Italie : Du mieux pour Alan Techer, mais en deçà de ses espérances ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Weekend pluvieux annoncé sur le magnifique tracé du Mugello, mais la pluie s'est faite discrète et cela m'a arrangé. 1ère sortie vendredi pour le FP1 et sur une piste piégeuse à souhait avec ses tronçons humides, j'ai du mal à me réveiller; mon chrono en 2'13"04 à 3,6 secondes du leader me relègue à la 24ème place.

Au FP2 l'après midi, je redresse la barre en gagnant 12 secondes, sur une piste sèche, 15ème au classement à moins de 2 secondes du meilleur temps. Samedi matin pour le FP3, sur une piste sèche, je continue à améliorer mes chronos, terminant en 2'00"37,10ème à moins de 2 secondes du meilleur mais surtout à 0.8 seconde de la 5ème place: de bons augures pour la qualif!!

L'après midi pour le QP, ma moto marche plutôt bien, je me lâche et plus à l'aise en fin de qualif, je claque un 1'59"33, 12ème temps(4ème ligne)à 1,7 de la pole mais surtout à 0,8 seconde de la 5ème place, synonyme de la 2ème ligne sur la grille de départ; Je suis assez content de moi.

Pour le WU dimanche matin, comme à l'accoutumé, je ne prends pas de risque et termine 20ème; ma tête est déjà à la course !!!

11h, sur la grille de départ la 4ème ligne me fait du bien; mais je n'en profiterai pas car au lâcher d'embrayage, je me loupe à nouveau et termine le premier tour au environ de la 22ème place. Ayant perdu le bon groupe, je me bats toute la course dans un groupe oscillant de la 18 à la 24éme place pour terminer 20éme à 30 secondes du premier et à 2secondes des points; Mon meilleur tour en 1'59"33 me laisse à 1.6 seconde du meilleur tour en course.

Super déçu et en colère contre moi, ce weekend qui avait plutôt pas bien commencé au niveau des essais se termine avec un goût d'inachevé et de décevant car mon compteur est toujours vierge. Il va falloir vraiment analyser et me faire aider pour mes problèmes de départ, car pendant les essais, j'arrive à partir correctement mais en course, je perds probablement mes moyens et c'est la cata avec à la clé un grand nombre de place perdues, ce qui ne me permets pas de me battre dans les bons groupes.

Je reste en Italie jusqu'à mardi pour une journée de test mardi et puis retour en France, avec probablement ce weekend un passage à l'école de la mini moto de Cagne/mer, mon club pour aller distiller quelques conseils à la génération future.

Un grand merci à tout mon team pour leurs efforts et leur travail pour me donner une moto la meilleure qui soit ce weekend; et un grand merci à mes sponsors qui me permettent d'être dans la cour des grands.

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Mer 5 Juin - 15:22

Des points malgré la difficulté pour Alexis Masbou ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après l’épisode du Mans, c’est sur le tracé italien du Mugello que les pilotes avaient rendez-vous. Si la météo italienne est généralement chaude et ensoleillée, ce n’était pas le cas en ce début Juin, où les premières journées ont été marquées par de fortes pluies. Mais le circuit du Mugello est une piste qu’Alexis apprécie énormément : son tracé vallonné, sa grande courbe rapide de l’Arrabiata, et sa ligne droite, une des plus longues du championnat.

Les essais du premier jour sont encourageants. Alexis teste de nouveaux tés de fourches tout au long de ses séances, mais malgré des sensations différentes, le pilote ne verra pas d’amélioration dans ses chronos. Alexis terminera en 12ème puis 11ème position. La dernière séance se conclura en 14ème position, Alexis a amélioré son chrono de presque 1 seconde !

La séance qualif, sera marquée par de nouveaux essais de tés de fourches. Sans nets bénéfices, l’équipe et Alexis prendront la décision de remettre ceux d’origine. Alex parviendra à améliorer de nouveau son chrono, mais malgré cela, le pilote ne s’élancera que de la 16ème position pour la course. Alexis est déçu de ce résultat qui n’est pas à la hauteur des efforts effectués.

L’heure de la course arrive, Alexis part de la 6ème ligne. Au premier virage, il perd quelques places. Le groupe de tête, 7 pilotes équipés des meilleures motos du plateau, se détache rapidement. Alexis est dans le groupe suivant, qui s’étend de la 8ème à la 20ème position. Durant toute la course, les positions n’ont cessé de changer avec de nombreuses passes d’armes. A mi-course, Alexis prend les devants et double ses concurrents jusqu’à mener son groupe (qui s’est alors scindé en deux). Il remonte sur la 1ère partie, continue sa remontée infernale et améliore même son temps des qualifs. Alexis se lance dans son dernier tour, toujours en bagarre pour un top 10 avec ses adversaires. L’albigeois sortira mieux placé que son concurrent du dernier virage pour affronter la ligne droite, mais la puissance de sa Honda lui fera défaut sur la ligne d’arrivée. Il passera le drapeau à damiers en 12ème position à 5 dixièmes seulement de la 8ème place.

« J’AURAIS AIME FAIRE MIEUX POUR LE GRAND PRIX NATIONAL DE MON EQUIPE ET JE SUIS FORCEMENT DEÇU DE RATER LE TOP 10 POUR QUELQUES METRES. MAIS EN VOYANT LES DIFFERENCES DE PERFORMANCE AVEC LES MEILLEURES MOTOS, ON PEUT ETRE SATISFAITS D’AVOIR ENCORE REDUIT L’ECART AVEC LES LEADERS, ET DE FINIR PARMI LES MEILLEURES HONDA. »

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Jeu 6 Juin - 18:34

Clément Chevrier peut mieux faire ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Vigeant : 3ème épreuve du championnat de France Superbike. La météo a, une nouvelle fois, joué avec nos nerfs. Les averses sont aléatoires et la piste sèche rapidement ce qui transforme en casse-tête les choix de pneus et les réglages de suspensions.

Samedi matin, il a plu toute la nuit et la piste est humide et froide.

Clément confirme sa vélocité dans ces conditions et réalise le 5ème chrono, celui-ci aurait même pu être amélioré sans une glissade dans le dernier tour de la séance alors qu'il était en progression.

Le samedi après-midi la piste est quasiment sèche quand une averse arrose le circuit juste avant la pré-grille. Départ en pneus pluie sur une piste qui sèche très vite détruisant ceux-ci rapidement, clément part (trop) prudemment et après 8 tours la course est stoppée au drapeau rouge suite à la chute d'un concurrent.Clément est 12ème de cette manche tronquée.

Dimanche matin, cette fois la piste est sèche et malgré l'essai d'un pneu qualif' clément ne peut faire mieux que le 12ème chrono, ses réglages ne lui donnent pas satisfaction.

La course du dimanche après-midi permet d'améliorer les chronos d'une seconde mais c'est insuffisant pour combler la position sur la grille. Longtemps 10ème, clément se fait passer 3 tours avant la fin se bagarrant avec sa moto manquant d'agilité.

Visiblement clément est passé à côté de ses réglages sur le sec et ses positions en course ne correspondent pas à son potentiel et à ses ambitions .

Merci à son équipe et aux partenaires, rendez-vous à Ledenon le 15 et 16 juin.

Clément CHEVRIER #70

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 9 Juin - 20:49

STK 600 : En Superstock 600, la victoire est revenue à l'Italien Franco Morbidelli, devant le Belge Gauthier Duwelz et le Suisse Bastien Chesaux au terme d'une course particulièrement animée. Mathieu Marchal, seul Français en lice, s'est classé 7e après avoir occupé le 5e rang en début de course.

Portimao - Superstock 600 European Championship - Race

1. Franco Morbidelli (San Carlo Team Italia) Kawasaki ZX-6R 18'20.298
2. Gauthier Duwelz (MTM-MVR Racing Team) Yamaha YZF R6 18'20.360
3. Bastien Chesaux (EAB Ten Kate Junior Team) Honda CBR600RR 18'20.401
4. Tony Coveña (Nito Racing) Kawasaki ZX-6R 18'20.518
5. Christian Gamarino (Team Goeleven) Kawasaki ZX-6R 18'23.961
6. Alessandro Nocco (San Carlo Team Italia) Kawasaki ZX-6R 18'25.082
7. Mathieu Marchal (Coutelle Racing Team) Yamaha YZF R6 18'25.938
8. Robin Mulhauser (MTM-MVR Racing) Yamaha YZF R6 18'31.928
9. Luca Vitali (Suriano Racing Team) Suzuki GSX-R600 18'32.112
10. Mike Jones (Agro-On Racedays Honda) Honda CBR600RR 18'35.498
11. Luca Salvadori (PATA by Martini Team) Yamaha YZF R6 18'35.664
12. Stefano Casalotti (VFT Racing) Yamaha YZF R6 18'37.455
13. Federico D'Annunzio (PATA by Martini Team) Yamaha YZF R6 18'37.594
14. Riccardo Cecchini (Team Lorini) Honda CBR600RR 18'37.790
15. Dominic Schmitter (Hagn-Skm by Knobi.at) Yamaha YZF R6 18'38.763
16. Nicola Jr. Morrentino (Team Trasimeno) Yamaha YZF R6 18'44.379
17. Nicolas Stizza (Team Trasimeno) Yamaha YZF R6 18'44.383
18. Manuel Tatasciore (Bike e Motor Racing Team) Yamaha YZF R6 18'44.568
19. Marco Nekvasil (Lexware-Skm by Knobi.at) MV Agusta F3 675 18'44.665
20. Dakota Mamola (Yakhnich Motorsport) Yamaha YZF R6 18'44.935
21. Thomas Vavrous (Montaze Broz Racing Team) Kawasaki ZX-6R 18'48.965
22. Simone Pellegrini (Trasimeno Team) Yamaha YZF R6 18'55.583
23. Alexey Ivanov (Kawasaki DMC-Lorenzini Team) Kawasaki ZX-6R 18'55.840
24. Lukas Wimmer (Agro-On Racedays Honda) Honda CBR600RR 19'10.835
RT. Wayne Tessels (Waynes Racingteam) Suzuki GSX-R600 11'11.171
RT. Adrian Nestorovic (MTM-MVR Racing Team) Yamaha YZF R6

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 9 Juin - 20:53

vict hawk COCORICO hawk vict

STK : Superstock 1000 : Sylvain Barrier gagne et reprend les commandes ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sylvain Barrier, privé de course à Monza, a remis les pendules à l'heure portugaise : malgré une main gauche douloureuse suite à sa chute hier, il gagne à Portimao et réinscrit son nom tout en haut du classement provisoire !

Qualifié en pole, Sylvain réussit le meilleur départ malgré un lâcher d'embrayage un peu brusque. Les Kawa de Jérémy Guarnoni et Lorenzo Savadori prennent immédiatement la BMW n°1 en chasse, suivies de près par la Ducati d'Eddi La Marra.

Les quatre hommes restent groupés. Savadori parvient à piquer la première place à Barrier le temps de quelques virages. Mais rapidement, le champion en titre récupère son bien. Dans le cinquième tour, les espoirs de Savadori s'effondrent en même temps qu'il perd l'avant de sa ZX-10R.

4e à 2,3 secondes de son coéquipier à quatre tours de la fin, Romain Lanusse réussit sa plus belle course de la saison quand il part à son tour au tapis dans la neuvième des douze boucles au programme.

Sylvain parvient à faire le break sur le duo La Marra / Guarnoni, et franchit la ligne d'arrivée en vainqueur avec 1.318 seconde d'avance sur l'Italien. Jérémy doit se contenter de la 3e marche du podium, à seulement 0.017 seconde du pilote Ducati.

Leandro Mercado et Niccolo Canepa ferment le top-5, à plus de 10 secondes du vainqueur. Mathieu Lussiana parvient à placer sa Kawasaki du team OGP à une valeureuse 6e place.

Christophe Ponsson, le troisième larron du team Kawasaki MRS, termine 13e, son meilleur résultat en 1000. Randy Pagaud pointe quant à lui 21e.

Au championnat, Sylvain Barrier retrouve sa place de leader perdue à Monza, où il était impliqué bien malgré lui dans la chute collective du début de course. Il ne compte cependant qu'un tout petit point d'avance sur La Marra, et sept sur Canepa. Jeremy Guarnoni, quatrième, accuse dix longueurs de retard.

Portimao - Superstock 1000 FIM Cup - Race

1. Sylvain Barrier (BMW Motorrad GoldBet STK) BMW S1000 RR HP4 21'19.450
2. Eddi La Marra (Barni Racing Team) Ducati 1199 Panigale R 21'20.768
3. Jeremy Guarnoni (MRS Kawasaki) Kawasaki ZX-10R 21'20.795
4. Leandro Mercado (Team Pedercini) Kawasaki ZX-10R 21'30.231
5. Niccolò Canepa (Barni Racing Team) Ducati 1199 Panigale R 21'34.950
6. Matthieu Lussiana (Team Aspi) Kawasaki ZX-10R 21'36.023
7. Alessandro Andreozzi (Pedercini Team) Kawasaki ZX-10R 21'38.729
8. David McFadden (Garnier Racing Team) BMW S1000 RR 21'41.157
9. Marco Bussolotti (Rider Promotion by T.Trasimeno) BMW S1000 RR 21'41.231
10. Fabio Massei (Team Goeleven) Kawasaki ZX-10R 21'42.219
11. Ondrej Jezek (SK Energy - Fany Gastro) Ducati 1199 Panigale R 21'43.650
12. Greg Gildenhuys (BMW Motorrad GoldBet STK) BMW S1000 RR HP4 21'44.683
13. Christophe Ponsson (MRS Kawasaki) Kawasaki ZX-10R 21'46.754
14. Danny De Boer (EAB Ten Kate Junior Team) Honda CBR1000RR 21'51.537
15. Sebastien Suchet (Team BSR) Honda CBR1000RR 22'02.661
16. Alberto Butti (Team Goeleven) Kawasaki ZX-10R 22'02.775
17. Simone Grotzkyj Giorgi (Pedercini Racing Team) Kawasaki ZX-10R 22'03.893
18. Marc Moser (Triple M by Ducati Frankfurt) Ducati 1199 Panigale R 22'14.859
19. Tomas Svitok (SK Energy - Fany Gastro) Kawasaki ZX-10R 22'16.754
20. Federico Dittadi (Pedercini Team) Kawasaki ZX-10R 22'17.844
21. Randy Pagaud (Team OGP) Kawasaki ZX-10R 22'18.086
22. Ivo Miguel Lopes (HM Racing Team) Suzuki GSX-R 1000 K9 22'18.191
RT. Lucas Ockelfelt (EdgeZone Racing) Suzuki GSX-R 1000 K9 17'04.434
RT. Romain Lanusse (Team MRS Kawasaki) Kawasaki ZX-10R 14'16.267
RT. Lorenzo Savadori (Team Pedercini) Kawasaki ZX-10R 7'07.222
RT. Jonathan Crea (Team OGP) Kawasaki ZX-10R 7'30.341
RT. Alen Gyorfi (H-Moto Team) BMW S1000 RR 
RT. Christoffer Bergman (BWG Racing Kawasaki) Kawasaki ZX-10R 

Photo : Sylvain Barrier - WorldSBK.com

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 9 Juin - 21:00

SSP : Sam Lowes s'offre une bonne cure d'adrénaline !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il l'a fait : Sam Lowes vient de s'envoyer sa quatrième victoire consécutive en Supersport ! Mais ça n'a pas été aussi simple que pouvait le laisser augurer son avance d'une demi-seconde aux qualifications. Oh que non...

Kenan Sofuoglu prend le meilleur départ et emmène dans son sillage Sam Lowes, Fabien Foret, Sheridan Morais et Lucas Scassa.

Lowes, puis Foret vont successivement s'emparer du leadership. Le Français va conserver sa position jusqu'à la mi-course : dans le dixième tour précisément, Lowes passe, puis Fabien semble perdre pied et laisse son coéquipier s'intercaler.

Les cinq tours suivants vont se révéler assez ennuyeux : les écarts entre les trois hommes de tête se figent. Le groupe de chasse est loin derrière.

Mais dans le quinzième tour, le trio est à nouveau réuni. Lowes laisse étrangement Sofuoglu prendre les devants. Derrière, la silhouette de Mark Van Der Mark grandit tour après tour.

Les deux derniers tours vont se muer en une véritable boucherie : de front, en travers, chacun sur une trajectoire différente, les quatre hommes nous offrent un spectacle époustouflant. Le leader change sans arrêt.

Mais dans les derniers mètres, Lowes parvient à prendre l'ascendant et à s'imposer avec 0.380 seconde sur Foret et Sofuoglu.

Au championnat, Lowes prend le large avec 120 points. Sofuoglu est Foret sont à égalité avec 81 unités.

Portimao - FIM Supersport World Championship - Race

1. Sam Lowes (Yakhnich Motorsport) Yamaha YZF R6 35'32.882
2. Fabien Foret (MAHI Racing Team India) Kawasaki ZX-6R 35'33.262
3. Kenan Sofuoglu (MAHI Racing Team India) Kawasaki ZX-6R 35'33.384
4. Michael Vd Mark (Pata Honda World Supersport) Honda CBR600RR 35'34.204
5. Sheridan Morais (PTR Honda) Honda CBR600RR 35'42.419
6. Jack Kennedy (Rivamoto) Honda CBR600RR 35'44.654
7. Andrea Antonelli (Team Goeleven) Kawasaki ZX-6R 35'46.417
8. Luca Scassa (Kawasaki Intermoto Ponyexpres) Kawasaki ZX-6R 35'46.835
9. Raffaele De Rosa (Team Lorini) Honda CBR600RR 35'47.610
10. Christian Iddon (ParkinGo MV Agusta Corse) MV Agusta F3 675 35'51.638
11. Vladimir Leonov (Yakhnich Motorsport) Yamaha YZF R6 35'51.791
12. Massimo Roccoli (Team Pata by Martini) Yamaha YZF R6 36'04.894
13. Alex Baldolini (Suriano Racing Team) Suzuki GSX-R600 36'04.921
14. Lorenzo Zanetti (Pata Honda World Supersport) Honda CBR600RR 36'05.000
15. Luca Marconi (PTR Honda) Honda CBR600RR 36'06.034
16. David Linortner (Team Honda PTR) Honda CBR600RR 36'12.089
17. Matt Davies (Team Honda PTR) Honda CBR600RR 36'18.084
18. Vladimir Ivanov (Kawasaki DMC-Lorenzini Team) Kawasaki ZX-6R 36'18.120
19. Nacho Calero Perez (Honda PTR) Honda CBR600RR 36'29.111
20. Miguel Praia (Team Lorini) Honda CBR600RR 36'31.904
21. Alex Schacht (Racing Team Toth) Honda CBR600RR 36'31.983
22. Mitchell Carr (AARK Racing) Triumph 675 R 36'33.056
23. Imre Toth (Racing Team Toth) Honda CBR600RR 36'36.638
24. Fabio Menghi (VFT Racing) Yamaha YZF R6 37'13.352
25. Yves Polzer (Team MRC Austria) Honda CBR600RR 35'48.765
26. Eduard Blokhin (Rivamoto) Honda CBR600RR 36'52.285
NC. David Salom (Kawasaki Intermoto Ponyexpres) Kawasaki ZX-6R 36'59.104
RT. Roberto Rolfo (ParkinGo MV Agusta Corse) MV Agusta F3 675 30'54.816
RT. Balazs Nemeth (Complus SMS Racing) Honda CBR600RR 32'03.071
RT. Gabor Talmacsi (Prorace) Honda CBR600RR 21'39.308
RT. Kev Coghlan (Kawasaki DMC-Lorenzini Team) Kawasaki ZX-6R 16'49.528
RT. Mathew Scholtz (Suriano Racing Team) Suzuki GSX-R600 22'09.413
RT. Riccardo Russo (Puccetti Racing Kawasaki) Kawasaki ZX-6R 

Photo : Sam Lowes - Crédit : WorldSBK.com


BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 9 Juin - 21:22

SBK : Manche 1 : Melandri et Guintoli frappent fort !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il s'en est fallu d'un cheveu pour que Sylvain Guintoli accroche une deuxième victoire à son palmarès 2013. Mais Marco Melandri ne l'entendait pas de cette oreille : le pilote BMW s'impose avec panache !

Tom Sykes tire profit de sa pole et vire en tête dans le premier virage à droite du circuit d'Algarve. Déjà, Marco Melandri a bondi de la deuxième ligne pour lui emboîter le pas, suivi d'Eugene Laverty, Johnny Rea et Sylvain Guintoli.

Dans le troisième tour, Laverty prend l'avantage sur Melandri et rejoint Sykes. Les deux favoris du week-end, séparés d'un millième de seconde aux qualifications, vont alors creuser un léger écart sur leurs poursuivants.

Mais dans le cinquième tour, Sykes ralentit l'allure, et les écarts se resserrent entre les hommes du top-5. Deux boucles plus tard, Laverty prend les devants. Encore deux tours plus tard, Rea abandonne, sur ce qui ressemble à une panne de frein, imité par son coéquipier Leon Halsam, manifestement souffrant.

Alors qu'il s'apprête à franchir le cap de la mi-course, coup de théâtre : Laverty sent que sa RSV4 rend l'âme et s'écarte à droite de la ligne droite des stands dans un panache de fumée bleue. C'est terminé pour lui.

Melandri passe instantanément Sykes, tandis que derrière, Guintoli enclenche le turbo. Parti prudemment pour ne pas user son pneu arrière (il est le seul, parmi les hommes de tête, à avoir choisi une gomme tendre), Sylvain rejoint les leaders en l'espace de deux tours.

A cinq tours de l'arrivée, Sykes frôle Melandri dans une manoeuvre de dépassement osée : l'Italien est contraint de sortir de la piste pour éviter la chute. Guintoli en profite pour passer 2e. Un tour plus tard, le Français double la Kawa, imité instantanément par Melandri.

Il reste deux tours à couvrir quand Melandri attaque Guintoli pour la place de leader. Mais le pilote Aprilia répond du tac au tac et récupère son bien.

Dans le dernier tour, rebelote : Melandri s'accapare le commandement. Sylvain essaie de répliquer, mais se rate. Il va revenir et construire une ultime attaque dans la dernière courbe à droite, particulièrement technique, du circuit portugais : en vain, puisque Melandri coupe la ligne d'arrivée en superbe vainqueur, avec 0.007 d'avance dur le Français !

Sykes, qui a lâché prise, complète le podium, tandis que Leon Camier crée la surprise en plaçant sa Suzuki au 4e rang, devant la Kawasaki de Loris Baz, qui s'offre un nouveau top-5 sur le sec. Jules Cluzel prend la 8e place au terme d'une jolie bagarre avec Carlos Checa.

Au championnat, Sylvain Guintoli reprend 4 points à Sykes, et porte son avance à 8 unités sur l'Anglais. Melandri pique la 3e position à Laverty, à 41 points du leader cependant.

Rendez-vous tout à l'heure pour le compte-rendu de la deuxième manche Superbike. En attendant, c'est Supersport !

Portimao - FIM Superbike World Championship - Race 1

1. Marco Melandri (BMW Motorrad GoldBet SBK) BMW S1000 RR 38'12.447
2. Sylvain Guintoli (Aprilia Racing Team) Aprilia RSV4 Factory 38'12.454
3. Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) Kawasaki ZX-10R 38'16.671
4. Leon Camier (Fixi Crescent Suzuki) Suzuki GSX-R1000 38'21.926
5. Loris Baz (Kawasaki Racing Team) Kawasaki ZX-10R 38'24.504
6. Chaz Davies (BMW Motorrad GoldBet SBK) BMW S1000 RR 38'29.057
7. Michel Fabrizio (Red Devils Roma) Aprilia RSV4 Factory 38'33.797
8. Jules Cluzel (Fixi Crescent Suzuki) Suzuki GSX-R1000 38'34.784
9. Carlos Checa (Team Ducati Alstare) Ducati 1199 Panigale R 38'36.109
10. Federico Sandi (Team Pedercini) Kawasaki ZX-10R 39'39.442
11. Vittorio Iannuzzo (Grillini Dentalmatic SBK) BMW S1000 RR 39'39.566
12. Ivan Clementi (HTM Racing) BMW S1000 RR 39'41.543
13. Max Neukirchner (MR-Racing) Ducati 1199 Panigale R 38'36.153
RT. Ayrton Badovini (Team Ducati Alstare) Ducati 1199 Panigale R 33'35.596
RT. Eugene Laverty (Aprilia Racing Team) Aprilia RSV4 Factory 19'02.014
RT. Leon Haslam (Pata Honda World Superbike) Honda CBR1000RR 16'03.234
RT. Jonathan Rea (Pata Honda World Superbike) Honda CBR1000RR 13'51.476
RT. Alexander Lundh (Team Pedercini) Kawasaki ZX-10R 10'48.699
RT. Davide Giugliano (Althea Racing) Aprilia RSV4 Factory 8'43.052

Photo : Marco Melandri - Crédit : BMW



BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 9 Juin - 21:31

SBK : Manche 2 : La boulette de Sykes et l'échappée de Guintoli ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les manches Superbike se suivent et ne se ressemblent pas : dans la deuxième course du jour, Eugene Laverty et Sylvain Guintoli signent le doublé pour Aprilia. Tom Sykes fait chou blanc après avoir chuté dans le tour de formation, tandis que Marco Melandri échoue à une lointaine 12e place.

Ce tour de formation de la deuxième manche Superbike portugaise est peut être le tournant de la saison 2013 : en chutant bêtement dans le tour de formation, Tom Sykes a hypothéqué une partie de ses chances de titre. Si la saison est encore longue, n'oublions pas qu'il a perdu la couronne 2012 pour un demi point face à Max Biaggi...

Le pilote Anglais devait s'élancer des stands au guidon d'une ZX-10R réparée en hâte par ses mécaniciens, et un capteur électronique déficient allait l'obliger à repasser à plusieurs reprises par la case box. Tom allait néanmoins terminer courageusement la course à sept tours du vainqueur, avec le meilleur tour en poche, mais un zéro pointé au compteur. Dur.

A l'inverse, Eugene Laverty, pas franchement amusé par la casse moteur de son Aprilia en première manche, a pris le taureau par les cornes : l'Irlandais, après avoir réalisé le holeshot, n'a jamais quitté la place de leader jusqu'au baissé du drapeau à damiers, et s'est superbement imposé en cavalier seul.

Seul Jonathan Rea a tenu son rythme en début de course, avant de baisser peu à peu la garde, puis de se faire rattraper et doubler par Sylvain Guintoli dans le 18e des 22 tours.

Derrière les trois hommes, Loris Baz s'octroie une solide 4e place, au nez de Chaz Davies et Carlos Checa, qui enregistre avec cette sixième place son meilleur résultat au guidon de la Ducati 1199 Panigale.

Jules Cluzel se classe 7e, tandis que Marco Melandri, troisième dans le premier virage, n'a pas retrouvé l'aisance qui était sienne en première manche. L'Italien a dégringolé le classement pour terminer à une très modeste 12e place.

Les déconvenues des uns font les affaires de Sylvain Guintoli : fort des 40 points marqués ce week-end, le Français porte son avance sur Sykes à 28 points. Laverty, s'il sauve la situation grâce à cette très belle victoire, accuse 39 unités de retard sur son coéquipier. Melandri pointe quant à lui 4e à 57 points. De quoi permettre à Guinters d'arriver serein à Imola dans trois semaines !

Portimao - FIM Superbike World Championship - Race 2

1. Eugene Laverty (Aprilia Racing Team) Aprilia RSV4 Factory 38'02.051
2. Sylvain Guintoli (Aprilia Racing Team) Aprilia RSV4 Factory 38'06.158
3. Jonathan Rea (Pata Honda World Superbike) Honda CBR1000RR 38'07.904
4. Loris Baz (Kawasaki Racing Team) Kawasaki ZX-10R 38'17.357
5. Chaz Davies (BMW Motorrad GoldBet SBK) BMW S1000 RR 38'19.603
6. Carlos Checa (Team Ducati Alstare) Ducati 1199 Panigale R 38'20.417
7. Jules Cluzel (Fixi Crescent Suzuki) Suzuki GSX-R1000 38'31.443
8. Ayrton Badovini (Team Ducati Alstare) Ducati 1199 Panigale R 38'40.410
9. Davide Giugliano (Althea Racing) Aprilia RSV4 Factory 38'41.372
10. Michel Fabrizio (Red Devils Roma) Aprilia RSV4 Factory 38'46.654
11. Max Neukirchner (MR-Racing) Ducati 1199 Panigale R 38'47.390
12. Marco Melandri (BMW Motorrad GoldBet SBK) BMW S1000 RR 38'47.480
13. Federico Sandi (Team Pedercini) Kawasaki ZX-10R 39'18.361
14. Alexander Lundh (Team Pedercini) Kawasaki ZX-10R 39'18.426
15. Vittorio Iannuzzo (Grillini Dentalmatic SBK) BMW S1000 RR 39'20.354
16. Ivan Clementi (HTM Racing) BMW S1000 RR 39'26.310
NC. Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) Kawasaki ZX-10R 38'22.688
RT. Leon Camier (Fixi Crescent Suzuki) Suzuki GSX-R1000 19'11.662

Photo : Sylvain Guintoli - Crédit : Aprilia

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 10 Juin - 16:27

SSP : Fabien Foret : ''Une course très disputée c'est toujours beaucoup de plaisir'' ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après un très bon début de saison, avec la victoire en Aragon puis la troisième place à Assen, Fabien a renoué avec le podium ce dimanche, y rejoignant au Portugal Sam Lowes et Kenan Sofuoglu.

Fabien, tout d'abord merci, parce qu'on a vécu une course sensationnelle. Je suppose que tous les quatre vous avez dû prendre autant de plaisir sur les motos que nous devant nos écrans ?

"Oui, car forcément c'était assez plaisant de se battre aux avant-postes. Une course très disputée c'est toujours beaucoup de plaisir. Bien sûr, c'est toujours mieux quand ça se finit bien. Je suis content de prendre la deuxième place, même si j'ai un petit goût amer d'avoir fait une légère erreur dans le dernier tour. Mais bon, on était tellement à la limite… C'est la course !

Les deux dernières courses ont été pénibles (blessé à Monza, 9e à Donington), mais à Portimao tu semblais avoir retrouvé la plénitude de tes moyens, et ce dès le début de la course.

"A Monza j'ai manqué de chance car je pense que j'avais également les moyens d'y faire une belle course. Donington, c'est mon chat noir, je ne cache pas que c'est un circuit qui ne m'a jamais réussi. J'ignore comment je peux être bien partout, sauf à Donington. Mais c'est passé, c'est comme ça. Effectivement je reviens un peu aux avant-postes, et la saison est encore longue, donc il faut s'accrocher.

Qu'aviez-vous planifié pour la course avec ton coéquipier Kenan Sofuoglu ?

"Tout simplement de s'assurer qu'on resterait groupés tous les trois, et d'essayer de finir tous les deux devant Sam. C'est l'homme à battre cette année. Il est en confiance avec cette moto. On connait les performances de la Yamaha. On a un peu de difficultés, et tout n'a pas non plus souri de notre côté, que ce soit à Monza pour moi ou pour Kenan à Donington. Bref, on n'est pas super bien placés maintenant, on est un peu décrochés au championnat, mais on n'en est même pas encore à la moitié. La deuxième demi-saison pourrait être à notre avantage et on ne va pas lâcher prise. Il est vrai que 39 points ça commence à faire beaucoup, mais on va continuer à s'accrocher.

"Il faut voir que notre stratégie a fonctionné jusqu'au moment où van der Mark est revenu. Notre plan est tombé un peu à l'eau parce que deux pilotes à gérer c'est difficile car il y a deux personnes à surveiller… dont un jeune qui est prêt à tout tenter pour finir sur le podium, et on peut le comprendre. Après j'ai fait une petite erreur que j'ai payée cher, mais le résultat n'est pas non plus catastrophique, même si ce n'est pas top.

Pourquoi as-tu fait signe à Kenan de passer à un moment ?

"Je commençais à avoir un peu le bras dur et je voulais souffler, ce qui est toujours plus facile quand tu es derrière.

Van der Mark est revenu très vite. Son retard sur le premier est passé de 1.8 au 16e tour à 0.7 au 17e. Ça a été une surprise pour vous de le voir vous rejoindre ?

"Non, c'est tout simplement qu'on était en train de se chercher tous les trois. Le rythme n'a pas été constant pendant toute la course. Au début j'ai pris la tête, puis Sam a essayé de s'échapper sans y parvenir, il a coupé son effort et c'est devenu un jeu stratégique. Ça a permis à van der Mark qui n'a pas démérité pour autant de revenir, mais je pense qu'autrement il n'avait aucune chance. D'ailleurs dans les deux derniers tours, la hiérarchie est redevenue normale.

"Il fait partie des deux jeunes avec Florian Marino qui seront les leaders de cette catégorie dans les années à venir. Ils seront là très rapidement. Ils manquent encore un peu d'expérience et de régularité, mais je suis persuadé que ça va venir.


Au championnat, tu es 2e ex-aequo avec Sofuoglu. Pour les prochaines courses, ce sera chacun pour soi, ou unis contre Lowes ?

"On en reparlera tous les deux à Imola, mais je pense qu'il faut continuer de travailler ensemble. Il y a 39 points d'écart et ce ne sera pas facile."

Photo : Fabien Foret avec Sam Lowes (© Kawasaki)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Mar 11 Juin - 22:45

SBK : Loris Baz : ''Ce qui était notre point faible est devenu notre point fort'' ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Grâce à ses 4e et 5e places à Portimao, Loris termine 11 fois en 12 courses parmi les 8 premiers, dont 3e à Assen. C'est un excellent début de saison.

"Oui, vraiment. C'est un peu mieux que ce qu'on s'était fixé. Je voulais essayer de terminer le plus de courses possible. Il n'y a qu'un abandon, quand je me fais percuter par Chad (Davies) en Australie, mais sinon on est vraiment réguliers. J'arrive à avoir maintenant un excellent feeling avec la moto, qui s'améliore de course en course. C'est vraiment cool pour la suite.

Et ce quel que soit le circuit, ce qui est positif au niveau polyvalence.

"C'est vrai qu'on a beaucoup travaillé là-dessus et que par rapport à l'an dernier on commence à être bien partout. A part à Monza, depuis le but de l'année on était toujours en mesure de se battre dans les cinq. Sur des circuits que j'aime vraiment comme Assen ou Portimao, il y avait moyen de se battre pour le podium. Ça aurait été possible à Portimao mais on a eu en première manche un petit souci de pneu. C'est vraiment top de se battre devant avec tous ces pilotes qui ont beaucoup plus d'expérience que moi.

En 2e manche à Portimao, tu t'es retrouvé seul pour marquer des points au championnat du monde constructeurs pour Kawasaki. Ça t'a influencé ?

"J'y ai pensé quand j'ai vu sur la grille que Tom (Sykes) était tombé. Je savais que c'était moi qui allais marquer les points de Kawa. Ça peut permettre de gagner un peu plus de respect de Kawasaki, même si je pense que j'en ai déjà beaucoup maintenant. Mais ça ne m'a pas fait aller plus vite ou moins vite, et de toute façon je ne pouvais vraiment pas faire mieux en deuxième manche.

Es-tu parvenu à trouver pour la Kawasaki des réglages qui te conviennent bien, pour l'avant en particulier ?

"Oui, maintenant ce qui était notre point faible est devenu notre point fort. C'est vraiment positif. J'ai un feeling avec l'avant qui est exceptionnel. A Portimao on avait des petits soucis de grip sur l'arrière, mais j'arrivais à faire tous mes temps sur l'avant, sans trop user le pneu. On a beaucoup progressé là-dessus et j'en suis content.

Tu es maintenant 6e du classement général, à 14 points de Chaz Davies et 14 devant Johnny Rea. Ça correspond à ce que tu espérais ?

"Plus ou moins, car je ne savais pas en début de saison que me battrais pour la cinquième place au championnat. C'est devenu un objectif, donc on essaie de remonter petit à petit sur Chaz, à qui j'ai pris des points sur les 3 dernières courses. Mais ce n'est pas la première chose que je regarde, la place au championnat étant un bonus. On sait que pour être dans les 5 il faut faire le moins d'erreur possible, et c'est donc ce qu'on essaie de faire.

Comment vois-tu les prochaines courses à Imola et Moscou ?

"Je n'aimais pas Imola il y a deux ans, mais j'ai commencé à l'apprécier l'an dernier quand j'ai fait podium en Superstock. C'est assez bosselé comme Portimao, et on a trouvé pas mal de solutions ce week-end pour ça. A Moscou, j'ai eu du mal l'an dernier, mais vus les progrès qu'on a fait, je ne me fais pas de souci. On devrait y être beaucoup mieux que l'an dernier.

Entre la Kawasaki, l'Aprilia et la BMW, y en a-t-il une qui a un net avantage ?

"L'Aprilia a un avantage en moteur, c'est une moto très saine. Quand on voit Tom se battre, on voit que sa moto est réglée parfaitement pour lui. La Kawasaki se bat aussi aux avant-postes en British Superbike. C'est une moto qui n'a pas de point faible, ce qui est un gros avantage. On a peut-être un peu moins de moteur cette année, mais on ne s'en sort pas si mal."

Photo : Loris à Portimao (© Kawasaki)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Mar 11 Juin - 22:49

SBK : Le problème de pneu de Melandri dû à des vibrations excessives ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Alors que Marco Melandri pointait en troisième position à l'issue du premier de la deuxième manche à Portimao, le pilote BMW a perdu des places au fil des tours pour terminer finalement 12e.

Melandri a commencé sa course normalement, bouclant son 2e tour en 1'43.134, à comparer par exemple au 1'42.968 d'Eugene Laverty ou au 1'43.397 de Sylvain Guintoli. Par contre son rythme s'effondrait rapidement, et il tournait ainsi en 1'47.866 au 17e tour, contre 1'43.863 pour Laverty ou 1'44.238 pour Guintoli.

L'usure excessive du pneu arrière de Marco affectait particulièrement le côté gauche. Un mauvais exemplaire dans une série est toujours possible, mais dans ce cas les vibrations constatées par le pilote à partir du deuxième tour se seraient produites plus tôt, probablement même dès le tour de reconnaissance, ce qui aurait permis de le changer sur la grille avant le tour de chauffe. Il y a donc un élément qui a modifié la donne pendant la course. Ce peut être un plomb d'équilibrage qui s'est détaché de la jante, ou un élément extérieur qui s'est fixé au pneu et en a, par ajout de masse, détérioré la balance.

Selon Giorgio Barbier, le responsable de la compétition moto de Pirelli : "Actuellement, nous pouvons seulement faire une évaluation objective fondée sur ce que le pilote nous a dit. Le pneu présentait une usure anormale et Marco a signalé qu'il a ressenti de fortes vibrations dès le deuxième tour. Ni Pirelli, ni l'équipe, ne sont encore capables de déterminer si ces vibrations ont été provoquées par le pneu ou par d'autres facteurs, mais les deux se sont engagés à établir les causes. L'équipe BMW Motorrad GoldBet SBK nous a livré le pneu encore monté sur la jante et nous procéderons à tous les tests nécessaires, afin de vérifier également si oui ou non il peut y avoir des problèmes avec l'équilibrage ou en tout cas connectés au montage du pneu, puis nous allons examiner le pneu en laboratoire. Evidemment, peu importe si le problème peut avoir été causé par une crevaison ou d'autres facteurs externes, nous sommes désolés pour Marco qui fait une bonne Course 1 et aurait certainement pu se battre pour le podium de la Course 2".

Photo : Comment lors de la fabrication d'un pneu la gomme (le petit ruban noir) de la bande de roulement est déposée sur la carcasse, par le système MIRS (Modular Integrated Robotized System) de Pirelli (Copyright © 2013 Pirelli & C. S.p.A. - Pirelli Tyre S.p.A)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Mar 11 Juin - 22:54

SBK : Sylvain Guintoli : ''Il est important de garder l'œil du tigre jusqu'au dernier tour'' ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Leader du championnat du monde Superbike, Sylvain a réalisé un excellent week-end à Portimao en parvenant à distancer ses principaux adversaires, pas tous très chanceux au Portugal. Alors que l'on approche petit à petit de la mi-saison, Guintoli, en tête du classement depuis la toute première course, peut maintenant respirer un peu plus largement.

A Portimao, tu marques 24 points de plus que Tom Sykes, 15 de plus qu'Eugene Laverty et 11 de plus que Marco Melandri. Ça pouvait difficilement se passer mieux ?

"Ça pouvait se passer mieux, j'aurais pu gagner la première course, par exemple. Mais pour le championnat, je suis d'accord, j'ai fait une bonne opération. Encore une fois, la régularité a payé.

Tu es un leader de championnat du monde parfois atypique. Par exemple dans les deux manches portugaises, tu es le seul pilote de pointe à partir avec un SC0 (choix "A") plus tendre que tous tes adversaires (choix "B") à l'arrière. N'est-il pas étrange que toi, leader du championnat du monde, prenne le risque d'utiliser l'arrière le plus tendre ?

"Non, parce qu'en fait pour nous ce n'était pas un risque. On a beaucoup travaillé dessus pendant les essais. On avait effectué la distance de la course avec ce pneu arrière. J'étais un des seuls avec le A, mais le B était en fait très proche, il n'y avait pas une grande différence en termes de dureté. C'était avant tout une question de préférences du pilote, et moi j'avais un meilleur feeling avec le A. Si tu veux, à partir du moment où on a fait la distance de course et où ça s'est bien passé, pour moi il n'y avait pas de risques.

Tes adversaires ne sont-ils pas démoralisés d'avoir en course tous les pépins du monde, y compris les plus invraisemblables, alors que toi tu passes entre les gouttes ?

"Oui, mais le championnat est long. Il est vrai que pour le moment tout se passe bien, les courses s'enchaînent bien et j'engrange les points. Le championnat est long et des pépins peuvent arriver à tout le monde. Ce qui est important, c'est de rester concentré et de ne pas faire d'erreurs. Après, en sports mécaniques, il y a toujours une part d'impondérables.

On a l'impression qu'en course tu règles ta vitesse "pile-poil", c’est-à-dire franchement vite comme on l'a vu à Portimao en glisse face à Marco Melandri, puis à Johnny Rea, mais en essayant de ne pas prendre "le risque de trop" qui enverrait par terre. Comment fais-tu, alors que c'est la première fois que tu roules avec l'Aprilia sur chaque circuit ?

"A Phillip Island et en Aragon (les deux premières courses, ndlr) j'ai piloté agressivement. Ensuite à Assen et Monza, j'étais un peu plus sur la défensive. Je me bagarrais quand même pour la victoire ou pour le podium, mais au niveau attitude, j'étais plus défensif. Depuis Donington, j'étais plus agressif. C'est facile à dire maintenant, mais à Donington comme à Portimao, il y a plusieurs fois où je suis passé très près de la correctionnelle. De toute façon, il faut vraiment arriver à tirer la quintessence de la moto et des pneus, aux bons moments, et gérer l'usure comme la course.

"A Portimao, la course n°1 j'étais déçu de ne pas l'avoir gagnée parce que j'avais vraiment l'impression d'avoir fait tout ce que je pouvais. Je n'ai pas fait de grosses erreurs, j'ai bien forcé, je suis bien remonté au bon moment, j'ai fait les bonnes attaques quand il le fallait, des dépassements propres, je me suis bien battu. Quand Marco est passé, je me suis battu et je l'ai repassé. C'était une course intéressante, je me suis vraiment fait plaisir. Gagner aurait été la cerise sur le gâteau, mais j'ai terminé à 7 millièmes, il n'y avait vraiment pas grand-chose !


Tes adversaires ont des chronos beaucoup moins constants que les tiens. Par exemple au Portugal en première manche, ton tour le plus rapide est de 1'43.3, et en 2e manche de 1'43.1. Le moins rapide en première manche (dans ceux qui comptent vraiment) est en 1'44.6 et pendant la deuxième course en 1'44.7. Comment fais-tu pour être plus régulier que les autres ?

"Ça vient peut-être de mon style de pilotage, de la manière dont j'essaie de gérer les pneus. Pour la course, ça ne sert à rien de faire deux tours "de qualif" et ensuite de ne plus avoir de rythme. Les courses font entre 35 et 40 minutes, il est important de rester constant et de gérer l'usure des pneus. On travaille beaucoup pour faire fonctionner la moto avec les pneus usés et ça aide aussi pour la régularité.

"Physiquement, en ce moment je me sens super bien, donc je n'ai pas de baisse de régime pendant les courses, et il est important de garder l'œil du tigre jusqu'au dernier tour.


Penses-tu que le fait d'être plus à l'aise sur le mouillé que la plupart de tes adversaires pourrait constituer une aide utile cette année ?

"Il y a quelques années, et même l'année dernière, j'étais catalogué comme un pilote de pluie. Maintenant je suis leader du championnat après 12 courses… dont pas une seule sur le mouillé ! On a eu deux séances sous la pluie, où je me suis bien senti avec l'Aprilia, avec un bon feeling. S'il y a une course en conditions mixte ou humide, je serai à l'aise, et ça mes concurrents directs le savent. Il y a eu trois courses l'année dernière sur le mouillé et je les ai gagnées toutes les trois. C'est important, ça fait partie de la donne et de la pression qu'ils peuvent ressentir. Pour gagner le championnat, il faut aller vite dans toutes les conditions."

Photo : Sylvain à Portimao (© 2013 Piaggio SPA)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Mar 11 Juin - 22:58

Nouveau podium pour le team MRS ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Circuit bosselé avec de forts dénivelés, le tracé de l’Algarve n’est pas réputé pour économiser ni les hommes, ni les machines. Un circuit où l’agressivité est au moins aussi importante que l’expérience.

Dans ce contexte, les pilotes MRS ont alterné le bon et le moins bon. Au final, Jérémy Guarnoni signe un nouveau podium en se hissant à la troisième place de la course, quelques millièmes de seconde seulement derrière le deuxième.

Jérémy Guarnoni (3e)

« Le week-end est globalement positif si l’on considère d’abord ma troisième place en course. Un podium est toujours bon à prendre. Néanmoins, je suis un peu déçu. Je pensais sincèrement pouvoir me battre contre Sylvain Barrier pour la victoire. Nous avons considérablement réduit la différence de performance avec la BMW. Malheureusement, je n’ai pas opté pour le bon réglage de l’amortisseur arrière. Je l’ai immédiatement ressenti dès le début de la course. Je manquais de confiance dans le grip du pneu arrière et cela m’empêchait d’accélérer comme je l’aurais désiré. En conséquence, j’ai eu beaucoup de mal à rivaliser contre Eddi La Marra et cela me coûte certainement la seconde position sur le podium. Mon adversaire italien parvenait à accélérer avec plus d’efficacité et c’est comme ça que je reste troisième dans le dernier tour. »

Romain Lanusse (chute)

« Ce fut à la fois un week-end difficile avec beaucoup de malchance. Cela a commencé lors des essais vendredi. Lors de la séance libre, j’effectue seulement quatre tours avant que la moto ne tombe en panne. Je ne roule pas dans la première séance qualificative. Samedi, je n’ai aucune base de réglage ni pour les essais, ni pour la course. Je parviens cependant à me qualifier en cinquième position sur la grille. Un excellent résultat au vu des conditions. J’effectue un bon départ en course, dans le paquet de tête. Mais je reste derrière un concurrent qui me retarde. Le temps de le doubler et j’ai déjà deux secondes de retard sur le groupe de tête. Je me porte en quatrième position, et je tente de rejoindre le groupe de tête. Mais l’écart est trop important pour le nombre de tours qui restent à disputer. Et alors que je décide de calmer le jeu et d’assurer cette quatrième place, je commets une faute dans le dernier virage du circuit avant la ligne droite. Je chute à haute vitesse, à plus de 170 km/h, heureusement sans aucune conséquence physique. »

Christophe Ponsson (13e)

« Comme souvent, il me faut un peu de temps pour prendre mes marques au guidon de ma moto. Ce fut le cas au Portugal. Mais tout le long du week-end, je n’ai pas cessé de progresser. Mes qualifications auraient pu être un peu meilleures. J’obtiens le 17e temps. Mais en course, je fais un bon départ et surtout, je parviens à améliorer constamment mes chronos au tour. Je tourne plus vite en course que durant mes essais. Résultat, je termine en treizième position ce qui me permet de signer mon meilleur résultat de la saison. Les progrès sont là, c’est encourageant et il faut persévérer. »

Adrien Morillas (Team manager)

« J’avoue que je reste un peu sur ma faim en ce qui concerne la troisième place de Jérémy. Je pense qu’avec un peu plus d’agressivité en fin de course, il aurait pu devancer le deuxième de la course et terminer juste derrière Sylvain Barrier, le vainqueur. Ma première grande satisfaction va néanmoins à Kawasaki. Le team MRS prouve une nouvelle fois son savoir-faire et son engagement auprès de la marque en signant la meilleure performance d’une Kawasaki en catégorie 1000 Superstock au Portugal. On peut en être très fier. Parallèlement, je suis évidemment déçu de la chute de Romain. Je suis surtout déçu pour lui car il a effectué un excellent week-end depuis notre arrivée en Algarve. Il a progressé très nettement et en course, il s’est réellement battu pour tenter de revenir sur les hommes de tête. Il chute, heureusement sans se blesser, alors qu’il alignait les bons chronos et occupait la quatrième place. Quant à Christophe, je suis aussi particulièrement satisfait de son week-end. Les progrès son constant et course après course, il se rapproche du top dix au sein d’une catégorie où le niveau est relevé. »

Prochaine étape de la Coupe FIM Superstock 1000 : Imola (Italie), les 28, 29 et 30 Juin 2013.

Team MRS

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 16 Juin - 23:13

Moto3 :Une superbe course des Frenchies !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Si on retrouve les mêmes sur le podium, dans l'ordre Salom/Rins/Vinales, on a pu assister à une superbe course d'Alexis Masbou et Alan Techer, qui se sont battus comme des titans ! Cocorico !

Alex Rins vire en tête au premier virage après s'être élancé de la seconde place sur la grille. Il est suivi du poleman Luis Salom, puis de Marquez, Vinales et Oliveira.
Alexis Masbou n'a pas pris un très bon départ puisqu'il se retrouve 16e alors qu'il s'élançait de la 10e position. Parti 15e, Alan Techer pointe 19e au premier tour.
Niklas Ajo provoque une chute collective en embarquant Jasper Iwema et Toni Finsterbush avec lui, mais tout le monde se relève indemne.

Pendant ce temps, Luis Salom prend le commandemant devant Maverick Vinales. Les positions n'arrêtent pas de changer devant entre Salom, Vinales, Rins et Marquez, au grès des aspirations dans la ligne droite. Les deux Mahindra d'Oliveira et de Vazquez sont en embuscade derrière les 4 KTM, tandis que Jack Miller et sa Honda FTR ferme le groupe de tête.

Au 5e tour, Alexis Masbou prend la tête du second groupe. Il occupe la 8e position mais l'écart est déjà grand avec le groupe de tête (1 seconde par tour en moyenne).
Niccolo Antonelli et Livio Loi chutent à leur tour.
Alan Techer est maintenant à la porte des points (16e).

A mi-course, Rins, Marquez, Salom et Vinales se livrent toujours une bataille acharnée roue dans roue. Efren Vazquez est toujours au contact, mais Oliveira et Miller se sont fait distancés (à plus de 2 secondes du leader qui change à chaque tour).

Alexis Masbou se bat toujours avec un groupe de sept pilotes, certains équipés de Honda FTR comme lui (Fenati, I. Vinales), d'autres de KTM (Khairuddin, Sissis). Alan Techer est au contact de ce groupe et ses premiers points de la saison sont enfin en ligne de mire (14e).

Depuis son box, Jonas Folger - blessé au piognet suite à une chute en motocross la semaine dernière - regarde tous ses petits camarades en découdre. "C'est très étrange de ne pas rouler, mais la course est vraiment intéressante. Je mise sur une victoire de Salom car il est très fort en ce moment."

Alexis Masbou fait absolument une course superbe à la tête de son groupe et les caméras s'attardent sur lui. Mais ça ne sera pas facile de virer en tête sous le drapeau à damiers à la sortie de la rapide courbe finale. Les tactiques du dernier tour doivent déjà commencer à s'échaffauder dans les cerveaux surchauffés.

A l'entame du dernier tour, Salom est en tête devant Rins et Vinales. Marquez a lâché prise (+1.2), tout comme Vazquez (+3.5). Mais Salom ne laissera personne venir l'inquiéter dans le dernier tour, pas même Rins menaçant jusqu'au dernier virage, tandis que Maverick Vinales complète le podium.
Marquez, Vazquez, Oliveira et Miller finissent ensuite dans cet ordre.

La bagarre hyper serrée pour la 8e place est remportée par un flamboyant Alexis Masbou, qui précède à l'arrivée les KTM officielles de Khairuddin et Sissis. Alan Techer réalise aussi une superbe course en terminant 13e, à quelques dixièmes de Masbou. Il marque ses premiers points de la saison.

Alexis Masbou (8e) :
"Je pense que c'est ma plus belle course jusqu'à présent, j'ai imprimé le rythme dans mon groupe tout le temps. C'est dommage que je sois mal parti car j'étais dans les chronos de Miller et Oliveira. Mais c'est la seconde course où l'on fini à moins d'une seconde par tour des leaders et c'est une bonne chose, même s'il y a peu de chance de faire mieux. Mais je me suis bien amusé et je suis content de ma tactique dans les trois derniers tours. Je savais qu'il ne fallait pas être premier à l'entame du dernier tour et je me suis donc retrouvé troisième de mon groupe. J'ai pris une bonne aspi et fait un bon freinage et j'ai pu gagner la bataille dans mon groupe."

Alan Techer (13e) : "On était présent dans le top 15 depuis le début du week-end et je savais que la moto me permettrait d'aller chercher mes premiers points. J'ai un peu perdu des places au départ et les premiers tours ont été difficiles, mais j'ai essayé de rester concentré sans m'énerver. J'ai réussi à faire des chrons réguliers en 52.5, et ça m'a permis de revenir sur le groupe qui me précédait. J'étais très à l'aise sur les freinages, ma machine était super. On espère maintenant avoir des évolutions moteur, mais le châssis est vraiment bien."

Photo : Alexis Masbou, superbe 8e (PSP)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 16 Juin - 23:22

Moto2 :Le retour d'Espargaro ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Pol Espargaro a signé un week-end sans faute à domicile, après avoir signé la pole position, remporté la course et remonté de la 5e à la 2e place au championnat.


Le départ des Moto2 est donné sous une température estivale de 32°, malgré la présence de gros nuages.
Pol Espargaro prend le meilleur départ depuis la pole position, devant son coéquipier Esteve Rabat. Tom Luthi a viré en seconde position dans le premier virage mais se loupe et se retrouve 3e devant Takaaki Nakagami et Scott Redding, le leader du championnat. Johann Zarco est 8e, Mike Di Meglio 17e et Louis Rossi est éliminé malheureusement dans le premier tour, dans une chute collective impliquant aussi Steven Odendaal.

Pendant ce temps, Pol Espargaro mène la course de la tête et des épaules devant Rabat, Redding et Luthi, qui va passer l'Anglais au 6e tour. Simeon, Cardus et De Angelis chutent. Zarco est 7e, Di Meglio 15e.

Au 10e tour sur 23e, les deux coéquipiers du team Pons produisent leur effort pour essayer de distancer  Luthi et Redding. Mais le Suisse s'accroche tandis que l'Anglais est déjà à 1,2 seconde du leader et semble déjà en difficultés avec ses pneus pour suivre le trio de tête.

Johann Zarco a Nakagami et Krummenacher en ligne de mire pour la 5e place et roule une demi-seconde plus vite qu'eux. Marcel Schrotter chute en essayant de suivre le rythme imprimé par Zarco.

Au 14e tour, Esteve Rabat s'empare du commandement de la course, visiblement laissé volontairement par Pol Espargaro qui se retourne pour le laisser passer et faire le travail. Thomas Luthi s'est laissé à son tour décroché et pointe à 1,8 seconde du leader. Redding est désormais à près de 4 secondes.

Zarco a du mal à réduire l'écart sur les deux pilotes qui le précèdent et qui tournent comme lui dans un petit 1.48.

A 6 tours de l'arrivée, Espargaro reprend la tête de la course devant Rabat. Jordi Torres, qui était 8e à plusieurs secondes de Zarco, chute. Johann n'a donc plus aucune menace derrière lui.

A l'entame du dernier tour, Rabat ne se ménage pas pour tenter de ravir la victoire à son coéquipier, mais Esparagaro résiste, tête dans la bulle, et remporte sa seconde victoire de la saison, pour 81 millièmes devant Rabat. Luthi (meilleur tour en course) renoue enfin avec le podium après de longs mois de convalescence, tandis que Scott Redding termine ce GP au pied du podium, mais garde tout de même son net avantage au championnat avec 35 points d'avance sur Pol Espargaro (qui fait une fulgurante remontée de la 5e à la 2e place au championnat) et 39 points sur Esteve Rabat.

Johann Zarco termine la course à la 7e place (la même position qu'il occupe au championnat) et se retrouve maintenant à une poignée de points de son grand rival, Nico Terol, qui ne marque pas de points ce week-end, et dégringole de la 2e à la 6e place du classement général.
Mike Di Meglio se bat bien en fin de course pour marquer les points de la 12e place.

Johann Zarco (7e) :
"En début de course, on s'est touchés fort avec Redding dans le second virage, et ça m'a fait perdre beaucoup de places. L'objectif de partir avec les trois premiers était dès lors ruiné. Je me suis retrouvé 7-8e. J'ai mis quelques tours pour passer Aegerter puis Nakagami a bien géré son rythme devant moi et je n'ai pas pu revenir."

Mike Di Meglio (12e) : "Je suis plutôt content après le week-end très difficile qu'on a connu au Mugello. Jusqu'au 15e tour, la course a été très dure, puis à 5 tours de l'arrivée, ça a commencé à aller mieux : ma moto se comportait bien, j'ai repris confiance, et j'ai pu pousser fort pour remonter et passer les pilotes devant moi."

Louis Rossi (chute) : "Je doublais un pilote quand un autre a glissé devant moi et je n'ai rien pu faire pour l'éviter. J'ai mal aux fesses mais je m'en remettrai. Par contre c'est une énorme déception car on a bossé dur tout le week-end, on a trouvé de bonnes choses, mais on n'a malheureusement pas pu concrétiser."

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 16 Juin - 23:55

MotoGP :Lorenzo remporte son ''home GP'' ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En remportant sa deuxième victoire d'affilée (la troisième cette saison), Jorge Lorenzo reprend des points importants après sa contre-performance au Mans (7e). Le Majorquin n'a plus que 7 points de retard sur le Catalan, Dani Pedrosa. Par contre, les deux Espagnols sont à égalité parfaite de victoires en GP : 47 chacun. C'est beau !


Jorge Lorenzo prend le meilleur départ devant Dani Pedrosa (pole position) et Marc Marquez. Suivent Crutchlow, Rossi, Bautista, Iannone et Hayden.
Au dixième virage, Alvaro Bautista manque d'embarquer encore une fois Valentino Rossi en tentant un intérieur. Rossi est obligé d'élargir, tandis que Bautista va se crasher dans le bac à gravier.
Bautista ouvre une série de chutes nombreuses : Randy de Puniet (2e tour), Andrea Iannone (4e tour), Cal Crutchlow et Nicky Hayden (6e tour), puis Lukas Pesek et Karel Abraham. Après 26 minutes de course, sept pilotes sont déjà hors jeu !

Pendant ce temps, Lorenzo, Pedrosa et Marquez forment le trio de tête, devant Rossi qui s'est laissé un peu distancé mais récupère la quatrième place offerte par la chute de Crutchlow.

Lorenzo va parfaitement gérer sa course et son avance du premier au dernier tour, devant le duo Honda Repsol. Mais à quatre tours de l'arrivée, Marc Marquez commence à se montrer pressant sur Dani Pedrosa. A l'avant dernier tour, il manque même de partir à la faute et d'entraîner son coéquipier sur une tentative de dépassement. Heureusement, ni l'un ni l'autre ne chute, mais c'était limite. Cela ne refroidit pourtant pas Marquez qui revient dans la roue de son coéquipier avant la fin du dernier tour, mais Dani Pedrosa conservera sa seconde position, pour 63 millièmes sur Marquez. Jorge Lorenzo s'impose pour sa part avec 1,7 seconde sur Dani Pedrosa.

Valentino Rossi termine quatrième, à 5,8 secondes du vainqueur. Stefan Bradl est 5e. Bradley Smith signe son meilleur résultat en MotoGP avec une 6e place malgré une main gauche salement amochée. Andrea Dovizioso marque des gros points pour Ducati pour la sixième fois cette saison, une régularité qui lui permet de conserver la sixième place au championnat. Aleix Espargaro termine pour la seconde fois d'affilée 8e et premier pilote CRT.

Jorge Lorenzo (vainqueur) : "Les conditions étaient très difficiles avec cette chaleur et je n'ai pas pu creuser l'écart comme au Mugello. C'était très difficile de ne pas commettre d'erreur car le pneu avant glissait beaucoup à chaque freinage. J'ai essayé de rester fort mentalement, même après la chute et les qualifications difficiles d'hier. On vient d'avoir deux bonnes courses et j'espère que ça continuera comme ça à Assen, un circuit que j'aime beaucoup - c'est même l'un de mes favoris - et où la météo plus fraîche devrait nous être favorable."

Dani Pedrosa (2e) : "C'est vrai que c'était une course très difficile et tout était bouillant sur la moto. J'ai fait un départ correct et j'ai réussi à rester avec Jorge, tout en tentant de préserver mes pneus en début de course. A chaque fois que j'essayais de pousser plus fort, j'avais un avertissement. J'ai alors su que je ne pourrais pas aller chercher la victoire, mais l'important est de garder la tête du championnat. Maintenant, nous allons avoir des essais importants cette semaine, et j'espère que nous allons pouvoir améliorer encore un peu la moto."

Marc Marquez (3e) : "Franchement, je ne pensais pas du tout pouvoir suivre Jorge et Dani en course car nous avons rencontré beaucoup de difficultés aux essais et notre rythme était plus lent. Mais j'ai tout donné au début, sans économiser mes pneus, pour rester au contact. Mais j'étais vraiment à la limite partout. A deux tours de l'arrivée, j'ai essayé d'attaquer Dani à un endroit où je pensais pouvoir le passer, mais ce n'était pas le bon moment. J'ai freiné très fort pour ne pas le toucher et je me suis déjà excusé avant qu'il ne voit la vidéo. C'était important de finir sur le podium et surtout de ne pas chuter de tout le week-end !"

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Dim 16 Juin - 23:57

MotoGP :Randy de Puniet : ''J'ai cassé mon moteur'' ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après avoir lourdement chuté ce matin au warm up, Randy de Puniet a dû abandonner dès le second tour de course sur casse moteur. Mais il est prêt pour poursuivre ses essais au guidon de la Suzuki demain à Catalunya et mercredi-jeudi à Aragon.



"Ce matin, on m'a mis un nouveau moteur et j'avais quasiment comblé l'écart sur Aleix (Espargaro) en terme de performance. J'avais un bon feeling au warm up mais  il y avait un peu moins de grip sur la piste, et j'ai fait un highside dans le virage n°4. J'ai tapé très fort la tête, mais heureusement sans séquelles.
Pour la course, la moto marchait bien dans le tour de chauffe, mais je me suis fait doubler par tout le monde au départ. C'était vraiment bizarre. Je reviens sur Abraham dans la ligne droite de derrière, mais la moto fait une équerre en pleine ligne droite. Je me demandais vraiment ce qu'il se passait. Idem dans la ligne droite principale. Au bout, j'ai bloqué l'arrière. Le moteur était cassé.
Demain, je suis prêt pour les essais avec Suzuki : la course ne m'a pas trop fatigué (sourire). Blague à part, ce sera intéressant de se comparer aux autres pilotes, avec les mêmes pneus. On fait deux jours de tests aussi à Aragon cette semaine, et je vous tiendrai au courant de tout ça."


BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 17 Juin - 0:03

MotoGP :Les déclarations des pilotes MotoGP après Barcelone ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lorenzo et Smith aux anges, Pedrosa, Marquez et Rossi plutôt satisfaits. Voici le paysage catalan de ce Grand Prix ibérique.


Jorge Lorenzo :
"Ça a été une journée  parfaite. Honnêtement, je ne m’attendais pas à gagner. Je savais que j’avais mes chances mais je n’étais pas aussi convaincu que j’allais gagner qu’au Mugello. C’était très dur physiquement, c’était la course la plus chaude l’année. Je me suis donné à 100% durant toute la course parce que la moindre erreur nous aurait conduits au désastre. J’ai été surpris au départ parce que je m’attendais à doubler Cal mais pas Dani. J’ai profité du fait que j’étais devant pour prendre de l’avance mais pas suffisamment pour m’échapper. Dani était là juste derrière moi. Au final j’ai pu créer un petit écart pour les cinq derniers tours, parce que j’étais fort mentalement et que je n’ai jamais rien lâché, et ça m’a permis de gagner."

 

Dani Pedrosa :

"Cette course a été un peu étrange. Nous n’avons pas pu avoir les performances maximales et physiquement c’était très dur, à cause de la chaleur et de l’usure des pneus. La moto bougeait beaucoup à l’avant quand j’ouvrais l’accélérateur et il fallait être très prudent. Aujourd’hui, nous trois nous sommes battus contre les conditions de piste. C’était un peu décevant de ne pas pouvoir attaquer un peu plus parce que les différences entre nous trois étaient minimes. Nous avons fait presque toute la course sans nous doubler. C’était facile de partir à la faute et sur les derniers tours, Marc a fait une erreur, j’en ai aussi fait une en glissant mais nous avons fini avec une importante deuxième place. Après ce que nous avions fait hier, nous nous attendions à faire mieux que ça mais nous avons vingt points de plus et nous restons en tête du classement."

 

Marc Marquez :

"Cette course a été difficile. Je m’attendais à ce que ce soit dur mais je ne m’imaginais pas que j’allais me battre pour le podium avec Jorge et Dani et je suis donc très heureux de ce résultat. Il nous met en confiance après un week-end difficile puisqu’au bout du compte, nous avons réussi à trouver le set-up parfait. J’ai beaucoup appris en roulant derrière Dani et au final tout s’est bien passé. Nous savions qu’il allait être difficile de finir dans le Top 5 mais nous avons réussi à monter sur le podium. Je ne peux être que satisfait de ce résultat. Maintenant nous allons nous préparer pour Assen et voir si nous pouvons progresser lors du test que nous ferons à Aragón la semaine prochaine."

 

Valentino Rossi :

"J'ai essayé de finir sur le podium mais ai quand même fait une bonne course. Nous progressons course après course, hormis au Mugello et nous n’avons pas eu de chance, et j’arrive à mieux piloter notre moto. Nous avons encore du travail devant nous, notamment en début de course où je n’ai toujours pas la bonne configuration pour pousser au maximum. Au bout de quelques tours, mon rythme n’était pas mauvais et nous n’étions pas très loin du groupe de tête. Nous avons bien travaillé et nous allons maintenant avoir deux journées d’essais pour essayer d’améliorer tout ça. Nous ne baissons pas les bras, nous ferons bientôt un autre pas en avant et nous ne serons alors plus si loin que ça des premières places."

 

Stefan Bradl :

“Nous pensions très sincèrement qu'un tel résultat n'était pas à notre portée aujourd'hui, donc cette cinquième place est un peu inattendue pour nous et nous en sommes plutôt comblés. Avec une telle chaleur, ce Grand Prix s'est avéré exigeant physiquement et il m'a fallu redoubler de vigilance tour après tour pour préserver au maximum les pneumatiques. De nombreux pilotes sont partis à la faute dans la première partie de course et toutes ces chutes ont légèrement freiné mon agressivité. La satisfaction prédomine légitimement après une performance comme celle-là car il a fallu s'adapter et composer avec des conditions délicates. Cette stratégie m’a apporté un surcroît de confiance pour établir un écart conséquent avec les pilotes qui me suivaient. Nous serons de retour en piste demain pour une demi-journée d'essais ici avant de prendre la direction d’Aragón afin d’y effectuer deux jours de tests supplémentaires.”

 

Bradley Smith :

"Pour nous, c'est un excellent résultat, même si nous avons eu un peu de chance. Au final il faut toujours essayer de finir la course pour marquer des points et c'était difficile pour moi parce que je ne suis pas à 100% sur le plan physique. Sur les huit premiers tours, je me suis vraiment concentré pour ne pas faire d'erreur et essayer de suivre Dovizioso et Bradl parce que je savais qu'ils avaient plus ou moins le même rythme. J'ai essayé de doubler Espargaró le plus tôt possible pour ne pas perdre de temps et j'ai réussi. M'être battu avec Andrea en fin de course, en sachant qu'il est généralement très fort en fin de course, et avoir fini devant lui est quelque chose de spécial pour moi et je suis fier de ma course."

 

Cal Crutchlow :

"C'est évidemment décevant de terminer un excellent week-end sur une chute. J'ai fait une erreur stupide, c'est de ma faute. Comme l'an dernier et sur le début de saison, j'ai dû mal à arrêter la moto sur les premiers tours, quand le réservoir est plein. Je me suis donné à fond pour me battre avec les trois premiers mais j'ai malheureusement heurté les vibreurs et je suis tombé. Je suis désolé pour le team parce que je pense que nous avions une bonne opportunité de nous battre pour le podium jusqu'au bout."

 

Photo : Jorge Lorenzo © motogp.com

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 17 Juin - 0:12

FSBK :Un samedi sous le signe de la fête à Lédenon !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pour les 40 ans du circuit, le spectacle est au rendez-vous lors de cette 4e épreuve du Championnat de France Superbike. La journée très ensoleillée a mis le physique des pilotes à rude épreuve ainsi que leurs mécaniques. A l’issue de courses très disputées, les favoris se distinguent un peu plus. En fin de journée, une « abrivado » est venue apporter une touche de fête locale. Pour information, il s’agit d’un lâché de taureaux encadrés par des cavaliers.
 Retour sur cette journée estivale de samedi. 


Superbike

Grégory Leblanc profite d’un fait de course pour empocher une nouvelle victoire lors d’une course arrêtée sur drapeau rouge. David Muscat pouvait espérer la victoire puisqu’après plusieurs tentatives, il avait réussi à passer devant. Julien Da Costa complète le podium sans avoir jamais vraiment pu mettre en danger le duo de tête. 





Les essais chronométrés : toujours sous un soleil bien chaud, les Superbike s’élancent pour une course au chrono haletante. David Muscat (Ducati, Michelin) fait parler la poudre à mi séance avec un chrono en 1:23.314. Julien Da Costa (Suzuki, Dunlop) et Grégory Leblanc (Kawasaki, Pirelli) ont beau améliorer tour après tour, ils restent à 158 millièmes pour le premier et 345 pour le second. Il se retrouveront tous les trois en première ligne pour la course de cet après midi. Derrière, bien remis de sa blessure du Vigeant, Etienne Masson (Suzuki, Dunlop) n’est qu’à 1 dixième de Leblanc. Pour compléter la seconde ligne,  au côté de Masson, on retrouve un autre rookie Axel Maurin (Kawasaki, Pirelli) et Guillaume Dietrich (BMW, Dunlop). Le top 5 de ces essais qualificatifs est contenu en une demie seconde.




La course : sous un soleil de plomb, les petits jeunes du Trophée Pirelli 600 ont effectué 15 tours de folie. Durant une bonne moitié de course, ce sont 6 pilotes qui se présentaient presque sur la même ligne à l’entrée de certains virages. Hugo Clere puis Maxime Cudeville puis Pierre Texier a mené la course. Texier creuse l’écart à la mi-course et laisse ses 4 poursuivants directs se bagarrer pour le reste du podium. Dans un dernier tour dantesque Morgan Berchet s’impose face à Hugo Clere. Thibaut Gourin et Maxime Cudeville complètent ce top 5 extrêmement disputé.





Supersport


La lutte pour la victoire s’est résumée à un trio après que la chute du 4ème en tout début de course crée un écart significatif. Mathieu Gines impose son rythme et reprend un de point à Nicolas Salchaud qui sort vainqueur de son duel avec Lucas Mahias. Les places d’honneurs ont été bien bataillées aussi et permettent à Valentin Debise et Kevin Longearet de rentrer dans le top 5.




Les essais chronométrés : Lucas Mahias (MV Agusta, Pirelli) marque un grand coup en qualification ce matin. Il entre en piste après 15 minutes, effectue deux tours très rapides en dessous des 1:25 (1:24.773) et rentre à son stand. Il est rejoint en toute fin de séance par Mathieu Gines (Yamaha, Dunlop) qui termine sur un temps en 1:24.987. Thibaut Bertin (Yamaha, Pirelli) complète la première ligne à 68 millièmes de Ginès. Parti aussi en piste en milieu de séance, Nicolas Salchaud (Kawasaki, Pirelli) prend le 4ème temps devant David Perret (MV Agusta, Pirelli) et Kevin Longearet (Yamaha, Pirelli). Valentin Debise prend le 7ème temps à 1 tout petit millième du pilote de Nancy.




La course : la chaleur n’a pas fait trembler Mathieu Gines. Auteur du meilleur départ, il emmène dans sa roue Lucas Mahias et Nicolas Salchaud pour une course au rythme d’enfer. Thibaut Bertin chute dans le premier tour alors qu’il était 4ème. Un écart de plus de deux seconde se crée instantanément avec Valentin Debise et les autres poursuivants. Devant, il faut attendre le 8ème tour pour que Gines s’échappe et pour que Salchaud porte une attaque décisive sur Mahias. Le trio de tête s’étire et les positions se figent jusqu’au drapeau à damiers qui salue la 3ème victoire de Gines. Valentin Debise et Kevin Longearet complètent le top 5.





Moto3

La venue de pilotes Wild Card ce week-end à Ledenon a rendue la tâche difficile à Christophe Arciero, le leader du championnat de France Moto3. Jules Danilo s’est imposé magistralement tandis que Renald Castillon Gioanni a su exploité la Moto3 qu’il découvrait pour prendre la seconde place. Pensant avant tout au championnat, Arciero assure la place sur le podium tout en préparant sa revanche pour demain. 





Les essais chronométrés : venu effectuer une nouvelle wild Card après celle du Mans, Jules Danilo franchit la barre des 1:29 avec un temps de référence en 1:28.371. Christophe Arciero s’en approche mais termine en 1:29.016. Autres pilotes n’ayant pas participé à toutes les courses, Renald Castillon Gioanni et Anthony Dumont devancent Enzo Boulom, le 5ème au général et premier pensionnaire du Challenge de l’Avenir FFM. Accompagnés de Karl Croix ces pilotes s’élanceront des deux premières lignes de la grille de départ de la course de 15h30.




La course : seconde wild card de la saison réussie pour Jules Danilo qui s’impose après une course en solitaire de 13 tours. Derrière, Anthony Dumont, Christophe Arciero et Renald Castillon Gioanni tente de rester dans ses roues mais en vain. Au 3ème tour, Dumont part à la faute et laisse les deux autres s’expliquer pour l’ordre du podium. Bien que ce soit sa première course en Moto3 cette année, Castillon Gioanni impressionne et trouve la faille dans le 9ème tour. Il en profite pour augmenter son rythme et rouler en 1:29.2 alors que Danilo roule en 1:29.1. Au dernier tour, pas de changement pour le trio de tête. Enzo Boulom, premier représentant du Challenge de l’Avenir FFM, prend la 4ème place devant Karl Croix et Corentin Brenon.





Pirelli 600

Début de course très impressionnant de ces jeunes loups qui se présentaient à 6 de front dans plusieurs virages avant que Pierre Texier prenne l’avantage et laisse ses petits camarades s’expliquer sans lui. Au terme d’un dernier tour incroyable Morgan Berchet prend le meilleur sur Hugo Clere. 





Les essais chronométrés : le soleil est déjà bien présent pour accompagner les pilotes de la Pirelli 600 dans leur séance. Dans les toutes dernières secondes, Morgan Berchet (Yamaha, PMR) arrache la pole position à Pierre Texier (Yamaha, Tex Racing) pour 172 millièmes. Grosse amélioration également en fin de séance pour Thibaut Gourin (Yamaha, GMT 94) un des locaux de l’étape qui signe le 3ème temps et rejoint ses deux adversaires dans le club des pilotes roulant en dessous des 1:27. Maxime Cudeville (Yamaha, PMR), Hugo Clere (Yamaha, SLMoteurs) et Kevin Meco (Kawasaki, Team4you) partiront de la seconde ligne de la grille de départ de la course dont le coup d’envoi sera donné cet après midi.




La course : sous un soleil de plomb, les petits jeunes du Trophée Pirelli 600 ont effectué 15 tours de folie. Durant une bonne moitié de course, ce sont 6 pilotes qui se présentaient presque sur la même ligne à l’entrée de certains virages. Hugo Clere puis Maxime Cudeville puis Pierre Texier a mené la course. Texier creuse l’écart à la mi-course et laisse ses 4 poursuivants directs se bagarrer pour le reste du podium. Dans un dernier tour dantesque Morgan Berchet s’impose face à Hugo Clere. Thibaut Gourin et Maxime Cudeville complètent ce top 5 extrêmement disputé. 





Side Car

Encore une belle course de Delannoy / Lavorel qui parviennent à prendre le meilleur sur Huet / Arifon la révélation 2013 de ce championnat de France. Ils ont résisté 5 tours avant de s’incliner. Brunazzi / Rigondeau complète le podium.





Les essais chronométrés : en retrouvant son passager habituel, Sébastien Lavorel, Sébastien Delannoy se place en pole position avec un chrono en 1:28.822. Huet / Arifon signe le deuxième meilleur temps tandis que le tandem formé pour le week-end entre Robert Poret et Christian Chaigneau fonctionne à merveille puisqu’ils prennent le 3ème temps devant Brunazzi / Rigondeau. En F2, Bajus / Carre poursuivent leur lancée Poitevine avec le meilleur temps devant celle qui vient de marquer l’histoire du Tourist Trophy puisqu’elle est la première féminine à rouler au dessus de 160 kms/h de moyenne : Estelle Leblond (en duo en championnat de France avec Mélanie Farnier.




La course : les Side Car clôturent cette première journée de course sur le circuit de Ledenon.Huet / Arifon effectuent une nouvelle fois le meilleur départ. En tête les 5 premiers tours, les Bretons doivent s’incliner face aux champions sortants Delannoy / Lavorel. Brunazzi / Rigondeau sont positionnés au 3ème rang. Le trio de tête se fige dans les derniers tours pour donner le podium suivant : Delannoy / Lavorel , Huet / Arifon et  Brunazzi / Rigondeau. En F2, retour gagnant pour Estelle Leblond / Farnier qui remporte la catégorie suite à la mésaventure survenue au 9ème tour et qui les empêchent de finir la course.


European Bikes

Essais chronométrés : le duel entre les Ducati Adrien Protat et Nicolas Trolard a repris de plus belle à Ledenon. Petit avantage de 98 millièmes pour Protat. Lionel Ancelin complète la première ligne 100% Ducati suivi d’une seconde ligne 100% BMW avec Michel Amalric, Bruno Paita et Laurent Aymonin.




La course : Adrien Protat remporte une nouvelle victoire au terme d’une course qui a vu la chute du leader du classement provisoire, Nicolas Trolard au 11ème tour. Michel Amalric (BMW) et Lionel Ancelin sont séparés de 7 dixièmes et complètent le podium.




Cette journée estivale s’est terminée avec l’abrivado pour la grande joie des spectateurs qui étaient restés et des participants au Championnat de France Superbike.



Rendez vous demain dès 8h30 pour les essais chronométrés et à 14h pour une nouvelle journée de course.

Photo : Le premier tour du Trophée Pirelli - Crédit : Photopress


BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 17 Juin - 0:18

BSBLowes chute, Byrne l'emporte Par Philippe Debarle le 16/06/2013 14:59 Pour la quatrième manche du British Superbike, il y avait un soleil magnifique sur le circuit de Knockhill en Ecosse. Le leader du championnat Alex Lowes n'a malheureusement pas pu en profiter, chutant alors qu'il était en troisième position. Joshua Brookes, auréolé de ses récents exploits au TT, prenait la tête devant Shane Byrne, Alex Lowes et Ryuichi Kiyonari. Brookes menait presque toute la course, mais se faisait dépasser par Byrne à cinq tours de la fin et devait se contenter de la deuxième marche du podium.
 

Kiyonari effectuait un retour aux premières places très encourageant, terminant troisième après un début de saison difficile. Keith Farmer, le coéquipier de Byrne, finissait quatrième devant Chris Walker (41 ans) toujours aussi motivé.

 

Résultats de la première course :

Shane Byrne (Rapid Solicitors Kawasaki)

Josh Brookes (Tyco Suzuki) +1.069s

Ryuichi Kiyonari (Samsung Honda) +5.013s

Keith Farmer (Rapid Solicitors Kawasaki) +16.821s

Chris Walker (Quattro Plant Kawasaki) +19.033s

James Westmoreland (Buildbase BMW) +23.733s

James Ellison (Milwaukee Yamaha) +24.080s

Dan Linfoot (Lloyds British GBmoto Honda) +24.214s

PJ Jacobsen (Tyco Suzuki) +24.265s

Peter Hickman (Lloyds British GBmoto Honda) +24.711s

 

Classement provisoire du championnat :

Shane Byrne (Rapid Solicitors Kawasaki) 141

Alex Lowes (Samsung Honda) 117

Josh Brookes (Tyco Suzuki) 116

James Ellison (Milwaukee Yamaha) 80

Jon Kirkham (Buildbase BMW) 68

Chris Walker (Quattro Plant Kawasaki) 54

 

Photo : Shane Byrne (© Kawasaki)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 17 Juin - 0:20

BSB :Doublé pour Shane Byrne, malgré le rush final de Joshua Brookes ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Byrne a été sacré "King of the Hill" à Knockhill en Ecosse en remportant les deux manches, bien que Josh Brookes soit venu sérieusement le menacer en vue du drapeau à damier. Pourtant sur la grille, la situation de Shakey n'était pas très favorable, le nouveau leader du championnat ne s'élançant que depuis la deuxième ligne de la grille de départ. Ça ne l'empêchait nullement de réaliser le holeshot, devant Alex Lowes, Josh Brookes et Ryuichi Kiyonari.
 

Byrne creusait ensuite un écart appréciable, alors qu'Alex Lowes se faisait doubler et devait se contenter au final de la quatrième place. Dans les tous derniers tours, Brookes revenait comme un avion sur la Kawasaki de tête, mais Byrne conservait son avantage sur la ligne.

 

Les deux Honda de Kiyonari terminaient troisième et quatrième, devant l'excellent vétéran Chris Walker qui finissait cinquième et premier privé devant la S 1000 RR de James Westmoreland.

 

A noter l'honorable 11e place de Matteo Baiocco sur sa Panigale, derrière le très incisif Howie Mainwaring.

 

Résultats de la deuxième course :

1- Shane Byrne – Rapid Solicitors Kawasaki – Kawasaki ZX-10R

2- Joshua Brookes – Tyco Suzuki by TAS – Suzuki GSX-R 1000 – + 0.814

3- Ryuichi Kiyonari – Samsung Honda – Honda CBR 1000RR – + 8.637

4- Alex Lowes – Samsung Honda – Honda CBR 1000RR – + 12.723

5- Chris Walker – Quattro Plant Kawasaki – Kawasaki ZX-10R – + 15.620

6- James Westmoreland – Buildbase BMW Motorrad – BMW S1000RR – + 19.802

7- PJ Jacobsen – Tyco Suzuki by TAS – Suzuki GSX-R 1000 – + 23.382

8- Jon Kirkham – Buildbase BMW Motorrad – BMW S1000RR – + 23.867

9- Peter Hickman – Lloyds British GBmoto Racing – Honda CBR 1000RR – + 24.092

10- Howie Mainwaring – MH Kawasaki – Kawasaki ZX-10R – + 31.060

11- Matteo Baiocco – Rapido Sport Racing – Ducati 1199 Panigale R – + 31.121

12- Dan Linfoot – Lloyds British GBmoto Racing – Honda CBR 1000RR – + 31.930

13- Keith Farmer – Rapid Solicitors Kawasaki – Kawasaki ZX-10R – + 37.676

14- Lee Costello – Halsall Racing – Kawasaki ZX-10R – à 1 tour

15- Aaron Zanotti – STEL Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 – à 1 tour

 

Classement provisoire du championnat :

1-Shane Byrne-Rapid Solicitors Kawasak-166 points

2-Josh Brookes-Tyco Suzuki-136

3-Alex Lowes-Samsung Honda-130

4-James Ellison-Milwaukee Yamaha-80

5-Jon Kirkham-Buildbase BMW-76

6-Chris Walker-Quattro Plant Kawasaki-65



7-Ryuichi Kiyonari-Samsung Honda-59

8-James Westmoreland-Buildbase BMW-56

9-Keith Farmer-Rapid Solicitors Kawasaki-50

10-PJ Jacobsen-Tyco Suzuki-47

 

Photo : le début de la deuxième manche (©2013 BSB / MotorSport Vision Racing)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 17 Juin - 16:23

FSBK :Le championnat FSBK relancé dans toutes les catégories ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


En repartant du circuit de Ledenon, le championnat de France passe le cap de la mi-saison et voit toutes ses catégories relancées. Les favoris ont dans l’ensemble été mis à mal par cette épreuve où la bonne gestion des fortes températures a fait partie de l’équation pour mener à bien des courses où le spectacle était une nouvelle fois au rendez-vous.
Retour sur la journée de dimanche.


Superbike

Grégory Leblanc avait bénéficié du drapeau rouge hier pour remporter la victoire, aujourd’hui, c’est sur une chute qu’il termine la course. Julien Da Costa a eu fort à faire avec David Muscat à ses basques pour remporter la victoire et les gros points qui vont avec. Le coup de théâtre survenu après les contrôles techniques favorisent un peu plus le retour de Da Costa au championnat puisque la moto de David Muscat a été contrôlée non conforme au règlement du FSBK. Par conséquent, ses secondes places du we sont annulées et les écarts se ressèrent.



Les essais chronométrés : Séance très animée que celle des Superbike.  David Muscat (Ducati, Michelin) signe finalement la pole position en 1:23.803. Grégroy Leblanc (Kawasaki, Pirelli) devance pour 6 millièmes Julien Da Costa (Suzuki, Dunlop). La première ligne ainsi formée se tient en 190 millièmes. Axel Maurin (Kawasaki, Pirelli) partira de la seconde ligne avec à ses côtés Nicolas Pouhair (BMW, Pirelli) et Etienne Masson (Suzuki, Dunlop). Avec les 6 premiers en 0.6 seconde, la course s’annonce très disputée.



La course : Julien Da Costa réussit son envol alors que David Muscat se rate un peu. Rapidement, un trio se forme avec Da Costa, Muscat qui est vite revenu devant et Grégory Leblanc. Dans le 4ème tour, Leblanc part à la faute et se retrouve hors course. Da Costa est sous la pression de Muscat mais résiste bien. Derrière, une grosse bagarre oppose Etienne Masson, Guillaume Dietrich et Axel Maurin. Dietrich est victime d’un problème mécanique dans le 10ème tour. Masson et Maurin sont en bagarre jusqu’à l’arrivée avec des écarts sur la ligne d’arrivée des derniers tours de l’ordre de 1, 3 et 4 dixièmes. Devant, Da Costa profite des derniers tours pour grappiller quelques centièmes et franchit la ligne d’arrivée en vainqueur. Muscat finit 2ème tandis que Masson sort vainqueur de son duel.
Au classement provisoire, la chute de Grégory Leblanc et le déclassement pour moto non conforme de Muscat font les affaires des poursuivants de Leblanc. Ce dernier ne compte plus que 15 points d’avance sur  Julien Da Costa qui a 130 points au compteur. Axel Maurin reste 3ème mais il est un peu décroché avec ses 92 points.





Supersport
Arrivé seul en tête du classement provisoire à Ledenon, Nicolas Salchaud en repart en partageant cette place tant convoité avec Mathieu Ginès. Le « héros » du jour s’appelle Thibaut Bertin : il a imprimé un rythme d’enfer dès qu’il est parvenu à passer en tête et à complètement oublié ses adversaires et rattrape un peu son erreur d’hier.



Les essais chronométrés : fort de sa victoire d’hier, Mathieu Ginès (Yamaha, Dunlop) enfonce le clou avec la pole position en 1:24.417 soit 2 dixièmes de mieux que la pole de Lucas Mahias (MV Agusta, Pirelli) réalisée samedi. Mahias signe le second temps à 0.8 seconde devant Thibaut Bertin (Yamaha, Pirelli). Nicolas Salchaud améliore en fin de séance et prend la 4ème place devant Kevin Longearet (Yamaha, Pirelli) et Guillaume Saive (Yamaha, Pirelli). Si Ginès semble avoir pris un petit avantage, les 10 suivants se tiennent en moins d’une seconde.



La course : malgré le meilleur départ en course, Mathieu Gines boucle le premier tour en seconde position derrière Lucas Mahias. Au 4ème tour, Mahias est contraint d’abandonner suite à un problème mécanique. Salchaud en profite pour prendre les rênes et tenter de s’échapper. Ginès et Bertin restent collés à lui. Ginès repasse en tête dans le 9ème tour. 3 tours après, une belle attaque de Thibaut Bertin provoque un changement de leader. Le pilote Varois augmente son rythme tout de suite et creuse un écart de plus d’une seconde six dès le tour suivant. Valentin Debise alors 4ème remonte petit à petit sur le groupe de tête. Au 16ème tour, Bertin est largement en tête mais ils sont désormais trois à prétendre au podium. Les attaques pleuvent de toutes parts et c’est Salchaud qui tire son épingle du jeu devant Ginès et Debise. Bertin signe sa 2ème victoire de la saison.
Au classement provisoire, Nicolas Salchaud et Mathieu Ginès repartent du Gard ex æquo avec 111 points devant Thibaut Bertin (94 points) et Lucas Mahias se retrouve en 4ème place avec 77 points.





Moto3

La venue des pilotes Wild Cards en Moto3 a ralenti la progression de Christophe Arciero dans le classement provisoire. En finissant 4ème de cette manche dominicale, Arciero montre qu’il pense au championnat et que la régularité et le fait de finir devant ceux qui sont présents sur toutes les courses, lui donneront de grandes chances d’accéder au Graalen fin de saison. Danilo enchaine une nouvelle victoire qui a été loin d’être aisée face à son coéquipier du week-end, Anthony Dumont. Très belle prestation de Renald Castillon Gioanni qui espère trouver des budgets pour venir sur d’autres courses du championnat.



Les essais chronométrés : Jules Danilo semble intouchable ce week-end et signe une nouvelle pole position en 1:27.884. Le second temps est relégué à 1.2 seconde et est à mettre au crédit de Renald Castillon Gioanni qui s’acclimate plutôt bien à sa nouvelle Moto3. Anthony Dumont s’habitue bien aussi à la catégorie puisqu’il complète la première ligne. Christophe Arciero, Enzo Boulom et Karl Croix partiront de la seconde ligne de la finale.



La course : Anthony Dumont a bien démarré la course avec le meilleur départ à son actif et les premiers tours à quelques millièmes de Jules Danilo. Ce dernier se rate au virage du pont et permet à Dumont de faire cinq tours en tête avant que Danilo ne trouve la faille et reprenne le commandement. Dans la manœuvre, Danilo creuse l’écart et se met à l’abri d’un retour de ses poursuivants. Bien remonté, Renald Castillon Gioanni double coup sur coup Enzo Boulom et Christophe Arciero. Bien revenu sur Dumont, Castillon Gioanni ne trouve pas le passage pour gravir une marche de plus sur le podium.  Avec sa Moto3 du challenge de l’Avenir FFM, Enzo Boulom finit 5ème derrière Arciero.
Au classement provisoire, Christophe Arciero accentue son avance avec 144 points devant Enzo Boulom et Corentin Brenon ex æquo avec 76 points et Jules Danilo qui en compte 75.





Pirelli 600

Décidément, la mécanique joue des tours à Morgan Berchet qui, après un début de saison dominateur, vient d’enchainer trois résultats blancs et perd un peu de terrain face à Hugo Clere qui est très régulier depuis le début de saison. Pierre Texier et Kevin Meco ont animé avec Clere toute la course offrant une belle bagarre. Thibaut gourin a fait une belle montée en puissance ces dernière courses, même si il échoue au pied du podium pour sa course locale il est second au général.



Les essais chronométrés : Morgan Berchet (Yamaha, PMR) signe le meilleur temps de la séance en améliorant le temps de la veille. Pierre Texier (Yamaha, Tex Racing) vainqueur hier prend le second temps à seulement 0,061 seconde tandis que Maxime Cudeville (Yamaha, CMS) est 3ème à 117 millièmes. La seconde ligne est composée de Hugo Clere (Yamaha, SLMoteurs), Anthony Aliern (Honda, ERT) et Thibaut Gourin (Yamaha, GMT 94). Les deux premières lignes annoncent une course très serrée une nouvelle fois puisqu’elles sont contenues en 683 millièmes.



La course : après une visite des stands bien animée par le passage d’un public venu nombreux, Les Pirelli 600 ouvrent le bal des courses dominicales. Si Pierre Texier se rate au départ, Morgan Berchet le réussit et vire en tête à la sortie du triple gauche. Hugo Clere est dans sa roue et le passe au tour suivant. Berchet semble en difficulté avec sa machine dans le 3ème tour et est contraint à l’abandon. Clere mène la danse pendant 5 tours, le temps que Texier le rejoigne et le double au 8ème tour. Texier est sous la menace de Kevin Meco, et d’Hugo Clere. Juste derrière, Anthony Aliern et Thibaut Gourin sont à la lutte. Texier tente de renouveler le scénario d’hier mais Clere reprend la 2ème place et lui colle aux basques. Meco est en embuscade tandis qu’Aliern chute et laisse Gourin isolé à la 4ème place. Texier remporte une nouvelle victoire et se relance dans la course au titre.
Au classement provisoire, Hugo Clere mène avec 121 points devant Thibaut Gourin 111 points, Morgan Berchet 95 points et Pierre Texier qui en compte 93.





Side Car

Delannoy / Lavorel profite du passage du cap de la mi-saison pour prendre le commandement après une victoire sans partage. Un peu moins bien à Ledenon, Huet / Arifon accuse 17 points de retard.



Les essais chronométrés : Delannoy / Lavorel prennent d’autorité la pole position avec plus de 2.3 secondes d’avance sur Huet / Arifon. Brunazzi / Rigondeau sont juste derrière à 3 dixièmes. En F2, Bajus / Carre devancent Estelle Leblond / Farnier et Leguen / Cacciolatto.  Rendez vous à 17h40 pour l’ultime course de la journée.



La course : Delannoy / Lavorel s’imposent avec brio lors d’une course en solitaire et relèguent le second équipage à 29.3. Dans les premiers tours, Huet / Arifon et Brunazzi / Rigondeau se livrent à un mano à mano impressionnant qui tourne définitivement à l’avantage de Brunazzi / Rigondeau suite au tête à queue d’huet / Arifon. Ces derniers repartent mais avec plus de 20 secondes de retard et terminent 5ème. Poret / Chaigneau en embuscade un temps finissent sur la 3ème marche du podium. En F2, Estelle Leblond / Farnier signent le doublé devant son Père François associé à Lavorel et devant Leguen / Cacciolatto.
Au classement provisoire, Delannoy / Lavorel (158 points) prennent la tête à Huet / Arifon qui se retrouvent deuxième à 17 points. Brunazzi / rigondeau sont 3ème avec 100 points. En F2, la régularité paie pour Leguen / Cacciolatto qui repartent de Ledenon avec 33 points d’avance sur Leblond Franck / Roussel.





European Bikes


Les essais chronométrés : nouvelle pole position en 1:26.671 pour Adrien Protat (Ducati) devant Lionel Ancelin (Ducati) et Nicolas Trolard (Ducati) qui ne semble pas trop handicapé par sa chute d’hier.



La course : Florian Drouin signe sa première victoire en European bikes lors d’une course écourtée sur drapeau rouge. Il devance Lionel Ancelin et Nicolas Trolard. Adrien Protat est à l’origine du drapeau rouge et n’est pas classé. Au classement provisoire, Protat conserve la tête avec 125 points soit 4 points de mieux que Trolard. Bruno Paita est 3ème avec 88 points.



La prochaine épreuve aura lieu sur le circuit de Magny-Cours les 5 et 6 juillet prochains.

Photo : Julien Da Costa - Crédit : Photopress


BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 17 Juin - 16:25

NationalIDM : Nigon vainqueur à Oschersleben ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après Lausitz et Zolder, les pilotes du championnat d'Allemagne se sont retrouvés à Oschersleben pour la troisième manche. Ayant terminé onzième de la première course, Erwan Nigon a remporté la deuxième. Si en première manche une Yamaha a gagné, par contre dans la deuxième BMW s'est emparé des cinq premières positions.
 

Freddy Foray a terminé dixième de la course 1 sur sa Honda.

 

Résultats course 1 :

1- Matej Smrz – Yamaha Motor Deutschland by Monster Energy – Yamaha YZF R1

2- Markus Reiterberger – Van Zon Remeha BMW – BMW S1000RR – + 0.356

3- Damian Cudlin – RAC Racing BMW – BMW S1000RR – + 0.681

4- Stefan Nebel – Wilbers BMW Racing – BMW HP4 – + 9.190

5- Kevin Valk – RAC Racing BMW – BMW S1000RR – + 10.596

6- Michael Ranseder – Honda Holzhauer Racing Promotion – Honda CBR 1000RR – + 10.638

7- Lucy Glockner – Wilbers BMW Racing – BMW HP4 – + 11.808

8- Arie Vos – Van Zon alpha Technik BMW by Herpigny – BMW S1000RR – + 14.091

9- Roland Resch – RRRR Suzuki Racing Team – Suzuki GSX-R 1000 – + 14.243

10- Freddy Foray – Honda Holzhauer Racing Promotion – Honda CBR 1000RR – + 16.129

11- Erwan Nigon – Van Zon Remeha BMW – BMW S1000RR – + 20.221

 

Résultats course 2 :

1- Erwan Nigon – Van Zon Remeha BMW – BMW S1000RR

2- Damian Cudlin – RAC Racing BMW – BMW S1000RR – + 3.109

3- Markus Reiterberger – Van Zon Remeha BMW – BMW S1000RR – + 3.789

4- Arie Vos – Van Zon alpha Technik BMW by Herpigny – BMW S1000RR – + 12.878

5- Kevin Valk – RAC Racing BMW – BMW S1000RR – + 17.034

6- Matej Smrz – Yamaha Motor Deutschland by Monster Energy – Yamaha YZF R1 – + 17.162

7- Roland Resch – RRRR Suzuki Racing Team – Suzuki GSX-R 1000 – + 17.960

8- Bastien Mackels – Van Zon alpha Technik BMW by Herpigny – BMW S1000RR – + 21.534 (Superstock)

9- Daniel Sutter – Kawasaki Schnock Team Shell Advance – Kawasaki ZX-10R – + 22.363 (Superstock)

10- Dominik Vincon – BMW Stilgenbauer – BMW S1000RR – + 25.657 (Superstock)

 

Championnat :

1 50 Damian Cudlin Taree AUS BMW S1000RR Dunlop 122

2 21 Markus Reiterberger Obing GER BMW S1000RR Pirelli 100

3 7 Erwan Nigon Riom FRA BMW S1000RR Pirelli 72

4 87 Gareth Jones Sievern AUS Yamaha R1 Dunlop 71

5 81 Kevin Valk Dronten NED BMW S1000RR Dunlop 60

6 28 Arie Vos Oss NED BMW S1000RR Pirelli 56

7 25 Matej Smrz Budejovice CZE Yamaha R1 Dunlop 55

8 9 Stefan Nebel Velbert GER BMW HP 4 Dunlop 49

9 78 Freddy Foray Senas FRA Honda CBR 1000RR Dunlop 43

10 88 Roland Resch Mödling AUT Suzuki GSXR 1000 Pirelli 43

 

Photo : Les SBK à Oschersleben (© IDM)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 17 Juin - 16:39

Nouveau podium pour le team MRS ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Circuit bosselé avec de forts dénivelés, le tracé de l’Algarve n’est pas réputé pour économiser ni les hommes, ni les machines. Un circuit où l’agressivité est au moins aussi importante que l’expérience. 


Dans ce contexte, les pilotes MRS ont alterné le bon et le moins bon. Au final, Jérémy Guarnoni signe un nouveau podium en se hissant à la troisième place de la course, quelques millièmes de seconde seulement derrière le deuxième.
 

Jérémy Guarnoni (3e)

 

« Le week-end est globalement positif si l’on considère d’abord ma troisième place en course. Un podium est toujours bon à prendre. Néanmoins, je suis un peu déçu. Je pensais sincèrement pouvoir me battre contre Sylvain Barrier pour la victoire. Nous avons considérablement réduit la différence de performance avec la BMW. Malheureusement, je n’ai pas opté pour le bon réglage de l’amortisseur arrière. Je l’ai immédiatement ressenti dès le début de la course. Je manquais de confiance dans le grip du pneu arrière et cela m’empêchait d’accélérer comme je l’aurais désiré. En conséquence, j’ai eu beaucoup de mal à rivaliser contre Eddi La Marra et cela me coûte certainement la seconde position sur le podium. Mon adversaire italien parvenait à accélérer avec plus d’efficacité et c’est comme ça que je reste troisième dans le dernier tour. »

 

Romain Lanusse (chute)

 

« Ce fut à la fois un week-end difficile avec beaucoup de malchance. Cela a commencé lors des essais vendredi. Lors de la séance libre, j’effectue seulement quatre tours avant que la moto ne tombe en panne. Je ne roule pas dans la première séance qualificative. Samedi, je n’ai aucune base de réglage ni pour les essais, ni pour la course. Je parviens cependant à me qualifier en cinquième position sur la grille. Un excellent résultat au vu des conditions. J’effectue un bon départ en course, dans le paquet de tête. Mais je reste derrière un concurrent qui me retarde. Le temps de le doubler et j’ai déjà deux secondes de retard sur le groupe de tête. Je me porte en quatrième position, et je tente de rejoindre le groupe de tête. Mais l’écart est trop important pour le nombre de tours qui restent à disputer. Et alors que je décide de calmer le jeu et d’assurer cette quatrième place, je commets une faute dans le dernier virage du circuit avant la ligne droite. Je chute à haute vitesse, à plus de 170 km/h, heureusement sans aucune conséquence physique. »

 

Christophe Ponsson (13e)

 

« Comme souvent, il me faut un peu de temps pour prendre mes marques au guidon de ma moto. Ce fut le cas au Portugal. Mais tout le long du week-end, je n’ai pas cessé de progresser. Mes qualifications auraient pu être un peu meilleures. J’obtiens le 17e temps. Mais en course, je fais un bon départ et surtout, je parviens à améliorer constamment mes chronos au tour. Je tourne plus vite en course que durant mes essais. Résultat, je termine en treizième position ce qui me permet de signer mon meilleur résultat de la saison. Les progrès sont là, c’est encourageant et il faut persévérer. »

 

Adrien Morillas (Team manager)

 

« J’avoue que je reste un peu sur ma faim en ce qui concerne la troisième place de Jérémy. Je pense qu’avec un peu plus d’agressivité en fin de course, il aurait pu devancer le deuxième de la course et terminer juste derrière Sylvain Barrier, le vainqueur. Ma première grande satisfaction va néanmoins à Kawasaki. Le team MRS prouve une nouvelle fois son savoir-faire et son engagement auprès de la marque en signant la meilleure performance d’une Kawasaki en catégorie 1000 Superstock au Portugal. On peut en être très fier. Parallèlement, je suis évidemment déçu de la chute de Romain. Je suis surtout déçu pour lui car il a effectué un excellent week-end depuis notre arrivée en Algarve. Il a progressé très nettement et en course, il s’est réellement battu pour tenter de revenir sur les hommes de tête. Il chute, heureusement sans se blesser, alors qu’il alignait les bons chronos et occupait la quatrième place. Quant à Christophe, je suis aussi particulièrement satisfait de son week-end. Les progrès son constant et course après course, il se rapproche du top dix au sein d’une catégorie où le niveau est relevé. »

 

Prochaine étape de la Coupe FIM Superstock 1000 : Imola (Italie), les 28, 29 et 30 Juin 2013.

 

Team MRS

 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 17 Juin - 16:40

Portimao : Matthieu Lussiana de nouveau dans le top 6 !


Nouvelle bonne prestation de Matthieu Lussiana qui termine comme à Monza à la 6ème place sur ce circuit aux dénivelés impressionnants qui exige des pilotes une bonne condition physique.



Qualifications:
Matthieu termine difficilement la première séance d’essais libres, car le châssis n’était pas réglé pour ce tracé bosselé qui a eu raison de ses avant-bras.

« Nous ne sommes pas venus nous entrainer cet hiver sur ce circuit ! Et je le regrette car je suis à seulement à une seconde des hommes de tête (hormis Sylvain Barrier nettement au-dessus du lot) qui sont tous venus rouler ici cet hiver et ont déjà les bons réglages.»

Cependant, malgré cet handicap et grâce aux bons soins de la clinique mobile, Matthieu améliore ses chronos au fil des séances et des réglages pour finalement se placer 9ème sur la grille de départ.

 

Course:

Au premier virage, Matthieu est enfermé à l’intérieur et perd 3 places.

Il réussit à se débarasser assez vite de 2 pilotes et commence sa remontée. A mi course, Andreozzi se rapproche de lui et Matthieu accélère le rythme...tant et si bien qu’il se rapproche de Canepa sur la fin de course pour finir à seulement une seconde de la 5ème place.

« Au  6ème tour, j’étais à 3 secondes de Canepa et je ne pensais pas pouvoir le rattraper mais quand j’ai donné un coup de collier et que j’ai vu l’écart s’amenuiser, j’ai regretté d’avoir douté de mes capacités face à un pilote qui avait fini 8ème en Superbike à Donington 15 jours auparavant.

Comme quoi avec une bonne moto de Superbike et des pneus plus performants, les pilotes du Superstock auraient leur place en Superbike...Ensuite, c’est surtout une question d’argent ou d’opportunités ....

 

Matthieu engagé en qualité de wild card pour les trois  dernières courses sur les quatre disputées est 10ème du Championnat à 8 points du 6ème..

Son programme au Brésil n’étant pas encore tout à fait défini et au vu de ces bons résultats, il est fort probable qu’il vienne de nouveau inquiéter les pilotes permanents.

Merci à nos partenaires et à Fabien Raulo de chez Kawasaki Europe pour son soutien.

 

Nos partenaires:

Kawasaki, Shark, Silkolène,Tournay Distribution (Spark-KTech),CL Brakes, Moto Sport Courneuvien 93, BPRS, Afam, ABM, TCX, Secdem, PSI, Team deletang 37, Maxxess Toulouse, FFM, IRC, Acaplast Menuiserie Fonseca, Association Grégory Lemarchal, Duffaéro 86, Eurec, ,Mototribu.

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 17 Juin - 16:41

Loris Baz dans le coup à Portimao ...

Portimao, 6ème manche de ce championnat du monde Superbike sur un circuit que j'affectionne tout particulièrement.

Vendredi, première journée compliquée car nous ne sommes pas partis avec la meilleure base et nous étions loin des réglages,


 

Samedi, nous avons bien amélioré ceux-ci et le feeling avec la moto s'est nettement amélioré, il faut savoir que nous sommes sur un circuit très bosselé et le réglage de la moto est encore plus primordial !!!



Après avoir amélioré mes temps samedi lors de la première et deuxième qualification, je m'en suis également bien sorti lors de la Superpole en arrachant la deuxième ligne, en 6è position.




Dimanche, lors de la première manche mon feeling n'était pas le même que lors du samedi et je n'ai pas pu partir avec les premiers comme il était possible je pense, je termine en 5è position.



Lors de la deuxième manche mon feeling était revenu et j'ai pu partir devant, ce coup-ci je n'ai pas pu les suivre car je manquais de rythme, les 3 premiers étaient vraiment très rapides et j'ai dû me "contenter" de la 4è position finale.




Au-delà de mes deux places dans le top 5, je suis très satisfait de mon week end car en ayant été très loin des réglages vendredi tout mon team a énormément travaillé pour arriver avec une excellente moto le samedi, j'ai également réussi pour la deuxième fois seulement à me hisser sur la deuxième ligne et je me rapproche encore un peu de la cinquième place au championnat.



Beaucoup de points positifs donc qui nous motivent pour Imola dans 3 semaines!!!




Merci à tous pour votre soutien !!!



Loris BAZ sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Lun 17 Juin - 16:45

Xavier Simeon en route pour Montmeló ...


Retour en Espagne pour cette 6ème étape du Championnat du Monde Moto GP. C’est donc devant un public chauffé à blanc que Xavier arrive en Catalogne. Il pourra compter sur un certain nombre de supporters. 



Xavier se sent un peu chez lui en Espagne. Il a commencé sa carrière de pilote dès 12 ans dans le championnat espagnol et puis, il ne faut pas oublier que l’équipe Stop and Go dans laquelle il évolue est un team espagnol.
 

Le circuit de Montmeló où se déroulera le Grand Prix de Catalogne se situe près de Barcelone. C’est un tracé apprécié des pilotes et évidemment les pilotes espagnols y sont littéralement portés par le public.  Il se déroule sur 4.727 mètres avec 5 virages à gauche, 8 à droite et une ligne droite de 1.047 mètres qui permet une fameuse accélération.  La vitesse de pointe est importante, il faut compter avec l’aspiration.

 

Pour Xavier, sa mésaventure du Mugello est oubliée. Il est à fond dans sa tête sur cette nouvelle épreuve où il compte bien marquer un maximum de points. Il occupe maintenant la 8ème place au classement provisoire de championnat Moto2 à 9 points de Zarko, 18 Aegerter et 19 d’Espargaro.

 

Xavier : « Quoiqu’on puisse en penser, l’incident du Mugello est complétement sorti de ma tête. Montmeló est un circuit que j’aime bien mais que je vais redécouvrir puisque je n’y étais pas l’an dernier après ma blessure au Mans. Ma détermination est toujours la même : prendre du plaisir et le top 10 avec un œil vers le top 5 et même le podium. La méthode ne change pas : progresser à chaque séance en affinant le set up de la Kalex. Ca s’est avéré payant jusque maintenant. Je sais que je peux compter sur mon équipe. Sans faire de vague, on progresse. Premier objectif : une bonne place sur la grille et un bon départ pour éviter les bousculades et se trouver dans le bon paquet. »

 

La course comme d’habitude sur La 2 dimanche à 12h20 avec les commentaires de Pierre Robert et Didier de Radiguès. On peut aussi suivre les essais vendredi et samedi sur Eurosport.

 

Philippe Jaumotte

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  BUSEMAN le Mar 18 Juin - 16:46

MotoGP :Régis Laconi : ''Rossi a fait une très belle course et c'est prometteur pour l'avenir'' ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Grand Prix de dimanche dernier ne restera pas dans les annales comme le record du nombre de dépassements. Il s'agissait d'un défi plus subtil, d'un jeu plus intellectuel, dont Jorge Lorenzo s'est très bien sorti, de même que Dani Pedrosa et Marc Marquez avec les honneurs. Mais celui qui a impressionné Régis Laconi, c'est Valentino Rossi.


"Pour moi il a fait une superbe course, même s'il était un tout petit peu en-dessous de son coéquipier. Toutefois Jorge Lorenzo n'était pas loin devant, après avoir creusé un petit écart en début de course. Valentino Rossi n'arrive pas à avoir cette agressivité, à se lâcher comme on le fait quand on est plus jeune, dans les tous premiers tours. Il n'y arrive plus depuis le début de saison, ce qui est normal, mais j'espère que ça va revenir.
 

"L'écart s'est donc créé lors des premiers tours, mais après, Rossi n'a pas perdu de distance sur les trois leaders, et il est même ensuite légèrement revenu sur eux. Quand on pilote – et je suis bien placé pour le avoir – il n'y a rien de plus horrible que de ne pas arriver à revenir sur les pilotes de devant. On gagne parfois un ou deux petits dixièmes, mais ce n'est rien du tout car visuellement le pilote qui précède est toujours aussi loin. Il faut revenir au minimum d'une seconde pour voir vraiment la différence.

 

"Rossi a fait une très belle course et c'est prometteur pour l'avenir. Certains en lisant ça vont penser que je suis fou ou que je me trompe, mais non, c'est beau ce qu'il a fait, c'est sûr. Maintenant, je croise les doigts pour le voir sur une des deux plus hautes marches du podium, ce qu'il est largement capable de faire encore.

 

La course de Lorenzo ?

 

"Lorenzo pour moi a été très fort dans cette course rendue difficile par la température élevée, et par voie de conséquence les "problèmes" ainsi créés au niveau du pneu avant. Toutes les chutes ont eu lieu de l'avant. Ça n'a rien à voir avec la qualité des Bridgestone, c'est surtout que la chaleur était impressionnante et qu'il y a sur le circuit de Barcelone de nombreux virages à 180° où on reste très longtemps sur l'angle. Cela fait beaucoup travailler et chauffer les pneus. Donc Lorenzo a été extrêmement fort, il a fait un super travail avec son équipe pour être le plus performant possible.

 

Le GP de Marquez ?

 

"Il a fait du bon travail, même si à un moment ça a failli se terminer avec tout le monde à l'envers ! Il a perdu l'avant, et heureusement il a une bonne maîtrise. Le mouvement de son pneu avant a été impressionnant. Il était debout sur le frein avant et il est passé au-delà de la limite... Il a dû ensuite après la course aller acheter un carton de cierges pour les brûler, parce qu'un cierge ça n'aurait pas suffi ! (rire). Un grand bravo parce que si malheureusement il n'avait pas pu terminer le GP précédent –ce qui représentait sa première chute en course en MotoGP – là il a réussi à bien gérer alors que tout était réuni pour que ça se termine à plat ventre. Et c'est d'autant plus intéressant qu'il a réussi ça en étant dépourvu d'expérience.

 

Randy du lundi, sur la Suzuki ?

 

"C'est bien qu'il ait été à 0.7 du premier Lorenzo. Par contre 0.1 de retard sur son coéquipier actuel, c'est moins rigolo. Il n'est pas normal que sa moto soit en retrait par rapport à une CRT. C'est quand même une MotoGP, un prototype, donc ça doit aller plus vite qu'une CRT. Ça coûte énormément plus cher, donc ça doit être plus performant.

 

"Je suis très déçu que Suzuki ne sera pas là en 2014. C'est d'abord dommage pour mon copain Randy et ça m'ennuie pour lui. J'aimerais bien que les résultats des essais les fassent changer d'avis."

 

Photo : VR46 sur la grille de depart du GP de Catalogne (© PSP L Swiderek)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses moto 2013 ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum