Derniers sujets
» A VENDRE : TRIUMPH SPEED TRIPLE
Ven 21 Oct - 9:21 par carolyne

» Bonjour, bonsoir !
Ven 21 Oct - 9:19 par carolyne

» LE POINT SUR LA METEO
Lun 21 Déc - 7:39 par carolyne

» Qu'est-ce qui vous met de bonne humeur ?
Dim 20 Déc - 6:45 par carolyne

» Tontion' les gosses !!! voilà BUSEMAN ...
Lun 7 Déc - 13:09 par ncjack

» Sortie au circuit du Luc ...
Lun 7 Déc - 13:08 par ncjack

» Résultats courses motos 2015 ...
Mar 6 Oct - 10:14 par BUSEMAN

» J'ai la grinche ........
Mer 30 Sep - 8:39 par carolyne

» Sortie le 04 octobre
Mer 30 Sep - 8:34 par carolyne

» Honte à nos fumiers de dirigeants ...
Mar 22 Sep - 14:39 par BUSEMAN

» Vidéos motos, catégories chutes, accidents ...
Mar 22 Sep - 10:39 par BUSEMAN

» BOL D'OR 2015 ...
Mar 22 Sep - 10:32 par BUSEMAN

» Main d'oeuvre pas chère en Chine, tu m'étonnes !!!
Lun 21 Sep - 14:44 par TOF

» Vidéos crashes voitures, camions, etc ....
Jeu 17 Sep - 9:49 par BUSEMAN

» Best of Dakar 2015 ...
Jeu 17 Sep - 9:41 par BUSEMAN

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Janvier 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Résumés et résultats des courses ...

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 18 Juin - 17:40

Des courses très animées à Lédenon !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Enfin, du remue-ménage ! Le quatrième rendez-vous de la saison FSBK nous a offert du grand spectacle. Sébastien Gimbert, Julien Da Costa, Matthieu Lagrive et Grégory Leblanc sont les vainqueurs du jour dans les catégories Superbike et Supersport.

Superbike
Sébastien Gimbert, ce matin, a enfin renoué avec la victoire. "J'ai pris un départ moyen, avant de revenir sur Julien, explique Seb. J'étais à l'aise derrière lui et j'ai donc décidé de porter mon attaque." Dès lors, le pilote BMW a irrémédiablement creusé l'écart pour s'offrir une victoire avec 3"291 d'avance sur Julien Da Costa. Sa première de la saison. L'officiel Kawasaki a résisté à la remontée de Guillaume Dietrich (BMW) et David Muscat (Ducati), respectivement 3e et 4e. Vincent Philippe fermait le top-5 sur sa Suzuki.
L'après-midi, les choses se corsaient sensiblement pour Gimbert : Da Costa reprenait son droit, et Dietrich l'a relégué sur la 3e marche du podium. "J'étais surpris d'être devant, confesse Julien. Hier, les pneus ne suivaient pas sous la chaleur. Et là, ça allait nickel. J'ai un peu fermé les portes dans le dernier tour, mais je tenais trop à gagner. Je m'en excuse auprès de mes adversaires." Effectivement, Dietrich était très près de l'exploit au guidon de sa BMW privée : "Cette 2e place est une semi-victoire pour nous… Je regrette de ne pas avoir gagné, car j'avais les pneus pour le faire. Mais j'étais surpris de rouler avec Julien, et je n'ai pas osé tenter une attaque au risque de nous mettre par terre."
Philippe et Muscat échangeaient leurs 4e et 5e places.
Au soir de Lédenon, Julien Da Costa accroit donc son avance au championnat : il mène avec 195 points, devant Seb Gimbert (143 points) et Guillaume Dietrich (117 points).

Supersport
Matthieu Lagrive, après un début de saison compliqué, est parvenu à hisser sa Yamaha du GMT94 sur la plus haute marche du podium au terme d'une bagarre serrée avec Axel Maurin (Yamaha) ce matin. Grégory Leblanc, qui se déplace dans le paddock avec des béquilles, complétait le podium avec une touche de vert, et en serrant très fort les dents, devant Etienne Masson (Kawasaki) et Denis Bouan (Yamaha).
David Perret (Yamaha) franchissait la ligne d'arrivée au 7e rang, avant d'écoper d'une pénalité de vingt secondes pour non respect de la procédure de départ (ses mécaniciens sont restés trop longtemps en intervention sur sa moto sur la grille). Il se voyait ainsi reclassé au 10e rang.
L'après-midi, Leblanc réussissait l'exploit de mener sa Kawasaki à la victoire malgré une douleur tenace. Il était rejoint sur le podium par Baptiste Guittet (Suzuki) et Etienne Masson (Kawasaki), en grande forme. Bouan et Gérald Dury (Yamaha) complétaient le top-5. Gros coup dur pour Lagrive, impliqué dans une chute avec Perret. Matthieu aurait possiblement le coude cassé, tandis que David voit ses chances de titre se réduire considérablement.
Greg "The White" prend le large au provisoire, avec 86 points d'avance sur Louis Bulle, toujours 2e à égalité de points avec Etienne Masson.

Les autres catégories
Jules Danilo a nettement remporté la course 125. Il franchissait la ligne d'arrivée avec plus de 4" d'avance sur Jimmy Petit et Robin Anne. Christophe Arciero et Enzo Boulom terminaient loin derrière, pour un top-5 entièrement composé de Moto3 Honda.

Thibaut Bertin a également survolé le Trophée Pirelli. Il reléguait le second, Anthony Dumont, à plus de 7". Hugo Clere montait sur la 3e marche du podium, devant Florent Tourne et Morgan Berchet. Les "clients" Gabriel Pons et Kevin Szalai chutaient et ne pouvaient rallier l'arrivée.

Brice Nunnari (1er/3e), Nicolas Trolard (2e/1er) et Stéphane Pagani (3e/2e) ont été les principaux animateurs de l'European Bikes, au plus grand bonheur des Ducatisti !

En side-car, le tandem Delannoy/Lavorel a signé le doublé, et reprend l'avantage au championnat sur Barbier Debroise (DNF/2e). Brunazzi/Rigondeau et Leblond/Quintre complétaient le podium en première manche, tandis que Marzelle/Lavidalie prenaient la 3e place l'après-midi.

Photo : Da Costa, Dietrich et Gimbert en bagarre pour la victoire en deuxième manche Superbike - Tommy Marin



Dernière édition par BUSEMAN le Lun 18 Juin - 17:56, édité 1 fois

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 18 Juin - 17:47

Silverstone 200 : Byrne loin devant ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Shane Byrne n'a pas fait de détail avec sa ZX-10R du BSB, l'emportant avec 38 secondes d'avance sur David Johnson et Luke Jones. Jules Cluzel a perdu du temps lors d'un arrêt au stand et Florian Marino a abandonné.

Contrairement à la veille la liste est sèche et le résultat risque donc d'être plus significatif. Sans surprise, Shane Byrne (Kawasaki Superbike) part en tête devant Luke Jones (BMW Superstock) et David Johnson (BMW Superstock). Jules Cluzel (Honda Supersport) est cinquième, juste devant son coéquipier Sam Lowes. John Laverty est septième sur une des deux Aprilia RSV4 (Superbike) du Splitlath Redmond team alors que son équipier Florian Marino est onzième.

Au 3e tour, Byrne mène devant Johnson alors que Cluzel est déjà remonté en troisième position sur sa 600, toujours suivi de très près par Sam Lowes. Puis Jules et Sam passent en deuxième et troisième position, à la lutte avec David Johnson. Ils sont à 8 secondes de Byrne et nous en sommes au 4e passage sur un total de seize.

Lowes s'installe en deuxième position au tour suivant, à 11.4 du leader, alors que Cluzel tente de contenir les assauts de la S 1000 RR, ce qui n'est pas évident sur un circuit rapide comme Silverstone. Puis Jules est pointé ensuite 9e à 20 secondes, ayant perdu brutalement sept secondes en un tour sur son coéquipier Lowes. Florian Marino remonte en sixième position alors que l'autre RSV4 de John Laverty est quatorzième. L'espoir renaîtrait-il enfin ?

Cluzel passe 24e au 8e tour (sur 16) après s'être arrêté brièvement à son stand. Cette course est avant tout une séance de mise au point pour la course du mondial qui aura lieu le 5 août. Marino est 6e en bagarre avec Costello, Palmer, Railton, Iddon et Zanotti.

Au 10e tour, Byrne mène avec 21 secondes d'avance sur Lowes et 23 sur Johnson. Florian lutte pour la 5e place dans un groupe qui comprend 6 pilotes. Ça doit être bon pour son moral. Mais il perd soudain 15 secondes au 11e tour et se retrouve 12e. Le podium se dessine avec Byrne, Lowes et Johnson. Au 12e tour, Florian ne passe plus. Jules remonte en 16e position. Finalement Byrne gagne devant Johnson et Jones, Lowes se ratant dans le dernier tour, pendant que Cluzel termine 14e. Il a réalisé le troisième meilleur tour en course en 2'10.069 derrière Byrne (2'08.508) et Lowes (2'09.914). C'est de bon augure pour le mondial.

Résultats de la course du dimanche :

1- Shane Byrne – Rapid Solicitors Kawasaki – Kawasaki ZX-10R (BSB)
2- David Johnson – Carbontek Racing – BMW S1000RR – 39.859 (STK)
3- Luke Jones – 777RR Motorsport – BMW S1000RR (STK)
4- Sam Lowes – Bogdanka PTR Honda – Honda CBR 600RR + 45.638 (BSS)
5- Jonathan Railton – INMOTO – Kawasaki ZX-10R + 50.973 (STK)
6- Tristan Palmer – GBmoto Racing – Honda CBR 1000RR + 52.277 (BSB)
7- Lee Costello – Halsall Racing Team – Kawasaki ZX-10R + 53.906 (STK)
8- Aaron Zanotti – A-Plant GGH Hire – Suzuki GSX-R 1000 + 1’01.149 (BSS)
9- Christian Iddon – Oxford TAG Triumph – Triumph Daytona 675 + 1’12.405 (BSS)
10- Richard Cooper – Oxford TAG Triumph – Triumph Daytona 675 + 1’13.707 (BSS)
11- John Laverty – Splitlath Redmond – Aprilia RSV4 + 1’16.842 (BSB)
12- Jonathan Howarth – Kawasaki Team Green G&S – Kawasaki ZX-10R + 1’21.217 (STK)
13- Josh Elliott – Carbontek Racing – BMW S1000RR + 1’21.683 (STK)
14- Jules Cluzel – PTR Honda – Honda CBR 600RR –+ 1’37.771 (BSS)
15- Luke Stapleford – Profile Kawasaki – Kawasaki ZX-6R + 2’04.316 (BSS)

Photo : Shane Byrne suivi de Jules Cluzel lors des essais (© MotorSport Vision)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 18 Juin - 17:55

FSBK de Ledenon : Leblanc, le guerrier du Supersport !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour sa quatrième épreuve de la saison, le Championnat de France Superbike est venu trouver enfin le soleil dans le sud sur le circuit de Ledenon. En Effet, mise à part lors de l’épreuve du Mans, les conditions climatiques n’ont jamais été très favorables durant l’ensemble du week-end. Le MC Ledenon a ainsi pu bénéficier d’un temps estival pour cette manche où se retrouve l’élite de la vitesse française.Les essais qualificatifs
C’est sous le soleil que débutent les essais des Pirelli 600. En local de l’étape, Thibaut Bertin (Yamaha) signe le meilleur temps devant Kevin Jacob (Yamaha, Kid Alsace Racing) pour seulement 38 millièmes. Gabriel Pons (Yamaha, Déclic Moto) confirme sa bonne progression en complétant la 1ère ligne provisoire. Florent Tourne (Yamaha, FTRT) Kevin Szalai (Yamaha, Team4you) et Hugo Clere (Yamaha, SLMoteur) forment la seconde ligne.

Les pilotes Supersport prennent la suite dans des conditions optimales. Revenu dans la catégorie pour « aider » son coéquipier David Perret (Yamaha, Dark Dog Academy) dans sa course au titre, Denis Bouan, le champion de France Supersport 2011, fait un retour remarqué avec la pole provisoire an 1:24.084. Il devance de 79 millièmes Gregory Leblanc (Kawasaki, SRC) qui semble plutôt bien remis de sa fracture de la jambe survenue il y a 2 semaines. Gérald Dury (Yamaha, Ecurie Berga) prend la 3ème place devant Matthieu Lagrive (Yamaha, GMT) et Axel Maurin (Yamaha, CMS). Perret est 8ème. A noter la présence en Wild Card de David Checa (Yamaha, GMT) qui évolue habituellement en championnat du Monde d’Endurance et qui prend la 11ème place.

En Superbike, malgré un tout droit et un passage par les stands pour vérifier l’état de sa moto, Sébastien Gimbert (BMW, BMW France) est le seul à franchir la barre des 1:23 en 1:22.787. Julien Da Costa (Kawasaki, SRC) se retrouve à 6 dixièmes talonné de peu (14 millièmes) par Anthony Dos Santos (Yamaha) qui étrenne ses nouvelles couleurs au sein de la Dark Dog Academy (en remplacement de Denis Bouan parti en Supersport). Derrière, on retrouve deux pilotes privés sur BMW : Guillaume Dietrich et Nicolas Pouhair. Mathieu Ginès (Honda, Tecmas), David Muscat (Ducati) et Hugo Marchand (Honda, Daffix Racing) complètent le top 8.

Petit changement en 125 / Moto3 puisqu’après Enzo Boulom au Vigeant, c’est au tour de Jimmy Petit de passer sur une Moto3. Si Jules Danilo (M3, Fury team) reste le plus rapide ce matin, Petit signe le second temps et montre que son adaptation à cette nouvelle monture se fait plutôt bien. Christophe Arciero (M3, Ciatti Racing) prend la 3ème place au dépendant du leader du championnat, Robin Anne (M3, Dark Dog Academy). Boulom prend la 5ème place et se classe 1er cadet. La première 125 2T pointe juste derrière à la 6ème place avec à son guidon Rénald Castillon Gioanni.

En European Bikes, Nicolas Trolard, Stéphane Pagani et Brice Nunnari jouent la pole avec leurs Ducati dans un mouchoir de poche en collant une seconde à Lionel Ancelin (Ducati) et Cyril Bouffier (Ducati) venu faire une pige avec une 848. Michel Amalric poursuit l’aventure avec sa BMW (GD Performance) en prenant la 7ème place.

Les Side-Cars sont les derniers de la matinée à effectuer leur séance d’essais. Sans surprise, Delannoy / Lavorel domine la séance en l’absence de Le Bail / Chaigneau et mettent plus de 4 secondes à Barbier / Debroise. Brunazzi / Rigondeau se placent devant Marzelle / Lavidalie. En F2, Leblond / Quintre prennent un bel avantage d’une seconde et demie sur Guignard / Poux.

Après la pause déjeuner, les Pirelli 600 reprennent la piste pour établir la grille de départ de la course de demain. Maxime Cudeville (Yamaha, Team PMR) et 5 autres pilotes seulement arrivent à progresser par rapport à la séance de ce matin. Cudeville plus rapide que Thibaut Bertin et Kevin Szalaï est avec Kevin Méco (Honda, Team4you) le seul du top 15 à avoir amélioré sont temps de la matinée.

Au cumul des séries, Thibaut Bertin partira donc en pole position devant Kevin Jacob et Gabriel Pons. Tourne, Szalaï et Cudeville partiront de la seconde ligne.

En Superbike, c’est pratiquement la moitié du plateau qui améliorent leurs performances du matin dont 4 dans le top 10. Vincent Philippe (Suzuki, LMS) prend ainsi le 3ème temps de la séance derrière Sébastien Gimbert et Julien Da Costa à seulement 147 millièmes du pilote Kawasaki. Guillaume Dietrich fait une amélioration symbolique (+0,002 seconde) et confirme sa place dans le top 5.

Au cumul des séances, le trio du matin (Gimbert, Da Costa et Dos Santos) partira donc de la première grille des finales dominicales. Philippe, Dietrich et Muscat seront sur la 2nde ligne.

La seconde séance dédiée aux Supersport est une nouvelle fois très bataillée et, au final, c’est Axel Maurin qui signe le meilleur temps devant Leblanc et Bouan qui n’a donc rien perdu de sa maitrise du 600cc. Son coéquipier est à 5 centièmes derrière et devance Matthieu Lagrive et Peter Polesso (Yamaha, Team Proboost). Gérald Dury complète un top 7 contenus en 8 dixièmes.

Au cumul, Bouan renoue avec la pole position devant Leblanc et Dury. Maurin, Lagrive et Etienne Masson (Kawasaki, UP Racing) complètent la seconde ligne.

En 125 / Moto3, Jimmy Petit parvient à réduire l’écart qui le sépare de Jules Danilo qui reste le plus rapide en piste. Un petit peu en difficulté, Robin Anne est relégué à 1.2 seconde et voit Arciero, Rafael et Boulom le priver de 1ère ligne.

Au cumul, Danilo, Petit et Arciero sont confirmés en 1ère ligne devant Rafael, Anne et Boulom. 7ème temps, Castillon Gioanni est le premier représentant du Challenge de l’Avenir FFM et des moteurs 2 temps.

Retour en piste de la coupe de France European Bikes avec une nette amélioration pour Brice Nunnari qui, au guidon de sa Panigale, parvient à boucler son tour le plus rapide en 1:25.649, soit 0.367 seconde plus vite que Nicolas Trolard et 521 millième que Stéphane Pagani. Les trois hommes sont encore une seconde plus rapide que le reste du plateau et laisse entrevoir une course à 3 pour demain.

Au cumul des séances, Nunnari partira donc en pole devant Trolard et Pagani. Ancelin, Bouffier et Paita partiront de la seconde ligne tandis que les deux premières non Ducati seront en 3ème ligne avec Amalric et Viale en BMW.

La journée se termine par l’ultime séance des Side-Car. Perturbés par la casse moteur d’un concurrent les essais ont pu reprendre pour confirmer la domination de Delannoy / Lavorel sur l’ensemble du plateau. Toujours en bonne position, Leblond / Quintre réalisent l’exploit de finir second avec leur châssis F2 devant un autre châssis F1 piloté par Brunazzi / Rigondeau.

Au cumul des séances, Delannaoy / Lavorel sont logiquement en pole devant Barbier / Debroise et Brunazzi / Rigondeau. En F2 Leblond / Quintre partiront de la 5ème position avec à leurs côtés un autre F2, Guignard / Poux.

La journée du dimanche débutent sous un superbe soleil et des températures déjà bien élevées (26°C à 9h) avec les warm’up qui s’effectuent sans rien de spécial à signaler.

Les Finales

Comme d’habitude, les Supersport ouvrent le bal des finales dominicales. Le soleil donne déjà beaucoup de chaleur. Grégory Leblanc prend le meilleur départ devant Matthieu Lagrive. Rapidement, un groupe de huit pilotes se détache. Mené jusqu’au 7ème tour par Leblanc qui s’incline face aux attaques d’Axel Maurin de Matthieu Lagrive et de Denis Bouan, le quatuor creuse un petit écart sur les poursuivants emmenés par Etienne Masson et David Perret. La bagarre en tête est de toute beauté. Il y a de nombreux dépassements qui permettent à Masson de changer de groupe et de se retrouver dans la lutte pour le podium. Les écarts restent très serrés et c’est à l’expérience que Lagrive arrache la victoire dans le dernier tour à Maurin. Dans un ultime effort, Leblanc résiste à Bouan qui perd une place dans la manœuvre au profit de Masson qui échoue au pied du po dium. A l’arrivée, Leblanc est très éprouvé et monte sur un podium qu’il n’espérait plus. Pour lui, la course de l’après midi avec une chaleur annoncée encore plus forte risque d’être vraiment très compliquée. Lagrive signe ainsi son premier succès dans la catégorie cette année. Arrivé 7ème, David Perret écope d’une pénalité de 20 secondes pour avoir travaillé sur sa machine lors de la procédure de départ. Ces 20 secondes de pénalité lui font perdre 3 places et le classe 10ème.

Le départ des Superbike est donné. Julien Da Costa part aux avant-postes avec dans sa roue Sébastien Gimbert et Anthony Dos Santos. Rapidement, Dietrich passe Dos Santos. David Muscat l’imite deux tours après en doublant coup sur coup, Vincent Philippe et Dos Santos. Da Costa tente l’échappée mais Gimbert reste bien dans son dos prêt à profiter de la moindre occasion. Derrière, Dietrich est décroché mais doit aussi batailler ferme face aux attaques de Muscat. Au 13ème tour, Gimbert trouve une belle occasion et la concrétise tout de suite. Une fois en tête, il maintient son cap et se détache inexorablement du leader du championnat. Dietrich et Muscat se livre à une lutte sans merci et sont proches de la limite. Si le dernier tour est une formalité pour Gimbert et Da Costa, c’est une passe d’armes incroyable que nous livre Dietrich et Muscat : pratiquement à tous les virages il y a un changem ent de position. Au moment de passer sous le drapeau à damiers, Dietrich compte 35 centièmes d’avance et retrouve ainsi le chemin du podium. Parmi les hommes forts de la catégorie, Mathieu Gines, Hugo Marchand et Anthony Dos Santos sont partis à la faute et ne marquent pas de point.

En European Bikes, Brice Nunnari tire tout le profit de sa pole position pour effectuer le meilleur départ et boucler le 1er tour en tête. Stéphane Pagani tente de rester au contact mais le pilote de la Panigale creuse l’écart et compte à la mi-course plus de 9 secondes d’avance. Si Pagani ne reste pas au contact du leader, il a Nicolas Trolard qui se colle bien à lui. Dans le dernier tour, alors que Pagani avait tenu toute la course à sa 2ème position, il se fait ravir sa place par Nicolas Trolard. Le local Bouffier prend une belle 4ème place, lui qui ne fait pas tout le championnat et découvrait un peu sa 848. Au challenge 848, l’homme de tête est Rémi Salles devant Philippe Pouvillon et Alexis Mathieu.

Les Side-Car entrent sur la piste pour la dernière finale de la matinée. Barbier / Debroise prennent le meilleur départ devant Marzelle / Lavidalie et Delannoy / Lavorel. Après moins 3 tours, un des concurrents casse son moteur et repend de l’huile sur une grande partie de la piste. Drapeau rouge. Les commissaires de pistent font un énorme boulot pour résorber toute cette huile qui rend la piste inroulable. Moins de 3 tours ayant été effectués par l’ensemble du plateau rendent cette première partie de course caduque et les concurrents Side-Car repartent pour 5 tours. Delannoy / Lavorel prennent cette fois ci le meilleur départ alors que Barbier / Debroise ont un souci mécanique et ne boucle pas le premier tour. Partis timidement, Brunazzi / Rigondeau doublent dans le même tour Leblond / Quintre et Marzelle / Lavidalie pour s’installer en seconde position. Dans le dernier tour si les deux premières places s ont jouées, la 3ème est l’occasion d’une belle explication qui tourne à l’avantage du tamdem F2 Leblond / Quintre qui termine juste devant Guignard / Poux et Marzelle / Lavidalie. Ces 3 Sides franchissent la ligne d’arrivée groupés en 6 dixièmes.

Un peu en décalé, la visite des stands a pu ravir les quelques 4 000 personnes venus profiter du spectacle et du beau temps de Ledenon. Repartis avec les bras chargés de posters dédicacés, ils ont pu assister aux courses de l’après midi.

Les Pirelli 600 sont les premiers à s’élancer. La chaleur est bien présente même si un petit vent la rend un peu mieux supportable. Thibaut Bertin prend le meilleur départ avec Gabriel Pons, Hugo Clere et Anthony Dumont dans sa roue. Très déterminé, Bertin met 3 tours pour se mettre à l’abri des attaques de Pons et des deux coéquipiers SLMoteur. Au 5ème tour, Dumont double Clere alors que Kevin Szalaï, après un départ un peu raté, effectue une belle remontée. Au tour suivant, le leader du classement provisoire est en mesure de portée une attaque à Clere. Il doit attendre le tour suivant pour trouver la faille et être virtuellement au pied du podium. A ce moment là, ils sont encore 5 avec Florent Tourne à pouvoir prétendre à une place sur le podium. Au 10ème tour, Szalaï chute et deux tours plus tard, c’est au tour de Pons d’aller faire un tour dans le bac à gravier. Dans ce 12ème tour, Jonathan Martinez part à la faute et entraine l’entrée en piste du Safety Car. Après consultation des Commissaires sur l’étendue des travaux pour remettre la piste en état, le drapeau rouge est sorti et stoppe la course définitivement alors qu’il restait moins de 3 tours à couvrir. Résultat, Bertin empoche la victoire devant Dumont et Clere.

Au classement provisoire, le résultat blanc de son ancien coéquipier fait les affaires de Bertin qui revient à égalité de points avec Szalaï (75 pts). Anthony Dumont (53 pts), Hugo Clere (45 pts) et Gabriel Pons (40 pts) complètent le top 5.

En Supersport, la question est de savoir si Leblanc va tenir physiquement avec la chaleur ambiante et les efforts physiques qu’il a déjà fournis lors de la manche 1 du matin. Pour le départ, il rentre en tête dans le premier virage alors que Matthieu Lagrive se rate un peu et se retrouve 5ème derrière Denis Bouan, Axel Maurin et David Perret. Pendant les 6 premiers tours, Leblanc mène la danse. Maurin a passé Bouan et se fait de plus en plus pressant. Ils sont huit en bagarre pour la victoire. Maurin prend les commandes dans le 7ème tour. Leblanc est sous la menace de Lagrive et Perret qui sont au coude à coude. Au 11ème tour, c’est l’accrochage entre les deux hommes qui se retrouvent au tapis et voient leurs chances de podium s’envoler : ils étaient 2 et 3. Devant Maurin reste en tête mais ne parvient pas à se détacher franchement. Leblanc récupère la seconde place mai s doit conjuguer avec le retour d’Etienne Masson et Baptiste Guittet. Coup de théâtre au 13ème tour avec la chute d’Axel Maurin. Dans le dernier tour, Leblanc est toujours en tête et va devoir puiser dans ses ressources les plus profondes pour résister aux nombreuses attaques déclenchées par Masson qui tente tout mais n’est pas récompensé en retour puisque dans le dernier virage, il se rate un peu et Guittet qui était bien placé en embuscade réagit immédiatement pour s’emparer de la seconde marche du podium. A l’arrivée, Leblanc s’effondre dans les bras de ses mécanos. Il est épuisé et doit être aidé pour monter sur la plus haute marche du podium.

Au classement provisoire du championnat, Leblanc conforte sa place de leader avec 176 points. Etienne Masson rejoint Louis Bulle à la seconde place (90 pts) tandis qu’Axel Maurin prend la 4ème place (86 pts).

En 125 / Moto3, Robin Anne effectue le meilleur départ. En tête durant 4 tours, il doit laisser sa place à Jules Danilo qui a réussi a prendre le meilleur sur Jimmy Petit dont c’est la première course avec une Moto3. Les 3 compères sont dans un mouchoir de poches pendant de nombreux tours et creusent un écart conséquent sur leurs poursuivants menés par Christophe Arciero. Deux tours plus tard, Anne repasse une attaque et reprend le commandement. Danilo réplique toujours sous les yeux de Petit qui attend son heure. Il faut attendre le 10ème tour pour voir Danilo creuser l’écart et laisser Anne et Petit s’expliquer pour l’ordre du podium. Petit prend l’avantage et le garde jusqu’à l’arrivée. Parmi toutes les Moto3, on peut noter la belle performance de Rénald Castillon Gioanni qui cumule la première place Cadet, avec la première place 125cc et la première place au Challenge de l’Aven ir. Guillaume Antigal et Clément Stoll complètent le podium 125.

Au classement provisoire, Jimmy Petit prend la tête du championnat avec un point d’avance sur jules Danilo et deux points d’avance sur Robin Anne soit un trio de tête contenu en 2 points. Castillon Gioanni est leader des 125cc et des Cadets.

Retour en piste pour les Superbike avec leur seconde manche de la journée. Julien Da Costa prend son envol en emmenant avec lui Anthony dos Santos, Sébastien Gimbert et Vincent Philippe. Au 3ème tour, Gimbert et Dietrich passent Dos Santos qui se retrouve sous la menace de Philippe et Ginès. Le trio de tête creuse l’écart avec en meneur de bal Da Costa suivi de Dietrich et Gimbert. Derrière eux, entre Dos Santos, Philippe, Muscat et Ginès, c’est très bataillé. Dès la mi-course, Muscat et Philippe font tourner la bagarre en duel. Aucun ne veut lâcher à l’image du trio de tête où le premier pilote qui commettra une erreur se fera décrocher. Da Costa garde le cap et Dietrich suit le rythme. Gimbert semble plus en difficulté pour pouvoir prétendre à une nouvelle victoire. Jusque dans le dernier tour et la ligne d’arrivée le classement du top 5 est incertain. Da Costa l’emporte finalement a vec 4 dixièmes d’avance tandis que Dietrich signe le meilleur résultat de sa saison en devançant Gimbert de 23 centièmes. Derrière Philippe s’impose sur le fil avec 118 millièmes d’avance.

Au classement provisoire, Julien Da Costa conforte sa place de leader avec 195 pts face à Sébastien Gimbert (143 pts) et Guillaume Dietrich (117 pts).

La coupe de France European Bikes se met en place pour le départ de sa seconde finale. Nicolas Trolard fait un bon départ mais se fait prendre les commandes par Brice Nunnari avant la fin du premier tour. Comme ce matin, avec Pagani, le trio de tête va se détacher du peloton puisqu’au 4ème tour, Cyril Bouffier compte 5.4 secondes de retard. 3 tours plus tard, l’écart est doublé. Au 9ème tour, Nunnari cède sous les attaques de Trolard lui même copieusement attaqué par Pagani. Au tour suivant, Pagani trouve la faille et prend les commandes. Deux tours avant la fin, Nunnari est décroché mais Trolard réplique et reprend les rênes pour franchir l’arrivée victorieux. Jean Louis Ocana, avec sa 10ème place est le premier du challenge 848.

Au classement provisoire, Pagani conserve la tête mais n’a plus que 2 points d’avance sur Trolard. Nunnari est 3ème avec 3 8 points de retard tandis que Michel Amalric, avec sa 4ème place est le premier pilote non Ducati.

La journée se termine avec la course des Side-Car. Si Marzelle / Lavidalie effectuent le meilleur départ, c’est Barbier / Debroise qui bouclent en tête le premier tour. Au 2ème tour, Delannoy / Lavorel passe second et 1er au tour suivant. Le trio de tête va s’étirer et se stabiliser pour ne pas changer jusqu’à l’arrivée. En F2, la passe d’armes entre Estelle Leblond / Quintre et Guignard / Poux va durer pendant la moitié de la course et tourner à l’avantage de Guignard / Poux.

Au classement provisoire, Delannoy / Lavorel s’emparent de la tête avec 158 points devant Barbier / Debroise (142 pts) et Brunazzi / Rigondeau (101 pts). En F2, c’est une affaire de famille puisqu’Estelle Leblond et Quintre (185 pts) sont devant le papa François Leblond avec Roussel (97 pts) juste pour deux longueur face à Guignard / Poux et Leguen / Cacciolatto (95 pts).

Peu de répit pour les pilotes du FSBK puisqu’ils sont attendus à Magny Cours d’ici 15 jours le 30 juin et le 1er juillet.

Le Service Communication
Retrouvez toute l'actualité du Championnat de France FSBK sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Phto :Gregory Leblanc (Gérard Délio / Photopress pour la FFM)


BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Jeu 21 Juin - 18:15

Julien Da Costa : une victoire sur le fil !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La quatrième manche du championnat de France Superbike se déroulait le week-end dernier sur le circuit de Ledenon dans le Gard. La première journée d’essais libres s’est plutôt bien passée et nous avons principalement travaillé en vue de la course que nous redoutions un peu. Les essais qualificatifs ont permis de trouver de bons réglages, mais nous nous attendions à souffrir sur une piste chaude.

J’ai pris un bon départ en première manche, mais après une dizaine de tours, il m’était de plus en plus difficile de maintenir mes chronos et mon adversaire au championnat, Sébastien Gimbert, en a profité pour me devancer. J’ai pu conserver la deuxième place à l’arrivée malgré le retour de Guillaume Dietrich et David Muscat.

En deuxième manche, j’ai réussi également un bon départ. Je me suis alors calé sur un rythme type endurance pour économiser mes pneus en vue de la fin de course. Guillaume Dietrich et Sébastien Gimbert étaient juste derrière moi, mais j’ai pu fermer les portes lors des derniers tours pour les empêcher de m’attaquer. C’était vraiment très juste, mais cette victoire me redonne encore plus d’avance au championnat et encore plus de confiance.

L’expérience de l’équipe et le travail avec Pirelli portent vraiment leurs fruits cette année et même lorsque nous pensons seulement assurer de gros points, nous parvenons à nous imposer, ce qui est de très bon augure pour la suite de la saison qui reprend dès le week-end du 1er juillet à Magny-Cours.

Julien Da Costa


Photo : DR


BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Dim 24 Juin - 13:16

AMA USA : La première victoire de Cameron Beaubier ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est en Alabama que le jeune pilote officiel Yamaha en catégorie SportBike vient de remporter le sixième round du championnat AMA Pro Racing, alors que ses coéquipiers Josh Hayes et Josh Herrin réalisaient le doublé en Superbike.

Rien ne pouvait arriver de mieux à Josh Hayes que la vélocité dont a fait preuve l'autre M1 officielle pilotée par Josh Herrin, qui réussissait à s'intercaler entre le leader actuel du championnat et son principal adversaire Blake Young. Paradoxalement, le rythme élevé d'Herrin a même été une source d'inquiétude pour Hayes, car son dauphin restait accroché à sa roue arrière jusqu'à trois tours de la fin. Hayes mettait alors à profit sa plus grande expérience de la gestion des pneus en fin de course pour distancer son jeune rival et le devancer de 5 secondes sur la ligne d'arrivée, mais les progrès d'Herrin cette saison sont impressionnants. Agé de 22 ans, ce natif de Dublin en Georgie a un très bel avenir devant lui, au moins aux Etats-Unis. Et plus si affinités…

Blake Young, le principal rival de Hayes au championnat, ne pouvait absolument rien contre les Yamaha et il terminait troisième à 15 secondes sur sa Suzuki, devant la Buell de Geoff May.

Résultats 1e course Superbike :

1- Josh Hayes – Monster Energy Graves Yamaha – Yamaha YZF R1
2- Josh Herrin – Monster Energy Graves Yamaha – Yamaha YZF R1 + 5.136
3- Blake Young – Yoshimura Suzuki Racing – Suzuki GSX-R 1000 + 14.983
4- Geoff May – Team AMSOIL/Hero – EBR 1190RS + 15.877
5- Roger Hayden – National Guard Jordan Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 + 22.049
6- Larry Pegram – Foremost Insurance Pegram Racing – BMW S1000RR + 30.980
7- Danny Eslick – Team Hero – EBR 1190RS + 34.067
8- Chris Clark – Yoshimura Suzuki Racing – Suzuki GSX-R 1000 + 39.556
9- Steve Rapp – Attack Performance – Kawasaki ZX-10R + 42.407
10- David Anthony – Kneedraggers.com Motul FLY Racing – Suzuki GSX-R 1000 + 51.883

Classement provisoire du championnat Superbike :

1. Josh Hayes, 289
2. Blake Young, 258
3. Josh Herrin, 176
4. Roger Hayden, 142
5. Geoff May, 141
6. Larry Pegram, 138
7. Danny Eslick, 121
8. Chris Clark, 120
9. Ben Bostrom, 111
10. Steve Rapp, 101

En catégorie SportBike, la course du Barber Motorsports Park a été remportée par Cameron Beaubier, âgé de 19 ans et domicilié à Rosevilla en Californie. C'est sa toute première victoire dans cette classe en AMA Pro Racing, obtenue après ses 4 podiums de Daytona, Infineon, Miller et Road America. C'est à coup sûr un des meilleurs performeurs, mais ses deux abandons de Road Atlanta en début de saison pèsent lourd aujourd'hui dans la balance. Il n'occupe ainsi que la huitième position au général.

Dane Westby, l'homme de la pole, lui a donné une belle réplique et termine deuxième à 0.2 alors que Tommy Hayden (coéquipier de Beaubier) complète le podium à 0.6. Les deux premiers du championnat Martin Cardenas et Jason DiSalvo n'ont pu terminer que respectivement cinquième à 16' et quatrième à 5, ce qui n'empêche nullement le Colombien de rester solide leader su classement provisoire.

Résultats 1e course SportBike :

1- Cameron Beaubier – Y.E.S. Graves Yamaha – Yamaha YZF R6
2- Dane Westby – M4 Suzuki – Suzuki GSX-R 600 + 0.242
3- Tommy Hayden – Y.E.S. Graves Yamaha – Yamaha YZF R6 + 0.674
4- Jason DiSalvo – Team Latus Motors Racing – Triumph Daytona 675R + 5.650
5- Martin Cardenas – GEICO Suzuki – Suzuki GSX-R 600 + 16.546
6- Bobby Fong – Meen Motorsports Racing – Yamaha YZF R6 + 17.465
7- Benny Solis – Kneedraggers.com/Triple Crown Industries – Yamaha YZF R6 + 18.335
8- Jake Zemke – Ducshop Racing – Ducati 848 EVO + 24.831
9- JD Beach – RoadRace Factory Red Bull – Yamaha YZF R6 + 35.876
10- Michael Beck – Team Beck Racing – Yamaha YZF R6 + 39.038

Classement provisoire du championnat SportBike :

1. Martin Cardenas, 222
2. Jason DiSalvo, 177
3. Dane Westby, 167
4. Tommy Hayden, 161
5. Jake Zemke, 137
6. JD Beach, 124
7. Bobby Fong, 124
8. Cameron Beaubier, 121
9. Joey Pascarella, 119
10. Cory West, 107

Photo : Cameron Beaubier (© AMA Pro Racing / DMG)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 25 Juin - 9:48

BSB : Byrne et Laverty dominent à Knockhill ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Shane Byrne et Michael Laverty ont remporté chacun une des deux manches disputées sur le circuit écossais à l'occasion de la cinquième épreuve du British Superbike.

Dans la première manche, Michael Laverty partait en tête devant Shane Byrne, Tommy Hill, Joshua Brookes et Noriyuki Haga. Freddy Foray était 23e et Florian Marino 24e. Rapidement, Byrne s'emparait du commandement, suivi de Laverty, Hill, Brookes, Lowry et Haga. Puis Hill doublait Laverty et se lançait à l'assaut du leader.

A la mi-course (15e tour sur 30) un groupe de cinq pilotes s'était détaché, comprenant Byrne, Hill, Laverty, Brookes et Lowry. Haga sixième était pointé à 3.5. Puis Lowry chutait, alors que Brookes perdait du terrain et se retrouvait à 3.6 des trois premiers. Foray était 18e et Marino 19e.

Byrne conservait la première place jusqu'à l'arrivée alors que Hill résistait de justesse à Laverty. Brookes quatrième perdait la tête du classement provisoire du championnat au profit de Hill.

Résultats de la première course :

1- Shane Byrne – Rapid Solicitors Kawasaki – Kawasaki ZX-10R
2- Tommy Hill – Swan Yamaha – Yamaha YZF R1 + 1.199
3- Michael Laverty – Samsung Honda – Honda CBR 1000RR + 1.551
4- Joshua Brookes – Tyco Suzuki by TAS – Suzuki GSX-R 1000 + 8.494
5- Tommy Bridewell – Supersonic Racing Team – BMW S1000RR + 10.160
6- Noriyuki Haga – Swan Yamaha – Yamaha YZF R1 + 10.211
7- Alastair Seeley – Tyco Suzuki by TAS – Suzuki GSX-R 1000 + 11.085
8- Graeme Gowland – Team WFR – Honda CBR 1000RR + 12.835
9- Alex Lowes – Team WFR – Honda CBR 1000RR + 13.924
10- Michael Rutter – MSS Bathams Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 20.835
11- James Westmoreland – Team WFR – Honda CBR 1000RR + 26.112
12- Jon Kirkham – Samsung Honda – Honda CBR 1000RR + 26.319
13- Tristan Palmer – GBmoto Racing – Honda CBR 1000RR + 29.609
14- Luke Quigley – GBmoto Racing – Honda CBR 1000RR + 30.441
15- Patric Muff – Supersonic Racing Team – BMW S1000RR + 34.258
16- Luca Scassa – Padgett’s Honda – Honda CBR 1000RR + 34.625
17- Freddy Foray – Quattro Plant Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 44.251
18- John Laverty – Splitlath Redmond – Aprilia RSV4 + 45.316
19- Florian Marino – Splitlath Redmond – Aprilia RSV4 + 49.355
20- Jenny Tinmouth – Hardinge Sorrymate.com Honda – Honda CBR 1000RR à 2 tours
21- Abdulaziz Binladin – Moto Rapido Racing – Ducati 1199 Panigale à 2 tours

Classement provisoire du championnat après la première manche :

Tommy Hill (Swan Yamaha) 143
Josh Brookes (Tyco Suzuki) 137
Shane Byrne (Rapid Solicitors Kawasaki) 133
Michael Laverty (Samsung Honda) 97
Ian Lowry (Padgetts Honda) 73
Tommy Bridewell (Supersonic BMW) 57

En deuxième manche, Tommy Hill part en tête devant Shane Byrne, Ian Lowry, Michael Laverty, James Westmoreland, Joshua Brookes et Noriyuki Haga. Laverty ravit la troisième place ensuite, alors que Freddy Foray est 22e et Florian Marino 24e. Luca Scassa abandonne sur le bord du circuit en raison d'ennuis mécaniques, imité peu après par Chris Walker.

A mi-course, Michael Laverty s'empare de la première place, devant Byrne, Hill, Brookes et Haga, ces cinq hommes étant groupés en 3.4. Puis Haga chute, ainsi que Michael Rutter peu après. Foray passe 18e et Marino 19e.

Laverty l'emporte finalement devant Byrne, Hill et Brookes, alors que James Westmoreland termine excellent cinquième, son meilleur résultat précédant étant une neuvième place.

Résultats de la deuxième course :

1- Michael Laverty – Samsung Honda – Honda CBR 1000RR
2- Shane Byrne – Rapid Solicitors Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 0.765
3- Tommy Hill – Swan Yamaha – Yamaha YZF R1 + 3.091
4- Joshua Brookes – Tyco Suzuki by TAS – Suzuki GSX-R 1000 + 4.119
5- James Westmoreland – Team WFR – Honda CBR 1000RR + 11.068
6- Tommy Bridewell – Supersonic Racing Team – BMW S1000RR + 11.227
7- Alastair Seeley – Tyco Suzuki by TAS – Suzuki GSX-R 1000 + 13.074
8- Alex Lowes – Team WFR – Honda CBR 1000RR + 15.389
9- Graeme Gowland – Team WFR – Honda CBR 1000RR + 16.658
10- Ian Lowry – Padgett’s Honda – Honda CBR 1000RR + 21.224
11- Barry Burrell – Buildbase BMW Motorrad – BMW S1000RR + 21.397
12- Tristan Palmer – GBmoto Racing – Honda CBR 1000RR + 25.865
13- Peter Hickman – Buildbase BMW Motorrad – BMW S1000RR + 27.298
14- Jon Kirkham – Samsung Honda – Honda CBR 1000RR + 28.593
15- Luke Quigley – GBmoto Racing – Honda CBR 1000RR + 29.124
16- Scott Smart – Moto Rapido Racing – Ducati 1199 Panigale + 35.107
17- Patric Muff – Supersonic Racing Team – BMW S1000RR + 35.298
18- Freddy Foray – Quattro Plant Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 44.405
19- Florian Marino – Splitlath Redmond – Aprilia RSV4 à 1 tour
20- Jenny Tinmouth – Hardinge Sorrymate.com Honda – Honda CBR 1000RR à 2 tours
21- John Laverty – Splitlath Redmond – Aprilia RSV4 à 3 tours

Classement provisoire du championnat :

Tommy Hill (Swan Yamaha) 159
Shane Byrne (Rapid Solicitors Kawasaki) 153
Josh Brookes (Tyco Suzuki) 150
Michael Laverty (Samsung Honda) 122
Ian Lowry (Padgetts Honda) 79
Tommy Bridewell (Supersonic BMW) 77

Photo : Michael Laverty (© Honda Racing)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 25 Juin - 20:00

AMA USA : Hayes et Beaubier remettent ça ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Déjà vainqueurs de la première course la veille, Josh Hayes en Superbike et Cameron Beaubier en SportBike se sont imposés de nouveau à l'occasion du sixième round du championnat AMA Pro Racing.

Josh Hayes a remporté sa cinquième victoire consécutive et son avance au championnat n'a fait que croitre et embellir au Barber Motorsports Park, à Birmingham dans l'Alabama. Son principal adversaire au championnat Blake Young a sauvé ce qui pouvait l'être en amenant sa GSX-R Yoshimura en deuxième position, mais à presque 5 secondes du vainqueur.

Josh Herrin a obtenu une honnête troisième place, après avoir menacé longtemps son coéquipier Josh Hayes en début de course en le suivant à environ une seconde. Mais Herrin a commis une faute qui l'a ensuite fait reculer en neuvième position. Après être revenu sur la piste, suite à une incursion dans l'herbe, il remontait jusqu'à Blake Young mais ne pouvait lui ravir la seconde position.

Comme la veille, Geoff May obtenait une belle quatrième place avec sa Buell, devant toutes les machines satellites (Jordan Suzuki) et privées.

Résultats 2e course Superbike :

1- Josh Hayes – Monster Energy Graves Yamaha – Yamaha YZF R1
2- Blake Young – Yoshimura Suzuki Racing – Suzuki GSX-R 1000 + 4.988
3- Josh Herrin – Monster Energy Graves Yamaha – Yamaha YZF R1 + 7.298
4- Geoff May – Team AMSOIL/Hero – EBR 1190RS + 12.384
5- Roger Hayden – National Guard Jordan Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 + 14.339
6- Ben Bostrom – Jordan Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 + 15.313
7- Steve Rapp – Attack Performance – Kawasaki ZX-10R + 19.598
8- Larry Pegram – Foremost Insurance Pegram Racing – BMW S1000RR + 25.282
9- David Anthony – Kneedraggers.com Motul FLY Racing – Suzuki GSX-R 1000 + 40.212
10- Chris Ulrich – M4 Roadracingworld.com Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 + 40.753

Classement provisoire du championnat Superbike :

1. Josh Hayes, 320 points
2. Blake Young, 283
3. Josh Herrin, 197
4. Geoff May, 159
5. Roger Hayden, 158
6. Larry Pegram, 151
7. Ben Bostrom, 126
8. Chris Clark, 124
9. Danny Eslick, 121
10. Steve Rapp, 115

En catégorie SportBike, la victoire de Cameron Beaubier a été beaucoup plus nette que celle de samedi. Après avoir économisé ses pneumatiques en début de course, le jeune pilote officiel Yamaha s'est ensuite dirigé vers une victoire que personne n'a pu lui contester. Dane Westby amène la première Suzuki sur la deuxième marche du podium.

Martin Cardenas, troisième, renforce sa position de leader au championnat, d'autant plus que son principal adversaire Jason DiSalvo n'a pu terminer que sixième.

Résultats 2e course SportBike :

1- Cameron Beaubier – Y.E.S. Graves Yamaha – Yamaha YZF R6
2- Dane Westby – M4 Suzuki – Suzuki GSX-R 600 + 2.163
3- Martin Cardenas – GEICO Suzuki – Suzuki GSX-R 600 + 3.709
4- Tommy Hayden – Y.E.S. Graves Yamaha – Yamaha YZF R6 + 3.904
5- Bobby Fong – Meen Motorsports Racing – Yamaha YZF R6 + 7.130
6- Jason DiSalvo – Team Latus Motors Racing – Triumph Daytona 675R + 7.755
7- JD Beach – RoadRace Factory Red Bull – Yamaha YZF R6 + 18.996
8- Jake Zemke – Ducshop Racing – Ducati 848 EVO + 24.187
9- Benny Solis – Kneedraggers.com/Triple Crown Industries – Yamaha YZF R6 + 24.996
10- Jake Gagne – RoadRace Factory Red Bull – Yamaha YZF R6 + 29.636

Classement provisoire du championnat SportBike :

1. Martin Cardenas, 243 points
2. Jason DiSalvo, 192
3. Dane Westby, 192
4. Tommy Hayden, 179
5. Cameron Beaubier, 152
6. Jake Zemke, 150
7. Bobby Fong, 140
8. JD Beach, 138
9. Joey Pascarella, 129
10. Cory West, 115

Photo : Josh Hayes devant Josh Herrin (© 2012 Monster Energy Company. All Rights Reserved.)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Mar 26 Juin - 15:55

PromoCDF Promosport à Pau : Charpin s’impose en 1000 ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C’est le quatrième rendez-vous de la saison pour les Coupes de France Promosport. Attendus sur le circuit Européen de Pau-Arnos, les pilotes ont répondu présents à l’invitation du MC Pau Arnos afin de disputer une manche sous un soleil estival qui donnait clairement un avant goût des vacances.Essais Chronométrés
Les Promo 600 sont les premiers à s’élancer sur la piste béarnaise sous un soleil légèrement voilé par quelques nuages. Romain Maitre (Yamaha) ne force pas trop et descend sous la barre des 1:22 avec un temps en 1:23.263. Derrière un groupe de sept mené par deux Suzuki (Quentin Levrier et Julien Diguet) roule en 1:22. En difficulté, Alexandre Mottet (Kawasaki) est loin en 14ème place avec plus de 2.8 secondes de retard sur la pole.

Dans la seconde série, Kevin Longearet (Yamaha) et Maxime Gucciardi (Triumph) sont les seuls à rouler en moins de 1:22. Samuel Camier (Yamaha) et Florian Pichon (Yamaha) complètent le top 4. Notons la 17ème place d’Alexandre Golly (Yamaha) qui reprend la compétition après sa blessure survenue lors de la première épreuve et poursuit ainsi sa découverte de la catégorie.

Au cumul des séries, Maitre reste le plus rapide devant Longearet, Gucciardi et Levrier.

Dans la première série des Promo 1000, Cyril De Laville a été obligé de déclarer forfait suite à une blessure contractée lors d’une chute survenue aux essais libres. Marc Pasquinucci (Kawasaki) semble prendre toute la mesure de sa nouvelle monture en signant très rapidement le meilleur temps de la séance en 1:20.868. Peter Polesso (MV Augusta) et le local Sébastien Dupond (Honda) sont très proches de la pole à seulement 155 et 168 millièmes. Nicolas Salchaud (Kawasaki) part à 5 minutes de la fin de la séance en espérant avoir une piste claire. A son premier passage, il signe le 4ème temps mais ne parvient pas à faire mieux lors de ses deux tours suivants.

En seconde série, Grégory Ortiz (Suzuki) a bien préservé ses pneus en signant son meilleur temps lors de son unique tour chrono en 1:21.172. Seul Xavier Deletrez (Kawasaki) parvient à faire mieux en 1:20.964. Sébastien Gérard (Honda) et Nicolas Guichette Debord (Kawasaki) complètent le top 4.

Au cumul des séries, Pasquinucci prend la tête devant Deletrez et Polesso. Dupond, Ortiz et Salchaud partiront aussi de la première ligne de leurs demi-finales.

En Promo 500 Cup, Patrice Di Gregorio continue à dominer la catégorie en signant son meilleur temps en 1:27.514. Même si il est encore le plus rapide, il va devoir faire attention à Julien Gillet qui n’est qu’à 0.253 seconde de lui et à Nicolas Souchon qui est à 65 centièmes. Relégués à plus d’une seconde Arnaud Dejean et Jérôme Hazart complètent le top 5.

En Promo Découverte, il faut rappeler que les essais chronos permettent à ses concurrents de faire deux groupes de niveau indifféremment de leurs cylindrées puisqu’ils ont la possibilité de concourir avec une machine allant de 600 à 1000cc. Dans la première série, c’est Romain Fourcade (Kawasaki) et David Roux (Suzuki) qui se font remarquer. Julien Guillaume (Honda) et David Estevez Montero (Yamaha) complètent le top 4 et permet ainsi à 4 constructeurs différents d’occuper les avant-postes.

Dans la seconde série, c’est Vincent Ramade (Kawasaki) qui est le plus rapide pour un fil (-0.096s) face à Kevin Combes (Yamaha). Alexandre Hyla (Suzuki) prend le 3ème temps et groupe le trio de tête en 6 dixièmes.

Au cumul des séries, la première ligne du groupe A sera composée de Fourcade, Roux et Ramade.

Dans le groupe B, c’est Christophe Loiry (Suzuki) qui partira en pole devant Stanislas Laugier (Yamaha) et Emilien Glemot (Kawasaki).

La matinée se termine avec les essais libres des 125 PréGP et 125 Promo où Corentin Brenon et Martin Renaudin se sont distingués.

Les Demi-Finales

L’après midi débute avec la 1ère demi-finale des 600 Promo. Maxime Gucciardi part en tête devant Romain Maitre et Samuel Camier. Au second tour, Maitre prend les commandes et va au fil des tours se mettre à l’abri de ses poursuivants. Derrière, entre Camier, Gucciardi et Diguet, les places changent souvent. Camier sort son épingle du jeu mais il aura été sous la menace de Gucciardi jusqu’à la fin. Diguet prend la 4ème place après avoir été décroché dans le 10ème tour.

Dans la seconde ½ finale, c’est Kevin Longearet qui effectue une nouvelle fois le meilleur départ devant Carnette Lomig. Longearet est clairement un ton au dessus de ses adversaires et s’échappe dès le 1er tour (+1.7s). A l’issue d’une course en solitaire, Longearet marque les 5 points de la victoire. Derrière, l’attribution du podium donne lieu à une belle lutte à partir du 10ème tour lorsque Zaragoza rejoint Carnette. Au 13ème tour, Zaragoza trouve une faille et s’engouffre dedans pour s’imposer sur la seconde marche du podium à seulement 13 centièmes de Carnette. Mottet est 7ème.

Pour la grille de demain, Maitre partira devant avec à ses côtés Longearet et Camier.

Pour la première ½ finale des 1000 Promo, Julien Pilot fait sensation au guidon de l’unique Aprilia du plateau. Après le meilleur départ, il se bat un temps avec la MV Agusta de Peter Polesso sur laquelle il prendra le dessus au 10ème tour. Jonathan Goetchy (Kawasaki) puis Yannick Pierre (Kawasaki) se lance à la poursuite du duo de tête sans jamais pouvoir les inquiéter. De son cotée, Marc Pasquinucci remonte fort et attaque coup sur coup les deux à la lutte pour monter sur le podium. Une fois sur la 3ème marche du podium, Pasquinucci maintient son rythme et remonte petit à petit sur Polesso. Dans le dernier tour, il est recolle Polesso mais restera 3 dixièmes derrière lui au moment de passer sous le drapeau à damiers. Esseulé, Pierre prend la 4ème place. A noter la chute de Grégory Ortiz dans le 4ème tour alors qu’il occupait la 6ème place. Il devra passer par la consolante pour espérer faire la finale de dimanche.

Pour la 2ème demi-finale, Nicolas Salchaud emmène dans sa roue Nicolas Guichette Debord et Mathieu Charpin. Avec Xavier Deletrez et Sébastien Dupond, ils vont former le quintette de tête qui décroche tout de suite le reste du peloton. A la mi-course, Salchaud à pris 1.5 seconde d’avance sur Guichette Debord qui est le seul à avoir à peu près suivi son rythme. Pour la 3ème place, Deletrez et Charpin s’en donnent à cœur joie et remonte petit à petit sur Guichette Debord. Au 10ème tour, la jonction est faite. Deletrez tente de résister à Charpin tout en tentant des attaques sur Guichette Debord. Si ce dernier résiste bien aux attaques, Deletrez doit céder sous la pression du seul pilote Yamaha du plateau qui empoche au passage le point de la 3ème place.

Pour la grille de demain, Pilot partira en pole devant Salchaud et Polesso.

Les Finales

Dans la Finale 1 des Promo Découverte groupe A, Romain Fourcade réalise le meilleur départ devant David Roux et Vincent Ramade. Son début de course est parfait mais dans son 7ème tour il chute. Fourcade parvient malgré tout à repartir mais il ne pointe plus qu’à la 11ème position. Devant, Roux récupère les commandes mais il est sous la menace de Ramade. 4 tours plus tard, Ramade fait la différence et creuse l’écart. Boulahcen reste dans le rythme un temps puis il doit se contenter de la 3ème place tout en gérant le retour de Thomas Albagnac (Suzuki) qui revient fort en fin de course. De son côté, Fourcade grappille quelques places et sauve les points de la 7ème place. Ramade remporte donc cette première finale devant Roux et Boulahcen.

Dans la première finale des Promo Découverte groupe B, Stanislas Laugier fait preuve d’une grande maitrise. Après un très bon départ, il se met rapidement dans un rythme élevé et colle plus d’une seconde au tour à l’ensemble de ses adversaires. Sans commettre de faute, il s’envole inexorablement vers la victoire en devançant son dauphin, Christophe Loiry de plus de 19 secondes en 15 tours. Ce dernier ne démérite pas puisqu’en début de course il tente de suivre Laugier et se retrouve esseulé en seconde position. Il maintient son rythme et finit logiquement 2ème. Pour la 3ème marche du podium, il y a une belle bagarre. D’abord entre William Vic (Yamaha), Aurélien Pilato (Suzuki) et Florent Despeyroux (Honda) puis, c’est Richard Meynier (Honda) qui, malgré un mauvais départ et une 9ème position au 1er tour remonte un à un ses adversaire pour se placer à la 3ème place dans le 13ème tour. Il met à profit ses 3 derniers tours pour assurer le podium.

La journée se termine avec les essais chronométrés des 125 PréGP et les 125 Promo. Laurent Chabal et Martin Renaudin sont dans un mouchoir de poche avec seulement 78 millièmes d’écart. Pierre Langlois et Jules Cazeaux se glissent dans le top 4 et devancent ainsi Corentin Brenon et Samantha Perez, la seule féminine de l’épreuve ce week-end. En 125 Promo, le premier représentant est Félix Perron à la 10ème place puis Bastien Chevallereau à la 13ème place et enfin Maxime Hertzbertg qui pointent à la 18èma position.

Pour la première course de la matinée, celle des 125 PréGP / 125 Promo, le soleil est déjà bien présent dans un ciel azur. Le meilleur départ est pour Laurent Chabal devant Martin Renaudin et Corentin Brenon. Au passage du premier tour, Renaudin est aux commandes. Il tient deux tours face à la pression de Brenon qui passe avant leur troisième passage. Jules Cazeaux et Pierre Langlois sont au contact du trio de tête. Dans le 5ème tour, Langlois chute. Il faut attendre la mi-course pour voir du changement devant. Brenon mène toujours avec 7 dixièmes d’avance mais Chabal double Renaudin. Ce dernier cherche à répliquer mais ne trouve la faille qu’au bout de 4 tours. Brenon en a profité pour creuser un écart suffisamment important (+3.4s au T11). Dans les derniers tours, les positions de ce trio se figent jusqu’à l’arrivée. Du côté des 125 Promo, Félix Perron fait un départ magistral mais se rate dans le 2ème tour. Bastien Chevallereau en profite pour prendre les rênes jusque dans le 6ème tour où Perron le repasse. En bagarre avec un groupe composé de Pré GP et de ces deux 125 Promo, Félix Perron tire son épingle du jeu et finit 1er de la catégorie devant Chevallereau. Maxime Hertzberg complète le podium après une course régulière. Léo Meunier, le leader du classement provisoire, termine 6ème.

En 500 Promo Cup, Julien Gilet réalise le meilleur départ à la barbe du spécialiste des meilleurs départs de cette catégorie, Patrice Di Gregorio. Rapidement le duo se détache et laisse le trio composé de Arnaud Dejean, Jérôme Hazart et Nicolas Souchon se battre pour la 3ème marche du podium. Au 5ème tour, Gillet compte 0.452 seconde d’avance sur Di Gregorio. Au tour suivant, la chute de Samuel Campet oblige la direction de course à sortir le drapeau rouge. Il va donc y avoir un nouveau départ pour 8 tours avec une grille composé de l’ordre des pilotes lors du 5ème tour et ensuite il y aura un cumul des deux parties.

Malgré sa pole Gillet entre dans le premier virage derrière Di Gregorio. Derrière eux, on retrouve un peu les même qu’en première manche. Pendant les 5 premiers tours, ils sont 6 à pouvoir jouer le commandement. Dans le 6ème tour, Di Gregorio et Gillet commencent à s’échapper et laisse Souchon, Hazart et Dejean s’expliquer pour compléter le podium. A l’arrivée, Di Gregorio passe le drapeau à damiers avec 0.280 seconde d’avance sur Gillet qui est suivi par Souchon, Hazart et Dejean.

Au cumul des parties, c’est Julien Gillet qui l’emporte grâce à la première partie qui lui apporte au final 172 millièmes d’avance sur Di Gregorio. En étant 3ème dans chaque partie, Nicolas Souchon complète logiquement le podium.

La matinée se termine avec la seconde finale des Promo Découverte Groupe B. Christophe Loiry parvient à entrer le premier dans la chicane après la ligne de départ et à boucler le premier tour en tête face à Stanislas Laugier. Ce dernier passe en tête dans le second tour et réitère sa performance de la veille en arrivant même à améliorer son chrono de référence. Face à ce cavalier seul, Loiry ne réussit pas à garder le contact et doit conjuguer avec William Vic qui le double au 6ème tour. La réplique se produit à trois tours de l’arrivée, où Loiry s’impose et signe sa seconde 2ème place du week-end. Vic prend la 3ème place malgré le retour de Richard Meynier qui, une nouvelle fois mal parti, remonte de la 9ème à la 4ème place.

Au classement final de la journée, Laugier (50 pts) fait le carton plein devant Loiry (40 pts) et les ex aequo Vic , Meynier (29 points).

Après la pause déjeuner, c’est le groupe A des Promo Découverte qui entre en piste pour leur seconde finale. Malheureusement pour certains, la découverte et l’apprentissage de la compétition passent par des moments un peu stressants puisque plusieurs pilotes se sont présentés en retard sur la grille de départ. La sanction règlementaire est claire : départ en fin de grille. Ainsi, Romain Fourcade le pole man se retrouve loin derrière, au delà de la 20ème place.

David Roux en profite pour faire le meilleur départ devant Vincent Ramade et Kevin Combes. Roux et Ramade s’échappent légèrement tandis que Kalide Boulahcen double Combes. Malheureusement pour lui, le podium s’échappe lorsqu’il se retrouve à terre deus tours plus tard. Combes n’hérite cependant pas de la 3ème place puisqu’entre temps il a subit les attaques de Thomas Albagnac qui devient donc le 3ème. Ramade garde le contact jusqu’au 8ème tour où petit à petit il lâche prise pour finir avec 3.5 secondes de retard à l’arrivée. Ramade prend la seconde place tandis que Albagnac résiste jusqu’au bout à Combes qui n’aura pas démérité pour essayer d’accéder au podium.

Fourcade a fait une belle remontée et finit 6ème.

Au cumul de la journée, Roux et Ramade ont le même nombre de points (45). Albagnac et Combes suivent avec 29 et 24 points.

En 125 Pré GP / 125 Promo, Laurent Chabal prend le meilleur départ mais se fait doubler dans le premier tour par Martin Renaudin et Corentin Brenon. Durant 6 tours, avec Pierre Langlois, Romain Mansart et Jules Cazeaux, ils vont se livrer à une superbe bagarre pour la victoire. Dans le 6ème tour, Chabal et Langlois chutent et laissent leurs 4 camarades s’expliquer pour la victoire. Dans la seconde moitié de la course Brenon mène tandis que Cazeaux trouve la faille sur Renaudin. Dans les derniers tours Brenon et Cazeaux restent aux coudes à coudes mais ont réussi à mettre un peu de distance avec Renaudin et Mansat. Dans le 13ème tour, Cazeaux passe en tête et n’a plus qu’un tour à boucler pour remporter la victoire mais le sort en décide autrement et la chute de Samantha Perez qui était alors 7ème entraine le drapeau rouge et l’arrêt de la course. Pour le classement final, on prend en compte le 12ème tour (car le 13ème n’était pas complet) et c’est ainsi Corentin Brenon qui accède à la plus haute marche du podium devant Jules Cazeaux et Martin Renaudin. En 125 Promo, après 6 tours en tête, Felix Peron chute et laisse les commandes à Bastien Chevallereau. Derrière, Lionel Bricard cède dans le dernier tour aux attaques de Leo Meunier qui retrouve le podium.

Au classement provisoire Pré GP, Corentin Brenon (186 pts) accentue son avance face à Martin Renaudin (+45 pts) et Romain Mansart (+90 pts).

En 125 Promo, Leo Meunier profite du résultat blanc en seconde manche de Peron pour creuser l’écart qu’il porte à 35 points. Bastien Chevallereau en profite aussi puisqu’il remonte à 4 points seulement de Peron.

En 600 Promo, Kevin Longearet se positionne devant Romain Maitre et Samuel Camier pour rentrer dans la première chicane. Maxime Gucciardi est en embuscade mais le trio de tête est un cran au dessus et, au fil des tours, il les laisse s’échapper dixième par dixième. Devant, Maitre prend vite les commandes mais le trio reste compact. Au 12ème tour, Longearet reprend les rênes et Camier s’engouffre pour laisser Maitre en 3ème position. Gucciardi est un solide 4ème esseulé avec pratiquement 9 secondes d’avance sur un groupe de 5 furieux mené par Samuel Berthome. Au 16ème tour Maitre repasse Camier, les trois premiers se tiennent en 5 dixièmes. Dans le groupe de 5, Mottet attaque Berthome mais ne trouve pas encore la faille. Deux tours plus tard, Maitre reprend les commandes, Camier a lâché un peu de terrain et compte 1.5 seconde de retard. Dans les deux derniers tours, Maitre s’assure de la victoire. Dans le groupe de 5, Mottet passé devant se fait redépasser dans le dernier tour par Berthome.

Au classement provisoire, Romain Maitre accentue son avance (+17 pts) sur Longearet tandis que Camier passe Mottet pour 2 points.

Le départ de la Promo 500 Cup est un peu agité : après le très bon départ de Julien Gillet juste devant Patrice Di Gregorio, une chute très impressionnante intervient dans le premier tour mais sans gravité pour les pilotes. Nouveau départ et cette fois c’est Di Gregorio qui prend le meilleur départ devant Nicolas Souchon, Gillet s’est un peu raté. Souchon prend les commandes et passe en tête lors de son premier passage sur la ligne de chronométrage. A ce moment là, il a Di Gregorio dans la selle (à 0.015s) et Gillet, Dejean, Hazart et Folmard à quelques dixièmes. Au tour suivant les positions sont complètement chamboulées avec pour le tiercé de tête : Di Gregorio, Gillet, Souchon. Deux tours après, c’est Gillet qui double Di Gregorio et emmène 5 pilotes dans son sillage. Les écarts restent très serrés et la bagarre est superbe. Dans les derniers tours, ils ne sont plus que 4 en liste pour la victoire : Gillet, di Gregorio, Hazart et Dejean. Malgré plusieurs tentatives des uns et des autres, les positions n’évolueront plus jusqu’au drapeau à damiers.

Après l’arrivée et le contrôle technique habituel d’après course, la mauvaise nouvelle tombe : La machine de Di Gregorio n’est pas conforme au règlement et se voit déclassé des deux courses du week-end.

Alors qu’il aurait du repartir en tête du classement provisoire, Patrice Di Gregorio est second avec 15 points de retard sur Jérôme Hazart et 17 points d’avance sur Julien Gillet qui fait un bond au classement de la 7ème à la 3ème place.

Dernière finale de la journée pour les 1000 Promo avec un soleil toujours très présent et très chaud. Julien Pilot coiffe Peter Polesso à l’entrée de la chicane et emmène tous le monde à un rythme d’enfer. Dans les premiers tours, Pilot, Polesso, Mathieu Charpin, Nicolas Salchaud, Marc Pasquinucci et Sébastien Dupond forment un petit groupe qui s’écarte du peloton. Au 6ème tour, Pilot commence à lâcher ses poursuivants et compte 1.2 seconde d’avance. Charpin passé second réagit et recolle dès le tour suivant, Polesso a perdu 3 places. Dans le 9ème tour, c’est le coup de théâtre avec un ennui mécanique qui oblige Pilot à tirer tout droit dans une courbe rapide : c’est la chute puis l’abandon. Charpin récupère la tête avec derrière lui Salchaud et, un peu plus loin, Pasquinucci. Ce dernier ne lâche rien et revient progressivement sur Salchaud. Charpin monte son rythme d’un cran et met plus d’une seconde au tour à tout le monde pendant 3 tours. A l’abri d’un retour de Salchaud qui a fort à faire pour contenir Pasquinucci, Charpin gère sa fin de course pour signer sa première victoire en 1000 Promo. Derrière, Pasquinucci parvient à ses fins et prend la seconde place. Dans le dernier tour, son capital pneus bien réduit profite à Salchaud qui le repasse sur un freinage osé. Le podium donne donc Charpin, Salchaud et Pasquinucci qui savoure son retour sur un podium.

A noter la belle remontée de Grégory Ortiz qui a du passer par la consolante suite à sa chute en demi-finale et qui, partant de la 29ème position finit à une belle 11ème place.

Au classement provisoire, Nicolas Salchaud reste le solide leader avec 115 points face à Xavier Deletrez (65 pts) qui a vécu un week-end en demi-teinte (6è) et à Mathieu Charpin qui revient à 1 point du Nordiste mais compte 51 points de retard sur le 1er.

Prochain rendez-vous pour les Coupes de France Promosport avec le passage du cap de la mi-saison sur circuit du Mans les 21 et 22 juillet prochains.

Le Service Communication FFM

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Mer 27 Juin - 11:03

Pole position, meilleur temps en course et doublé pour MICHELIN en Espagne ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sur l’asphalte du circuit de Catalogne, MICHELIN et ses partenaires, Kawasaki et BMW Motorrad, se sont imposés lors de la quatrième manche du Championnat de Vitesse Espagnol, ce dimanche.

Carmelo MORALES de l’équipe JHK T-SHIRT Laglisse réalise la pole position, le meilleur temps en course et une troisième victoire consécutive. Derrière lui, Xavier FORES sur la BMW N°12 monte sur la deuxième marche du podium. Un deuxième doublé consécutif pour le manufacturier français, qui se place en leader de la catégorie Stock Extreme.

Ce week-end, sur la piste au nord de Barcelone, la bagarre entre pneumaticien était au rendez-vous. Avec une température de 38 degrés au sol, la résistance des gommes était primordiale pour accomplir les 16 tours de course sprint. Le niveau de performance constante du premier au dernier tour, un grip accru, une mise en régime rapide des pneumatiques MICHELIN et une constance remarquable ont permis aux pilotes de faire la différence : Carmelo MORALES réalise ainsi le meilleur tour en course lors du 15ème tour (sur 16) en 1’46.716. A deux tours du drapeau à damier, il double et s’échappe pour signer sa troisième victoire consécutive de la saison.

Les conditions climatiques rencontrées en Espagne ont été les mêmes pendant les essais et pendant la course, ce qui a permis aux équipes MICHELIN sur place de conseiller précisémment les pilotes dans leur dotation pneumatique. En proposant des solutions techniques innovantes et parfaitement adaptées aux conditions de piste, Carmelo MORALES sera ainsi l’auteur de la pole position le samedi en 1’45.376 et de la victoire le lendemain.

Sur la Kawasaki N°31, Carmelo gagne avec 0,755 d’avance sur Xavier FORES de l’équipe Motorrad Competicion sur la BMW N°12.

A mi-saison, MICHELIN et Kawasaki se positionnent en leader du championnat avec Carmelo MORALES en tête du classement provisoire avec 95 points et Kyle SMITH avec 59 points.

La cinquième course de la saison se tiendra à Albacete les 21 & 22 juillet prochains.

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  ncjack le Lun 2 Juil - 10:30

Assen : Stoner profite de la malchance de Lorenzo


motojournal

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Depuis le début du championnat MotoGP, Jorge Lorenzo grappille des points sur le favori et tenant du titre, Casey Stoner, en enchaînant les victoires. Un début de saison parfait pour l’Espagnol, mais tout ce travail s’est envolé dès le premier virage du circuit d’Assen lorsque son compatriote Alvaro Bautista est venu faucher violemment Lorenzo après avoir perdu l’avant. Le capital de 25 points que Lorenzo détenait sur Stoner était dès lors destiné à fondre comme neige au soleil si l’Australien, auteur de la pole, parvenait à rester sur ses roues.

C’est Dani Pedrosa qui tentait cependant sa chance en donnant tout pour s’échapper, mais Stoner s’accrochait et passait le petit espagnol au dixième tour, avant de le distancer de plusieurs secondes au moment de passer la ligne d’arrivée et de signer sa 43e victoire en GP. pedrosa s’incline à nouveau face à son coéquipier et était amer au moment de monter sur le podium, alors que de l’autre côté de Stoner, un pilote Yamaha exultait. Andrea Dovizioso venait en effet de remporter brillamment son duel avec Ben Spies, pilote officiel de la marque aux diapasons, alors que Dovi roule dans le team satellite Tech3. Au passage, Dovizioso signe son second podium de l’année, alors que l’on pressentait davantage son coéquipier Cal Crutchlow à cette place d’honneur. Le Britannique fait néanmoins une excellente opération aux Pays-Bas en prenant la cinquième place, devant les pilotes Ducati Hayden et Barbera. Rossi, qui était dans ce groupe en début de course, est repassé par les stands pour changer de roues arrière, ce qui n’augure rien de bon pour l’avenir de la star transalpine chez le constructeur italien…

Surprise pour la huitième place : c’est le Français Randy De Puniet qui signe le meilleur résultat d’une machine CRT depuis le début de la saison. En remportant son duel face à son coéquipier Espargaro, qui a fini par aller à la faute, De Puniet marque 8 points et se rapproche à 1 point du leadership de la catégorie au classement provisoire.

Seulement quatorze pilotes étaient à l’arrivée de ce GP d’Assen, après le forfait de Karel Abraham, blessé, le retrait en course de Colin Edwards et les chutes successives de Bautista et Lorenzo, donc, puis de Bradl, Hernandez et Espargaro.

Photos Gold and Goose, droits de reproduction réservés.

ncjack
.
.

Messages : 17148
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 57
Localisation : Mont Dore

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  ncjack le Lun 2 Juil - 10:34

De Puniet, huitième et premier CRT, a frappé très fort...


moto journal

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il aura fallu attendre la septième course de la catégorie CRT pour que Randy De Puniet remporte enfin une victoire dans la nouvelle catégorie CRT, alors qu’il a régulièrement pointé aux avant-postes dans les chronos. Mais depuis le début de l’année, le Français avait joué de malchance. Randy a vaincu le signe indien avec la manière ce week-end à Assen, et sa performance est remarquable à plusieurs titres :

1 – En se classant 8e au scratch, De Puniet a signé la meilleure place obtenue par un pilote CRT en MotoGP. Certes les chutes ont décimé ce GP des Pays-Bas, mais il termine la course à seulement 5 secondes d’Hector Barbera.

2 – Randy a remporté son duel face à son plus farouche adversaire, avec qui il partage le box, puisqu’il s’agit de son coéquipier chez Aspar, Aleix Espargaro, qui a terminé à terre après plusieurs passes d’arme avec RDP.

3 – Randy a signé une nouvelle pole en plus de sa première victoire, ce qui lui permet de repartir en pleine confiance.

4 – De Puniet a surmonté son humiliation du Mans, où il avait chuté après quelques mètres devant son public. Il faut être fort pour retrouver la confiance après telle déconvenue. Espargaro essayait depuis de devenir le leader naturel de la catégorie.

5 – En marquant 8 points d’un coup alors qu’Espargaro n’en prend aucun, Randy revient à un tout petit point du leader des CRT au général, ce qui lui permet de se relancer dans la course au titre dans cette nouvelle catégorie, où les points sont précieux puisque les motogp n’en laissent pas beaucoup.

6 – Le travail effectué par son team sur sa moto convient parfaitement au Français, qui confiait que tous avaient « énormément travaillé pour améliorer la configuration de notre moto, en pensant en particulier aux conditions de course. Nous avons essayé de tout ajuster pour exprimer au mieux notre potentiel. »

De bon augure pour la suite !

ncjack
.
.

Messages : 17148
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 57
Localisation : Mont Dore

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  ncjack le Lun 2 Juil - 10:38

Espargaro et Lüthi au tapis, Marquez et Iannone en...


moto journal

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le championnat Moto2 a peut-être connu un tournant à Assen. Avec Espargaro et Lüthi à quelques points derrière lui (tous deux à égalité de points) au championnat, Marc Marquez avait tenu à signer la pole du GP des Pays-Bas pour bien montrer qui était le patron.

Le petit prodige espagnol n’a pas eu la pression longtemps, puisque Tom Lüthi est parti à la faute dans le paquet dès le début de la course, puis Espargaro, très bien parti, a perdu l’avant peu après en tentant de s’échapper, sous les yeux de Marquez. Restait le cas Iannone à régler, l’Italien prenant le large tandis que Marquez devait se coltiner Scott Redding. Le temps de se débarrasser du bouillant britannique, Iannone avait plusieurs secondes d’avance, mais Marquez parvenait à le rejoindre à trois tours de l’arrivée.

Iannone rendait coup pour coup et semblait en mesure de disputer la victoire à Marquez, mais une manoeuvre virile de l’Espagnol déstabilisait légèrement l’Italien, suffisamment pour que Marquez garde une marge avant la terrible dernière chicane d’Assen. Redding montait sur la troisième marche du podium et se rapproche des infortunés du GP d’Assen, Espargaro et Lüthi, alors que Iannone devient le nouveau dauphin de Marquez au classement provisoire.

La course de Johann Zarco s’est déroulée à quelques longueurs, mais le Français a réalisé une authentique performance en s’élançant de la 19e position pour finir à la 8e place finale, après une rude bataille avec Elias et Krummenacher. Mike Di Meglio parvenait lui aussi à rentrer dans les points (15e) malgré un départ de la 22e place.

Photos Gold and Goose, droits de reproduction réservés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ncjack
.
.

Messages : 17148
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 57
Localisation : Mont Dore

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 2 Juil - 11:56

Vinales confirme son leadership ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vainqueur de cette même course l'an dernier, Maverick Vinales renforce son avance au championnat en remportant sa troisième course de rang, devant les trois KTM de Cortese, Kent et Salom. Louis Rossi complète le top 5.

Comme il est de coutume maintenant en Moto3, il a fallu retenir son souffle du premier au dernier tour tellement les courses sont serrées, les dépassements nombreux et les frottages de carénages courants. Kent, Cortese, Vinales ont respectivement occupé la tête de la course, avec un groupe de furieux à leurs basques, avec notamment nos Frenchies Alexis Masbou et Louis Rossi, respectivement 8e et 9e en début de course. Louis Rossi a ensuite gagné du terrain pour même virer en seconde position au sixième tour (sur vingt-deux).

A partir de la mi-course, un groupe de cinq pilotes, composé de trois KTM (Cortese, Kent et Salom) et de deux Honda-FTR (Vinales et Rossi) se détache. Si, à un moment, on a cru que Vinales allait arriver à s'échapper, ce fut de courte durée. A trois tours de l'arrivée, ils sont donc cinq pour trois places sur le podium. Pas d'amis, pas de coéquipiers, puisque Cortese manque de sortir Kent ! A l'issue de la course, Casey Stoner déclarera d'ailleurs à propos de Sandro Cortese : "Il devrait avoir un avertissement pour son pilotage. Il va causer une grave accident s'il n'arrête pas ça."

Le dernier tour est encore une fois épique. Tandis que Louis Rossi semble avoir un peu décroché, Vinales, Cortese et Salom se battent comme des chiffonniers. Mais c'est Vinales qui tirera son épingle du jeu dans la dernière chicane. Cortese et Salom complètent le podium. Kent reste au pied du podium pour un millième de seconde seulement !

Nos Français Louis Rossi, Alexis Masbou et Alan Techer sont respectivement 5e, 7e et 17e à l'arrivée.

Louis Rossi (5e) : "Le plan était de prendre un bon départ depuis ma douzième place sur la grille, d'accrocher le bon wagon devant et d'éventuellement profiter d'une cassure par la suite, ce qui s'est exactement passé ! Au dernier tour, j'ai décroché car je manque encore d'habitude dans la gestion des pneus usés, et je voulais assurer une bonne place quand même pour le championnat. Je garde ma 5e place, mais je me rapproche de Fenati et je me détache encore un peu de Rins. Au final, c'est une course positive."

Alexis Masbou (7e) : "Je savais que la course allait être difficile, mais je sauve de gros points pour le championnat et c'est le principal. En course c'est toujours un peu différent : j'étais fort sur les freinages, mais c'était un peu difficile dans les courbes rapides. Dans le dernier tour, j'ai donc fermé toutes les portes pour rester devant mon groupe. Le Sachsenring devrait être encore une piste difficile pour moi, mais dès le Mugello, on revient sur des pistes que j'aime bien !"

Alan Techer (17e) : "Je n'ai pas pris un bon départ, comme sur les dernières courses, et c'est ça qui a gâché ma course. J'ai quand même pu revenir sur le groupe qui se battait autour de la 12e place, mais comme dit Alain (Bronec), j'ai certainement du être trop gentil dans le dernier tour car je me suis fait sortir dans l'herbe dans la dernière chicane. J'espère que ça se passera mieux au Sachsenring, c'est un circuit que j'aime bien, qui ressemble un peu à Lédenon, et où j'ai gagné le course de la Rookies Cup l'an dernier."

Photo : Super Vinales (Repsol)



BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 2 Juil - 12:01

Marquez, ce rouleau compresseur ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce Grand Prix des Pays-Bas a peut-être marqué le tournant de la saison en faveur de Marc Marquez puisque ses deux principaux adversaires pour le titre (Pol Espargaro et Tom Luthi) ont chuté. Avec sa seconde place, Andrea Iannone revient par contre aux affaires, même s'il pointe à 23 points du leader.

Le pilote du team français Technomag CIP Dominique Aegerter signe le holeshot (il s'élançait de la troisième place sur la grille), devant Iannone, Espargaro, Smith et Marquez. Dès le troisième virage, s'en est fini pour Thomas Luthi (troisième du championnat) qui se fait embarquer par Ratthapark Wilairot.

Avant l'issue du premier tour, Pol Espargaro s'empare du commandement, mais chute dès le tour suivant à très haute vitesse, dans la légère cassure de la ligne droite de Rushenhoek (là où le circuit a été légèrement modifié). La moto part en tonneau et se détruit complètement, tandis que Pol se relève mais se morfond de son erreur.

Du coup, Iannone prend le commandement de la course, tandis que Marquez passe la 2 en doublant Aegerter puis Redding. Une belle passe d'arme continue pourtant entre Marquez et Redding, mais l'Espagnol finit par se détacher, afin de ne pas laisser s'enfuir Iannone.

L'Italien, actuellement 4e du championnat, a en effet pris la poudre d'escampette et Marquez force pour revenir sur lui, tandis que Rabat, Redding et De Angelis se battent à plus de 4 secondes pour la troisième marche du podium.

Nos Français Johann Zarco et Mike Di Meglio sont respectivement 11e et 12e. Johann est en bagarre pour la 9e place avec Elias et Krummenacher. Mike se bat un peu plus loin (à 7 secondes) avec un groupe de 6 pilotes.

Devant, il ne reste plus que cinq tours avant l'arrivée. Iannone est toujours leader avec une avance réduite à 7 dixièmes sur Marquez, qui roule une poignée de dixièmes plus vite. A 4 tours de l'arrivée, l'Espagnol a donc quasiment recollé à l'Italien. A trois tours de l'arrivée, Marquez attaque, Iannone réplique. Avant-dernier tour : re-attaque de Marquez, re-réplique de Iannone. Dernier tour : ce coup-ci, c'est la bonne pour Marquez même si Iannone tente un nouveau dépassement de toute beauté.

Marc Marquez remporte donc sa troisième victoire de la saison (ce qui n'est pas énorme sur sept courses), mais se constitue surtout une avance de 23 points sur Iannone et 31 sur Espargaro et Luthi (toujours à égalité de points). Scott Redding complète le podium (son troisième cette année) et Rabat et De Angelis (qui est passé de Suter à FTR ce week-end) le top 5. Johann Zarco sauve un bon résultat avec la 8e place, tandis que Mike Di Meglio revient pour la première fois dans les points depuis le Qatar avec la 15e place.

Marc Marquez (vainqueur) : "C'était une course très difficile, mais très sympa aussi. J'ai eu quelques problèmes en début de course car des soucis que je n'avais pas eu aux essais sont apparus et j'ai dû trouver mon rythme. C'était peut-être ma force aujourd'hui. Lorsque j'ai vu Iannone partir j'ai essayé de rester calme, car je savais que les pneus seraient cruciaux en fin de course. J'ai peut-être perdu trop de temps à passer Aegerter et Redding. Les derniers tours avec Iannone ont été incroyables et j'aurais bien aimé que Pol Espargaro soit avec nous."

Andrea Iannone (2e) : "C'était une course très difficile. Dès le départ, j'ai essayé de pousser et de m'échapper. Je savais que Marc Marquez serait très rapide car aux essais, il avait un meilleur rythme que moi. Une fois que j'ai passé Aegerter, j'ai réussi à partir, même si l'écart en fin de course ne s'est pas avéré suffisant. Il a fallu que je gère les risques car d'un côté mon pneu arrière était mort et de l'autre Marquez revenait. Je suis désolé de ne pas avoir pu gagner, mais c'était une bonne bagarre avec Marquez et je suis content quand même. Nous devons encore plus travailler pour améliorer les réglages de la moto."

Johann Zarco (8e) : "Je me suis bien battu je pense. Partir 19e et finir 8e n'est pas trop mal. J'ai fait un départ normal, en étant agressif mais pas trop non plus pour ne pas risquer la chute. Je me suis assez vite retrouver dans le top 10, puis j'ai essayé de revenir dans le groupe de tête. Mais c'était quasi impossible, alors je me suis battu avec Elias et Krummenacher. Nous sommes même revenus sur Mika Kallio à la fin, j'ai pu le passer, ainsi qu'un autre pilote dans le dernier tour."

Mike Di Meglio (15e) : " Je ne suis pas très satisfait des résultats aujourd'hui. Nous avons obtenu un point, mais je voulais faire mieux. mais nous sommes partis loin sur la grille et c'était compliqué de revenir. Ma moto a marché bien mieux et nous avons compris pas mal de choses ce week-end. Il faut continuer dans cette direction et progresser de façon constante."

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 2 Juil - 12:05

MotoGP Stoner in / Lorenzo out + Ils ont dit ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Casey Stoner gagne sa troisième victoire de la saison, tandis que Jorge Lorenzo se fait percuter par un Alvaro Bautista en perdition. L'Espagnol et l'Australien sont donc à égalité parfaite au championnat, avec 140 points chacun.

La course de Jorge Lorenzo s'est terminée dès le premier virage, victime d'un freinage suicide d'Alvaro Bautista. Décidément, ce circuit ne porte pas chance à Lorenzo qui était victime du même excès de confiance de Marco Simoncelli (également sous les couleurs Gresini) l'an dernier. Cette chute, heureusement sans conséquence physique fâcheuse, met surtout fin à sa superbe série de six podiums dont trois victoires d'affilée. Heureusement, leader du championnat avec 25 points d'avance sur Casey Stoner avant l'épreuve, il en repart à égalité parfaite avec son rival.

Ensuite, la course s'est rapidement résumée à un mano à mano entre Pedrosa et Stoner, tandis que Ben Spies et Andrea Dovizioso se battaient pour la troisième marche du podium.

Derrière, c'était plus animé entre Hayden, Crutchlow, Barbera et Rossi, qui était malheureusement victime d'un problème technique à mi-course. S'arrêtant à son box, il repartait pour marquer les trois points de la 13e place

Casey Stoner passait proprement Dani Pedrosa au 17e tour (sur 26) puis s'acheminait en cavalier seul vers sa troisième victoire de la saison. Pedrosa terminait second, à près de 5 secondes.

En fin de course, Andrea Dovizioso se faisait de plus en plus pressant sur Ben Spies. L'Italien réussissait son attaque à l'entame du dernier tour, offrant ainsi à Tech 3 son second podium de la saison. Ben Spies et Cal Crutchlow complètent donc le top 5. Nicky Hayden termine à une belle 6e place devant Hector Barbera, tandis que Randy de Puniet marque une excellente 8e place

Avec le forfait de Karel Abraham, les chutes de Lorenzo, Bautista, Bradl et Hernandez, ainsi que les abandons d'Edwards et Espargaro, il ne restait que 14 pilotes à l'arrivée.

Casey Stoner (Honda Repsol - Vainqueur) : "C'est vraiment dommage que Jorge ait chuté car ce n'était pas de sa faute et ce n'est jamais réjouissant de gagner des points dans ces circonstances. Pour revenir à la course, on a fait du bon boulot. Mon plan était de prendre un meilleur départ et d'utiliser toute mon énergie en début de course pour prendre l'avantage. Mais lorsque j'ai vu que Dani roulait dans un bon rythme et que nous creusions un écart sur nos poursuivants, j'ai décidé de rester derrière lui pour l'observer, économiser mon pneu et mon énergie. A 9-10 tours de l'arrivée, je savais que les pneus ne s'effondreraient plus et j'ai donc décidé de passer Dani et voir si je pouvais creuser un écart. Mais la course fut très dure physiquement, j'ai beaucoup souffert de arm pump en voulant compenser tous les endroits où j'avais mal. Et avec le volume que je me suis pris hier, je ne voulais pas pousser au point de chuter une seconde fois. Concernant la moto, elle marchait bien dans l'ensemble. On a réduit le chatter, mais on ne l'a pas éliminé."

Dani Pedrosa (Honda Repsol - 2e) : "J'ai eu un bon week-end dans l'ensemble et je ne peux pas être déçu car j'ai fait le maximum. J'ai peut-être manqué un peu de stratégie en laissant Casey me suivre. Du coup, à la fin, c'est moi qui manquais d'énergie. Il faut savoir que cette moto est très physique à piloter, et dans les derniers tours, elle veut vous emmener là où il ne faut pas. Elle devient très lourde dans les changements de direction. ça a suffit pour me faire descendre de 1'36 à 1'35 pendant deux tours, et de perdre le contact. J'ai aussi failli perdre l'avant quelques fois."

Andrea Dovizioso (Yamaha Tech 3 - 3e) : "C'était important et bon pour nous de faire ce podium. Nous avons beaucoup travaillé pour la course. Je suis content d'être sur le podium, mais il faut que nous continuions à travailler pour être plus rapide. Je ne sais pas si on peut aller se battre avec les gars de devant, mais je ne pouvais pas piloter à 100% à la fin, donc ça veut dire qu'on peut encore progresser sur la moto."

Ben Spies (Yamaha Factory - 4e) : "Aujourd'hui, j'avais une bonne moto. Au début, j'ai un peu manqué de grip à l'avant, mais j'ai quand même pu surmonter ça. J'ai pu rester devant Dovi en maintenant mon rythme, et à 7 ou 8 tours de l'arrivée j'ai commencé à pousser davantage. Mais d'un coup, j'ai perdu un morceau de pneu, puis un second. Je ne pouvais rien faire. J'espérais que Dovi me double car j'avais peur que mon pneu explose et que je tombe devant lui. Nous avons fait des erreurs en début d'année, mais sur les deux dernières courses, nous avions la moto pour être sur le podium, mais des problèmes nous en ont empêchés. C'est d'autant plus décevant que le team travaille super bien et que je me sens très bien sur la moto."

Nicky Hayden (Ducati Team - 6e) : "J'ai fait un bon départ, j'ai réussi à sortir de la panique du premier virage, mais j'ai freiné trop tard dans la chicane et tiré tout droit. Je pensais avoir tout perdu, mais j'ai poussé pour rattraper le groupe devant moi. Ma moto était correcte et j'ai pu me battre avec Cal, Hector et Valentino. Mais il semble qu'il a eu un problème avec son pneu, tout comme d 'autres pilotes. Quelques pilotes sont tombés devant moi ce qui m'a peut-être aidé aussi à décrocher cette 6e place, mais c'est la course."

Randy de Puniet (Aspar ART - 8e) : "C'est un résultat qui va être dur à rééditer, car j'ai été un peu aidé par les circonstances, avec des chutes en début de course. Mais ça fait partie du jeu. Pour ma part, j'ai fait ma course : j'ai pris un bon départ mais je me suis écarté au premier virage et Espargaro, Pirro et Pasini me sont passés devant. J'ai rapidement redoublé Pirro et Pasini. Je suis ensuite resté derrière mon coéquipier pendant une dizaine de tours. Il était un peu brouillon et je me sentais vraiment mieux, donc je suis passé et j'ai pris une petite avance. Mais à un moment, j'ai perdu l'avant de la moto et j'ai failli tomber. Espargaro m'a repassé puis a eu un problème technique - je crois qu'il a cassé son moteur. Je ne vais pas dire que le malheur des uns fait le bonheur des autres, mais il m'était arrivé la même chose à Jerez. Donc le bilan du week-end est très bon puisque je fais le meilleur temps des CRT aux essais et huitième en course c'est parfait. J'ai quasiment rattrapé tous les points de retard que j'avais sur mon coéquipier et nous ne sommes maintenant séparés plus que par un point. Je suis content, car on a bien bossé avec le team sur la longévité du pneu en course, quitte à être un peu moins performant."

Valentino Rossi (Ducati Team - 13e) : "C'est vraiment dommage pour aujourd'hui car j'étais bien parti. j'étais là, je faisais une bonne course, et je pense que j'aurais pu obtenir un résultat décent. Je pensais pouvoir prendre la 6e place à Nicky car il était un poil plus lent. Hélas, à 11 tours de la fin, on a eu un gros problème avec le pneu. j'ai du retourner au garage pour le changer car c'était impossible de continuer."

Jorge Lorenzo (chute) : "Eh bien, on peut dire qu'aujourd'hui a été un total désastre. La manoeuvre d'Alvaro était complètement folle. Ma jambe est un peu froissée et j'ai reçu un gros impact, mais heureusement je n'ai rien de grave. Heureusement que nous avions 25 points d'avantage, sinon nous nous serions retrouvés loin derrière. Maintenant, nous sommes revenus à zéro avec Casey, mais le championnat est encore long."

Stefan Bradl (chute) : “Franchement, je n'ai pas grand-chose à dire. On avait réussi à se positionner idéalement sur la grille hier après une séance qualificative remarquable et je suis parvenu à m’extraire correctement au départ. Mes sensations sur la machine dans les premières courbes étaient vraiment excellentes et m’ont justement permis de combler mon retard sur Ben Spies. Je ne me souviens plus de la dernière fois où j'étais aussi à l'aise mais je dois aussi faire preuve d'honnêteté… J'ai visiblement fait preuve de trop d'agressivité au freinage du virage 10 avant de partir à la faute. J'ai commis une erreur et je n’en suis que plus navré pour l'équipe: on avait le potentiel pour réaliser quelque chose de grand ici aux Pays-Bas. Ça va me permettre de grandir et d’évoluer avant mon GP national le week-end prochain. Nous savons maintenant que nous avons la capacité de rouler vite et de figurer aux avant-postes avec les ténors de la catégorie.”

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 2 Juil - 12:31

Staring remporte la course Superstock 1000 devant Guarnoni ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La course Superstock 1000 s'est avérée très animée sur le circuit d'Aragon. Bryan Staring a su tirer son épingle du jeu, tandis que Jérémy Guarnoni monte sur la deuxième marche du podium. Sylvain Barrier a abandonné après un début de course chaotique...

Lorenzo Baroni (BMW), qui s'élançait de la 3e place sur la grille, réalise le holeshot devant Bryan Staring (Kawasaki), et les frenchies Sylvain Barrier (BMW) et Jérémy Guarnoni (Kawasaki), respectivement poleman et deuxième des qualifications. Matthieu Luissiana (Kawasaki) disparaît du classement dans les tous premiers mètres de course.

Rapidement, Staring prend les devants, et boucle le premier tour en tête, suivi de près par Baroni, Barrier et Guarnoni. Le quatuor se détache rapidement du peloton. Dans le deuxième tour, Guarnoni se rate au freinage de l'épingle au bout de la plus longue ligne droite du circuit, et pousse Barrier à sortir de la piste. On est passé très près de la cata pour les deux pilotes français...

Jérémy reste sur la piste et prend le troisième rang, tandis que Sylvain revient sixième.

Dans le tour suivant, au même endroit, Barrier shoote Lorenzo Savadori (Ducati). Les deux hommes chutent et repartent. Barrier est dernier, tandis que Staring et Baroni s'expliquent devant.

Dans le cinquième tour, Barrier décide de rentrer à son box. C'est l'abandon. Guarnoni pointe 3e, esseulé, mais revient petit à petit sur Baroni. Dans le huitième des douze tours de course, Staring compte plus de cinq secondes d'avance sur Baroni.

A deux tours de l'arrivée, Guarnoni est revenu sur Baroni, et le double sans tarder. Staring franchira la ligne d'arrivée avec plus de huit secondes d'avance sur le Français, pour un doublé Kawasaki. Baroni complète le podium avec sa BMW, devant Eddi La Marra (Ducati) et Markus Reiterberger (BMW).

Randy Pagaud échoue à la porte des points, à la 16e place. Adrien Protat, pour sa première expérience dans la catégorie, termine 20e.

Malgré son abandon, Sylvain Barrier conserve le leadership au provisoire, avec un tout petit point d'avance sur Eddi La Marra. Jérémy Guarnoni pointe 6e.

Photos : Bryan Staring - worldsbk.com


BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 2 Juil - 23:38

Manche 1 : Biaggi d'un cheveu sur Melandri ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Max Biaggi a su jouer de sagesse le Romain vient de fêter ses 41 ans mardi dernier pour s'offrir sa quatrième victoire de la saison en Aragon, dans une course où seul Marco Melandri s'est avéré en mesure de l'inquiéter.

Tom Sykes (Kawasaki) tire partie de sa pole position pour prendre le meilleur départ devant les Aprilia boys Max Biaggi et Eugene Laverty. Derrière, une chute collective implique Jonathan Rea (Honda) et Jakub Smrz (Ducati). Sylvain Guintoli (Ducati) et Loris Baz (Kawasaki) sortent de la piste sans tomber, et repartent en queue de peloton.

Dans le deuxième tour, Laverty porte son attaque sur Sykes au bout de la ligne droite des stands, et ça passe. Biaggi, Marco Melandri (BMW), et les "Ducatisti" Davide Giugliano et Carlos Checa sont en embuscade. Maxime Berger (Ducati) pointe 16e.

Biaggi et Melandri vont rapidement prendre l'avantage sur Sykes. Dans le quatrième tour, Biaggi double son coéquipier. Melandri essaie d'en faire de même : au terme d'une belle passe d'arme entre les deux hommes, l'Italien parvient à se débarrasser de l'Irlandais.

Biaggi a profité de la bagarre derrière lui pour prendre de l'avance, mais Melandri ne compte pas lâcher l'affaire. Lors de son sixième passage dans la ligne droite des stands, la BMW n°33 compte 1"286 de retard sur l'Aprilia n°3. Dans le tour suivant, l'écart n'est plus que de 0"831.
Dans le dixième tour, les deux hommes sont roue dans roue, tandis que Baz abandonne.

A mi-course, Biaggi et Melandri comptabilisent plus de 6" d'avance sur la meute composée de Sykes, Laverty, Checa et Chaz Davies (Aprilia).

Dans le douzième tour, Max commet une erreur et monte sur le vibreur : la sanction ne se fait pas attendre, et Marco le passe dans l'enchaînement de virages suivant... avant de se rater à son tour quelques kilomètres plus tard : Biaggi reprend l'avantage.

Alors qu'il aborde le dernier quart de course, Melandri attaque au freinage de l'épingle, et reprend le leadership. Ayrton Badovini est remonté au 4e rang, derrière Sykes, et devant Checa, Davies, et Laverty, légèrement décroché.

Dans l'avant-dernier tour, Biaggi sort mieux de la courbe à gauche précédant la plus longue ligne droite du circuit, et double la BMW à l'accélération. Melandri tente de répliquer, en vain : Biaggi va réussir un dernier tour parfait, pour s'adjuger la victoire.

Derrière eux, Badovini harponne Sykes dans une manœuvre désespérée, et offre la 3e marche du podium sur un plateau à Checa.

Davies et Laverty ferment le top-5. Maxime Berger termine à une honorable 10e place, tandis que son coéquipier Sylvain Guintoli parvient à sauver les points du 12e rang au terme d'une remontée courageuse.

Photos : Max Biaggi - GeeBee Images


BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 2 Juil - 23:40

Sofuoglu craque, la victoire pour Lowes ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Curieuse issue pour la course Supersport : Kenan Sofuoglu, auteur d'un geste jugé agressif sur Fabien Foret, s'est vu rétrogradé de cinq places par la direction de course après avoir franchi la ligne d'arrivée en tête. Sam Lowes, qui n'en demandait pas tant, hérite ainsi de la victoire.

Jules Cluzel (Honda), le poleman, signe le holeshot... pour rien : une chute en fond de grille implique la sortie du drapeau rouge.

Deuxième départ : cette fois, Sheridan Morais (Kawasaki) s'élance en tête, devant Cluzel, Kenan Sofuoglu (Kawasaki), Vittorio Iannuzzo (Triumph) et Fabien Foret (Kawasaki).

Dans le troisième tour, Cluzel perd l'avant et chute : la mort dans l'âme, le Français doit se résigner à l'abandon.

Morais et Sofuoglu mènent le jeu, pendant que Foret fait le yoyo derrière : très rapide, le Français s'emporte et frôle la correctionnel à plusieurs reprises.

A mi-course, Sam Lowes (Honda), au terme d'une belle remontée, prend l'avantage sur Sofuoglu. Foret l'imite un tour plus tard.

Peu après, Sofuoglu craque : en plein dépassement sur Foret dans la ligne droite principale, il feint de donner un coup de tête au Français. Immédiatement, le Turc est placé sous investigation. Et la sanction tombe : il doit rétrograder de trois rangs au classement.

Au lieu de cela, Sofuoglu attaque Lowes, et le double, pour passer sous le drapeau à damier en vainqueur.

Sa joie est de courte durée : la direction de course décide de le rétrograder au 5e rang.

Au final, Sam Lowes prend donc les 25 points de la victoire, devant Fabien Foret et Sheridan Morais. Broc Parkes (Honda) est 4e. Romain Lanusse (Kawasaki) se classe au 11e rang.

Malgré sa déconvenue, Sofuoglu conserve la première place du provisoire, avec 16 points d'avance sur Lowes. Le malheureux Jules Cluzel pointe 3e, suivi à un point par Fabien Foret.

Photos : Le podium Supersport - worldsbk.com


BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 2 Juil - 23:42

Manche 2 : Melandri gagne, Laverty et Davies impressionnent ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après un début de course plutôt calme, le quatuor composé des cadors Max Biaggi et Marco Melandri, et des jeunes loups Eugene Laverty et Chaz Davies, nous a offert un spectacle à couper le souffle. Melandri monte sur la plus haute marche du podium, tandis que Laverty et Davies placent leurs RSV4 devant celle du Roi Biaggi.

Eugene Laverty prend le meilleur départ devant Max Biaggi, Leon Haslam et Marco Melandri. Les quatre machines d'usine les plus rapides du moment sont à leur place.
Sylvain Guintoli parvient à boucler le premier tour au 7e rang, mais va rapidement dégringoler au classement, manifestement impuissant au guidon d'une Ducati rétive sur le tracé espagnol.

Très vite, Laverty, Biaggi et Melandri s'échappent, tandis qu'Haslam se fait "manger" par l'Aprilia privée de Chaz Davies. L'Anglais est remonté comme une pendule, et mène le groupe de chasse, composé notamment – et outre Haslam - de Jonathan Rea, Tom Sykes et Carlos Checa.

Les Aprilia officielles s'échangent à plusieurs reprises la place de leader, sous l'œil de Melandri qui n'en perd pas une miette... et s'intercale entre les deux au douzième tour.

Alors qu'il ne reste plus que cinq tours à couvrir, Melandri porte l'estocade sur Laverty et place sa BMW à la première place, tandis que Davies s'est échappé de la meute et revient comme une balle sur les machines de tête.

Dès lors, la "paisible" course se métamorphose en une bataille passionnante entre les quatre hommes. Ca attaque, ça bastonne, mais ça reste dans les clous : les dépassements sont superbes, parfois virils, mais corrects.

Jusque dans les derniers mètres, tout pronostic semble impossible : Melandri parvient finalement à hisser sa BM sur la plus haute marche du podium, devant trois Aprilia. Celle du "deuxième pilote" officiel Laverty, celle du privé Davies, et celle du grand manitou Biaggi.

Max n'a certes pas sa place sur le podium, mais repart d'Aragon avec une belle avance de 48 points sur Melandri, et la conviction que les Aprilia se portent bien. Rea, 5e de la course, pointe 3e au championnat, devant Checa (7e en course) et Sykes (8e).

Guintoli a finalement rallié l'arrivée au 13e rang, juste derrière son coéquipier Maxime Berger. Loris Baz a une nouvelle fois été contraint à l'abandon. Un week-end à oublier pour le jeune pilote Kawa...

Photos : Marco Melandri - GeeBee Image

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 2 Juil - 23:45

BUSEMAN a écrit:Sofuoglu craque, la victoire pour Lowes ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Curieuse issue pour la course Supersport : Kenan Sofuoglu, auteur d'un geste jugé agressif sur Fabien Foret, s'est vu rétrogradé de cinq places par la direction de course après avoir franchi la ligne d'arrivée en tête. Sam Lowes, qui n'en demandait pas tant, hérite ainsi de la victoire.

Jules Cluzel (Honda), le poleman, signe le holeshot... pour rien : une chute en fond de grille implique la sortie du drapeau rouge.

Deuxième départ : cette fois, Sheridan Morais (Kawasaki) s'élance en tête, devant Cluzel, Kenan Sofuoglu (Kawasaki), Vittorio Iannuzzo (Triumph) et Fabien Foret (Kawasaki).

Dans le troisième tour, Cluzel perd l'avant et chute : la mort dans l'âme, le Français doit se résigner à l'abandon.

Morais et Sofuoglu mènent le jeu, pendant que Foret fait le yoyo derrière : très rapide, le Français s'emporte et frôle la correctionnel à plusieurs reprises.

A mi-course, Sam Lowes (Honda), au terme d'une belle remontée, prend l'avantage sur Sofuoglu. Foret l'imite un tour plus tard.

Peu après, Sofuoglu craque : en plein dépassement sur Foret dans la ligne droite principale, il feint de donner un coup de tête au Français. Immédiatement, le Turc est placé sous investigation. Et la sanction tombe : il doit rétrograder de trois rangs au classement.

Au lieu de cela, Sofuoglu attaque Lowes, et le double, pour passer sous le drapeau à damier en vainqueur.

Sa joie est de courte durée : la direction de course décide de le rétrograder au 5e rang.

Au final, Sam Lowes prend donc les 25 points de la victoire, devant Fabien Foret et Sheridan Morais. Broc Parkes (Honda) est 4e. Romain Lanusse (Kawasaki) se classe au 11e rang.

Malgré sa déconvenue, Sofuoglu conserve la première place du provisoire, avec 16 points d'avance sur Lowes. Le malheureux Jules Cluzel pointe 3e, suivi à un point par Fabien Foret.

Photos : Le podium Supersport - worldsbk.com


***************************************************************


Coup de boule : La vidéo

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 2 Juil - 23:48

Coup de boule : Les vidéos des SBK en Aragon ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Soleil de plomb lors des essais, vent en course, Sofuoglu un peu trop chaud, le week-end espagnol a été spectaculaire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 2 Juil - 23:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 2 Juil - 23:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 2 Juil - 23:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 2 Juil - 23:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Mar 3 Juil - 0:17

FSBK Magny Cours : un week-end à rebondissements ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La 5ème épreuve du Championnat de France Superbike a connu un déroulement mouvementé. En effet, la manche Nivernaise organisée par le MC Nevers et de la Nièvre et Société du Circuit de Nevers Magny-Cours a connu des conditions climatiques changeantes qui ont compliqué la tâche pour tout le monde. Les matinées plutôt humides ont laissé la place à des après-midi ensoleillées. Côté températures, le mercure très haut le jeudi (38°C) a connu une baisse plus que significative et n’a pas dépassé 23°C.

Les Essais

Originalité de l’épreuve de Magny-Cours avec certains pensionnaires de la catégorie 125 / Moto3 terminait les épreuves du BEPC le vendredi. Pour ne pas les pénaliser puisqu’ils ne pouvaient pas participer aux essais libres du vendredi, une séance supplémentaire a été mise en place en début de matinée.

Une petite bruine accompagne le début de séance des Pirelli 600. Au bout de 5 minutes, le changement d’adhérence de la piste est déclaré et les pneus pluie montés sur les motos. Les pilotes les plus prompts à réaliser un bon chrono dans les premières minutes se retrouvent logiquement en haut de la feuille des temps. Kevin Meco (Honda, Team4you) signe ainsi le seul temps en 1:51 devant 3 pilotes en 1 :52, Kevin Szalai (Yamaha, Team4you), Erwan Quellet (Kawasaki) et Hugo Clere (Yamaha, SLMoteur). Thibaut Bertin (Yamaha, JLD Racing) est 13ème à plus de 9 secondes.

Durant la séance Supersport, les petites ondées maintiennent la piste bien humide. Les pilotes Michelin et plus particulièrement Matthieu Lagrive (Yamaha, GMT94) semblent plus à l’aise avec une pole provisoire en 1:55.747, soit plus de 1.3 seconde de mieux qu’Etienne Masson (Kawasaki, UP Racing) et presque deux secondes de mieux que son coéquipier David Checa venu faire une seconde pige en Supersport. Mickael Clocher (Yamaha, UP Racing) se place en fer de lance des pilotes Pirelli suivi par Axel Maurin (Yamaha, CMS), David Perret (Yamaha, DDA) et Gregory Leblanc (Kawasaki, SRC).

En Superbike, la piste va s’améliorer au fur et à mesure de la séance. Si David Muscat (Ducati) est le plus rapide lorsque la piste est la plus mouillée, c’est Vincent Philippe (Suzuki, LMS) qui créée la sensation avec un temps en 1:48.683 soit 3 dixièmes de mieux que le champion sortant Sébastien Gimbert (BMW, BMW France) et une demie seconde plus rapide que le leader du championnat Julien Da Costa (Kawasaki, SRC). Mathieu Gines (Honda, Tecmas) prend le 4ème temps mais avec un écart de 2.9 secondes.

Les 125 / Moto3 reviennent en piste pour leur 1ère séance d’essais chronométrés. Sans surprise, les Moto3 dominent malgré une piste à nouveau bien mouillée par le retour de la pluie. Jules Danilo se place avec Robin Anne comme les acteurs majeurs du week-end. Danilo signe un bon 1 :52.687 tandis que Anne est 7 dixièmes derrière. Guillaume Raymond en prenant la 5ème place signe le meilleur résultat pour un 125 ce matin. A noter la présence exceptionnelle de Corentin Brenon venu faire une pige en FSBK alors que d’habitude il roule en CDF Promosport.

Il ne pleut plus lors de la séance de la Coupe de France European Bikes. Entre Brice Nunnari (Ducati) et Nicolas Trolard (Ducati), c’est le jeu du chat et de la souris qui tourne à l’avantage de Nunnari pour 37 millièmes. Venu faire une pige dans cette coupe de France, Grégory Lefort place sa Ducati au 3ème rang devant Denis Paviot (BMW) et Pierre Solari (KTM). Stéphane Pagani n’a pas pris le départ de cette séance.

10ème, Rémi Salles est le 1er du challenge 848.

Les Side-Car entrent en piste pour la dernière séance de la matinée, la piste est sèchante. A noter le changement de passager pour Le Bail qui a roulera avec Serge Leveau, Christian Chaigneau étant retenu par des obligations professionnelles. Delannoy / Lavorel se retrouvent aux avant-postes avec un temps en 1 :49.407 et devancent de plus de 2.5 secondes les tandem Barbier / Debroise et Poret père et fils.

En F2, Guignard / Poux se positionnent juste devant les leaders de la catégorie Leblond / Quintre.

En début d’après midi, la piste est enfin sèche pour la seconde séance du Trophée Pirelli 600. Ces conditions favorables changent complètement la donne de ce matin et c’est 100% du plateau qui améliore ses performances. Thibaut Bertin en profite pour se positionner en pole position devant Hugo Clere et Kevin Jacob (Yamaha, Kid Alsace Racing).Florent Tourne (Yamaha, FRRT), Maxime Cudeville (Yamaha, PMR) malgré une chute dans la séance et Kevin Szalai se qualifient en seconde ligne. Anthony Dumont (Yamaha, SLMoteur) partira de la 3ème ligne.

Même cas de figure en Superbike où les conditions de piste font repartir l’ensemble des protagonistes d’une feuille blanche. Seuls pilotes à rouler sous la barre des 1:41, Julien Da Costa et Sébastien Gimbert se livrent à un beau mano à mano pour déterminer celui qui partira en pole demain. Dans son dernier tour, Da Costa s’impose avec 176 millièmes d’avance sur Gimbert. David Muscat se hisse en première ligne tandis que Vincent Philippe, Cédric Tangre (Kawasaki, UP Racing) et Guillaume Dietrich (BMW, GD Performance) partiront de la seconde ligne.

A noter l’absence de Claude Lucas (Suzuki), le vainqueur des Promo 1000 2011 a été victime d’une casse mécanique lors des essais libres et n’a pas été en mesure de pouvoir réparer.

Bien évidemment, les Supersport se retrouvent dans le même cas de figure et c’est la séance de cet après midi qui détermine la grille de départ. Grégory Leblanc va faire mal au moral de ses adversaires en roulant 1.3 seconde plus vite que tout le monde avec un temps en 1:43.561. David Perret sort bien son épingle du jeu en signant le 2ème temps devant Axel Maurin. Matthieu Lagrive partira de la 3ème ligne aux côtés de Rémy Echard (Yamaha, Objectif 600) et Denis Bouan (Yamaha, DDA).

Même si les écarts entre les deux séance du jour sont plus serrés, les 125 / Moto3 ont eux aussi leur grille de départ établie sur la base de la 2ème séance. Le duel Danilo / Robin reprend de plus belle et c’est avec une différence de 55 petits millièmes que Jules Danilo signe le meilleur temps. Christophe Arciero (Ciatti Racing) se rapproche des deux garçons à 6 dixièmes de la pole et se place ainsi en première ligne. En seconde ligne, Jimmy Petit et Yannick Deschamps complètent le top 5 100% Moto3 alors que Guillaume Raymond qui est sur une 125 2T et qu’il est le 1er représentant du Challenge de l’Avenir FFM se qualifie en seconde ligne.

En European Bikes, la différence de conditions est nettement moins importante et certains pilotes ne vont pas réussir à améliorer leurs temps du matin. Brice Nunnari poursuit sa bonne prestation du week-end en signant à nouveau le meilleur temps en 1:44.971, soit 51 millièmes de mieux que Nicolas Trolard. Denis Paviot confirme sa séance du matin et positionne sa BMW en première ligne à 69 centièmes de la Panigale. Stéphane Pagani, Gregory Lefort et Sam Matthews (Aprilia) prendront place sur la seconde ligne. A noter la montée en puissance des machines non Ducati qui équipent la moitié du top 10.

La journée se termine avec les Side-Car. Si Delannoy / Lavorel avaient dominé ce matin, ils enfoncent le clou cet après midi avec un temps d’une autre planète : 1:47.811… Barbier / Debroise se retrouvent relégués à plus de 4 secondes juste devant la famille Poret et Brunazzi / Rigondeau. En F2, le trio de tête a évolué : Si Guignard / Poux restent les plus rapides, Clerc / Terrier s’intercalent devant Leblond / Quintre.

Au cumul des séances, le trio F1 est le même mais pour la 4ème place, c’est Huet / Arifon qui se placent devant Brunazzi / Rigondeau. En F2, Lelond / Quintre repassent second au bénéfice de la séance du matin.

Les courses

Le circuit de Nevers Magny-Cours se réveille après avoir reçu pas mal de pluie dans la nuit. Les séances de Warm’Up se déroulent sur une piste détrempée, froide et donc ultra piégeuse. A noter parmi les victimes de la matinée, en Supersport, Matthieu Lagrive, David Perret et Superbike d’Anthony Delhalle. Seul Anthony Delhalle touché à l’épaule est contraint au forfait.

La 1ère course de la matinée est pour les Supersport. La piste est détrempée mais il ne pleut pas. Grégory Leblanc réussit le meilleur départ et emmène derrière lui David Perret, Denis Bouan et Rémy Echard. Rapidement les 6 premiers se détachent. Au 3ème tour, Bouan prend les commandes et tente l’échappée. Parti prudemment, Lagrive revient sur le leader dans le 5ème tour. Clairement plus rapide, il double le champion 2011 sans trop de difficulté et impose un rythme très élevé qui lui permet de mettre à distance ses adversaires. Derrière, Bouan un temps esseulé est rejoint par Mickael Clocher. Pas du tout impressionné de se retrouver dans cette position, Clocher attaque, passe, se refait dépasser, réplique, le duel avec Bouan est magnifique. Dans le groupe de poursuivants qui sont assez loin, Leblanc perd du terrain et se fait doubler par Etienne Masson, David Perret et Rémy Echard.

Lagrive l’emporte donc avec une belle avance de plus de 11 secondes tandis que Clocher accède à son premier podium en devançant Bouan de 0.8 seconde. Leblanc finit 7ème.

La première course Superbike a connu un déroulement particulier. LA piste est toujours mouillée mais les trajectoires sont de plus en plus sèches. Da Costa prend le meilleur départ mais se fait doubler par Gimbert avant la fin du premier tour. Gimbert a fait un choix de pneus qui l’avantage en début de course et il parvient ainsi à creuser un écart de 2.5 secondes au 3ème tour. David Muscat double Da Costa dans le second tour et se lance à la poursuite de Gimbert. Vincent Philippe porte une attaque couronnée de succès et, pour la première fois de la saison, Da Costa se retrouve hors podium. A l’entame du 5ème tour, Muscat a recollé à Gimbert. Le duo de tête compte 2 secondes d’avance sur un trio composé de Philippe, Da Costa et Dietrich. Le peloton est loin derrière à plus de 13,7 secondes. Le premier gros rebondissement intervient dans ce tour avec une erreur de Gimbert qui lui fait perdre beaucoup de places puisqu’il se retrouve 5ème. Muscat se retrouve en tête alors que Da Costa a réagit et repasse second. Le second rebondissement intervient avec la chute d’Hugo Marchand et l’entrée en piste de la Voiture de Sécurité. Après 3 tours sous Safety Car pour nettoyer la piste, la course reprend avec 5 tours à couvrir. L’opération s’avère compliquée puisque les tours sous safety Car ont accentué l’écart entre le peloton et le quinté de tête qui au 13ème tour va se retrouver dans les attardés. Devant, Da Costa, Muscat, Philippe et Dietrich sont dans un mouchoir de poche. Les dépassements sont nombreux et dans le dernier tour, toutes les positions changent. Le choix de pneus de Gimbert le désavantage en fin de course et il ne peut mieux faire que 5ème. Devant, Da Costa s’impose devant Dietrich et Philippe.

A l’issue de la course, après délibération du Jury de l’épreuve, et au vu des événements survenus pendant le déroulement de la course, l’homologation des résultats n’a pas été validée. Le Jury a transmis le dossier au bureau de la CNV qui est seule à pouvoir statuer dans ces cas là et devrait donner sa décision dans la semaine, en tout état de cause avant la prochaine épreuve.

La suite de la matinée va être compliquée avec le départ des European Bikes. Parti en tête, Brice Nunnari chute avant la fin du premier tour. Rapidement derrière lui, Grégory Lefort et Sam Matthews se retrouvent à terre à leur tour. Blessés, les trois pilotes demandent une attention particulière du service médical. La course stoppée ne repart pas à cause de la durée de l’intervention du médical. La course suivante des Side-Car est décalée à 13h30 et c’est la visite de la voie des stands qui prend le relai des animations.

La course reprend ses droits en début d’après midi avec les Side-Car. Le Bail / Leveau sont non partant et si Delannoy / Lavorel effectuent le meilleur départ, c’est Barbier / Debroise qui bouclent le premier tour en tête devant Huet / Arifon et Delannoy / Lavorel. Ces derniers se remettent dans le rythme des essais et remontent un à un ceux qui les devancent pour s’installer aux commandes et creuser inexorablement un écart porté à plus de 14 secondes en fin de course. Petit à petit Barbier / Debroise se détachent et les positions pour le podium se figent. Du côté des F2, Leblond Quintre font les ¾ de la course en tête devant Guignard / Poux et Clerc Terrier. A 3 tours de l’arrivée, c’est le coup de théâtre avec la panne pour Leblond / Quintre. Guignard / Poux esseulés remporte la victoire devant Clerc / Terrier et Leblond / Roussel.

Le programme reprend son déroulement habituel avec le Trophée Pirelli 600. Bien parti, Thibaut Bertin prend les commandes de la course et met en place la stratégie expliquée la veille lors de la conférence de presse des pole men : partir devant creuser l ‘écart et gérer. Le plan est basique mais a souvent été très efficace. Dans les premiers tours, il semble même marcher mais c’était sans compter sur Anthony Dumont qui, après un bon départ double successivement Hugo Clere, Kevin Szalai et Florent Tourne pour se retrouver en position de chasseur. Au 5ème tour, il recolle le leader et emmène avec lui son coéquipier Clere, Kevin Jacob et Szalai. Le baston est bien serré avec pas mal de dépassements mais le trio de tête reste le même à chaque passage sur la boucle du chronométrage. Le dernier tour va être synonyme de chute pour Clere et Jacob. Seul Jacob parvient à repartir mais hors des points. Jusqu’au bout la lutte pour la victoire est incertaine et c’est avec seulement 32 millièmes que Bertin s’impose devant Dumont. Szalai au contact à 26 centièmes doit se contenter de la 3ème place.

Au classement provisoire, Thibaut Bertin prend un avantage de 9 points sur Kevin Szalai et de 27 points sur Anthony Dumont.

La seconde manche des Supersport est l’occasion pour Grégory Leblanc qui fêtait la veille son anniversaire de faire une démonstration de tout son talent : meilleur départ, meilleur tour en course, course en tête de bout en bout et 5ème victoire de la saison. Derrière, les pilotes de la Dark Dog Academy ne lui ont pas laissé la tâche facile. David Perret pendant la première moitié de la course et Denis Bouan durant la seconde moitié. Le trio de tête a mené une course tambour battant et s’est mis à l’abri de leurs poursuivants. Au 4ème tour, Matthieu Lagrive trop handicapé par sa blessure du warm’up jette l’éponge. Derrière, pour les places au pied du podium, entre David Checa et Rémy Echard, la lutte est de toute beauté et aucun ne veut lâcher. Checa repasse devant à l’entame du dernier tour et parvient à devancer Echard pour 3 dixièmes.

A l’arrivée, après le contrôle technique habituel, la décision tombe : trois pilotes (Echard, Clocher et Checa) ont des motos non conformes au règlement technique, c’est le déclassement.

La situation au championnat n’est pas modifiée pour le quinté de tête formé par Leblanc (212 pts), Masson (119 pts), Perret (111 pts), Maurin (102 pts) et Lagrive (97 pts).

En 125 / Moto3, la course a connu elle aussi de nombreux rebondissements sous les yeux de Patrice Joly, le président du Conseil Général de la Nièvre. Robin Anne effectue le meilleur départ mais Jules Danilo le passe avant la fin du premier tour. Anne et Jimmy Petit sont dans sa roue. Au 5ème tour, seul Anne est au contact (+0.5s), Petit commence a être décroché (+2.5s). La chute d’un concurrent entraine la neutralisation de la course avec l’entrée en piste de la Safety Car. C’est le moment que choisi Petit pour chuter et se démettre l’épaule. Deux tours plus tard, la course reprend de plus belle mais un excès d’optimisme à raison de l’adhérence de Danilo qui part à la faute. Anne n’a plus qu’à gérer sa fin de course pour effectuer une très bonne opération au championnat. Derrière, Guillaume Antiga au guidon d’une 125 2T est à la lutte avec Hugo Casadesus, le vainqueur des Promo 125 PRéGP 2011, Guillaume Raymond (125 2T, Challenge de l’Avenir), Castillon Gioanni (125 2T, Challenge de l’Avenir) et Amaury Jakab (M3). Ils franchissent la ligne d’arrivée en paquet et dans cet ordre.

Au classement provisoire, Robin Anne réalise donc la meilleure opération possible et repart de la Nièvre avec 99 points soit 23 points de mieux que Jimmy Petit et 24 points de mieux que Jules Danilo.

En Superbike, Julie Da Costa s’engouffre dans le premier virage avec Sébastien Gimbert, Vincent Philippe et guillaume Dietrich dans sa roue. Dans son 3ème tour, Philippe chute sans gravité pour lui mais ne peut pas repartir. Dietrich hérite de la 3ème place mais est décroché du duo de tête. Entre Gimbert et Da Costa, la bagarre est serrée et intéressant en terme de stratégie. Gimbert passe et Da Costa reste quelques tours dans son dosseret de selle. Au 9ème tour, Da Costa repasse Gimbert. Dietrich gère sa 3ème place puisqu’il n’est pas en mesure de revenir sur les hommes de tête et qu’il compte 10 secondes d’avance sur le peloton disputé entre David Muscat, Hugo Marchand et Anthony Dos Santos. Devant, Da Costa résiste à la pression exercée par Gimbert et ne commet pas de faute jusqu’à l’arrivée et remporte sa 8ème victoire de la saison. Gimbert et Dietrich montent donc sur le podium tandis que Muscat et Dos Santos complètent le top 5.

Au classement provisoire, en attendant la décision de la CNV pour la manche 1, Julien Da Costa est un solide leader avec 220 points devant Sébastien Gimbert (163 pts) et Guillaume Dietrich (133 pts).

C’est avec une pensée pour ses blessés que la Coupe de France European Bikes se placent sur la grille de départ. Nicolas Trolard prend le meilleur départ mais n’est que 3ème lors du premier passage derrière Denis Paviot et Bruno Paita. Au 3ème tour, Paita abandonne tandis que Stéphane Pagani remonte. Au tour suivant, Paviot s’échappe, Trolard chute et Pagani se retrouve Deuxième devant Stéphane Coutelle, le journaliste de Moto Journal venu faire une pige à Magny Cours. Au fur et à mesure des tours, les écarts entre chacun vont s’allonger et figer les potions du podium. Alexis Mathieu remporte la victoire au challenge 848 en finissant 9ème.

La victoire de Paviot, sa 1ère, stoppe l’hégémonie de Ducati qui avait empoché jusque là toutes les victoires. Au classement provisoire, Ducati reste le leader incontesté de la catégorie avec le top 3 à son actif : Pagani 182 pts, Trolard 160 pts et Nunnari 124 pts.

Le week-end se clôture avec l’ultime course des Side Car. Partis de la 2ème ligne, les Poret Père et fils passent en tête à l’issue du 1er tour devant Brunazzi / Rigondeau et Delannoy / Lavorel. Un temps en difficulté, ces derniers vont vite se reprendre et revenir tour après tour sur la tête de course menée maintenant par Brunazzi / Rigondeau. Au 5ème tour, changement de leaders. Deux tours plus tard, Barbier / Debroise trouvent la faille et doublent à leur tour Brunazzi / Rigondeau qui vont devoir aussi résister aux assaut des Poret. A l’arrivée, Delannoy / Lavorel l’emportent devant Barbier / Debroise et Brunazzi / Rigondeau. En F2, domination sans partage de Guignard et Poux sur Leblond / Quintre et Clerc / Terrier.

Au classement provisoire, avec ce doublé, Delannoy / Lavorel conforte leur position de leader avec 208 points devant Barbier / Debroise (182 pts) et Brunazzi / Rigondeau (130 pts). En F2, Leblond Quintre restent aussi de solide leader avec 60 points d’avance sur Guignard / Poux qui comblent petit à petit leur retard lié à leur absence en début de saison.

Les pilotes du FSBK sont appelés à resté en Bourgogne puisque la prochaine épreuve aura lieu sur le circuit de Dijon-Prenois (21) les 14 et 15 juillet prochains.

Le Service Communication FFM

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Dim 8 Juil - 0:53

Hill gagne, Laverty chute...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tommy Hill a complètement dominé cette première des trois courses d'Oulton Park, alors que son principal adversaire Michael Laverty chutait.

Hill s'emparait immédiatement du commandement, mais restait pendant les premiers tours sous la pression de Laverty, Joshua Brookes, Shane Byrne et Ian Lowry. Mais Laverty et Lowry chutaient (séparément) et Hill filait en tête pour ne plus jamais être menacé après avoir creusé un net écart.

La bagarre pour la deuxième place opposait Shane Byrne à Joshua Brookes, et l'Australien réussissait à doubler le Britannique dans le tout dernier tour. Noriyuki Haga terminait méritant quatrième, mais assez loin des hommes de tête. Alex Lowes, bien placé, chutait, alors qu'Alastair Seeley, lui aussi dans le bon groupe, abandonnait à son stand. Stuart Easton blessé était remplacé par Keith Farmer (pilote de Superstock 600) chez Rapid Solicitors Kawasaki, qui chutait.

Avec une grosse entorse à la suite de sa chute de vendredi, Florian Marino était incertain. Il prenait quand même courageusement le départ pour terminer 17e, derrière Freddy Foray.

Grâce à sa deuxième place, Brookes passait Byrne au championnat pour un petit point. Les BMW se mettaient en valeur avec un beau tir groupé : Bridewell sixième, Hickman huitième, Burrell dixième et Muff onzième.

Résultats de la première course :

1- Tommy Hill – Swan Yamaha – Yamaha YZF R1
2- Joshua Brookes – Tyco Suzuki by TAS – Suzuki GSX-R 1000 + 4.508
3- Shane Byrne – Rapid Solicitors Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 4.595
4- Noriyuki Haga – Swan Yamaha – Yamaha YZF R1 + 10.339
5- James Westmoreland – Team WFR – Honda CBR 1000RR + 15.746
6- Tommy Bridewell – Supersonic Racing Team – BMW S1000RR + 16.256
7- Chris Walker – Pr1mo Bournemouth Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 16.803
8- Peter Hickman – Buildbase BMW Motorrad – BMW S1000RR + 17.070
9- Graeme Gowland – Team WFR – Honda CBR 1000RR + 17.389
10- Barry Burrell – Buildbase BMW Motorrad – BMW S1000RR + 30.100
11- Patric Muff – Supersonic Racing Team – BMW S1000RR + 30.412
12- Luke Quigley – GBmoto Racing – Honda CBR 1000RR + 30.558
13- Scott Smart – Moto Rapido Racing – Ducati 1199 Panigale + 30.630
14- Michael Rutter – MSS Bathams Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 33.732
15- Mark Aitchison – Quattro Plant Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 41.854
16- Freddy Foray – Quattro Plant Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 1’01.462
17- Florian Marino – Splitlath Redmond – Aprilia RSV4 + 1’06.758
18- Aaron Zanotti – A-Plant Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 + 1’06.864
19- Tom Tunstall – Doodson Motorsport – Honda CBR 1000RR + 1’10.235
20- Jenny Tinmouth – Hardinge Sorrymate.com – Honda CBR 1000RR + 1’40.799
21- Abdulaziz Binladin – Moto Rapido Racing – Ducati 1199 Panigale à 1 tour

Classement provisoire du championnat :

Tommy Hill (Swan Yamaha) 184
Josh Brookes (Tyco Suzuki) 170
Shane Byrne (Rapid Solicitors Kawasaki) 169
Michael Laverty (Samsung Honda) 122
Tommy Bridewell (Supersonic BMW) 87
Ian Lowry (Padgetts Honda) 79

Télévision : Les deux courses de dimanche seront retransmises en direct sur Eurosport 2, à 13h40 ainsi qu'à 17h35.

Photo : Tommy Hill (crédit Impact Image pour Swan Yamaha)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Dim 8 Juil - 1:22

Red Bull MotoGP Rookies Cup : Deroue s'impose devant Albert au Sachsenring ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Scott Deroue a remporté la première des deux courses de la Red Bull MotoGP Rookies Cup qui ont lieu ce week-end au Sachsenring, après avoir joué au chat et à la souris avec Willi Albert jusqu'au dernier tour.

Le jeune Néerlandais Scott Deroue s'est imposé face au pilote local Willi Albert samedi au Sachsenring, lors de la neuvième manche de la Red Bull MotoGP Rookies Cup 2012 et à l'issue d'un magnifique duel au cours duquel les deux Rookies ont dû gérer des pneus pluie qui se dégradaient sur une piste séchante. Le Tchèque Karel Hanika s'est emparé de la troisième place, loin derrière les deux premiers et devant l'Autrichien LUKAS TRAUTMANN, et a ainsi augmenté ses chances de revenir sur Florian Alt et Philipp Oettl dans la course au titre. Les deux Allemands, partis loin derrière sur la grille, ont respectivement fini cinquième et septième, tandis que la sixième place est revenue à l'Espagnol Aaron España.

Deroue, qui n'est plus qu'à deux points de Oettl et douze de Alt dans le classement général, a déclaré : "La course a été fun, j'ai pris un bon départ, j'ai réussi à prendre la tête dans le premier virage mais je voulais aller doucement et bien jauger la piste. Willi et les autres allaient vite et je devais suivre le rythme. J'ai attendu jusqu'à la fin, je n'avais qu'un pilote à doubler pour être premier, il est revenu devant mais il est parti trop large dans le dernier tour et je n'ai eu qu'à rester plein gaz."

Albert, qui était en première position durant douze des dix-sept tours, a fait preuve de fair-play au moment de commenter sa défaite et a affirmé : "La course a été excellente, je me suis bien amusé. J'étais confiant au niveau des pneus comme de la piste mais je savais que Scott était juste derrière, je n'ai rien pu faire pour éviter ce qui s'est passé."

Niccolo Castellini, qui était en pole position, s'est battu en tête de la course en début d'épreuve mais a abandonné après une chute survenue dans le sixième tour.

La dixième manche de la Red Bull MotoGP Rookies Cup 2012 a lieu dimanche à 15h50 et peut être suivie en direct sur redbull.tv ou motogp.com, avec un direct vidéo qui commence dix minutes avant la course.

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Dim 8 Juil - 22:11

Grand Prix d'Allemagne : Marquez enfonce le clou ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Encore une victoire pour Marquez, et encore des faux pas pour ses adversaires directs (qui le sont de moins en moins) pour le titre. Avec 43 points d'avance, le prodige espagnol s'installe confortablement en tête du championnat.

Marc Marquez (Repsol Suter) prend le meilleur départ devant Mika Kallio (Marc VDS Kalex), Julian Simon (Blusens Suter) et les Tech 3 boys Bradley Smith et Xavier Simeon. Andrea Iannone (Speed Master Speed Up) pointe en 5e position, Thomas Luthi (Interwettent Suter) 10e et Pol Espargaro (Pons Kalex) 13e, juste derrière Johann Zarco (JiR Motobi). Scott Redding (Marc VDS Kalex), qui était assez mal parti, chute.

Iannone comprend très vite qu'il ne faut pas laisser Marquez s'enfuir. Il passe en 3e position au 3e tour et en seconde au 4e tour. De leurs côtés, Luthi et Espargaro forcent aussi pour se sortir de leur mauvaise passe. Espargaro manque de peu de chuter, à l'endroit même où vendredi matin, Marquez a chuté à 215 km/h (par miracle sans conséquence physique fâcheuse).

Au 7e tour, Iannone attaque Marquez, mais l'Espagnol reprend le commandement immédiatement. Kallio est 3e, De Angelis (Forward FTR) 4e, Smith 5e et Simeon 6e.

Au 8e tour, Iannone perd l'avant plein angle. Il parvient à repartir, mais en 26e position. Marquez se retrouve donc à l'abri de ses adversaires directs, même si Kallio et De Angelis ne sont pas très loins. Espargaro s'empare de la 4e place, Luthi de la 5e.

De Angelis s'empare ensuite de la seconde place devant Kallio, mais le Finlandais parvient à le repasser à trois tours de l'arrivée. De Angelis tente une dernière attaque dans le dernier enchainement de virages, mais en vain. Marc Marquez passe l'arrivée en vainqueur avec 2 secondes d'avance sur Kallio et 2,5 sur De Angelis. Espargaro et Luthi sont respectivement 4e et 5e à 6 secondes du vainqueur. Les Tech 3 boys terminent 8e et 9e, et Johann Zarco termine à la 11e position. Andrea Iannone, remonté en 16e position, échoue à la porte des points.

Au championnat, Marc Marquez a donc pris la poudre d'escampetter avec 43 points d'avance sur Espargaro et 45 sur Luthi. Iannone repasse de la 2e place du championnat à la 4e, qu'il occupait juste avant Assen, à 48 points de Marquez.







BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Dim 8 Juil - 22:13

GP d'Allemagne : Dani Pedrosa renoue enfin avec la victoire ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sa dernière victoire remontait au Japon l'an dernier. Dani Pedrosa a enfin renoué avec le succès, poussant son coéquipier Casey Stoner à la faute. Lorenzo hérite donc d'une seconde place inespérée, et garde surtout le leadership au championnat.

Les deux coéquipiers du team Honda Repsol ont pris le commandement dès le départ, dans l'ordre Pedrosa - Stoner. Dès le second tour, Stoner prenait le commandement et les deux hommes oubliaient le reste du peloton. Au 19e tour, Pedrosa passait Stoner, tandis que ce dernier se faisait une grosse chaleur. Sa moto bouge en effet beaucoup. Dans l'avant-dernier tour, Pedro signe le meilleur chrono en course, mais Stoner semble ne rien vouloir lâcher. Dans la dernière courbe de l'ultime boucle, l'Australien, déterminé à gagner, force son talent et perd l'avant de sa machine, tandis que Dani Pedrosa passe la ligne d'arrivée en grand vainqueur.

A près de 15 secondes, Jorge Lorenzo était en grandes difficultés sur ce tracé, en partie affaibli par son entorse au pied. Malchanceux le week-end dernier à Assen lorsqu'il se faisait percuter par Alvaro Bautista, Lorenzo voyait sa fortune revenir grâce à la chute de son rival Stoner. Ainsi, il pouvait préserver sa première place au championnat, avec 14 points d'avance sur Pedrosa, désormais second, et donc 20 points d'avance sur Stoner.

Complétant le podium pour la troisième fois cette saison, Andrea Dovizioso s'est encore livré une fantastique bagarre avec son coéquipier Cal Crutchlow et Ben Spies. L'officiel Yamaha a encore fait un bon début de course (3e) avant de rétrograder. Crutchlow est parti à la faute à 5 tours de l'arrivée et offre la 4e place sur un plateau à Ben Spies.

Stefan Bradl signe une magnifique 5e place pour son grand prix national, résistant jusqu'au bout à un groupe de furieux expérimentés, composé de Rossi, Bautista (superbement remonté depuis sa dernière place sur la grille), Crutchlow, Barbera et Hayden, qui passent la ligne d'arrivée dans cet ordre mais qui se tiennent tous en 1,4 seconde.

Randy de Puniet termine 11e et premier CRT en solitaire, reléguant Colin Edwards à 5 secondes et Aleix Espargaro à 11 secondes.

Après l'arrivée, un énorme orage s'est abattu sur le Sachsenring, repoussant la course des Moto3.

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Dim 8 Juil - 22:15

Premier podium pour Masbou...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En finissant à la seconde place du GP d'Allemagne Moto3, Alexis Masbou monte sur son premier podium en GP. Cortese vire en tête du championnat après une contre performance de Vinales sous la pluie.

Le départ de la course est donné avec un peu de retard suite à un bel orage qui s'est abattu sur le Sachsenring. La piste est bien sûr complètement détrempée, et les jeunes Adrian Martin (JHK Laglisse) et Jack Miller (coéquipier de Masbou) vont faire un véritable festival dès le début de la course. Troisième, Louis Rossi tient le bon wagon avec à ses trousses Jonas Folger et Luis Salom. Cortese est 8e, Masbou 11e et Maverick Vinales, le leader du championnat, seulement 22e. Alan Techer pointe à la 24e place.

Rapidement, l'Australien Jack Miller passe en tête, suivi de Rossi. Le Français fait une course très intelligente en restant en attente derrière le rookie, jusqu'à mi-course. Pendant ce temps, Alexis Masbou commence à vraiment bien prendre la mesure de la piste et entame une fantastique remontée en entrainant Cortese dans son sillage.

La piste commence à s'assécher, le rtyhme s'accélère et au 16e tour, Alexis Masbou prend le commandement de la course. Puis c'est au tour de Cortese. Rossi est en bagarre pour la troisième place avec Salom et Miller. Adrian martin chute à sept tours de l'arrivée. Alan Techer a passé Vinales et rentre maintenant dans les points.

Nos deux Frenchies sur le podium, on y a longtemps cru. Hélas, dans l'avant-dernier tour, Rossi part à la faute peu après que Miller lui ai prit la 4e place. Alexis Masbou tient bon à la seconde place et signe enfin son premier podium en GP, tandis que l'Allemand Sandro Cortese remporte son Grand Prix national dans la liesse. Salom complète le podium et le team Caretta Technology peut-être ravi avec la 4e place de Miller. Techer est 13e.

Au classement, Cortese fait une belle opération en s'emparant de la tête du championnat avec 18 points d'avance sur Vinales, auteur d'une totale contre-performance aujourd'hui (même pas dans les points). Alexis Masbou fait un bond de la 7e à la 4e place du championnat, tandis que Louis Rossi dégringole à la7e.




BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Dim 8 Juil - 22:31

Red Bull MotoGP Rookies Cup : Trautmann bat Manzi de 0.003s au Sachsenring ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'Autrichien Lukas Trautmann a battu Stefan Manzi sur le fil dimanche au Sachsenring pour remporter la dixième manche de la Red Bull MotoGP Rookies Cup 2012.

Vainqueur la veille, Scott Deroue a cette fois-ci pris la troisième place devant le leader du classement général, l'Allemand Florian Alt. La course a connu de nombreux rebondissements puisque Alt était en tête en fin de course, devant le Tchèque Karel Hanika et le Belge Livio Loi, avant un dernier tour marqué par de nombreux dépassements.

Malgré une glissade de son pneu arrière dans l'avant-dernier virage, Trautmann est parvenu à prendre la meilleure trajectoire avant de rejoindre la dernière ligne droite et gardait un maigre avantage sur Manzi. "Nous nous sommes battus jusqu'au bout, je n'avais jamais vécu de telle course," a déclaré Trautmann. "Les chronos n'étaient pas aussi rapides que lors des essais, je pense que c'est à cause de la pluie qui a dû enlever une partie de la gomme déposée sur la piste, ce qui a réduit l'adhérence."

"La course a été fun du début à la fin," a commenté Manzi. "J'étais dans le groupe, proche de la septième place, durant toute la course et la bagarre était dure. Dans le dernier tour, j'ai réussi à passer devant quand Lukas a fait une erreur, je pensais gagner mais il a été plus rapide que moi dans le dernier virage."

Derrière Deroue et Alt, respectivement troisième et quatrième, Marcos Ramirez, Ivo Lopes, Livio Loi, Jorge Martin, Karel Hanika et Bradley Ray complétaient le Top 10. Philipp Oettl, qui n'était qu'à dix points de Alt avant la course, a abandonné en raison d'un problème de boîte de vitesses et est maintenant troisième du classement, à 14 points de Deroue et 23 de Florian Alt.


BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Dim 8 Juil - 22:32

De Puniet, premier CRT au Sachsenring et dans le classement général ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Onzième au Grand Prix eni Motorrad d'Allemagne, le pilote du team Power Electronics Aspar était largement au-dessus du lot par rapport aux autres CRT et compte désormais un point d'avance sur son coéquipier Aleix Espargaró au Championnat.

Victime de problème technique en qualifications et relégué à la quatorzième position sur la grille de départ, Randy de Puniet (Power Electronics Aspar) a réussi à exprimer tout son potentiel en course et est rapidement passé devant les autres pilotes CRT pour se retrouver seul dans le sillage des prototypes, aux portes du Top 10, et terminer onzième suite à l'abandon de Casey Stoner en fin de course.

A l'issue de la huitième manche de la saison, le Français comptabilise vingt-quatre points et en compte un d'avance sur son coéquipier Aleix Espargaró, qui a terminé troisième CRT en Allemagne, derrière Colin Edwards.

Randy de Puniet :
"Aujourd'hui j'ai fait une bonne course, qui concluait un très bon week-end pour nous. J'ai pris un excellent départ et j'ai très vite rattrapé mon coéquipier. Je n'ai pas eu de mal à prendre le dessus et j'ai même pu rester derrière les motos d'usine durant quelques tours. Je me suis ensuite fait distancer mais je maintenais un bon rythme. Álvaro Bautista m'a doublé un peu plus tard, j'en ai profité pour me mettre dans sa roue et aller un peu plus vite. C'est certainement mon meilleur week-end depuis le début de la saison, surtout au niveau de la course. J'étais seul durant la majorité de la course et ce n'était pas facile de rester concentré. Je termine premier des CRT pour la deuxième fois d'affilée, nous faisons du bon travail et je me sens à l'aise sur la moto. Nous sommes sur la bonne voie et nous allons essayer de continuer comme ça."

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 9 Juil - 12:28


3 sur 3 pour Tommy Hill ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En remportant les trois courses disputées ce weekend à Oulton Park, le champion British Superbike 2011 a nettement dominé ses adversaires, que ce soit en vitesse ou sur la durée des 18 tours.

Solide leader du championnat, le pilote Swan Yamaha s'est imposé dès la première séance d'essais libres, avant de dominer la troisième, puis les qualifications, le warm up et les trois courses. Il était imbattable sur un tour en termes de vitesse, et sa R1 a été la seule machine performante en permanence de l'extinction des feux au drapeau à damier dans les trois courses. A une parfaite mise au point de sa machine, Tommy Hill a su allier l'agressivité nécessaire pour prendre le commandement dès les premiers virages, à la constance lui permettant de réaliser des chronos rapides et constants jusqu'à la ligne d'arrivée. Après ce week-end parfait, qui le voyait creuser l'écart au championnat, Tommy Hill pouvait prendre avec le sourire l'avion à Manchester dimanche à 19h30 pour Paris, puis Tokyo, pour rouler aux essais des 8H de Suzuka ce mardi.

Son coéquipier Noriyuki Haga (surnommé "The Samurai of Slide" outre-Manche) a effectué un bon week-end, avec une 4e place le samedi, puis une 4e et une 5e places le dimanche, ce qui lui permet de figurer enfin parmi les 6 premiers qualifiés provisoires pour le Showdown qui débutera à Assen le 23 septembre.

Shane Byrne a eu du mal car sa Kawasaki n'a jamais été réglée idéalement et les pneus travaillaient dans de mauvaises conditions, en s'usant même parfois prématurément. Mais, si la ZX-10R aurait pu être plus performante, Shakey a fait mieux que sauver les meubles avec une deuxième et deux troisièmes places. Pourtant ce fut loin d'être facile, avec des attaques incessantes d'un Joshua Brookes très incisif et extrêmement motivé. Comme l'Australien sur sa Suzuki, Tommy Bridewell continuait de se mettre en valeur sur sa BMW du team Supersonic qui faisait rouler Maxime Berger en mondial l'an dernier. Cela permettait au Britannique et à sa S 1000 RR de figurer en cinquième position au classement provisoire du championnat.

Pour Honda, le week-end a été décevant, comme c'est souvent le cas à Oulton Park. Manifestement, la mayonnaise ne prend pas entre ce circuit assez particulier et la CBR1000RR. Les Fireblade officielles de Michael Laverty et Jon Kirkham ont connu la chute, comme des problèmes techniques plutôt rares (freins pour Kirkham). Les meilleurs privés sur Honda comme Ian Lowry, Alex Lowes, Graeme Gowland et James Westmoreland ont marqué de bons points. En terminant 13e puis deux fois 15e, Scott Smart a prouvé que la Panigale pouvait faire preuve de régularité.

Ce week-end d'Oulton Park ne fera pas partie des grands souvenirs de Freddy Foray (16e, 17e et 19e) ni de Florian Marino victime d'une entorse (17e, 19e et 21e).

Prochaine course dans deux semaines à Brands Hatch.

Résultats de la deuxième course :

1- Tommy Hill – Swan Yamaha – Yamaha YZF R1
2- Joshua Brookes – Tyco Suzuki by TAS – Suzuki GSX-R 1000 + 3.383
3- Shane Byrne – Rapid Solicitors Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 6.141
4- Michael Laverty – Samsung Honda – Honda CBR 1000RR + 6.262
5- Noriyuki Haga – Swan Yamaha – Yamaha YZF R1 + 6.552
6- Ian Lowry – Padgett’s Honda – Honda CBR 1000RR + 11.761
7- Tommy Bridewell – Supersonic Racing Team – BMW S1000RR + 12.442
8- Alastair Seeley – Tyco Suzuki by TAS – Suzuki GSX-R 1000 + 13.268
9- Alex Lowes – Team WFR – Honda CBR 1000RR + 13.305
10- Graeme Gowland – Team WFR – Honda CBR 1000RR + 15.015
11- James Westmoreland – Team WFR – Honda CBR 1000RR + 15.342
12- Chris Walker – Pr1mo Bournemouth Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 21.556
13- Peter Hickman – Buildbase BMW Motorrad – BMW S1000RR + 24.186
14- Patric Muff – Supersonic Racing Team – BMW S1000RR + 27.394
15- Scott Smart – Moto Rapido Racing – Ducati 1199 Panigale + 27.535
16- Luke Quigley – GBmoto Racing – Honda CBR 1000RR + 27.777
17- Freddy Foray – Quattro Plant Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 53.262
18- David Anthony – Doodson Motorsport – Honda CBR 1000RR + 57.192
19- Florian Marino – Splitlath Redmond – Aprilia RSV4 + 1’16.032
20- Tom Tunstall – Doodson Motorsport – Honda CBR 1000RR + 1’22.584
21- Jenny Tinmouth – Hardinge Sorrymate.com Honda – Honda CBR 1000RR + 1’29.258

Résultats de la troisième course :

1- Tommy Hill – Swan Yamaha – Yamaha YZF R1
2- Shane Byrne – Rapid Solicitors Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 1.135
3- Joshua Brookes – Tyco Suzuki by TAS – Suzuki GSX-R 1000 + 1.483
4- Noriyuki Haga – Swan Yamaha – Yamaha YZF R1 + 1.619
5- Michael Laverty – Samsung Honda – Honda CBR 1000RR + 3.298
6- Alex Lowes – Team WFR – Honda CBR 1000RR + 7.093
7- Ian Lowry – Padgett’s Honda – Honda CBR 1000RR + 9.965
8- Tommy Bridewell – Supersonic Racing Team – BMW S1000RR + 10.298
9- James Westmoreland – Team WFR – Honda CBR 1000RR + 10.864
10- Graeme Gowland – Team WFR – Honda CBR 1000RR + 11.191
11- Chris Walker – Pr1mo Bournemouth Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 12.153
12- Peter Hickman – Buildbase BMW Motorrad – BMW S1000RR + 20.723
13- Alastair Seeley – Tyco Suzuki by TAS – Suzuki GSX-R 1000 + 20.898
14- Jon Kirkham – Samsung Honda – Honda CBR 1000RR + 21.979
15- Scott Smart – Moto Rapido Racing – Ducati 1199 Panigale + 32.922
16- Michael Rutter – MSS Bathams Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 33.368
17- Barry Burrell – Buildbase BMW Motorrad – BMW S1000RR + 33.537
18- Gary Mason – Pr1mo Bournemouth Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 50.909
19- Freddy Foray – Quattro Plant Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 1’00.661
20- Keith Farmer – Rapid Solicitors Kawasaki – Kawasaki ZX-10R + 1’01.284
21- Florian Marino – Splitlath Redmond – Aprilia RSV4 + 1’03.174
22- John Laverty – Splitlath Redmond – Aprilia RSV4 + 1’05.824
23- David Anthony – Doodson Motorsport – Honda CBR 1000RR + 1’11.004

Classement provisoire du championnat :

1 T. Hill-Swan Yamaha 234 points
2 J. Brookes-Tyco Suzuki 206
3 S. Byrne-Rapid Solicitors Kawasaki 205
4 M. Laverty-Samsung Honda 146
5 T. Bridewell-Supersonic BMW 104
6 N. Haga-Swan Yamaha 102

7 I. Lowry-Padgett's Honda 98
8 C. Walker-Pr1mo Bournemouth Kawasaki 82
9 J. Westmoreland-Team WFR Honda 80
10 A. Seeley-Tyco Suzuki 78

Photo : Tommy Hill (crédit Event Images pour Swan Yamaha)



BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Mar 10 Juil - 15:55

Double podium pour Gregory Di Carlo lors de sa première course d’endurance ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gregory Di Carlo participait ce week-end à sa première course d’endurance, c’était également la première fois qu’il prenait le guidon d’une 1000cc. Essai transformé pour notre pilote, ses co-équipiers Dylan Buisson, Nans Chevaux, Nicolas Salchaud et le Team Louit Moto 33. L’équipe se classe 3ème des 24 Heures de Barcelone et remporte la catégorie Superstock.

La première journée d’essai, jeudi, est marquée par des problèmes techniques à répétition et qui retardent l’équipe. Le staff technique du Louit Moto 33 fait son possible, Greg et ses co-équipiers ne peuvent que peu rouler.

Vendredi la journée est longue car la première séance d’essai libre débute à 16H30. Une heure pour faire rouler quatre pilotes, c’est encore peu de tours bouclés par Greg. Il profite de sa séance qualificative à 18h20 pour travailler ses trajectoires et s’habituer au gabarit de la moto. Il boucle un tour un peu plus rapide pour se rapprocher des chronos de ses co-équipiers, mais ne veut et ne doit surtout pas prendre de risque, les consignes sont claires. L’équipe est qualifiée 5ème au classement général et 1ère de la catégorie Superstock.

Le soir pour la séance d’essai nocturne, l’équipe du Louit Moto 33 permet à Greg, afin qu’il s’habitue au pilotage de nuit, d’avoir un peu plus de temps de roulage que ses co-équipiers.

Ces derniers ne sont pas avares de conseils avec Greg. Ils se montrent respectueux malgré son inexpérience et lui font profiter de leurs vécus respectifs. Chacun y allant de son anecdote, de son souvenir lors de sa première endurance ou de piège qu’il a pu rencontrer. Loin des clichés de pilotes rivaux, dans le team et entre les quatre pilotes il règne avant tout un grand esprit d’équipe.

Si sur les grandes courses de 24 Heures le samedi passe à vitesse grand v, à Barcelone il en est tout autrement. Le warm up débute à 13h et pour une durée d’une demi heure, il est partagé entre Nans, qui prendra le départ, et Greg.

15 heures, le début de la course et lancée et Nans prend un excellent départ. Environ une heure après il donne le guidon à Dylan, vient le tour de Nicolas, puis le premier relai de Greg, vers 19h. C’est dans cet ordre que les pilotes vont se succéder durant toute la couse.

Dés le début, la Kawasaki-Michelin n°33 de Greg est en bagarre pour la troisième position avec la machine n°20 du Team FMA. Les deux équipes s’échangent la place du podium au gré des ravitaillements.

En plus d’effectuer ses premiers tours de roues en endurance, Greg doit rouler avec la pression de jouer devant et même jouer la gagne en catégorie Superstock. Au cours de ses deux premiers relais Greg se montre régulier et améliore sérieusement ses chronos réalisés en essais.

Peu avant 3h dimanche matin, la n°20 abandonne. Les deux premières places sont hors de portée (et en catégorie EWC) et l’avance sur le quatrième et suffisamment confortable. Les pilotes tiennent leur position et se relaient sans encombres.

Les relais s’enchaînent pour Greg, la fatigue est de plus en plus présente et cela commence à être difficile quand on vient le réveiller vers 5h30.

Aux alentours de 7h15, peu avant la fin de son quatrième relai, Greg rentre sans prévenir et c’est le brand le bas de combat dans le box. La moto montrait les mêmes coupures de régime qu’aux essais et cela depuis le début du relais de Greg. Il a attendu pour éviter un arrêt au stand, mais est rentré lorsque sa moto ne prenait plus de vitesse.

Le réservoir est changé, la machine repart et garde sa position au classement. Incident qui vient rappeler que rien n’est jamais gagné en endurance. Le stress monte d’un cran dans l’équipe, pourvu que les pilotes et la moto continuent de tenir.

Au cours de son dernier relai Greg fait un signe pour indiquer qu’il va rentrer au box. Il a tenu trois quarts d’heure, une douleur dans le dos, qui est apparue dés son premier relai, se fait trop pressante. Il préfère éviter de partir à la faute et rentrer.

Dimanche 15 heures, c’est fait ! Dylan passe la ligne d’arrivée, la machine n°33 de Greg est 3ème des 24 Heures de Barcelone et 1ère en Superstock.

L’équipe explose de joie sur la pit lane. La tension et la fatigue vécues sur les courses d’endurance donnent une saveur particulière aux réussites qui les ponctuent. Greg oublie alors la fatigue, les douleurs et les difficultés de l’endurance. Les quatre pilotes montent à deux reprises sur le podium pour le général et pour le Superstock en profitant du moment et en s’amusant le la situation.

Gregory Di Carlo : « Pour une première expérience en endurance on peut dire qu’elle aura était presque complète. La plupart des ennuis techniques sont tombés sur mes roulages, ainsi que les safety car. Peut être que je ne suis pas encore habitué, mais je me suis parfois vraiment demandé ce que je faisais là, surtout en me préparant pour les deux derniers relais. On me l’avait dit, je l’ai vécu et je pense que c’est un sentiment qui fait partie intégrante de l’endurance. Expérience presque complète aussi car nous avons réalisé un podium et une victoire, cela fait oublier toute la fatigue et les douleurs. Je comprends pourquoi certains pilotes aiment cette discipline. Je remercie sincèrement et chaleureusement mes co-équipiers Dylan Buisson, Nans Chevaux et Nicolas Salchaud. Mais aussi Gilles Caballo et tout le staff du Louit Moto 33, tous ont beaucoup travaillé. Je remercie également tous mes partenaires ainsi que Michelin pour son soutien et pour les pneumatiques performants qui nous ont été confiés. Merci à mes proches d’avoir été là pour moi pendant quatre jours. »

Gilles Caballo, team manager du Team Louit Moto 33 : « Greg n’a pas eu de chance au cours des essais, les pannes sont toujours tombées sur lui alors qu’il avait besoin de roulage. Les chronos n’étaient pas rapides au début mais j’ai bien vu qu’il travaillait son pilotage et qu’il lui fallait rouler. Quand je lui ai demandé un chrono précis et régulier en course il l’a fait, et a même été un peu plus rapide. Nous sommes très contents de lui, il a fait son job. En plus ce n’était pas facile pour une première il jouait une place et il ne devait surtout partir à la faute. Nous sommes très contents de l’avoir fait rouler. Cela fait plusieurs années que je suis ses résultats et je suis ravi que sa première endurance ait été avec nous, ainsi que de cette victoire et de ce podium avec lui. »

Greg remercie ses partenaires : Yacco | Michelin | Moto Club Lesigny | Département Seine et Marne | Team PMR | MCT | Delcamp Energie | Axo | Shoei | Camsport | Skeed | Afam | VD Performance| My GP Parts | Ferrodo | MJP Habitat | Veditex | Bullster | PP Tuning | Yoshimura | A+ Rénovation|

Crédit photo : Stéphane Valembois

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Dim 15 Juil - 21:45

Lorenzo décroche une nouvelle victoire au Mugello ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Intouchable au Grand Prix TIM d'Italie, Jorge Lorenzo s'impose au Mugello pour la seconde année consécutive et conforte son statut de leader du Championnat. Dani Pedrosa et Andrea Dovizioso complètent le podium.

Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) s'est emparé de sa cinquième victoire de la saison en réalisant une véritable démonstration dimanche après-midi au Mugello. Parti deuxième derrière Dani Pedrosa (Repsol Honda) après avoir été privé de la pole position par un problème technique, le leader du Championnat du Monde MotoGP™ 2012 a pris l'avantage sur son compatriote dès le premier tour et s'est ensuite rapidement échappé vers un nouveau succès en territoire italien.

Malgré sa qualification en pole position, Pedrosa n'a pas pu suivre le rythme imposé par Lorenzo et s'est très vite retrouvé isolé en seconde position. Le Catalan, qui avait été confirmé chez Repsol Honda jusqu'en 2014 quelques jours avant la course, a franchi la ligne d'arrivée cinq secondes après Lorenzo et est désormais à dix-neuf points du Champion du Monde MotoGP 2010 dans le classement général.

Dans la lutte pour le podium dès le départ de la course, Andrea Dovizioso (Monster Yamaha Tech3) et l'étonnant Stefan Bradl (LCR Honda) ont respectivement pris les troisième et quatrième places. Dovizioso a patiemment attendu les derniers tours pour passer Bradl et s'assurer un troisième podium, son quatrième cette saison, avec sa Yamaha satellite tandis que Bradl signait son meilleur résultat en MotoGP après avoir terminé cinquième chez lui la semaine précédente.

Valentino Rossi (Ducati) et Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3) se sont quant à eux battus en duel pour la sixième place tout au long de la course. L'Italien et le Britannique, qui n'a jamais pu passer Rossi, ont profité des erreurs de Nicky Hayden (Ducati) dans le dernier tour pour prendre les cinquième et sixième places, devant l'Américain qui avait pris beaucoup de risques pour revenir sur Dovizioso et Bradl.

En difficulté tout au long du week-end, Casey Stoner (Repsol Honda) a fait le surprenant choix de courir avec le pneu le plus dur proposé par Bridgestone et a réalisé une bien piètre performance. Le Champion du Monde en titre est même sorti de piste, sous les yeux des Ducatisti rassemblés autour de Correntaio, mais a plus tard réussi à doubler Héctor Barberá (Pramac Racing) et Álvaro Bautista (San Carlo Honda Gresini), dans un dépassement musclé, et terminer huitième devant les deux Espagnols. L'Australien compte désormais 37 points de retard sur Lorenzo dans la course au titre 2012.

Auteur d'une excellente course au Sachsenring le dimanche précédent, Randy de Puniet (Power Electronics Aspar) a aussi été brillant au Mugello et a failli battre un pilote sur prototype officiel, l'Américain Ben Spies (Yamaha Factory Racing). Victime d'un intoxication alimentaire, ce dernier s'est fait remarqué par son manque de compétitivité et est longtemps resté derrière De Puniet, avant de revenir sur le Français en fin de course et de prendre la onzième place.

Treizième, James Ellison (Paul Bird Motorsport) a quant à lui pris le dessus sur Aleix Espargaró (Power Electronics Aspar), Mattia Pasini (Speed Master) et Iván Silva (Avintia Blusens).

Colin Edwards (NGM Mobile Forward Racing) a été contraint à abandonner aux stands en raison de difficultés techniques tandis que Yonny Hernández (Avintia Blusens) et Danilo Petrucci (Came IodaRacing Project) ont tous les deux chuté. Michele Pirro (San Carlo Honda Gresini) a de son côté été disqualifié par drapeau noir suite à un changement de machine non-règlementaire.







BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Dim 15 Juil - 21:47

Iannone triomphe chez lui au Mugello ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A domicile, Andrea Iannone a renoué avec la victoire au Grand Prix TIM d'Italie, dans une superbe course dont il n'a pris la tête qu'au début du dernier tour. Pol Espargaró et Tom Lüthi complètent le podium devant Bradley Smith et Marc Márquez, qui dispose de 34 points d'avance sur Iannone et Espargaró dans le classement général.

Andrea Iannone (Speed Master) a remporté sa seconde victoire de la saison suite à une course palpitante au Mugello. L'Italien, troisième sur la grille, a dû se montrer patient dans un groupe de tête initialement mené par Marc Márquez (CatalunyaCaixa Repsol) et dans lequel se retrouvaient également Pol Espargaró (Pons 40 HP Tuenti), parti de la pole, Tom Lüthi (Interwetten Paddock), Bradley Smith (Tech3 Racing) et Takaaki Nakagami (Italtrans Racing).

Ce dernier a réalisé une belle offensive sur les premiers tours et a mené en début d'épreuve avant de baisser de rythme et de laisser Lüthi prendre l'initiative. Le Suisse a imposé son rythme jusqu'à la mi-course et a été doublé par Espargaró à moins de dix tours de l'arrivée, tandis que Iannone revenait à toute vitesse et que Smith et Márquez suivaient aux quatrième et cinquième places.

Alors qu'une bataille à trois s'annonçaient pour la fin de la course, un freinage manqué de Lüthi a permis à Espargaró et Iannone, toujours plus proche du Catalan, de creuser l'écart et de se retrouver dans un face à face pour la victoire. L'Italien a attendu le début du dernier tour pour passer Espargaró au bout de la ligne droite et ne lui a ensuite laissé aucune chance de revenir. Célébrée avec un atypique casque de pompier, cette victoire à domicile lui permet de revenir à égalité de points avec Espargaró dans le classement général, les deux pilotes ne comptant désormais plus que 34 points de retard sur Márquez, qui s'est contenté de la cinquième place et a franchi la ligne d'arrivée près de trois secondes après Lüthi, qui signait son cinquième podium de la saison, et Smith, qui réalisait son meilleur résultat de l'année avec la quatrième place.

Scott Redding (Marc VDS Racing), Nakagami, Dominique Aegerter (Technomag-CIP), Claudio Corti (Italtrans Racing) et Johann Zarco (JiR Moto2) complétaient le Top 10 à l'arrivée. Troisième en qualifications mais dix-huitième sur la grille de départ en raison de sa pénalité, Zarco repartira du Mugello avec un résultat positif tandis que Xavier Siméon (Tech3 Racing) et Mike di Meglio, qui remplaçait Alexander Lundh chez MZ Racing, ont chuté. Contrairement au Belge, le Français a pu repartir pour finir en 22ème position.

Toni Elías, qui quitte le team Mapfre Aspar à l'issue de la neuvième manche de la saison 2012, Roberto Rolfo (Technomag-CIP), Esteve Rabat (Pons 40 HP TUenti), Massimo Roccoli (Desguaces La Torre SAG), Axel Pons (Pons 40 HP Tuenti), Elena Rosell (QMMF Racing), Alessandro Andreozzi (S/Master Speed Up), Alex de Angelis (NGM Mobile Forward Racing) et Max Neukirchner (Kiefer Racing), qui ont tous les deux chuté dès le premier tour, ont abandonné.


BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Dim 15 Juil - 21:50

Viñales s'impose sur le fil au Grand Prix TIM d'Italie ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maverick Viñales a battu Romano Fenati et Sandro Cortese dans les tous derniers mètres de l'épreuve du Mugello et abordera la trêve estivale avec neuf points de retard sur Cortese. La course au titre Moto3™ reprendra le 19 août à Indianapolis.

Après avoir remporté la pole position in extremis au Mugello, Maverick Viñales (Blusens Avintia) s'est imposé juste devant Romano Fenati (Team Italia FMI) et Sandro Cortese (Red Bull KTM Ajo) à l'issue d'une course toute aussi disputée que les qualifications.

Après l'excellent départ de Zulfahmi Khairuddin (AirAsia-SIC-Ajo), qui a mené en début de course, les rookies italiens Niccolò Antonelli (San Carlo Gresini) et Fenati ont rapidement rejoint Viñales, Cortese, Alex Rins (Estrella Galicia 0'0), Efrén Vázquez (JHK Laglisse) et Danny Kent (Red Bull KTM Ajo) en tête de la course pour former un groupe de sept pilotes qui allaient se disputer les places d'honneur jusqu'en fin d'épreuve, alors que Khairuddin perdait petit à petit du terrain.

Viñales a attendu d'être à six tours de l'arrivée pour hausser le rythme et a immédiatement été suivi par Cortese et Fenati, le trio de tête imprimant alors une cadence nettement plus rapide que celle de Rins, Vazquez, Antonelli et Kent, qui perdaient près d'une seconde par tour.

Viñales, Cortese et Fenati sont tour à tour passés en première position et avaient tous les trois leurs chances de gagner à l'approche du dernier enchaînement. Viñales a su prendre un léger avantage dans le dernier virage et s'est imposé avec seulement vingt millièmes de seconde d'avance sur Fenati et soixante-dix sur Cortese. L'Espagnol revient ainsi à neuf points de Cortese dans la course au titre Moto3, qui reprendra le 19 août à Indianapolis.

Antonelli égale son meilleur résultat en Grand Prix en prenant la quatrième place devant Kent, Vázquez et Rins. Jakub Kornfeil (Redox-Ongetta-Centro Seta) a quant à lui remporté la bataille pour la septième place face à Khairuddin et Héctor Faubel (Mapfre Aspar).

Louis Rossi (Racing Team Germany), parti onzième, a chuté dès le premier et a été contraint à l'abandon tandis qu'Alexis Masbou (Caretta Technology) et Alan Techer (Technomag-CIP-TSR) ont respectivement pris les douzième et dix-septième places.

Miguel Oliveira (Estrella Galicia 0'0), Jasper Iwema (Moto FGR), Jonas Folger (IodaRacing Project), Arthur Sissis (Red Bull KTM Ajo), Alberto Moncayo (Mapfre Aspar) et Luis Salom (RW Racing GP), qui se sont percutés suite à ce que Salom ait cassé son levier de frein dans un premier contact avec Faubel, et Riccardo Moretti (Mahindra Racing) complètent la liste des abandons.


BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Dim 15 Juil - 22:10

Josh Hayes et Martin Cardenas creusent l'écart à Mid Ohio ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Grâce à sa victoire, Hayes distance désormais Blake Young au championnat, alors que Cardenas deuxième derrière son coéquipier Dane Westby augmente son avance.

La première place de Josh Hayes ne fut pas facile à acquérir, car Blake Young surgissait de la huitième place sur la grille pour s'emparer du commandement. Hayes le passait toutefois à l'intérieur, mais voyait sa suprématie menacée par son jeune coéquipier Josh Herrin. Celui-ci chutait peu après, laissant ainsi Hayes se diriger vers une victoire que Young ne pouvait lui contester.

Derrière Roger Hayden qui obtenait une belle troisième place, Steve Rapp et sa Kawasaki précédaient la S 1000 RR de Larry Pegram et l'EBR 1190 RS de Geoff May.

Résultats de la première course Superbike :

1- Josh Hayes – Monster Energy Graves Yamaha – Yamaha YZF R1
2- Blake Young – Yoshimura Suzuki Racing – Suzuki GSX-R 1000 + 5.676
3- Roger Hayden – National Guard Jordan Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 + 6.284
4- Steve Rapp – Attack Performance – Kawasaki ZX-10R + 8.712
5- Larry Pegram – Foremost Insurance Pegram Racing – BMW S1000RR + 17.181
6- Geoff May – Team AMSOIL/Hero – EBR 1190RS + 17.712
7- Ben Bostrom – Jordan Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 + 18.634
8- Taylor Knapp – Riders Discount Vesrah Suzuki Team – Suzuki GSX-R 1000 + 23.444
9- Danny Eslick – Team Hero – EBR 1190RS + 23.840
10- Chris Ulrich – M4 Broaster Chicken Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 + 27.534
11- Chris Clark – Yoshimura Suzuki Racing – Suzuki GSX-R 1000 + 27.822
12- Jordan Burgess – Kneedraggers.com Motul FLY Racing – Suzuki GSX-R 1000 + 1’17.041
13- Johnny Rock Page – Kneedraggers.com Motul FLY Racing – Suzuki GSX-R 1000 + 1’25.517

Classement provisoire du championnat Superbike :

1. Josh Hayes, 352
2. Blake Young, 308
3. Josh Herrin, 204
4. Roger Hayden, 179
5. Geoff May, 174
6. Larry Pegram, 167
7. Ben Bostrom, 140
8. Chris Clark, 134
9. Danny Eslick, 133
10. Steve Rapp, 133.

En catégorie SportBike, les deux coéquipiers du team M4 Suzuki se sont bagarrés du début à la fin des 20 tours de course. Finalement, Martin Cardenas a un peu trop élargi dans un virage en doublant un pilote à un tour et Dane Westby en a profité pour s'imposer.

Cameron Beaubier était aussi dans le coup pour remporter la victoire, jusqu'à ce qu'il rentre une vitesse de trop, ce qui compromettait définitivement ses chances. Jason DiSalvo, grand favori, chutait sans gravité à cinq tours de la fin avec sa Triumph.

Résultats de la première course SportBike :

1- Dane Westby – M4 Broaster Chicken Suzuki – Suzuki GSX-R 600
2- Martin Cardenas – GEICO Suzuki – Suzuki GSX-R 600 + 0.222
3- Cameron Beaubier – Y.E.S. Graves Yamaha – Yamaha YZF R6 + 1.356
4- Tommy Hayden – Y.E.S. Graves Yamaha – Yamaha YZF R6 + 20.253
5- Jake Zemke – Ducshop Racing – Ducati 848 EVO + 27.567
6- JD Beach – RoadRace Factory Red Bull – Yamaha YZF R6 + 36.321
7- Fernando Amantini – Team Amantini – Kawasaki ZX-6R + 46.500
8- Cory West – Riders Discount Vesrah Suzuki Team – Suzuki GSX-R 600 + 46.615
9- Derek Wagnon – HSBK Racing – Ducati 848 EVO + 46.814
10- Michael Beck – Team Beck Racing – Yamaha YZF R6 + 46.902
11- David Gaviria – Kneedraggers.com/Triple Crown Industries – Yamaha YZF R6 + 49.860
12- Bryce Prince – Rotobox/Nexx – Yamaha YZF R6 + 1’19.180
13- Josh Galster – Gearzy/Josh Galster Racing – Yamaha YZF R6 + 1’19.672
14- Kenny Riedmann – Sturgess Cycle Triumph – Triumph Daytona 675R + 1’20.152
15- Scott Ryan – Stiles Racing – Yamaha YZF R6 + 1’30.361

Classement provisoire du championnat SportBike :

1. Martin Cardenas, 269
2. Dane Westby, 222
3. Tommy Hayden, 197
4. Jason DiSalvo, 193
5. Cameron Beaubier, 173
6. Jake Zemke, 166
7. JD Beach, 153
8. Bobby Fong, 141
9. Joey Pascarella, 129
10. Cory West, 128

Photo : Josh Hayes, Blake Young et Josh Herrin (© AMA Pro Racing / DMG)

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Mar 17 Juil - 22:01

Triplé pour MICHELIN avec BMW, DUCATI & HONDA ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

MICHELIN et ses partenaires s’imposent en Championnat de France Superbike lors de la première course dans la catégorie 1000cc, ce matin, sur le circuit de Dijon-Prenois par des conditions humides.

Les constructeurs BMW, DUCATI et HONDA, tous chaussés de pneumatique MICHELIN, raflent les quatre premières places : Sébastien GIMBERT sur BMW décroche une victoire, David MUSCAT sur DUCATI se place en deuxième position, Mathieu GINES et Hugo MARCHAND sur HONDA terminent respectivement troisième et quatrième. Lors de la deuxième course, Sébastien GIMBERT remporte la deuxième place, sur piste sèche cette fois.

Dimanche matin, sous un ciel menaçant, la piste est déclarée « sèche » lors de la mise en pré-grille des motos de la catégorie Superbike. Rapidement, les conditions changent, la pluie s’invite. La piste est dès lors annoncée en « mouillée » et ce, juste avant de prendre le départ. Ces conditions incertaines placent ainsi les choix de pneumatiques au centre des préoccupations des équipes. La course se déroulera-t-elle sous la pluie dans son intégralité ? La pluie sera-t-elle passagère ? Autant d’interrogations qui rendent le choix des gommes complexe et déterminant pour cette sixième manche du championnat.

Dans ces conditions météorologiques, chaque partenaire de MICHELIN pouvait choisir parmi une sélection de trois pneumatiques : un pneu « slick soft », un pneu « mixte » ou intermédiaire et un pneu pluie ou « full wet ».

Pour Sébastien GIMBERT, en parallèle des conseils avisés des techniciens MICHELIN, il conforte son choix en sollicitant un invité de marque, Erwan NIGON (champion de France en Superbike en 2010, vice-champion en 2011, et désormais deuxième du Championnat de Vitesse Allemand IDM). Son ancien coéquipier lui suggère de monter sur la BMW S1000RR les pneus « slick soft », qui donneront entière satisfaction dans ces conditions de piste. Sébastien s’élance de la deuxième place sur la grille, s’empare de la première position au septième tour et signe le meilleur temps en course en 1’26.037. Il s’impose avec 31,9 secondes d’avance sur la concurrence pour terminer sur la première marche du podium.

David MUSCAT, sur la DUCATI S 1098, réalise un choix de pneumatique différent de celui de Sébastien. La moto N°3 part avec des pneus mixtes ou intermédiaires, conçus pour rouler sur une piste humide. Un choix qui fera également ses preuves, puisque David roulera en 1’26.2 et remporter ainsi la deuxième place. Il signe son deuxième podium depuis le début de la saison.

Quant à Mathieu GINES, de l’équipe Tecmas HONDA MICHELIN, il s’empare de la troisième marche du podium en bouclant les 14 tours de course avec des pneumatiques pluie ou « full wet ». Témoin de sa satisfaction, il déclare : « J’ai eu des pneus de folie ! ». Hugo MARCHAND termine au pied du podium, avec une quatrième place sur la Honda N°99, équipée de pneumatiques MICHELIN mixtes.

Dimanche après-midi, la journée se termine également sur le podium pour l’équipe MICHELIN.

Sébastien GIMBERT de l’équipe BMW Motorrad France Thevent, décroche une deuxième place, cette fois dans des conditions de piste sèche. Les pneumatiques ont ainsi joué un rôle majeur à Dijon pour jouer aux avant-postes.

Aux côtés de trois constructeurs prestigieux, avec trois solutions pneumatiques différentes, dans des conditions météo incertaines en matinée et plus clémentes dans l’après-midi, MICHELIN démontre son expertise et son savoir-faire de pointe en matière de pneumatique moto. La compétition est pour le pneumaticien français un laboratoire technologique au service de l’innovation. L’objectif du manufacturier clermontois est de proposer à ses partenaires sur la piste, comme à ses clients sur la route, des solutions pneumatiques les plus adaptées et les plus performantes quel que soit les conditions rencontrées.

Le prochain rendez-vous du Championnat de France Superbike se tiendra les 25 & 26 août prochains sur le circuit de Ledenon.

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Mar 17 Juil - 22:07

FSBK de Dijon : le premier titre tombe dans les mains de Leblanc !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après 7 ans d’absence, le championnat de France Superbike fait son retour sur le circuit de Dijon Prenois. Organisé par le Planet Racing MC et O3Z, ce 6ème rendez vous de la saison est l’occasion pour les pilotes de redécouvrir un tracé très rapide où les courbes se prennent à vive allure et où les Superbike prennent plus de 300 kms/h en bout de ligne droite.

La journée de samedi a été marqué par les alternances d’averses et d’éclaircies dans des températures plutôt fraiches pour la saison (21°C) avec un vent bien présent toute la journée. Le dimanche, la météo s’est montré tout aussi capricieuse et n’a pas épargné le public de ses fréquentes averses.

Les essais chronométrés

Il a plu toute la nuit et, si la pluie a cessé en début de matinée, la piste est complètement mouillée pour le départ de la séance des Pirelli 600. Dylan Cayroche (Yamaha, Team LD Moto) impressionne dans ces conditions piégeuses et s’empare du commandement dès le début. Plusieurs tenteront de le déloger mais en vain. Hugo Clere (Yamaha, Team SLMoteur), Pierre Yves Bian (Yamaha) et Maxime Cudeville (Yamaha, PMR) se rapprochent et forment un top 4 contenu en une demie seconde. A noter les chutes d’Anthony Dumont (Yamaha, SLMoteur) et de Florent Tourne (Yamaha, FTRT) durant cette séance. Si Tourne est un peu secoué mais n’a rien de cassé, Dumont se retrouve avec le bras dans le plâtre et ne pourra surement pas défendre ses chances ce week-end.

Les conditions restent précaires pour les Supersport où Matthieu Lagrive (Yamaha, GMT) est au départ malgré son coude encore très abîmé. Longtemps dans les premières positions, Lagrive doit se contenter du 6ème temps face aux améliorations en fin de séance de Denis Bouan (Yamaha, DDA), Etienne Masson (Kawasaki, Up Racing), Grégory Leblanc (Kawasaki, SRC), Baptiste Guittet (Suzuki, LMS) et Mickael Clocher (Kawasaki, Up Racing). En effet, la piste étant de plus en plus sèche, les derniers en piste à trouver un tour clair ont pu améliorer grandement leurs temps de références.

Le début de séance des Superbike est encore un peu humide. Au fur et à mesures des tours, la piste devient quasi sèche et à 16 minutes 55, la direction de course suspend la séance pour signifier le changement de conditions de piste devenues dry. Tout le monde poursuit les améliorations et Sébastien Gimbert (BMW, BMW France) prend l’avantage pour 332 millièmes face à son grand rival au championnat : Julien Da Costa (Kawasaki, SRC). Mathieu Gines (Honda, Tecmas) prend le 3ème temps devant Anthony Delhalle (Suzuki, LMS) et Hugo Marchand (Honda, Daffix Racing).

Les 125 / Moto3 est la première catégorie de la matinée à bénéficier d’une piste totalement sèche. Parmi les invités de marques du week-end, on peut noter la présence de Simon Danilo au guidon d’une Moto3, une première pour le pilote habitué à la Rookie Cup ainsi que la présence de Steven Le Coquen qui découvre aussi la catégorie et qui se battait il y a quelques années pour le titre en 125. Le Coquen roule au guidon d’une Moto3 TVX et roulera en FSBK jusqu’à la fin de la saison. De son côte, Jules Danilo (M3, Fury Team) se doit de tout gagner suite à sa chute à Magny Cours si il veut avoir une chance de coiffer Robin Anne (M3, DDA) sur le poteau pour monter sur la plus haute marche du podium final. Danilo et Anne sont les seuls en 1:27 avec un écart de 0.544 seconde. Guillaume Raymond est la première 125 2T et se classe 6ème.

En Coupe de France European Bikes, Denis Paviot (BMW) avait marqué les esprits à Magny cours et semble bien parti pour recommencer en devançant dans les dernières minutes de la séance Nicolas Trolard (Ducati) d’une seconde pleine. Michel Amalric (BMW) continue à monter en puissance et se classe devant Stéphane Pagani (Ducati) et Jean Foray (BMW). Philippe Pouvillon, 12ème est le premier représentant du challenge 848.

La matinée se termine avec les Side Cars. Delannoy / Lavorel sont les seuls à passer sous la barre des 1:26 en 1:25.894. Derrière, Le Bail / Chaigneau sont de retour et prennent la seconde place à 1.1 seconde. Huet / Arifon et Brunazzi / Rigondeau passent devant Guignard / Poux, longtemps 3ème de la séance et 1er châssis F2. Barbier / Debroise signent le 6ème temps tandis que Leblond / Quintre sont 8ème et second F2.

Durant la pause déjeuner, une bonne averse vient rendre la piste bien mouillée. Heureusement, le vent est bien présent et assèche la piste suffisamment rapidement pour que les Pirelli 600 effectuent leur seconde séance dans des conditions « Dry ». Forcément, comparées aux conditions de ce matin, tout le monde améliore. Parmi les surprises de Dijon, on retrouve Kevin Jacob (Yamaha, Kid Alsace Racing) qui coiffe Hugo Clere sur le poteau avec un avantage de 186 millièmes. Maxime Cudeville et Morgan Brechet (Yamaha, PMR) complètent le top 4 devant la première non Yamaha, Kevin Meco (Honda, Team 4 You). Thibaut Bertin (Yamaha, Team JLD) et Kevin Szalai (Yamaha, Team 4 You) sont respectivement 8 et 9ème. Présent uniquement à Dijon pour le moment, Johan Nigon fait un passage en wild card, il se qualifie 12ème.

La séance des Superbike va s’avérer plus compliquée que prévue puisque la pluie s’invite après 7 minutes d’essais. L’averse est brève et la piste sèche rapidement. Plus la fin de séance approche et plus les temps descendent. Julien Da Costa marque les esprits en descendant sous la barre des 1:20 en 1:19.567. Gimbert est proche de le rejoindre mais échoue en 1:20.053. Derrière, Vincent Philippe et Hugo Marchand se disputent la dernière place en première ligne qui finira par être remporté par Philippe. Dans le top 4, seul Anthony Delhalle et David Muscat (Ducati) n’ont pas amélioré leurs temps du matin. Marchand, Ginès et Guillaume Dietrich (BMW, GD Performance) forment la seconde ligne pour demain.

Les conditions se maintiennent pour les Supersport. Dès le début de la séance, Grégory Leblanc se positionne un cran au dessus en passant sous la barre des 1:22 en 1:21.425. Si Etienne Masson et Denis Bouan tentent de combler leurs retards, ils restent à 8 dixièmes du leader du championnat. Axel Maurin (Yamaha, CMS) et David Perret (Yamaha, DDA) sont rejoints en seconde ligne par Clément Chevrier (Honda, Tecmas) qui se hisse pour la première fois aussi haut dans la grille. Qualification plus compliquée pour Mathieu Lagrive et Baptiste Guittet qui sont 8 et 11ème. A noter la séance écourtée de Gérald Dury qui est victime d’une grosse chute sans dommage pour le pilote, ainsi que la présence de Rémy Echard au guidon d’une Yamaha 2012 qu’il découvre ; ils sont 9 et 13ème. Logiquement, avec les conditions de piste optimum, la seconde séance sert de référence pour la grille de dépar t.

En 125 / Moto3, Jules Danilo compte bien mettre un maximum de pression sur Robin Anne pour combler un peu son retard au championnat. Jules Danilo domine toute la séance mais Anne reste bien au contact et se classe second à 162 millièmes de la pole. Longtemps dans le trio de tête, Christophe Arciero (M3, Ciatti Racing) est victime d’une chute où il se blesse à la main. Malgré son 4ème temps au général, il n’est pas sur de pouvoir participer à la finale. Hugo Casadesus en profite pour se glisser sur la première ligne à une demie seconde de Anne. Après avoir essayer la piste avec sa Moto3 et sa 125, Jimmy Petit (RMS) prend le 5ème temps devant Simon Danilo et Rénald Castillon Gioanni (RMS) le premier représentant 125 et le mieux placé des participants du Challenge de l’Avenir FFM devant Rénald Castillon Gioanni et Steven Le Coquen.

Les European Bikes sont l’occasion d’un beau duel à distance entre Denis Paviot et Nicolas Trolard. Si le pilote Ducati était encore en tête à 5 minutes de la fin, Paviot le devance de 247 millièmes à l’arrivée. Stéphane Pagani et Michel Amalric complètent le top 4 de la séance tandis qu’Alexis Mathieu, avec sa 10ème place, est le premier du challenge 848.

Au cumul des séances, Paviot prend la pole devant Trolard et Pagani. La seconde ligne sera 100% BMW avec Michel Amalric, Jean Foray et Frédéric Viale.

La matinée se termine avec les Side Car. Si Barbier Debroise animent le début de séance, c’est Delannoy / Lavorel qui s’imposent dès la mi-séance comme les plus rapides avec plus de 2.7 secondes de mieux que les seconds. Pour occuper cette seconde Place, Le Bail / Chaigneau ont tout donné pour devancer Bardier / Debroise qui finissent 3ème de la séance. Guignard / Poux réalisent une belle performance en se classant 5ème et premier F2. Leblond Quintre sont décrochés à presque 3 secondes en 8ème position.

Les finales

La nuit a été bien humide et les warm’up du dimanche matin n’ont pas échappé à une petite ondée supplémentaire.

C’est donc sur une piste encore mouillée par endroit, sous un ciel gris bien menaçant et sous le vent que les pilotes Supersport prennent place sur la grille de départ. Grégory Leblanc prend le meilleur départ avec les coéquipiers de la Dark Dog, Denis Bouan et David Perret. Bouan parvient à doubler Leblanc dans le 2ème tour mais ce dernier réplique et reprend les commandes très rapidement. Bouan reste au contact durant 5 tours mais le pilote Kawasaki creuse une petit écart qui grossit de plus en plus au fil des tours pour finir à 5.792 à l’arrivée. Voyant que Leblanc est intouchable ce matin et voyant l’avance qu’il a sur le 3ème, Bouan ne prend pas de risque et assure la seconde place. Pour accéder à la dernière marche du podium, ils sont 4 à offrir un superbe spectacle avec un festival de dépassements : David Perret, Etienne Masson, Axel Maurin et Baptiste Guittet. Robi n Camus (Suzuki, Yohann Moto Sport) les rejoint dans les derniers tours où Axel Maurin parvient dans un ultime effort à coiffer Perret sur la ligne d’arrivée avec 69 millièmes d’avance. Guittet, Masson et Camus suivent à quelques dixièmes.

Le départ des Superbike a été retardé alors que toutes les motos étaient placées sur la grille suite à l’arrivée de la pluie. L’averse est forte mais pas longue et entraine un casse tête pour les pilotes au niveau du choix des pneus. Le plateau est partagé et si une majorité jouent la sécurité avec des pneus pluie avant / arrière, certains comme Gimbert font un choix plus audacieux de mettre un pneus slick à l’arrière. En début de course, les pilotes équipés de pluie sont tout de suite en action. Da Costa emmène tout le monde dans un rythme élevé. Ginès a pris un bon départ et porte une attaque pour se porter aux commandes au 3ème tour. Mal parti, Gimbert met quelques tours à prendre tout l’avantage de son choix. Au 7ème tour il double David Muscat et Mathieu Ginès et prend le commandement de la course. Muscat double Ginès dans le tour suivant. Si Muscat suit le ryt hme de Gimbert, il ne semble pas en mesure de pouvoir lui contester sa position. Derrière, avec la piste de plus en plus sèche, ceux qui ont fait un mauvais choix sont obligés de rendre la main et créent un gros écart avec la tête (+31 secondes pour le 5ème Julien Da Costa). A l’arrivée c’est un podium inédit avec 3 constructeurs différents (BMW, Ducati et Honda) mais avec un manufacturier unique : Michelin. Hugo Marchand prend une belle 4ème place juste devant le leader de la catégorie. Vincent Philippe est 7ème tandis que Guillaume Dietrich est 9ème.

La Coupe de France European Bikes débutent avec des gouttes qui tombent encore un peu et une piste bien mouillée. Nicolas Trolard prend le meilleur départ mais c’est bien Michel Amalric qui boucle le 1er tour en tête et qui a un rythme impressionnant : +3s dès le 2ème tour sur Fabrice Lock (KTM) et Frédéric Viale (BMW). Lock part à la faute mais Viale doit jongler avec les attaques de Denis Paviot puis celles de Stéphane Pagani. A l’arrivée, Amalric à coller 40 secondes dans la vue de ses poursuivants. Paviot et Pagani ont pris le meilleur sur Viale et franchissent la ligne d’arrivée avec 0.5 seconde d’écart entre eux. Viale est 4ème à 0.2 seconde. Rémi Salles impressionne aussi, avec sa 848, il finit 5ème.

La matinée se termine avec les Side Car sur une piste toujours humide. Guignard / Poux et leur F2 prennent le meilleur départ et réalisent l’exploit de boucler 4 tours en tête devant l’armada de F1. Barbier / Debroise les passent au 5ème tour, imités par Huet / Arifon. Mal parti, Delannoy / Lavorel ont fait un mauvais choix de pneus et se retrouvent à batailler pour rentrer dans le top 10. Barbier / Debroise maintiennent le cap jusqu’à l’arrivée mais pour Huet / Arifon, c’est l’abandon suite à un problème technique. Les Poret en profite pour récupérer la seconde place et devance Le Bail / Chaigneau. Guignard et Poux sont rester toute la course en tête des F2 et franchissent la ligne d’arrivée en 5ème position avec 7 secondes d’avance sur Leblond Quintre.

La visite des stands où les 3 000 personnes ayant bravé les éléments ont pu recevoir des posters dédicacés, voir les machines et les pilotes de près ont aussi eu droit à une petite averse. Certains ont aussi eu la chance de croiser Maxime Berger et Sylvain Barrier qui roulent pour le premier en Championnat du Monde Superbike et pour le second qui est en tête du Superstock 1000 Europe et qui nous ont fait l’amitié de passer une partie du week-end avec nous.

Logiquement, le départ des Pirelli 600 est donné sur une piste mouillée. Le vent est très présent et si une averse ne tombe pas, la piste risque d’être bien sèche avant la fin de la course : les pilotes doivent donc choisir si ils partent en pneus secs, en pneus pluie ou en mixant les deux. Anthony Dumont prend part au départ et sera sur le dernière ligne : en effet, son bras a été déplâtré et la commission médicale s’est prononcé en sa faveur pour qu’il puisse participer à la course.

Hugo Clere prend le meilleur départ devant Thibaut Bertin et Kevin Szalai. Entre les deux anciens coéquipiers, la bagarre est intense. Accompagnés de Kevin Meco, et des 3 coéquipiers du team LD Moto, Gaetan Gouget, Thibaut Gourin et Dylan Cayroche, la tête de la course va être très animée. Les six pilotes se passent dans tous les sens, à tous les endroits du circuit. Les positions changent régulièrement . Leur point commun : avoir choisi les pneus pour le sec Pirelli Diablo Supercorsa. Jusqu’au bout le groupe reste soudé dans la même seconde. A l’issu d’un ultime tour très bataillé, Thibaut Bertin l’emporte face à Kevin Szalai et Thibaut Gourin qui réalise là son premier podium sur une 600cc. Meco, Cayroche et Gouget ont tenu jusqu’à l’arrivée dans cet ordre. A noter la belle prestation de Johan Nigon qui faisait sa première course de l’année et qui finit 9ème ainsi que la course courageuse d’Anthony Dumont qui marque le point de la 15ème place.

Au classement provisoire, Bertin compte 125 points soit 14 de mieux que Kevin Szalai. Anthony Dumont est 3ème avec 74 points devant Morgan Berchet (48 points) et Gabriel Pons (46 points).

Malgré les quelques gouttes qui tombent pendant la mise en place des Supersport, la course est lancée en configuration dry. Les gouttes cessent rapidement et ne viennent pas perturber le bon déroulement de la course. Denis Bouan prend le meilleur départ devant Grégory Leblanc et Axel Maurin. Avec Etienne Masson et David Perret, ils vont vite creuser l’écart sur leurs poursuivants menés par Baptiste Guittet. Au 4ème tour, Leblanc reprend les rênes de sa course sans réussir à se détacher tout de suite. Il faut attendre le 8ème tour pour le voir dépasser l’écart d’une seconde. Derrière, entre les 4 qui restent, c’est de la grosse bagarre : quelques dixièmes à chaque tour les séparent et pas forcément dans le même ordre. A l’arrivée David Perret rate la seconde place pour 3 millièmes. Cette 2ème place revient à Bouan tandis que la victoire de Grégory Le blanc lui offre dès le 7ème rdv son second titre de champion de France Supersport après celui de 2010 (sous réserve de l’homologation des résultats par la CNV).

Ainsi, le titre est joué pour Leblanc qui compte 262 points face à David Perret à égalité avec Etienne Masson (140 pts). Axel Maurin reste en embuscade avec 131 point. Matthieu Lagrive et Baptiste Guittet ont respectivement 111 et 110 points tandis que Denis Bouan qui ne compte que 3 épreuves Supersport à son actif est déjà 7ème avec 104 points.

La course 125 / Moto3 est lancée sans Christophe Arciero dont la blessure au doigt ne lui permet pas de rouler. Simon Danilo grille la politesse à tout le monde et prend le meilleur départ devant son frère Jules et Robin Anne. Entre les trois jeunes, ca va être une lutte de haute voltige où Jules Danilo franchit souvent la ligne de chronométrage en tête devant Anne et son frère Simon. Sur la piste, c’est un régal. Les dépassements improbables le deviennent. Dans les derniers tours, il n’y a plus que Jules et Robin qui s’expliquent pour la victoire puisque Simon accuse plusieurs secondes de retard. C’est finalement Robin Anne qui s’impose face aux frères Danilo et à Jimmy Petit.

En 125, Rénald Castillon Gioanni a su tirer son épingle du jeu face à Guillaume Raymond dans un premier temps et Guillaume Antiga dans un second temps. Castillon Gioanni est le premier représentant du Challenge de l’ Avenir FFM.

Au classement provisoire, Anne, avec 29 points d’avance sur Jules Danilo (95 pts), est un solide leader. Danilo doit en plus rester méfiant face à la menace Jimmy Petit qui n’a que 6 points de retard sur lui.

Pour la dernière finale des Superbike, pas de question sur le type de pneus à mettre : le sol est sec. Julien Da Costa fait une démonstration de force. Les feux passent au vert et il effectue le meilleur départ et se met tout de suite en action pour creuser un écart de 1.8 seconde à l’issu du premier tour. Mathieu Ginès est second mais pour un court instant puisque Sébastien Gimbert le double et se lance à la poursuite de ce diable vert. La lutte entre Ginès, Vincent Philippe, Guillaume Dietrich, Anthony Delhalle et Hugo Marchand pour le gain de la 3ème place fait les affaires de Gimbert qui peut lui aussi creuser l’écart à partir du 5ème tour. Durant les 12 derniers tours, Da Costa et Gimbert sont des cavaliers seuls qui ne seront plus inquiétés. Par contre pour compléter le podium, c’est vraiment très serré. Une belle bagarre qui permet à Dietrich de franchir la ligne avec seulement 5 petits millièmes d’avance sur son ancien coéquipier Vincent Philippe. Delhalle est 0.5 seconde derrière et Ginès est à un dixième de son poursuivant direct.

Récompensé par le président du Circuit de Dijon-Prenois Yannick Marizot, Julien Da Costa a une avance confortable au championnat avec 62 points de mieux que Gimbert. Dietrich conforte sa place de 3ème avec 176 points soit 36 de plus que Philippe.

Le soleil se fait présent en cette fin de journée et baigne de ses rayons le départ des European Bikes. Nicolas Trolard prend les commandes d’entrée de jeu mais ne parvient pas à contenir très longtemps les attaques de Denis Paviot qui s’empare du commandement au 3ème tour. Trolard s’accroche et reste au contact. Derrière, entre Jean Foray, Stéphane Pagani et Michel Amalric la 3ème marche du podium est chèrement disputée. Paviot remporte une nouvelle victoire en gardant à bonne distance (+0.48) Trolard. C’est finalement Jean Foray qui monte sur le podium après une arrivée dans un mouchoir de poche où il devance Michel Amalric pour 343 millièmes. Ce dernier devance Stéphane Pagani de 68 millièmes.

Au challenge 848, c’est une nouvelle fois Rémi Salles qui s’impose.

Au classement provisoire, Paviot qui n’a pas de licence NCA et donc ne marque pas de point n’app araît pas. C’est Stéphane Pagani qui tient le haut de l’affiche avec 220 points face à Nicolas Trolard (185 pts) et Michel Amalric qui avec ses bons résultats du week-end passe 3ème avec 128 points.

Le week-end bourguignon se termine avec les Side Car. Barbier Debroise effectuent le meilleur départ mais Delannoy / Lavorel et Le Bail / Chaigneau les doublent avant la fin du premier tour. Delannoy / Lavorel sont un cran au dessus et creusent l ‘écart rapidement. Le Bail / Chaigneau et Barbier / Debroise sont en bagarre pour l’ordre du podium. Dans le 9ème tour, Barbier / Debroise reprennent l’avantage. Ils terminent la course l’un avec l’autre, séparés de 8 dixièmes. En F2, Guignard / Poux ont été pendant 5 tours à la 4ème place au général tandis que Clerc / Terrier repoussaient Leblond / Quintre. Guignard / Poux perdent une place au 6ème tour mais restent les premiers F2. Leblond / Quintre prennent la seconde position dans le 5ème tour et résisteront bien aux attaques de Clerc Terrier qui finissent 3ème F2.

Au classement provisoire, Barbier Debroise profitent de leurs bons résultats du week-end pour revenir à 11 points des leaders Delannoy / Lavorel. Mathématiquement, il n’y a plus que Brunazzi / Rigondeau qui peuvent se mêler à la bagarre pour le titre.

En F2, L’avance de Leblond / Quintre se réduit petit à petit mais se porte encore à 50 points face aux 195 points de Guignard / Poux. Les deux équipages se sont partagés toutes les victoires depuis le début de la saison.

Petite trêve estivale pour le Championnat de France Superbike qui reprendra ses droits à Ledenon (30) les 25 et 26 août prochain pour l’avant dernière manche de la saison.

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Mar 17 Juil - 22:11

La Dark Dog Academy consolide ses positions à Dijon ...

Week-end fructueux pour la Dark Dog Academy à Dijon-Prenois malgré une météo capricieuse. Robin Anne s’impose à nouveau en 125 et renforce sa position en tête du classement provisoire. Denis Bouan et David Perret font le doublé sur le podium Supersport.

Robin Anne a pris ce week-end une très belle option pour le titre 125. Il compte désormais 29 points d’avance au classement. A Dijon, au guidon de sa Moto3, Robin a bataillé durant toute la course avec Jules Danilo pour s’imposer dans le dernier tour. A 14 ans, Robin est en position de s’offrir son premier titre dès sa première saison en championnat de France 125.

David Perret, 2e au classement Supersport

Les couleurs de la Dark Dog Academy ont aussi brillé en Supersport. Partis en première et deuxième ligne, Denis Bouan et David Perret ont signé deux superbes courses. En première manche, Denis Bouan a bataillé avec Gregory Leblanc pour terminer sur la deuxième marche du podium. David Perret est coiffé sur le fil et termine au pied du podium. « Je pensais vraiment avoir emporté la troisième place, explique David. Ça s’est joué au 100e de seconde mais je reprends des points sur Etienne Masson, mon principal adversaire au classement. »

Doublé sur le podium Supersport

En seconde manche, les deux pilotes de la Dark Dog Academy ont terminé au coude à coude. Leurs deux Yamaha R6 ont été chronométrées avec 3 millièmes de différence sur la ligne d’arrivée. Denis Bouan et David Perret terminent dans cet ordre sur le podium derrière Gregory Leblanc, sacré champion de France Supersport 2012 à Dijon. Au classement provisoire, à égalité de points avec Etienne Masson, David reprend la deuxième place au bénéfice de sa victoire au Vigeant. Grâce à ses deux podiums, Denis Bouan remonte à la 7e place après seulement trois épreuves en Supersport.

Week-end mitigé en Superbike

La météo capricieuse et un accrochage ont perturbé le week-end d’Anthony dos Santos en Superbike. Sur une piste séchante et malgré un choix peu adapté de pneumatique, Anthony a bataillé pour terminer 11e et marquer des points en première course. Bien parti en deuxième course, il n’a pas pu boucler son premier tour. Poussé hors piste lors d’un accrochage au premier freinage, Anthony n’a pas pu reprendre la course.

« Mission accomplie pour toute l’équipe, conclut Marc Fontan, team manager de la Dark Dog Academy. Le bilan de ce week-end est plutôt satisfaisant. Robin affirme sa position en Moto3, Denis et David montent sur les podiums Supersport et David reprend comme prévu la deuxième place au championnat. Seul bémol, Anthony qui a joué de malchance en raison de l’état de piste et d’un fait de course. »

Prochain rendez-vous FSBK sur le circuit de Lédenon les 25 et 26 août.

Classement provisoire du Championnat de France

Superbike : 1. Julien da Costa 281 pts ; 2. Sébastien Gimbert 219 pts ; 3. Guillaume Dietrich 176 pts… 11. Anthony dos Santos 52 pts ; 13. Denis Bouan 42 pts…

Supersport : 1. Gregory Leblanc 262 pts ; 2. David Perret 140 pts ; 3. Etienne Masson 140 pts ; 4. Axel Maurin 131 pts ; 5. Matthieu Lagrive 111 pts ; 6. Baptiste Guittet 110 pts ; 7. Denis Bouan 104 pts ; 8. Louis Bulle 90 pts…

125 : 1. Robin Anne 124 pts ; 2. Jules Danilo 95 pts ; 3. Jimmy Petit 89 pts…

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 23 Juil - 11:04

STK : Staring remporte la course de Superstock 1000...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bryan Staring (Team Pedercini Kawasaki) a signé sa seconde victoire consécutive en Superstock 1000 FIM Cup après avoir tiré son épingle du jeu sous la pluie à Brno.

L'Australien a fait une course parfaite en menant la course du premier au dernier tour, pour franchir le drapeau à damiers avec 6,5 secondes d'avance sur Eddi La Marra (Barni Racing Team Italia Ducati Panigale). L'Italien profite de la chute de Sylvain Barrier (BMW Motorrad Italia GoldBet), poussé par un concurrent, pour prendre la tête du championnat. Jérémy Guarnoni (MRS Kawasaki) complète le podium, pour la seconde fois d'affilée.
Au classement, La Marra est désormais crédité de 94 points. Barrier reste à 75 unités, devant Staring (70 points).

Résultats course :

1. Bryan Staring (Team Pedercini) Kawasaki ZX-10R 27\'22.582
2. Eddi La Marra (Barni Racing Team Italia) Ducati 1199 Panigale 27\'29.159
3. Jeremy Guarnoni (MRS) Kawasaki ZX-10R 27\'54.972
4. Robbie Brown (DMC Racing) Ducati 1199 Panigale 27\'56.688
5. David McFadden (Team Pedercini) Kawasaki ZX-10R 28\'00.589
6. Fabio Massei (EAB Ten Kate Junior Team) Honda CBR1000RR 28\'00.994
7. Christoffer Bergman (BWG Racing Kawasaki) Kawasaki ZX-10R 28\'02.166
8. Ondrej Jezek (SK Energy Racing Team) Ducati 1098R 28\'02.522
9. Matthieu Lussiana (Team ASPI) Kawasaki ZX-10R 28\'02.690
10. Andrzej Chmielewski (Red Devils Roma) Ducati 1098R 28\'05.636
11. Kev Coghlan (DMC Racing) Ducati 1199 Panigale 28\'06.141
12. Jan Halbich (Jan Halbich) Kawasaki ZX-10R 28\'07.789
13. Markus Reiterberger (Team Alpha Racing) BMW S1000 RR 28\'22.064
14. Alen Gyorfi (MetalCom-Adrenalin H-Moto) Honda CBR1000RR 28\'25.227
15. Massimo Parziani (M.V. Racing Team) Aprilia RSV4 APRC 28\'49.130
16. Marco Bussolotti (SK Energy Racing Team) Ducati 1098R 28\'49.619
17. Lorenzo Savadori (Barni Racing Team Italia) Ducati 1199 Panigale 29\'07.997
18. Randy Pagaud (Team OGP) Kawasaki ZX-10R 29\'24.836
19. Tiago Dias (Team Dias) Kawasaki ZX-10R 29\'25.743
20. Adrien Protat (FP Racing) Kawasaki ZX-10R 29\'27.309
21. Tomas Svitok (SK Energy Racing Team) Ducati 1098R 29\'29.290
22. Philippe Thiriet (Team Brazil by ASPI) Kawasaki ZX-10R 29\'37.718
23. Bogdan Vrajitoru (CSM Bucharest) Kawasaki ZX-10R 27\'51.410
24. Heber Pedrosa (Team Brazil by ASPI) Kawasaki ZX-10R 28\'41.361
RT. Lorenzo Baroni (BMW Motorrad Italia GoldBet) BMW S1000 RR 18\'07.737
RT. Sylvain Barrier (BMW Motorrad Italia GoldBet) BMW S1000 RR 7\'18.483

Photo : wsbk.com


BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 23 Juil - 11:09

SSP: Victoire de Fabien Foret (avec la vidéo de la course) ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Fabien Foret a remporté la course Supersport de Brno après avoir mené les trois-quarts de la course, arrêtée par deux fois sur drapeau rouge.

Le premier accident a eu lieu dès le départ, lorsque Andrea Antonelli chutait en queue de peloton dès les feux verts allumés. La course était immédiatement arrêtée pour dégager la piste.

Au second départ, Kenan Sofuoglu signait le holeshot, mais Fabien Foret prenait rapidement les commandes de la course. Le Français poussait fort pour s'octroyer une avance de 1,2 seconde dès le premier tour, qui augmentera tour après tour.

Derrière, le peloton explosait assez rapidement avec Sofuoglu et Broc Parkes roue dans roue, et un peu plus loin Jules Cluzel et son coéquipier Sam Lowes.
Valentin Debise était 10e, Romain Lanusse 11e, Florian Marino 18e.

Au sixième tour, Sam Lowes passait Jules Cluzel pour la 4e place, tandis qu'à sept tours de l'arrivée, Kenan Sofuoglu commençait à faire son effort pour revenir sur Fabien Foret. Trois tours plus tard, le Turc passait le Français pour prendre le commandement de la course. Mais la spectaculaire chute de Ronan Quarmby allait faire sortir un second drapeau rouge qui déclarera finalement vainqueur… Fabien Foret, qui était en tête le tour précédent.

Après avoir été déclassé à Aragon, Kenan Sofuoglu était bien dégoûté de passer la ligne d'arrivée pour la seconde fois consécutive en premier, sans être déclaré vainqueur. Mais son avance au championnat reste considérable avec 23 points d'avance sur Lowes.

Broc Parkes complétait le podium devant Sam Lowes et Jules Cluzel. Romain Lanusse terminait la course 11e, Florian Marino 13e et Valentin Debise 14e.

Résultats de la course :

1. Fabien Foret (Kawasaki Intermoto Step) Kawasaki ZX-6R 27'02.236
2. Kenan Sofuoglu (Kawasaki Lorenzini) Kawasaki ZX-6R 27'02.364
3. Broc Parkes (Ten Kate Racing Products) Honda CBR600RR 27'02.670
4. Sam Lowes (Bogdanka PTR Honda) Honda CBR600RR 27'06.886
5. Jules Cluzel (PTR Honda) Honda CBR600RR 27'09.961
6. Ronan Quarmby (PTR Honda) Honda CBR600RR 27'13.620
7. Sheridan Morais (Kawasaki Lorenzini) Kawasaki ZX-6R 27'14.170
8. Stefano Cruciani (Puccetti Racing Kawasaki Itali) Kawasaki ZX-6R 27'14.489
9. Vittorio Iannuzzo (Power Team by Suriano) Triumph Daytona 675 27'17.347
10. Vladimir Leonov (Yakhnich Motorsport) Yamaha YZF R6 27'20.785
11. Romain Lanusse (Kawasaki Intermoto Step) Kawasaki ZX-6R 27'21.076
12. Gabor Talmacsi (PRORACE) Honda CBR600RR 27'21.273
13. Florian Marino (MSD R-N Racing Team India) Kawasaki ZX-6R 27'27.116
14. Valentin Debise (SMS Racing) Honda CBR600RR 27'27.141
15. Luca Marconi (VFT Racing) Yamaha YZF R6 27'34.370
16. Raffaele De Rosa (Team Lorini) Honda CBR600RR 27'34.637
17. Balazs Nemeth (Racing Team Toth) Honda CBR600RR 27'34.932
18. Dino Lombardi (Team PATA by Martini) Yamaha YZF R6 27'35.472
19. Imre Toth (Racing Team Toth) Honda CBR600RR 27'39.008
20. Stefan Kerschbaumer (Kerschbaumer Team) Yamaha YZF R6 27'43.833
21. Fabio Menghi (VFT Racing) Yamaha YZF R6 27'44.122
22. Andrea Agnelli (Puccetti Racing Kawasaki Itali) Kawasaki ZX-6R 27'52.639
23. Martin Jessopp (Riders PTR Honda) Honda CBR600RR 28'15.752
24. Eduard Blokhin (Rivamoto) Yamaha YZF R6 28'30.284
25. Oleg Pozdneev (Rivamoto) Yamaha YZF R6 29'08.729
RT. Mathew Scholtz (Bogdanka PTR Honda) Honda CBR600RR 25'23.558
RT. Joshua Day (Team GOELEVEN) Kawasaki ZX-6R 23'55.444
RT. Jed Metcher (Rivamoto Junior Team) Yamaha YZF R6 21'14.592
RT. Roberto Tamburini (Team Lorini) Honda CBR600RR 19'04.752
RT. Yves Polzer (Team MRC Austria) Yamaha YZF R6 17'51.879
RT. Massimo Roccoli (KUJA Racing) Honda CBR600RR 8'38.925
RT. Pawel Szkopek (Bogdanka Honda PTR) Honda CBR600RR 4'21.725
RT. Alex Baldolini (Power Team by Suriano) Triumph Daytona 675 2'11.504
NS. Andrea Antonelli (Bike Service R.T.) Yamaha YZF R6 

Classement provisoire du championnat :

1 - Kenan Sofuoglu 137 points
2 - Sam Lowes 114
3 - Fabien Foret 108
4 - Jules Cluzel 95

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 23 Juil - 11:12

SBK : Premier doublé pour Melandri / BMW ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Marco Melandri a signé un magnifique doublé sur le circuit tchèque de Brno ce week-end. Le Français Loris Baz, âgé de seulement 19 ans, monte sur son premier podium SBK en première manche.

Manche 1 : Le départ a été donné sur une piste mouillée qui a profité à Maxime Berger (Ducati), équipé d'un pneu mixte avant. Mais le festival du pilote Liberty Racing fut de courte durée car la piste s'est vite asséchée et les pilotes partis en pneus slicks sont vite revenus. Tom Sykes (Kawasaki) a mené une bonne partie de la course avant de se voir dépasser par Marco Melandri (BMW). Loris Baz (Kawasaki)complète le podium pour sa septième course seulement en Mondial Superbike.
Carlos Checa est 4e, Eugene Laverty 5e et Max Biaggi 6e.

Résultats manche 1 :

01- Marco Melandri – BMW Motorrad Motorsport – BMW S1000RR – 41’59.808
02- Tom Sykes – Kawasaki Racing Team – Kawasaki ZX-10R – + 1.360
03- Loris Baz – Kawasaki Racing Team – Kawasaki ZX-10R – + 1.948
04- Carlos Checa – Althea Racing – Ducati 1198 – + 2.494
05- Eugene Laverty – Aprilia Racing Team – Aprilia RSV4 Factory – + 3.832
06- Max Biaggi – Aprilia Racing Team – Aprilia RSV4 Factory – + 7.139
07- Leon Haslam – BMW Motorrad Motorsport – BMW S1000RR – + 11.293
08- Michel Fabrizio – BMW Motorrad Italia GoldBet – BMW S1000RR – + 11.945
09- Maxime Berger – Team Effenbert Liberty Racing – Ducati 1198 – + 18.988
10- Jakub Smrz – Team Effenbert Liberty Racing – Ducati 1198 – + 19.117
11- Chaz Davies – ParkinGO MTC Racing – Aprilia RSV4 Factory – + 22.938
12- Alex Polita – Red Devils Roma – Ducati 1198 – + 1’05.646
13- Norino Brignola – Grillini Progea Superbike Team – BMW S1000RR – + 1’05.733
14- Leon Camier – FIXI Crescent Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 – + 1’08.248
15- John Hopkins – FIXI Crescent Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 – + 1’12.120
16- Lorenzo Zanetti – PATA Racing Team – Ducati 1198 – + 1’13.057
17- Viktor Kispataki – Prop-tech Ltd – Honda CBR 1000RR – à 3 tours
18- David Salom – Team Pedercini – Kawasaki ZX-10R – à 3 tours

Manche 2 : Cette fois, la piste est complètement sèche et c'est encore Tom Sykes qui profite de sa pole position pour prendre le meilleur départ sur Laverty, Haslam, Melandri et Checa. Sykes prend rapidement de l'avance, tandis que Melandri, Checa et Biaggi gagnent des places pour se positionner aux 2e, 3e et 4e rangs. A mi-course, Melandri est revenu dans la roue de Sykes, et les deux hommes se livrent un magnifique duel pour le leadership au grès de beaux dépassements et de belles frayeurs aussi. Le pilote BMW va finir par l'emporter sur le pilote Kawasaki qui n'a jamais été aussi prêt d'une victoire sur le sec. Carlos Checa complète le podium, devant Max Biaggi. Loris Baz est huitième.

Résultats manche 2 :

01- Marco Melandri – BMW Motorrad Motorsport – BMW S1000RR – 40’12.837
02- Tom Sykes – Kawasaki Racing Team – Kawasaki ZX-10R – + 0.140
03- Carlos Checa – Althea Racing – Ducati 1198 – + 6.801
04- Max Biaggi – Aprilia Racing Team – Aprilia RSV4 Factory – + 9.840
05- Eugene Laverty – Aprilia Racing Team – Aprilia RSV4 Factory – + 11.775
06- Chaz Davies – ParkinGO MTC Racing – Aprilia RSV4 Factory – + 11.950
07- Leon Haslam – BMW Motorrad Motorsport – BMW S1000RR – + 12.547
08- Loris Baz – Kawasaki Racing Team – Kawasaki ZX-10R – + 13.088
09- Leon Camier – FIXI Crescent Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 – + 18.141
10- Michel Fabrizio – BMW Motorrad Italia GoldBet – BMW S1000RR – + 25.332
11- Davide Giugliano – Althea Racing – Ducati 1198 – + 28.458
12- Jonathan Rea – Honda World Superbike Team – Honda CBR 1000RR – + 29.254
13- Jakub Smrz – Team Effenbert Liberty Racing – Ducati 1198 – + 29.513
14- John Hopkins – FIXI Crescent Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 – + 34.875
15- Maxime Berger – Team Effenbert Liberty Racing – Ducati 1198 – + 41.861
16- Lorenzo Zanetti – PATA Racing Team – Ducati 1198 – + 42.139
17- Norino Brignola – Grillini Progea Superbike Team – BMW S1000RR – + 1’15.743
18- Viktor Kispataki – Prop-tech Ltd – Honda CBR 1000RR – + 1’41.325

Classement provisoire au championnat :

1. Max Biaggi Aprilia 271.5
2. Marco Melandri BMW 250.5
3. Tom Sykes Kawasaki 212.5
4. Carlos Checa Ducati 204.5
5. Jonathan Rea Honda 187
6. Leon Haslam BMW 160
7. Eugene Laverty Aprilia 148
8. Sylvain Guintoli Ducati 110
9. Davide Giugliano Ducati 99
10. Chaz Davies Aprilia 93
11. Michel Fabrizio BMW 87
12. Jakub Smrz Ducati 84.5
13. Leon Camier Suzuki 65,5
14. Ayrton Badovini BMW 57
15. Maxime Berger Ducati 56.5





BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 23 Juil - 11:13

Les vidéos des courses :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 23 Juil - 11:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 23 Juil - 11:31

CP : Doublé historique de BMW à Brno ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’année 2012 semble de plus en plus sourire à Marco Melandri (BMW Motorrad Motorsport) et au team officiel BMW.

Malgré l’annonce du retrait de la structure Allemande fin 2012, le pilote Italien s’impose par deux fois sur le circuit de Brno, pour un premier doublé historique de la marque à l’Hélice, quelques semaine seulement après une première victoire en championnat du monde Superbike sur le circuit de Donington en Angleterre. Un résultat qui permet au pilote de Ravenne de se relancer dans la course au titre, derrière un Max Biaggi (Aprilia Racing Team) qui n’aura jamais été en mesure de lutter pour le podium ce week-end, et qui termine sixième de la première course et quatrième de la seconde.

Un week-end palpitant qu’auront pu apprécier les 63 129 spectateurs qui ont fait le déplacement à Brno. Les conditions météorologiques perturbées de la matinée ont quelque peu troubler un début de première manche au scénario inattendu. Tellement inattendu que l’on a même vu durant quelques instants, les deux Français Maxime Berger (Team Effenbert - Liberty Racing) et Loris Baz (Kawasaki Racing Team) occuper les deux premières places de la course sur une piste séchante. Parti en pneu intermédiaire sur un coup de poker un peu fou, Maxime a malheureusement été contraint de rétrograder, alors que Loris en pneus slick s’est accroché au rythme des leaders. Derrière Melandri et Tom Sykes (Kawasaki Racing Team), le tricolore ne commet aucune faute. Bénéficiant en fin de course d’une manœuvre osée de Jonathan Rea (Honda World Superbike Team) qui termine dans les graviers, Baz se hisse sur la troisième marche du podium pour le plus grand plaisir de Kawasaki qui place ses deux motos officielles sur le podium de la course de Brno. Une situation inédite pour le constructeur Japonais qui prouve les progrès accompli par son jeune pilote et la ZX-10R.

En seconde manche, longtemps dominée par Sykes, Melandri réédite son exploit et s’impose devant le pilote Anglais pour la seconde fois de la journée. Sur la troisième marche du podium, on retrouve cette fois Carlos Checa (Althea Racing) qui avait précédemment terminé la première manche au pied du podium en quatrième position. Un week-end positif pour Ducati, alors qu’on attendant Biaggi et l’Aprilia RSV4. Bien qualifié, Eugene Laverty (Aprilia Racing Team) n’aura finalement pas brillé autant qu’on aurait pu l’espérer. L’Irlandais termine deux fois à la cinquième position. Aprilia qui réalise d’ailleurs à l’occasion de la seconde manche, un excellent tir groupé en plaçant les trois motos engagées en Superbike aux quatrième, cinquième et sixième position, grâce à un Chaz Davies (ParkinGO MTC Racing) qui confirme son excellente forme à Brno, après son podium à Aragon.

C’est plus difficile pour Leon Haslam (BMW Motorrad Motorsport). Le coéquipier de Melandri reste dans l’ombre de l’Italien en signant deux modestes septièmes places en course. Une seconde course parfaitement maîtrisée une fois encore par Loris Baz, qui passe la ligne d’arrivée à une très bonne huitième place, à treize secondes du vainqueur, devant des pilotes chevronnés comme Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki), Michel Fabrizio (BMW Motorrad Italia GoldBet SBK Team) ou encore Jakub Smrz (Liberty Racing - Team Effenbert), décevant devant son public.

Au championnat, Marco Melandri se relance dans la course au titre en revenant à 21 points de Max Biaggi qui conserve la tête du classement provisoire. Les deux italiens sont suivis par Tom Sykes et Carlos Checa. Les écarts se resserrent en tête pour une seconde partie de la saison qui s’annonce palpitante. Et pour la première fois de son histoire, BMW mène le classement provisoire des constructeurs, devant Aprilia et Ducati.

Résultat course 1 : 1. Melandri (BMW) 20 Laps/108.060 km in 41'59.808 average 154.383 kph; 2. Sykes (Kawasaki) 1.360; 3. Baz (Kawasaki) 1.948; 4. Checa (Ducati) 2.494; 5. Laverty (Aprilia) 3.832; 6. Biaggi (Aprilia) 7.139; 7. Haslam (BMW) 11.293; 8. Fabrizio (BMW) 11.945; 9. Berger (Ducati) 18.988; 10. Smrz (Ducati) 19.117; …

Résultat course 2 : 1. Melandri (BMW) 20 Laps/108.060 km in 40'12.837 average 161.228 kph; 2. Sykes (Kawasaki) 0.140; 3. Checa (Ducati) 6.801; 4. Biaggi (Aprilia) 9.840; 5. Laverty (Aprilia) 11.775; 6. Davies (Aprilia) 11.950; 7. Haslam (BMW) 12.547; 8. Baz (Kawasaki) 13.088; 9. Camier (Suzuki) 18.141; 10. Fabrizio (BMW) 25.332; …

Classement du championnat (9 sur 14) : 1. Biaggi 271,5; 2. Melandri 250,5; 3. Sykes 212,5; 4. Checa 204,5; 5. Rea 187; 6. Haslam 160; 7. Laverty 148; 8. Guintoli 110; 9. Giugliano 99; 10. Davies 93; …

Classement constructeur : 1. BMW 292; 2. Aprilia 290; 3. Ducati 276,5; 4. Kawasaki 218,5; 5. Honda 193; 6. Suzuki 72,5

Supersport

Une fois encore cette saison, la catégorie Supersport a offert au public une course époustouflante à rebondissement. Dès le premier tour, Fabien Foret (Kawasaki Intermoto Step) très incisif va prendre l’avantage devant ses adversaires. Il va rapidement compter plus de deux secondes d’avance devant Kenan Sofuoglu (Kawasaki Lorenzini) et Broc Parkes (Ten Kate Racing Products) qui évoluent roue dans roue. Un peu plus loin, Sam Lowes (Bogdanka PTR Honda) et Jules Cluzel (PTR Honda) ont du mal à se mêler à la bagarre pour le podium. Ils resteront d’ailleurs loin des leaders pour finir la course respectivement quatrième et cinquième. Devant, Sofuoglu revient sur Foret et dépasse le Français trois tours avant la fin de la course. Malheureusement pour le pilote Turc, une chute spectaculaire de Ronan Quarmby (PTR Honda) va contraindre la direction de course à sortir le drapeau rouge. La victoire revient à Fabien Foret qui était encore en tête le tour précédent qui est retenu pour le classement final. Un coup de pouce du destin pour Fabien qui en aura pas eu tant que ça depuis le début de la saison. Le Français signe à Brno sa deuxième victoire de l’année après celle obtenue à Imola en Italie. Sofuoglu et Parkes, respectivement deuxième et troisième complètent le podium. Côté Français, joli tir groupé de Romain Lanusse (Kawasaki Intermoto Step) onzième, de Florian Marino (MSD R-N Racing Team India) treizième et de Valentin Debise (SMS Racing) quatorzième, tous classés dans les points.

Résultats : 1. Foret (Kawasaki) 13 Laps/70.239 km in 27'02.236 average 155.872 kph; 2. Sofuoglu (Kawasaki) 0.128; 3. Parkes (Honda) 0.434; 4. Lowes (Honda) 4.650; 5. Cluzel (Honda) 7.725; 6. Quarmby (Honda) 11.384; 7. Morais (Kawasaki) 11.934; 8. Cruciani (Kawasaki) 12.253…

Classement au championnat (8 sur 13) : 1. Sofuoglu 137; 2. Lowes 114; 3. Foret 108; 4. Cluzel 95; 5. Parkes 82; 6. Morais 62; 7. Baldolini 54; 8. Quarmby 54…

Classement constructeur : 1. Kawasaki 176; 2. Honda 172; 3. Triumph 83; 4. Yamaha 66; 5. Suzuki 6.

Superstock 1000

C’est sous une pluie battante que la course de la catégorie Superstock 1000 s’est déroulée sur le circuit de Brno. Une déveine pour les deux Français qui s’élançaient depuis les deux premières places de la grille et qui avaient dominé tout le début du week-end. Très rapidement, Bryan Staring (Team Pedercini) s’élance en tête. Très à l’aise sur la piste Tchèque détrempée, Staring va mener de bout en bout une course qu’il remporte sans avoir jamais été menacé. C’est le réveil de l’Australien dans ce championnat qui signe sa deuxième victoire de rang après celle sur le circuit d’Aragon il y a trois semaines. Derrière, la bagarre a eu lieu. Malheureusement pour le leader du championnat Sylvain Barrier (BMW Motorrad Italia GoldBet STK Team), il n’aura jamais été en mesure de se battre pour la tête de la course. Durant les premiers tours de course, il rétrograde de place en place jusqu’à se faire percuter par le sud africain David McFadden (Team Pedercini) et chuter. Il perd ainsi la première place au classement provisoire du championnat, au profit de Eddi La Marra (Barni Racing Team Italia). L’Italien se classe deuxième à Brno sous la pluie, juste devant Jeremy Guarnoni (MRS) qui complète le podium en se hissant à la troisième place, à plus de trente secondes du vainqueur. Très belle course aussi de Matthieu Lussiana (Team ASPI) qui, dans des conditions difficiles, parvient à accrocher une belle neuvième place.

Résultat de la course : 1. Staring (Kawasaki) 12 Tours/64.836 km en 27'22.582 Moyenne 142.099 km/h; 2. La Marra (Ducati) 6.577; 3. Guarnoni (Kawasaki) 32.390; 4. Brown (Ducati) 34.106; 5. McFadden (Kawasaki) 38.007; 6. Massei (Honda) 38.412; 7. Bergman (Kawasaki) 39.584; 8. Jezek (Ducati) 39.940…

Classement au championnat (6 sur 10) : 1. La Marra 94; 2. Barrier 75; 3. Staring 70; 4. Savadori 67; 5. Guarnoni 62; 6. Baroni 56; 7. Reiterberger 55; 8. Bergman 49…

Classement constructeur : 1. Kawasaki 110; 2. Ducati 107; 3. BMW 103; 4. Honda 46; 5. Aprilia 16.

Communiqué et photo WSBK

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Lun 23 Juil - 11:40

BSB : Superbe doublé de Shane Byrne à Brands Hatch ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Auteur de sa première pole position de l'année la veille, Shakey n'a laissé aucune chance à ses adversaires ce dimanche. Pourtant ceux-ci, à l'image de Josh Brookes, ont bien résisté.

Michael Laverty prenait le commandent en première manche, mais Byrne ne tardait pas à le passer. Le leader du championnat Tommy Hill partait également bien, mais il faisait surchauffer son embrayage et perdait ainsi beaucoup de temps par la suite. Joshua Brookes trouvait un très bon rythme et menaçait Byrne jusqu'à trois tours de la fin, quand le pilote Kawasaki gérait mieux ses pneus usés que le pilote Suzuki.

Noriyuki Haga, bon troisième en fin de course, chutait dans le tout dernier tour. Cela permettait à son coéquipier Tommy Hill de récupérer la troisième marche du podium.

En deuxième manche, c'était Shane Byrne qui réussissait à s'installer en tête dans le premier virage. Mais une nouvelle fois Joshua Brookes lui donnait une excellente réplique. La lutte entre les deux hommes se poursuivait jusque dans les derniers tours, quand une nouvelle fois Byrne réussissait à s'imposer.

Tommy Hill se maintenait longtemps au contact des deux leaders, mais il ne pouvait suivre leur rythme dans les derniers tours. Il terminait troisième de nouveau, devant Michael Laverty, ce qui donnait exactement le même quatuor de tête qu'en première manche.

Freddy Foray abandonnait en première manche, puis décidait de ne pas rouler dans la deuxième. "Je n'ai pas participé à la dernière course car je pense qu'il fallait arrêter le désastre. J'ai pris la décision de rentrer en France car nous ne trouvons aucune solution pour progresser."

Après un mois de vacances, le championnat British Superbike fera son retour le 26 août à Cadwell Park.

Résultats de la première course :

1- Shane Byrne – Rapid Solicitors Kawasaki – Kawasaki ZX-10R
2- Joshua Brookes – Tyco Suzuki by TAS – Suzuki GSX-R 1000 – + 0.469
3- Tommy Hill – Swan Yamaha – Yamaha YZF R1 – + 6.434
4- Michael Laverty – Samsung Honda – Honda CBR 1000RR – + 7.197
5- Tommy Bridewell – Supersonic Racing Team – BMW S1000RR – + 9.172
6- Chris Walker – Pr1mo Bournemouth Kawasaki – Kawasaki ZX-10R – + 9.738
7- Alex Lowes – Team WFR – Honda CBR 1000RR – + 11.024
8- Stuart Easton – Rapid Solicitors Kawasaki – Kawasaki ZX-10R – + 12.056
9- Alastair Seeley – Tyco Suzuki by TAS – Suzuki GSX-R 1000 – + 14.335
10- Michael Rutter – MSS Bathams Kawasaki – Kawasaki ZX-10R – + 20.182
11- Barry Burrell – Buildbase BMW Motorrad – BMW S1000RR – + 20.312
12- Jon Kirkham – Samsung Honda – Honda CBR 1000RR – + 20.621
13- Karl Harris – Quattro Plant Kawasaki – Kawasaki ZX-10R – + 24.838
14- Luca Scassa – Padgett’s Honda – Honda CBR 1000RR – + 25.723
15- Patric Muff – Supersonic Racing Team – BMW S1000RR – + 32.305

Résultats de la deuxième course :

1- Shane Byrne – Rapid Solicitors Kawasaki – Kawasaki ZX-10R
2- Joshua Brookes – Tyco Suzuki by TAS – Suzuki GSX-R 1000 – + 1.583
3- Tommy Hill – Swan Yamaha – Yamaha YZF R1 – + 2.265
4- Michael Laverty – Samsung Honda – Honda CBR 1000RR – + 3.104
5- Noriyuki Haga – Swan Yamaha – Yamaha YZF R1 – + 9.261
6- Alex Lowes – Team WFR – Honda CBR 1000RR – + 14.644
7- Tommy Bridewell – Supersonic Racing Team – BMW S1000RR – + 15.683
8- Ian Lowry – Padgett’s Honda – Honda CBR 1000RR – + 15.684
9- Graeme Gowland – Team WFR – Honda CBR 1000RR – + 17.147
10- James Westmoreland – Team WFR – Honda CBR 1000RR – 23.695
11- Alastair Seeley – Tyco Suzuki by TAS – Suzuki GSX-R 1000 – + 23.732
12- Karl Harris – Quattro Plant Kawasaki – Kawasaki ZX-10R – + 24.162
13- Barry Burrell – Buildbase BMW Motorrad – BMW S1000RR – + 24.451
14- Jon Kirkham – Samsung Honda – Honda CBR 1000RR – + 24.922
15- Patric Muff – Supersonic Racing Team – BMW S1000RR – + 25.545

Classement provisoire du championnat :

Tommy Hill (Swan Yamaha) 266
Shane Byrne (Rapid Solicitors Kawasaki) 255
Josh Brookes (Tyco Suzuki) 246
Michael Laverty (Samsung Honda) 172
Tommy Bridewell (Supersonic BMW) 124
Noriyuki Haga (Swan Yamaha) 113

Photo : Shane Byrne (©Rapid Solicitors Kawasaki)
Citation de Freddy Foray by pit-lane.biz

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  BUSEMAN le Mar 24 Juil - 18:32

SBK : Les vidéos des courses de Brno ...

Voici en images les courses de Superbike, Supersport et Superstock disputées en République tchèque.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés et résultats des courses ...

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum