Derniers sujets
» A VENDRE : TRIUMPH SPEED TRIPLE
Ven 21 Oct - 9:21 par carolyne

» Bonjour, bonsoir !
Ven 21 Oct - 9:19 par carolyne

» LE POINT SUR LA METEO
Lun 21 Déc - 7:39 par carolyne

» Qu'est-ce qui vous met de bonne humeur ?
Dim 20 Déc - 6:45 par carolyne

» Tontion' les gosses !!! voilà BUSEMAN ...
Lun 7 Déc - 13:09 par ncjack

» Sortie au circuit du Luc ...
Lun 7 Déc - 13:08 par ncjack

» Résultats courses motos 2015 ...
Mar 6 Oct - 10:14 par BUSEMAN

» J'ai la grinche ........
Mer 30 Sep - 8:39 par carolyne

» Sortie le 04 octobre
Mer 30 Sep - 8:34 par carolyne

» Honte à nos fumiers de dirigeants ...
Mar 22 Sep - 14:39 par BUSEMAN

» Vidéos motos, catégories chutes, accidents ...
Mar 22 Sep - 10:39 par BUSEMAN

» BOL D'OR 2015 ...
Mar 22 Sep - 10:32 par BUSEMAN

» Main d'oeuvre pas chère en Chine, tu m'étonnes !!!
Lun 21 Sep - 14:44 par TOF

» Vidéos crashes voitures, camions, etc ....
Jeu 17 Sep - 9:49 par BUSEMAN

» Best of Dakar 2015 ...
Jeu 17 Sep - 9:41 par BUSEMAN

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Janvier 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Assises de la sécurité routière.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Souhaitez vous une participation du MC aux assises de la sécurité routière?

63% 63% 
[ 5 ]
37% 37% 
[ 3 ]
 
Total des votes : 8

Assises de la sécurité routière.

Message  L'Administrateur le Lun 30 Juil - 13:42

Chers membres du MC,

La semaine prochaine, le jeudi 9 août, les assises de la sécurité routière vont avoir lieu.
Le MC y est cordialement invité.

Deux questions se posent :

1/ Souhaitez-vous que le MC y participe pour faire entendre vos voix ?

2/ Quels problèmes, questions ou solutions concernant la sécurité routière souhaitez-vous faire remonter ?

********************************************************************************************************************************************************************************


"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,
mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire."

Voltaire
(1694-1778)

L'Administrateur
Admin

Messages : 54
Date d'inscription : 04/03/2012

http://lesmotardsducaillou.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  gemini le Lun 30 Juil - 14:07

Si nous pouvons apporter notre point de vue d'usager de la route, que ce soit à deux ou quatre roues, autant le faire.
Nous sommes invités, profitons en.

Sinon, en ce qui me concerne, ce sont toujours les mêmes points d'achoppement qui reviennent : scorie, trous, chaussée défoncée, alcool et cannabis, automobilistes dangereux par inconscience...

Classique, quoi, mais comme pas grand chose n'est fait par les autorités...

gemini
.
.

Messages : 1110
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 53
Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Vieux Bandit le Lun 30 Juil - 14:55

gemini a écrit:Si nous pouvons apporter notre point de vue d'usager de la route, que ce soit à deux ou quatre roues, autant le faire.
Nous sommes invités, profitons en.

Sinon, en ce qui me concerne, ce sont toujours les mêmes points d'achoppement qui reviennent : scorie, trous, chaussée défoncée, alcool et cannabis, automobilistes dangereux par inconscience...

Classique, quoi, mais comme pas grand chose n'est fait par les autorités...

Idem. Je rajouterais une interrogation qui me vient concernant la largeur des chaussées. Je les trouve parfois très étroites, pour ne pas dire trop... on a peine à se croiser en voiture. Et ce même à l'extérieur de l'agglomération. Existe-t-il une norme ? Si oui est-elle respectée ici ?

Vieux Bandit
.
.

Messages : 331
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 54
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  philmotou le Mar 31 Juil - 0:39

scorie, trous, alcool, cannabis, automobilistes dangereux, instaurer la file centrale pour les motards, faire un circuit, retirer TOUTES les glissières de sécurité et les remplacer par des murs (et pas qu'à Nouméa)

philmotou
.
.

Messages : 1242
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 58
Localisation : planète Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  ncjack le Mar 31 Juil - 1:47

Qui va aller représenter le MC ?

ncjack
.
.

Messages : 17148
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 57
Localisation : Mont Dore

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  jerome84 le Mar 31 Juil - 1:49

no comment!!!

jerome84
.
.

Messages : 1167
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 40
Localisation : noumea, Vaucluse Cavaillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Invité le Mar 31 Juil - 2:11

J'irais jusqu'à pousser.... une file spéciale moto sur la SAV de TONTOUTA à Nouméa pour la circu des 125 cm 3.
PORT Obligatoire de blouson, chaussures, casque et gants pour TOUS les conducteurs de deux roues MAIS avec le rabaissement de la TGI sur ces équipements.

Pour ceux qui est de l'alcool.... ben le nécessaire est déjà fait MAIS les conducteurs ne comprennent toujours pas le sens des Pubs...Tous le monde connait qq1 qui est reparti de chez lui au dessus de la limite ??? non ???? la vitesse c'est pareil....
0.5 ... 0.25 ... mais quoi ???? je vous invite à faire passer cela

et à faire passer ça :



Si l'usager de la route était conscient il saurait que picoler peut lui faire sauter son permis. Combien de chauffeur, commercial et autre patenté je vois passer en pleurant un permis blanc (qui n'est plus délivré pour un taux supérieur à 0.5 mg/l d'air expiré) !!! Ben là mon copain You play, You lose, You pay et tu perd ton job... TOUT CA POUR UNE BINOUZE DE PLUS !

pour le reste je pense qu'une concertation GOUV NC + HT Ciat + Proc RF + ASSOCES serait bien plus efficace que ASSOCE + GOUV NC.
Les autorités judiciaires pourraient orienter et valider les propositions pas comme les précédentes qui sont toujours en attente de textes d'homologation et qui ne sont pas appliqués sur le Territoire Twisted Evil Twisted Evil

L'éducation routière passe par le respect des uns et des autres.... comme dans le temps..
Mais aujourd'hui la pop de NC est devenue individualiste. Elle ne laisse plus traverser un piéton qui eux aussi traversent comme à la tribu (n'importe où), le 4x4 est plus fort que la petite caisse, le tama est plus fort que la jolie blondinette....

Une éducation doit être remise en place à l'école, en collège et en lycée.
Les auto-écoles doivent faire des HEURES spécialement pour l'alcool, la vitesse et le respect sur la route avec une collaboration POLICE / JUSTICE / ASSOCE. (3 x 1 heures avec épreuves écrites validant la possibilité d'inscription pour le passage au code)

Si dès la primaire, avec une continuité en collège et en lycée et en auto-école se fait sur ces trois principes alors on pourra changer les mentalités.

Comment peut-on lutter contre des gamins qui viennent d'avoir leur permis et qui roulent à 120 en ville et bourrés comme des coins ??? Alors qu'ils sont sensé connaitre ces dangers à la sortie de leur passage d'épreuves... la prévention n'est pas assez efficace à la base.

Comment peut-on inculquer à ses mêmes gosses "la normalité" alors qu'eux mêmes ont vu leurs parents beurrés comme des ptits palets bretons ( vict ) au volant ou AU GUIDON de leur meule ?
Quoi qu'en disent d'autres motards... j'ai vu beaucoup d'apéro ou repas finir LARGEMENT au-delà de la limite autorisée ! ces mêmes mecs qui combattent l'insécurité routière MDR 3 mais je ne généralise pas car j'ai vu l'inverse aussi... et loin de moi l'idée de donner des leçons...je pense que ces gens là ne sont pas des "bleus" et connaissent les dangers de la route mieux que moi.

Contrairement aux idées recues...le couz dans sa caisse pourrie, sans assurance, sans permis et cannabissé et planté comme un pot et une idée facile à jeter en pature.

Il y a autant de kamadja que de couze, autant d'assurés que non assurés, autant de motards que de caisseux qui roulent vite et bourrés !!!

Il est certain que la tranche 20 à 50 ans est la plus fréquemment assujetie à la picole mais ne pensaient pas que ce sont toujours les mêmes !

J'ai eu l'occasion de lire des critiques sur les couz et patati et patata... OUI c'est vrai aussi mais bourrés à 04 grammes dans chaque oreille et bourré à 0.5 mg/l (comme à la sortie d'un resto généralement en famille) C'EST LA MÊME CHOSE !!! l'un ne vaut pas mieux que l'autre !!! Ils sont tous les deux au-dessus du taux Twisted Evil Twisted Evil

Plus dangereux ??? Pas sur ... cela reste à démontrer !!!

Le kawa ... Il faudrait qu'il soit catégorisé STUPEFIANT dans le code de la santé..et ça c'est pas gagné !

Le cannabis ... le dépistage pourrait se faire par languette puis par prise de sang mais cela coute UNE FORTUNE... la NC a-t-elle les moyens d'assurer une telle campagne ??
La prison pour les criminels !!! OUI mais sachant que la prison actuelle est saturée à 400 % à quel degrés devont nous mettre les gens en prison ???

Les TIG.... OUI mais quand, où et comment encadrer ces TIG ??? Combien cela couterait en personnel pour diriger les 1000 personnes qui sont pris bourrés au volant par an et les 300 sans permis et les 500 sans assurance....

La connerie humaine (pour ne pas dire calédonienne, ce serait mal vue et par forcément juste) c'est quand même de savoir qu'un accident sur trois est à cause du téléphone portable au volant et que des moniteurs auto-école passent leur temps au téléphone et que des gens sont tellement dans leur conversation (ou s'en battent les weps) que durant tout un feu rouge ils sont en conversation devant le commissariat de Police !!!

La politique de sécurité routière est une idéologie à la quelle chacun doit adhérer et montrer l'exemple. Ce même problème se retrouve avec la violence à la maison, la cigarette, les idées politiques....

Si chacun commençait par poser sa pierre un mur pourra se dresser face à ce fléau.

POUR la participation du MC aux assises de la sécurité routière.

PS : j'ai eu l'occasion de lire de futures propositions telle que : feu automatique au feu rouge, passage de l'homicide INVOLONTAIRE en VOLONTAIRE... qu'en pensez-vous ?

à voter

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  ncjack le Mar 31 Juil - 2:19

brav pour toutes ces propositions.

Il faudrait aussi limiter la puissance des véhicules (voitures ou motos) pour les jeunes conducteurs et moins de 2 ans de permis.

ncjack
.
.

Messages : 17148
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 57
Localisation : Mont Dore

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  FuriousDwarf le Mar 31 Juil - 2:28

Je suis d'accord avec pratiquement tout ce qui a été dit ci-dessus, particulièrement avec le fait que le taux n'est pas important car personnellement je ne tiens absolument pas l'alcool alors à 0.4 je suis un danger sur la route...

Remarque à la con, si on voulait vraiment être efficace dans la répression (oui je sais la prévention c'est mieux...) il faut pas aller bien loin.
Justement, devant le commissariat, je comprends pas pourquoi on fout pas 2 gonzes pour verbaliser, c'est purement incroyable de voir le nombre de feux grillés en face du lieu censé représenter la loi, en toute impunité.
Alors si on se permet de griller un rouge au nez et à la barbe des représentants de la loi (et je parle pas de la vitesse), pourquoi se priver ailleurs ?
J'ai toujours voulu me poster à des feux un peu partout en ville et filmer les moments où le feu passe au rouge pour en faire une compilation à présenter justement aux assises de la sécurité routière mais jamais trouvé le temps.
Je vais y repenser.

Voilà, c'était ma petite participation.


A+,

Michel.

FuriousDwarf
.
.

Messages : 30
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 51
Localisation : Koné

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Thierry ktm le Mar 31 Juil - 3:41

ETAT DES ROUTES, inconscience des automobilistes au volant mal formés au fait qu'ils peuvent se faire doubler par un deux roues même dans les bouchons + tous les habituels problèmes liés à la conso d'alcool, cannabis...Téléphone, sandwich ... en conduisant.
J'en ai marre de surveiller les autres quand je conduis, au lieu de me concentrer sur MA conduite.

Ca s'est terminé par un grand coup de latte il y a peu dans la X3 d'un mec ....


Thierry ktm
.
.

Messages : 300
Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  ncjack le Mar 31 Juil - 6:29

Comme en Nelle Zélande ou dans tous les pays civilisés, créer des zônes de dépassement en alternance sur la RT1, afin de permettre aux usagers de dépasser en toute sécurité, notamment les poids lourds roulant à 60 km/h. Actuellement, lorsque les voitures tombent derrière ce genre de lambins, les conducteurs s'excitent et prennent très souvent des risques inconsidérés, tellement ils sont excédés.
Ce serait tellement plus simple de créer ce genre de zônes !

Mais, sommes-nous un pays civilisé ?

ncjack
.
.

Messages : 17148
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 57
Localisation : Mont Dore

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  gemini le Mar 31 Juil - 11:05

ncjack a écrit:Qui va aller représenter le MC ?

Si y'a des volontaires...
Sinon, les membres du bureau peuvent s'en charger, avec l'accord des membres du MC bien sûr.

A voir, mais vite...

gemini
.
.

Messages : 1110
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 53
Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Magnum le Mar 31 Juil - 11:08

Représenter le MC ?

combien sommes nous et pourquoi faire ?

Si on invite des représentants de chaque groupe de dix personnes,
il va y avoir beaucoup de monde

Attention à la magouille !
Vous entrez la dedans, vous devenez complice voir plus avec
les magouilleurs qui ont besoin de voix pour avoir le pouvoir routier ! moua

Une force de contre pouvoir oui, des otages des gugusses : NON

Si encore nous étions 1600 ! moua moua

Il n'y a aucune raison d'y être ! le résultat sera le même
que si nous leur écrivions une lettre.
Le but n'est pas de nous écouter,
mais de nous compter parmi eux ! ça ne vous rappelle rien !
Vous n'avez toujours pas compris ?

On appelle cela un détournement !
Même motif que pour une assoce !


Magnum
.
.

Messages : 17412
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 56
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  jerome84 le Mer 1 Aoû - 4:58

Magnum a écrit:Représenter le MC ?

combien sommes nous et pourquoi faire ?

Si on invite des représentants de chaque groupe de dix personnes,
il va y avoir beaucoup de monde

Attention à la magouille !
Vous entrez la dedans, vous devenez complice voir plus avec
les magouilleurs qui ont besoin de voix pour avoir le pouvoir routier ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une force de contre pouvoir oui, des otages des gugusses : NON

Si encore nous étions 1600 ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il n'y a aucune raison d'y être ! le résultat sera le même
que si nous leur écrivions une lettre.
Le but n'est pas de nous écouter,
mais de nous compter parmi eux ! ça ne vous rappelle rien !
Vous n'avez toujours pas compris ?

On appelle cela un détournement !
Même motif que pour une assoce !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

jerome84
.
.

Messages : 1167
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 40
Localisation : noumea, Vaucluse Cavaillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Magnum le Mer 1 Aoû - 9:29

th u brav

Magnum
.
.

Messages : 17412
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 56
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  ncjack le Jeu 2 Aoû - 23:27

Voilà quelques exemples ! Twisted Evil

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ncjack
.
.

Messages : 17148
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 57
Localisation : Mont Dore

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Magnum le Ven 3 Aoû - 4:10

brav brav brav brav

Magnum
.
.

Messages : 17412
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 56
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Invité le Lun 20 Aoû - 10:45

upter upter

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Magnum le Lun 20 Aoû - 13:21

Alors ? Des news ? moua moua

Magnum
.
.

Messages : 17412
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 56
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Invité le Mar 21 Aoû - 0:23

Magnum a écrit:Alors ? Des news ? moua moua

Voilà ce qui pourrait-être envoyé : (critiques et supllément de propositions binevnues)

Madame, Monsieur,

Les membres du forum des Motards du Caillou et d'ailleurs (le "MC") tenaient à vous remercier de l'attention que vous leur avez porté en
inscrivant le forum dans la liste des destinataires aux fins de préparation des assises de la sécurité routière.

Toutefois, le forum des motards du caillou et d'ailleurs n'a pas pour vocation de s'investir, en une seule entitée, sous quelque forme que se soit, à divers manifestation. En effet, aucune association "MC" ou autre forme n'est prévue à ce jour. Les membres ayant voté contre.

Par ailleurs, certains membres du MC sont actifs dans différentes associations et participent régulièrement aux manifestations dans lesquelles ils se reconnaissent (les roses de l'espoir, l'insécurité routière, kermesse du CHS...)

C'est la raison pour laquelle ils souhaitent être le plus souvent informés des avancées et actions dans ces domaines via le forum des motards du caillou et d'ailleurs.

De plus certains membres ont souhaité vous faire part de quelques remarques et idées (le plus souvent en relation avec les deux roues) pour les assises de la sécurité routière.



- la scorie sur la chaussée : une loi de pays pourrait votée concernant les alentours des chantiers en cours avec verbalisation au maitre d'oeuvre des déchets (cailloux, sable, terre...) laissés en fin de journée sur la chaussée.

- les nids de poule : un site internet ou un numéro vert (unique) DANS TOUTE LES COMMUNES (ou une plate forme) pourrait-être crée afin que les usagers de la route puissent dénoncer les nids de poules et les déchets sur la chaussée. Un numéro existe déjà sur Nouméa mais la personne qui appelle (pour des cailloux sur la chaussée par exemple) se voit sollicitée afin d'appeller la société de nettoyage de la voierie (pacific star) décourageant les appelants.

- la création d'une file de dépassement centrale (ou latérale) pour les deux roues sur la SAV expresse à partir du péage de Koutio et Tina.

- la continuité de l'abolition des glissières de sécurité et le remplacement par des systèmes adaptés sur NOUMEA et LA BROUSSE. Les murs en béton sont-ils la solution ? absorbent-ils les chocs correctement ou les dégâts peuvent-ils être aussi dramatiques ?

- l'autorisation pour les 125 cm3 de circuler sur l'ensemble des voies en Nouvelle-Calédonie.

- l'obligation d'heures (un minimum de 04 heures réparties) sur route lors de l'apprentissage de la conduite des cyclomoteurs.

- la baisse des taxes sur les produits de sécurité en deux roues.

- l'obligation (un article serait intégré au Code de la Route) de porter chaussures fermés, blouson, pantalon, casque, gants pour tous les conducteurs de deux roues.

- une campagne publicitaire contre la conduite sous l'empire de l'alcool plus simple et compréhensible. Les usagers de la route comprennent difficilement les taux dans l'air ou dans le sang. Une campagne basée sur le nombre de verres serait plus comprise. Ainsi qu'une explication simple sur la rétention administrative du permis de conduire et judiciaire. La non délivrance de permis aménagé même pour les professionnels de la route ! (au dessous de 0.5 mg/l d'air expiré) et rappeler que si l'employeur de l'intéressé est connu et si ce dernier peut être appelé, de par ses fonctions dans l'entreprise, à conduire des véhicules appartenant audit employeur, la décision est notifiée à celui-ci.(art. R119 du CDRNC)

- des contrôles d'alcoolémie "choc", plus souvent, à la sortie des baies de Nouméa, durant deux heures (00h00 à 06h00) avec la collaboration des douanes, gendarmerie, police nationale et municipale

- la confiscation des véhicules mis en cause, pour un temps déterminé, dans les conduites alcooliques à partir de 0.50 mg/l et défaut de permis de conduire (une loi pourrait encadrer cette confiscation) (défaut de PC = 03 mois, 0.5 mg/l à 0.6mg/l = 01 mois, 0.6 mg/l à 0.7 mg/l = 02 mois, en cas de récidive = double sanction....)

- la confiscation systématique des véhicules lors de contrôles routiers

- faire passer le Kawa comme stupéfiant interdit pour la conduite d'un véhicule comme le cannabis.

- la mise en place de caméra (ou de contrôle banalisé plus fréquent) aux feux rouges dans la ville de NOUMEA.

- limitation de la puissance des engins pour les jeunes conducteurs (- 02 ans) pour les voitures et motos.

- la largeur des chaussées (en agglomération et en brousse) est parfois très exigues au point de ne pouvoir pas laisser passer deux véhicules en sens inverse. Existe-t-il une norme ? Si oui est-elle appliquée ?


la prévention n'est pas assez efficace à la base et la répression ne l'est pas non plus à elle seule.

- une éducation routière, sur les risques d'accident et les infractions, intégrée (obligatoirement) dans les programmes scolaires du CP au Bac. (2 x 02 heures dans l'année) avec intervention conjointe d'association de victimes et d'un élève victime et une seconde police et justice.

- une obligation pour les auto-écoles de devoir faire des HEURES spécialement pour l'alcool, la vitesse et le respect sur la route avec une collaboration POLICE / JUSTICE / ASSOCES. (3 x 1 heures avec épreuve simple écrite validant la possibilité d'inscription pour le passage au code)




Nous sommes loin d'avoir abordé tous les problèmes mais voici quelques propositions faites par les membres du MC.

Merci d'avoir pris le temps de lire et de prendre en considération ces quelques remarques.




Les membres du MC.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  BUSEMAN le Mar 21 Aoû - 1:35

brav brav brav

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  ncjack le Mar 21 Aoû - 2:50

brav mais à rajouter la création de zônes de dépassement alternées sur la RT1, comme dans tous les pays.

ncjack
.
.

Messages : 17148
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 57
Localisation : Mont Dore

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Magnum le Mar 21 Aoû - 3:14

Attention, ils cherchent des copains pour dire que tout va bien.
C'est de la politique, ils s'en foutent et ne veulent pas faire avancer les choses.
Ils veulent juste calmer les mécontents. C'est la foire des menteurs . pipo pipo

Magnum
.
.

Messages : 17412
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 56
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Magnum le Mar 21 Aoû - 3:21

Pour avancer, il faudrait un organisme vraiment indépendant,
sans responsables publiques qui aurait la possibilité d'imposer ses conclusions
et les travaux nécessaires, ayant aussi le droit de contrôle.

Tant que ce sera contrôlé par les industrieux politiquement correctes et engagés,
c'est du vent ! mesurettes et après, ils vous dirons que vous étiez d'accord !
Et là, ..............................fin du jeu, début de la soupe à la grimace.
Battons nous pour une vraie commission indépendante, qui ait un vrai poids !
sinon, ...................qu'ils continuent les conneries devant les collèges.

j'ai envie de signer : Zorro ! le rebelle ! je suis seul sur cette planète, où quoi ? hawk

Magnum
.
.

Messages : 17412
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 56
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Invité le Mer 22 Aoû - 2:20

vos deux dernières suggestions ont été rajoutées. vict vict

mail envoyé à tous les participants de ces assises. vict vict

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Magnum le Mer 22 Aoû - 5:15

brav brav brav brav

Magnum
.
.

Messages : 17412
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 56
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Invité le Mer 22 Aoû - 10:00

Il y a déja des réactions au mail. POSITIVES en plus LOL

Je me tiens à la disposition de chacun pour envoie par mail.


vict vict

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  BUSEMAN le Mer 22 Aoû - 11:11

VroumVroum a écrit:Il y a déja des réactions au mail. POSITIVES en plus LOL

Je me tiens à la disposition de chacun pour envoie par mail.


vict vict

brav brav brav

Faut rien lâcher et continuer dans ce sens ... vict

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Magnum le Mer 22 Aoû - 11:52

tu as vu le mail ? Buse ! moua moua

Magnum
.
.

Messages : 17412
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 56
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  BUSEMAN le Mer 22 Aoû - 12:47

Magnum a écrit:tu as vu le mail ? Buse ! moua moua

Quel mail ??? scratch

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  gemini le Mer 22 Aoû - 13:59

BUSEMAN a écrit:
Magnum a écrit:tu as vu le mail ? Buse ! moua moua

Quel mail ??? scratch

Celui de la moutarde...Il n'y a que mail qui m'aille.... rigol rigol rigol

gemini
.
.

Messages : 1110
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 53
Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  BUSEMAN le Mer 22 Aoû - 15:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Magnum le Mer 22 Aoû - 17:27

il faut le demander, je croyais sincèrement que tu l'avais reçu ! mdr 4

Magnum
.
.

Messages : 17412
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 56
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Zaurent le Jeu 23 Aoû - 0:57

jerome84 a écrit:
Magnum a écrit:Représenter le MC ?

combien sommes nous et pourquoi faire ?

Si on invite des représentants de chaque groupe de dix personnes,
il va y avoir beaucoup de monde

Attention à la magouille !
Vous entrez la dedans, vous devenez complice voir plus avec
les magouilleurs qui ont besoin de voix pour avoir le pouvoir routier ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une force de contre pouvoir oui, des otages des gugusses : NON

Si encore nous étions 1600 ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il n'y a aucune raison d'y être ! le résultat sera le même
que si nous leur écrivions une lettre.
Le but n'est pas de nous écouter,
mais de nous compter parmi eux ! ça ne vous rappelle rien !
Vous n'avez toujours pas compris ?

On appelle cela un détournement !
Même motif que pour une assoce !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avec 3 semaines de retard +12

Zaurent
.
.

Messages : 3445
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 46
Localisation : Cognac

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Vieux Bandit le Jeu 23 Aoû - 2:09

Il y a un truc qui n'existe plus, sauf erreur de ma part, c'est l'implication de la police et de la Gendarmerie à la Prévention routière.
Quand j'étais gamin (hier.. ) les écoles primaires nous emmenaient sur le site de la PR et des policiers/gendarmes étaient là pour nous sensibiliser aux règles de la conduite.
Il y a bien 20 ou 25 ans de cela que les policiers ne participent plus à cela. Les gendarmes, je ne sais pas mais il me semble avoir compris que ce sont les instits maintenant qui les ont remplacés.
C'était pas un truc si idiot que ça de sensibiliser les gosses aux comportements routiers et sans minimiser le rôle des instits, le message passait forcément mieux quand c'était des képis qui le diffusait aux bambins.

Il y a aussi plusieurs dizaines d'années, le responsable de la Prévention routière dont les plus anciens se souviendront, M. BERRAUD, était un type super actif et qui avait capté l'importance de la mission de la prévention routière. Il passait régulièrement à la TV pour des séquences de prévention de quelques minutes à peine, mais sur des thèmes précis (vitesse, assurance, alcool etc, etc) Depuis sa disparition, (à peu près à l'époque ou la police s'est retirée de la prév. routière justement...) le ou les responsables qui lui ont succédé à la P.R, brillent par leur absence. On n'entend jamais, mais alors jamais parler de cet organisme.


Vieux Bandit
.
.

Messages : 331
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 54
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Vieux Bandit le Jeu 23 Aoû - 2:09

VroumVroum a écrit:Il y a déja des réactions au mail. POSITIVES en plus LOL

Je me tiens à la disposition de chacun pour envoie par mail.


vict vict

Vas-y envoie pour voir !

Vieux Bandit
.
.

Messages : 331
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 54
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Vieux Bandit le Jeu 23 Aoû - 2:10

Zaurent a écrit:
jerome84 a écrit:
Magnum a écrit:Représenter le MC ?

combien sommes nous et pourquoi faire ?

Si on invite des représentants de chaque groupe de dix personnes,
il va y avoir beaucoup de monde

Attention à la magouille !
Vous entrez la dedans, vous devenez complice voir plus avec
les magouilleurs qui ont besoin de voix pour avoir le pouvoir routier ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une force de contre pouvoir oui, des otages des gugusses : NON

Si encore nous étions 1600 ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il n'y a aucune raison d'y être ! le résultat sera le même
que si nous leur écrivions une lettre.
Le but n'est pas de nous écouter,
mais de nous compter parmi eux ! ça ne vous rappelle rien !
Vous n'avez toujours pas compris ?

On appelle cela un détournement !
Même motif que pour une assoce !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avec 3 semaines de retard +12

Oui moi aussi, faut faire gaffe. plus1

Vieux Bandit
.
.

Messages : 331
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 54
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Vieux Bandit le Jeu 23 Aoû - 2:13

En relisant les post, je retombe sur la date des assises, le 9 août.... On a des retours alors ? Shocked

Vieux Bandit
.
.

Messages : 331
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 54
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Magnum le Jeu 23 Aoû - 6:55

C'est surement en préparation !
Mais je plains ces assises, il y a tellement d’intérêts politiques et financiers
que pour l'instant, ils sont dans la bagarre pour le perchoir ! Donc Wait ! vict

Magnum
.
.

Messages : 17412
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 56
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Invité le Jeu 23 Aoû - 10:49

Vieux Bandit a écrit:En relisant les post, je retombe sur la date des assises, le 9 août.... On a des retours alors ? Shocked

cela a été décalé mais il y a eu une réunion entre troi sou quatre assoce le 13. Je n'ai pas encore eu de retombées si j'en ai je vs tiens au jus..

Je retrouve le mail et je te l'envoie... vict vict

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Vieux Bandit le Jeu 23 Aoû - 12:39

Ok

Vieux Bandit
.
.

Messages : 331
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 54
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

pour vous tenir au jus

Message  Invité le Jeu 6 Sep - 12:33

Madame Sylvie ROBINEAU
Membre du gouvernement en charge de la santé
de la protection sociale, de la solidarité, du handicap,
de la Formation professionnelle, de l’organisation des concours
d’accès aux emplois publics de la Nouvelle-Calédonie et de la
formation initiale et continue des agents publics


REPONSE A LA QUESTION N° 3
Mme Pascale DONIGUIAN-PANCHO

Madame la conseillère,

Madame DONIGUIAN-PANCHOU vous avez totalement raison de rappeler
que la question de l’alcool constitue une préoccupation majeure de la société
calédonienne.

En effet, l’ensemble des indicateurs sanitaires et sociaux dont nous disposons,
démontrent la gravité de la situation, qu’ils s’agissent de l’initiation à l’alcool
à un âge précoce, des consommations abusives, des violences familiales
et de la violence routière induites par ces consommations mais aussi de la
dégradation de la santé par cancer ou maladie cadio-vasculaire. Tout indique
que les actions conjuguées des pouvoirs publics et de la société toute entière
sont nécessaires pour faire reculer les dommages liés à l’alcool.

S’agissant des actions que la Nouvelle-Calédonie a déjà entreprises, elles sont
à la fois nombreuses et manifestement insuffisantes au regard des dommages
induits. Il faut rappeler la mesure d’interdiction de vente d’alcool à certaines
heures durant les week-ends dans plusieurs communes, les différentes
campagnes de communication notamment celles relatives à la sécurité
routière et aux dangers de l’alcool au volant.

Par ailleurs, comme vous le savez, l’agence sanitaire et sociale, et
spécifiquement son programme addictologie, propose des actions de
prévention en milieu du travail et surtout en milieu scolaire. La quasi-totalité
des élèves des collèges et lycées de Nouvelle-Calédonie est ainsi sensibilisée
aux questions d’addictions à raison de séances de 2 heures minimum. Au
cours de ces séances, l’ensemble des produits, dont l’alcool, est abordé dans
une logique globale visant à acquérir les connaissances sur les risques et à
développer les compétences psychosociales des élèves.

Par ailleurs, le centre d’addictologie permet de répondre aux attentes des
jeunes et de leurs proches quant à la consommation problématique de
produits, au 1er rang duquel se trouve l’alcool, grâce au dispositif DECLIC
destiné aux 12/25 ans.

Le centre d’addictologie constitue également pour la population adulte de
Calédonie une structure d’offre de soins. Il faut, là aussi, noter que l’alcool
demeure le principal produit à l’origine de la démarche ou de l’orientation
vers les soins.

S’agissant spécifiquement de la réglementation sur la publicité, vous proposez
que soit totalement proscrites les actions de communications des producteurs
de boissons alcoolisées.

Je partage complètement votre avis car une telle mesure d’interdiction
comporterait sur le plan sanitaire des effets positifs puisque la représentation
de l’alcool n’apparaitrait plus associée de façon systématique aux évènements
festifs.

Il apparait donc plus judicieux d’inscrire ces mesures sur la publicité dans le
cadre plus général de l’évolution de la réglementation quant à l’ensemble des
questions de la prévention et des soins en addictologie.

Concernant les consultations visant spécifiquement les contrevenants routiers
à la législation sur l’alcool, des projets ont été réfléchis dans le cadre du
Contrat Local de Sécurité de la Ville de Nouméa mettant en lien l’Agence
Sanitaire et Sociale et la Direction des Infrastructures, de la Topographie et
des Transports terrestres.

Aujourd’hui 40 % du public du centre d’addictologie sont suivis suite à des
mesures judiciaires (injonction thérapeutique, obligation de soins,….). Mais
votre proposition va au-delà et propose de systématiser l’orientation des
personnes vers l’Agence Sanitaire et Sociale. Cette centralisation pose la
question de la difficulté rencontrée par les habitants hors du Grand Nouméa.
Une proposition alternative pourrait être une orientation systématique
vers un médecin formé à l’évaluation alcoologique, ceci aurait le mérite de
démultiplier les possibilités d’action et de renforcer le rôle du centre de soins
en tant que pôle de référence par le biais de la constitution d’un réseau de
médecins sensibilisés à l’addictologie et formés à l’évaluation.

En conclusion, les propositions émises visent à améliorer la situation au
regard du fléau que constitue la consommation abusive de l’alcool en
Nouvelle-Calédonie, elles méritent toutefois d’être analysées dans le cadre
d’une stratégie globale, c’est l’objet même de la rédaction d’un plan « drogue,
alcool, tabac » dont le gouvernement a fait une priorité lors du discours de
politique générale.

Pour mettre en œuvre cette priorité, nous avons recruté une personne
expérimentée, basée à l’Agence Sanitaire et Sociale. Ce travail est en cours de
finalisation et doit faire l’objet d’une présentation au gouvernement à la fin
du mois de septembre.

Soyez assurée, Madame la conseillère, que le gouvernement est, comme tous
les élus, mobilisé autour de la question de la consommation d’alcool dont les
conséquences ébranlent les fondements même de notre société.






***************************************************************************************************************









Réponse à la question de Mme Pascale Doniguian-Panchou sur la sécurité routière et la
lutte contre la consommation de produits psychotropes

Madame la conseillère,

Après avoir justement rappelé que la conduite sous l’empire de l’alcool est, pour notre
société, un fléau dramatique, vous soulevez un problème plus général, celui de la conduite
sous l’empire d’autres substances affectant les capacités physiques des conducteurs, tels
que le cannabis et autres produits stupéfiants, le kava ou encore certains médicaments.

Bien que les effets de ce problème restent encore mal cernés, les contrôles effectués
à chaque accident mortel montrent que dans un cas sur quatre, le conducteur fautif a
consommé du cannabis dans les heures ou les jours précédents, le plus souvent avec un
dépassement concomitant du taux réglementaire d’alcoolémie.

En matière de répression, des dispositions coercitives existent déjà : l’Etat a étendu à la
Nouvelle-Calédonie les dispositions applicables en métropole en la matière, si bien qu’en
cas de contrôle positif vis-à-vis de substances stupéfiantes, vous serez passible d’une
amende de 537 000 francs, - le double si l’alcootest est également positif - et les forces de
l’ordre pourront procéder à la rétention de votre permis et de votre véhicule.

En matière de contrôles, l’Etat applique aujourd’hui, à l’égard des produits stupéfiants, la
même logique que pour l’alcool : ce qui fait foi pour engager une procédure à l’encontre
d’un conducteur, c’est la preuve chimique d’une consommation. Or, si ce moyen de preuve
est facile et fiable en ce qui concerne la consommation d’alcool, il ne l’est pas du tout en
ce qui concerne la consommation de stupéfiants : aujourd’hui, pour être juridiquement
valable, une procédure d’infraction doit reposer sur une prise de sang envoyée dans
un laboratoire métropolitain accrédité. En concertation avec Mme la procureure de la
République, nous allons prochainement alléger ce processus : 17 millions de francs
viennent d’être inscrits au budget supplémentaire pour équiper le CHT avec le matériel
nécessaire, afin que le résultat soit obtenu plus simplement, plus rapidement et pour moins
cher. Parallèlement, nous avons demandé à l’Etat d’étendre à la Nouvelle-Calédonie les
dispositions permettant de reconnaitre la validité des prélèvements de salive. Un projet de
décret en ce sens a déjà été examiné par le gouvernement le 17 juillet dernier.

Mais, comme vous l’avez noté à très juste titre, certains pays ont fait un tout autre choix
que la France. Ces pays appuient en effet leurs procédures judiciaires à l’encontre des
conducteurs consommant des stupéfiants sur une évaluation de leur comportement
physique, et non sur des prélèvements corporels et des tests chimiques. Si nous décidions
de suivre cette voie, notre démarche ne pourrait aboutir que si l’Etat, compétent en matière
de justice, approuvait in fine par décret les tests que nous définirions. Ce serait, de la part
de l’Etat, une profonde remise en cause de sa doctrine. Pour autant, la gravité de ce sujet
justifie que nous engagions avec le représentant de l’Etat, madame la procureure de la
République et les forces de l’ordre une réflexion en ce sens.

Votre question amène également à faire un point sur la problématique de la rétention
des véhicules. Aujourd’hui, lorsque certaines infractions particulièrement graves sont
constatées, les forces de l’ordre, après avis du procureur de la République, peuvent décider
de retenir le véhicule. Mais cette décision ne peut être efficiente que là où existe un service
de fourrière, c'est-à-dire uniquement sur le grand Nouméa. C’est pourquoi le gouvernement
a proposé, il y a plusieurs mois, que d’autres communes se dotent de tels services.
Toutefois, les communes s’inquiètent des questions de responsabilité encadrant la garde
des véhicules, et surtout posent très clairement la question du partage du coût financier de
ces fourrières. Ce point devra être tranché prochainement, car il s’avère être essentiel dans
le cadre de la lutte contre l’insécurité routière, comme l’a rappelé encore très récemment
Mme la procureure de la République devant les médias.

Vous proposez aussi que la Nouvelle-Calédonie se dote de radars pour feux rouges. De
façon générale, l’équipement de certains points de notre réseau routier avec des appareils
permettant de constater des infractions sans la présence des forces de l’ordre impliquerait
que l’on mette parallèlement en place une chaîne complète de traitement automatisé des
procédures. Cela suppose de prendre, et de faire prendre par l’Etat, des textes adaptés, et de
mettre en place toute une chaine logistique de traitement, impliquant de nombreux services
et de nombreux acteurs. Une réflexion a déjà été conduite par le passé et avait conclu que
la Nouvelle-Calédonie n’avait pas la taille suffisante pour justifier un effort d’une telle
importance.

En conclusion, je souhaite rappeler que nous avons engagé la réalisation, en concertation
avec l’ensemble des acteurs concernés, d’un bilan critique de la mise en œuvre du plan
quinquennal de la sécurité routière adopté en 2008. Ce bilan pourra faire l’objet d’une
restitution devant le congrès à la fin de l’année. Sur la base du débat que nous aurons à
cette occasion, nous préparerons pour la mi-2013 de nouvelles « assises de la sécurité
routière », en interrogeant un large panel d’experts pluridisciplinaires, qui permettront
l’adoption d’un nouveau plan quinquennal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Zaurent le Jeu 6 Sep - 13:48

VroumVroum a écrit:
Vous proposez aussi que la Nouvelle-Calédonie se dote de radars pour feux rouges. De
façon générale, l’équipement de certains points de notre réseau routier avec des appareils
permettant de constater des infractions sans la présence des forces de l’ordre impliquerait
que l’on mette parallèlement en place une chaîne complète de traitement automatisé des
procédures. Cela suppose de prendre, et de faire prendre par l’Etat, des textes adaptés, et de
mettre en place toute une chaine logistique de traitement, impliquant de nombreux services
et de nombreux acteurs. Une réflexion a déjà été conduite par le passé et avait conclu que
la Nouvelle-Calédonie n’avait pas la taille suffisante pour justifier un effort d’une telle
importance.

J'pige pas ... C'est pas la même "chaine logistique de traitement" que pour les mesta ?

Zaurent
.
.

Messages : 3445
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 46
Localisation : Cognac

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Vieux Bandit le Jeu 6 Sep - 14:06

Awa !

Ca marcherait comme en Frônce avec un centre qui traiterait toutes les infractions constatées (en métropole c'est Nantes je crois) et qui envoie les prunes aux contrevenants. On peut même payer par internet, je sais j'ai expérimenté lors de mon dernier passage là bas. 90Euros. J'ai pas vu un képi !!

Pour ici c'est trop cher et c'est pas trop le non respect des feux rouges qui posent problème car la majorité des accidents c'est où ? En brousse. Et quelle population plus particulièrement se trouve le plus souvent concernée et se fait décimer ? Suivez mon regard...

On a fait les 2 transversales l'autre jour, 500 bornes et perso, je n'ai pas vu l'ombre d'un gendarme, ni d'un radar... Moi je trouve pas ça normal. Pas que je leur courre après, mais les caisseux au retour, de nuit, ils roulent tous comme des cons, à rouler à tombeau ouvert.
Rien ne change vraiment..

Vieux Bandit
.
.

Messages : 331
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 54
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  BUSEMAN le Jeu 6 Sep - 14:11

C'est Lille qui gère ça vieux bandit .... à Nantes ce sont les extraits de casier judiciaires ... vict

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Vieux Bandit le Jeu 6 Sep - 14:12

Exact mais ça prouve l'intérêt que j'y porte.

Ca boome toi ? Tu refais la peinture de la chambre conjugale j'ai vu ??? mdr 4

Vieux Bandit
.
.

Messages : 331
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 54
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  BUSEMAN le Jeu 6 Sep - 14:17

Vu que je suis de petite monture moi (pas comme JC et ses 28cms dans le calbute) chuis obligé de me servir de tout les artifices ce qui pourraient m'aider à entretenir la "flamme" ... rigol

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  ncjack le Jeu 6 Sep - 15:08

BUSEMAN a écrit:Vu que je suis de petite monture moi (pas comme JC et ses 28cms dans le calbute) chuis obligé de me servir de tout les artifices ce qui pourraient m'aider à entretenir la "flamme" ... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tu veux un briquet ? (pour rallumer la flamme)[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ncjack
.
.

Messages : 17148
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 57
Localisation : Mont Dore

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  BUSEMAN le Jeu 6 Sep - 15:16

ncjack a écrit:
BUSEMAN a écrit:Vu que je suis de petite monture moi (pas comme JC et ses 28cms dans le calbute) chuis obligé de me servir de tout les artifices ce qui pourraient m'aider à entretenir la "flamme" ... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tu veux un briquet ? (pour rallumer la flamme)[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Laisses tomber Jack c'est gentil mais j'vais m'en sortir tout seul ... rigol

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  BUSEMAN le Jeu 6 Sep - 15:17

upter upter upter

Madame Sylvie ROBINEAU
Membre du gouvernement en charge de la santé
de la protection sociale, de la solidarité, du handicap,
de la Formation professionnelle, de l’organisation des concours
d’accès aux emplois publics de la Nouvelle-Calédonie et de la
formation initiale et continue des agents publics


REPONSE A LA QUESTION N° 3
Mme Pascale DONIGUIAN-PANCHO

Madame la conseillère,

Madame DONIGUIAN-PANCHOU vous avez totalement raison de rappeler
que la question de l’alcool constitue une préoccupation majeure de la société
calédonienne.

En effet, l’ensemble des indicateurs sanitaires et sociaux dont nous disposons,
démontrent la gravité de la situation, qu’ils s’agissent de l’initiation à l’alcool
à un âge précoce, des consommations abusives, des violences familiales
et de la violence routière induites par ces consommations mais aussi de la
dégradation de la santé par cancer ou maladie cadio-vasculaire. Tout indique
que les actions conjuguées des pouvoirs publics et de la société toute entière
sont nécessaires pour faire reculer les dommages liés à l’alcool.

S’agissant des actions que la Nouvelle-Calédonie a déjà entreprises, elles sont
à la fois nombreuses et manifestement insuffisantes au regard des dommages
induits. Il faut rappeler la mesure d’interdiction de vente d’alcool à certaines
heures durant les week-ends dans plusieurs communes, les différentes
campagnes de communication notamment celles relatives à la sécurité
routière et aux dangers de l’alcool au volant.

Par ailleurs, comme vous le savez, l’agence sanitaire et sociale, et
spécifiquement son programme addictologie, propose des actions de
prévention en milieu du travail et surtout en milieu scolaire. La quasi-totalité
des élèves des collèges et lycées de Nouvelle-Calédonie est ainsi sensibilisée
aux questions d’addictions à raison de séances de 2 heures minimum. Au
cours de ces séances, l’ensemble des produits, dont l’alcool, est abordé dans
une logique globale visant à acquérir les connaissances sur les risques et à
développer les compétences psychosociales des élèves.

Par ailleurs, le centre d’addictologie permet de répondre aux attentes des
jeunes et de leurs proches quant à la consommation problématique de
produits, au 1er rang duquel se trouve l’alcool, grâce au dispositif DECLIC
destiné aux 12/25 ans.

Le centre d’addictologie constitue également pour la population adulte de
Calédonie une structure d’offre de soins. Il faut, là aussi, noter que l’alcool
demeure le principal produit à l’origine de la démarche ou de l’orientation
vers les soins.

S’agissant spécifiquement de la réglementation sur la publicité, vous proposez
que soit totalement proscrites les actions de communications des producteurs
de boissons alcoolisées.

Je partage complètement votre avis car une telle mesure d’interdiction
comporterait sur le plan sanitaire des effets positifs puisque la représentation
de l’alcool n’apparaitrait plus associée de façon systématique aux évènements
festifs.

Il apparait donc plus judicieux d’inscrire ces mesures sur la publicité dans le
cadre plus général de l’évolution de la réglementation quant à l’ensemble des
questions de la prévention et des soins en addictologie.

Concernant les consultations visant spécifiquement les contrevenants routiers
à la législation sur l’alcool, des projets ont été réfléchis dans le cadre du
Contrat Local de Sécurité de la Ville de Nouméa mettant en lien l’Agence
Sanitaire et Sociale et la Direction des Infrastructures, de la Topographie et
des Transports terrestres.

Aujourd’hui 40 % du public du centre d’addictologie sont suivis suite à des
mesures judiciaires (injonction thérapeutique, obligation de soins,….). Mais
votre proposition va au-delà et propose de systématiser l’orientation des
personnes vers l’Agence Sanitaire et Sociale. Cette centralisation pose la
question de la difficulté rencontrée par les habitants hors du Grand Nouméa.
Une proposition alternative pourrait être une orientation systématique
vers un médecin formé à l’évaluation alcoologique, ceci aurait le mérite de
démultiplier les possibilités d’action et de renforcer le rôle du centre de soins
en tant que pôle de référence par le biais de la constitution d’un réseau de
médecins sensibilisés à l’addictologie et formés à l’évaluation.

En conclusion, les propositions émises visent à améliorer la situation au
regard du fléau que constitue la consommation abusive de l’alcool en
Nouvelle-Calédonie, elles méritent toutefois d’être analysées dans le cadre
d’une stratégie globale, c’est l’objet même de la rédaction d’un plan « drogue,
alcool, tabac » dont le gouvernement a fait une priorité lors du discours de
politique générale.

Pour mettre en œuvre cette priorité, nous avons recruté une personne
expérimentée, basée à l’Agence Sanitaire et Sociale. Ce travail est en cours de
finalisation et doit faire l’objet d’une présentation au gouvernement à la fin
du mois de septembre.

Soyez assurée, Madame la conseillère, que le gouvernement est, comme tous
les élus, mobilisé autour de la question de la consommation d’alcool dont les
conséquences ébranlent les fondements même de notre société.






***************************************************************************************************************









Réponse à la question de Mme Pascale Doniguian-Panchou sur la sécurité routière et la
lutte contre la consommation de produits psychotropes

Madame la conseillère,

Après avoir justement rappelé que la conduite sous l’empire de l’alcool est, pour notre
société, un fléau dramatique, vous soulevez un problème plus général, celui de la conduite
sous l’empire d’autres substances affectant les capacités physiques des conducteurs, tels
que le cannabis et autres produits stupéfiants, le kava ou encore certains médicaments.

Bien que les effets de ce problème restent encore mal cernés, les contrôles effectués
à chaque accident mortel montrent que dans un cas sur quatre, le conducteur fautif a
consommé du cannabis dans les heures ou les jours précédents, le plus souvent avec un
dépassement concomitant du taux réglementaire d’alcoolémie.

En matière de répression, des dispositions coercitives existent déjà : l’Etat a étendu à la
Nouvelle-Calédonie les dispositions applicables en métropole en la matière, si bien qu’en
cas de contrôle positif vis-à-vis de substances stupéfiantes, vous serez passible d’une
amende de 537 000 francs, - le double si l’alcootest est également positif - et les forces de
l’ordre pourront procéder à la rétention de votre permis et de votre véhicule.

En matière de contrôles, l’Etat applique aujourd’hui, à l’égard des produits stupéfiants, la
même logique que pour l’alcool : ce qui fait foi pour engager une procédure à l’encontre
d’un conducteur, c’est la preuve chimique d’une consommation. Or, si ce moyen de preuve
est facile et fiable en ce qui concerne la consommation d’alcool, il ne l’est pas du tout en
ce qui concerne la consommation de stupéfiants : aujourd’hui, pour être juridiquement
valable, une procédure d’infraction doit reposer sur une prise de sang envoyée dans
un laboratoire métropolitain accrédité. En concertation avec Mme la procureure de la
République, nous allons prochainement alléger ce processus : 17 millions de francs
viennent d’être inscrits au budget supplémentaire pour équiper le CHT avec le matériel
nécessaire, afin que le résultat soit obtenu plus simplement, plus rapidement et pour moins
cher. Parallèlement, nous avons demandé à l’Etat d’étendre à la Nouvelle-Calédonie les
dispositions permettant de reconnaitre la validité des prélèvements de salive. Un projet de
décret en ce sens a déjà été examiné par le gouvernement le 17 juillet dernier.

Mais, comme vous l’avez noté à très juste titre, certains pays ont fait un tout autre choix
que la France. Ces pays appuient en effet leurs procédures judiciaires à l’encontre des
conducteurs consommant des stupéfiants sur une évaluation de leur comportement
physique, et non sur des prélèvements corporels et des tests chimiques. Si nous décidions
de suivre cette voie, notre démarche ne pourrait aboutir que si l’Etat, compétent en matière
de justice, approuvait in fine par décret les tests que nous définirions. Ce serait, de la part
de l’Etat, une profonde remise en cause de sa doctrine. Pour autant, la gravité de ce sujet
justifie que nous engagions avec le représentant de l’Etat, madame la procureure de la
République et les forces de l’ordre une réflexion en ce sens.

Votre question amène également à faire un point sur la problématique de la rétention
des véhicules. Aujourd’hui, lorsque certaines infractions particulièrement graves sont
constatées, les forces de l’ordre, après avis du procureur de la République, peuvent décider
de retenir le véhicule. Mais cette décision ne peut être efficiente que là où existe un service
de fourrière, c'est-à-dire uniquement sur le grand Nouméa. C’est pourquoi le gouvernement
a proposé, il y a plusieurs mois, que d’autres communes se dotent de tels services.
Toutefois, les communes s’inquiètent des questions de responsabilité encadrant la garde
des véhicules, et surtout posent très clairement la question du partage du coût financier de
ces fourrières. Ce point devra être tranché prochainement, car il s’avère être essentiel dans
le cadre de la lutte contre l’insécurité routière, comme l’a rappelé encore très récemment
Mme la procureure de la République devant les médias.

Vous proposez aussi que la Nouvelle-Calédonie se dote de radars pour feux rouges. De
façon générale, l’équipement de certains points de notre réseau routier avec des appareils
permettant de constater des infractions sans la présence des forces de l’ordre impliquerait
que l’on mette parallèlement en place une chaîne complète de traitement automatisé des
procédures. Cela suppose de prendre, et de faire prendre par l’Etat, des textes adaptés, et de
mettre en place toute une chaine logistique de traitement, impliquant de nombreux services
et de nombreux acteurs. Une réflexion a déjà été conduite par le passé et avait conclu que
la Nouvelle-Calédonie n’avait pas la taille suffisante pour justifier un effort d’une telle
importance.

En conclusion, je souhaite rappeler que nous avons engagé la réalisation, en concertation
avec l’ensemble des acteurs concernés, d’un bilan critique de la mise en œuvre du plan
quinquennal de la sécurité routière adopté en 2008. Ce bilan pourra faire l’objet d’une
restitution devant le congrès à la fin de l’année. Sur la base du débat que nous aurons à
cette occasion, nous préparerons pour la mi-2013 de nouvelles « assises de la sécurité
routière », en interrogeant un large panel d’experts pluridisciplinaires, qui permettront
l’adoption d’un nouveau plan quinquennal.

BUSEMAN
.
.

Messages : 21465
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assises de la sécurité routière.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum